L'Espagne à l'honneur

Dans le cadre des journées du patrimoine et des 30 ans de jumelage de Marseillan avec Caudete, l'association Marseillan d'hier et d'Aujourd'hui a présenté du 14 au 16 septembre une belle exposition à la salle Paul Arnaud en hommage à la population espagnole.
Lundi 16 septembre  au soir c'était la clôture de cette rétrospective photographique et la Présidente de l'association Mme Becker a rappelé l'historique de cet exode.
Alors qu'en 1706, Marseillan ne comptait que 5 espagnols après la guerre de 14, un grand nombre venu travailler en France notamment pendant les vendanges s'est installé définitivement en raison de la situation catastrophique dans leur pays et une 2ème vague a afflué pendant la guerre civile :  Ils ont quitté leur terre natale (Retirada) pour échapper aux exactions.
Beaucoup sont entrés dans la Résistance et ont été les premiers à entrer dans Paris à la Libération.
Pendant ces 3 journées cette exposition a attiré, comme les précédentes , beaucoup de monde et c'est avec émotion que certains visiteurs ont retrouvé dans les clichés des membres de leurs familles.
Comme l'a souligné le maire Yves Michel, ces organisateurs font perdurer la mémoire de ces familles déchirées et déracinées.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Marseillan qui compte une forte population d'origine caudetane a tissé des liens avec cette ville jumelle depuis 30 ans et l'association Marseillan Caudete présidée par Pascal Marti organise des voyages début septembre au moment de la fête des "Moros y Cristianos"et l'on a pu voir de belles photos réalisées pendant ces séjours.
De belles tenues de danseuses sévillanes , et des objets offerts pendants les rencontres et séjours de la municipalité tous prêtés pour la circonstance,  judicieusement placés sont venus enrichir cette exposition.
On a pu admirer également de superbes photos d'Escale à Sète, où Marseillan d'hier et d'aujourd'hui a tenu un stand, accompagnées de très jolies maquettes de navires gracieusement mises à disposition par leur propriétaire.
La fréquentation massive et l'intérêt évident des visiteurs récompensent ces bénévoles de leur magnifique travail.

C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).