Election de Miss Languedoc Roussillon 2018

 

   

C'est samedi 4 août Place du Théâtre à partir de 21h, en présence notoire de Miss France 2018 Maëva Coucke qu'a eu lieu cette élection qui permettra à l'élue de concourir pour le titre de Miss France 2019.
De nombreux élus sont venus assister à cette soirée et certains faisaient partie du jury qui avait la charge drastique de choisir la représentante de la région; ces jeunes personnes, ont toutes dans leur présentation, fait état  des différents sports qu'elles pratiquent souvent depuis leur plus jeune âge. Il leur a permis d'entretenir leurs magnifiques silhouettes  et un bel équilibre. Elles ont toutes un bon parcours scolaire et souhaitent s'investir pour la protection des animaux, contre les violences faites aux femmes ou autres causes humanitaires et conforter ainsi le choix du jury qui désignera la gagnante.
Une foule nombreuse venue  pour apercevoir celle qui représente la France durant toute cette année mais également  soutenir ces 14 candidates et parmi elles Miss Marseillan qui allait tenter de recevoir la couronne convoitée, assistait à cette soirée.
Après une présentation des Miss régionales habillées par Jérôme Blin, du jury parmi lequel figurait Anthony Colette (Danse avec les Stars) puis des candidates en robe de soirée, c'est une magnifique prestation qui a été offerte au public par Ben et Elo 2 artistes acrobates.
Les prétendantes ont ensuite défilé en tenue balnéaire "Banana Moon" avant un superbe show chorégraphié des Miss élues.
Puis Richy le sosie reconnu de Johnny Hallyday est venu interpréter et enflammer le public en interprétant quelques "tubes" du chanteur disparu avant de céder la place au final chorégraphié avec la créatrice Isabelle Dupéré, suivi de la remise des prix.
Miss Languedoc : Lola Brengues
1ère Dauphine : Coline Vayssière
2ème Dauphine Amandine Jost
3ème Dauphine: Inès Leblanc
4ème Dauphine :Alexia Arnault

 

C.Gressier



Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations