sculpture offerte par Yvon Cadenac

Lundi  18 mars à 11h30 en présence du maire de Marseillan d'élus et d'invités, amis ,et artistes, peintres, photographe, écrivain,  M.Yvon Cadenac artiste sculpteur a offert une sculpture d'un pèlerin de St Jacques de Compostelle à l'église St Jean Baptiste après avoir reçu l'accord du père Robert Martin qui n'avait jamais vu cette sculpture auparavant mais que quelques marseillanais avaient pu apercevoir au cours d'un vernissage.
M.Cadenac travaille du bois flotté qu'il récupère au cours de balades en solitaire qu'il affectionne et la forme de ces morceaux de bois lui inspire les personnages qu'il crée.
Cette statue il l'a créée dans un morceau de châtaignier foudroyé: des pieds difformes qui représentent la souffrance de cette longue marche, car, comme l'a souligné le maire Yves Michel le chemin de St Jacques de Compostelle est une quête personnelle pour la recherche de soi.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

La difformité du personnage est symbolique car en sus des pieds il y un long bâton de pèlerin, et, paradoxalement un petit visage qui frappe par la sérénité extatique qui s'en dégage.
Après la bénédiction du père Martin, qui a souhaité que cette oeuvre ne soit pas vandalisée, car, comme il l'a précisé les églises sont des lieux de recueillement qui doivent rester ouvertes à tous,  M.Cadenac a dédié cette sculpture à tous les marseillanais et également en hommage à un de ses ancêtres l'abbé Cadenac qui a laissé de nombreux écrits en 1876 et a procédé à de nombreux baptêmes et cérémonies religieuses dans la commune.


C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).