St Pierre 2019

photo de M.Cyril Montels

De nombreuses villes du bassin méditerranéen, et de communes autour de la lagune de Thau  la fêtent  et dimanche 30 juin c'est la commune de Marseillan qui a rendu hommage à ce saint patron des gens de mer.
Cette fête est organisée en partenariat par l'AMMAC (Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants) et la municipalité.
Après la célébration en l'Eglise St Jean Baptiste par le père Robert Martin, les nombreux participants se sont rendus  en cortège sur le Port, la barque de St Pierre portée par les jouteurs, et accompagnés par l'Harmonie bédaricienne et les porte-drapeaux, pour un embarquement sur le Millesime afin d'assister aux jetés de gerbe en mémoire de ceux qui ont péri en mer.
C'est toujours une magnifique et émouvante cérémonie, avec des bateaux accompagnateurs  dans ce cadre idyllique de cette belle lagune de Thau, et cette année les personnes présentes  étaient encore plus sensibilisées à cet hommage, car, comme l'ont rappelé  au retour à terre dans leurs discours le Président de l'AMMAC M.Jean Gressier, M.Philippe Ortin et le maire Yves Michel, la mer, si elle apporte beaucoup de bienfaits  par les produits qu'elle dispense et par les soins  qu'elle génère,  est également dangereuse; et, il y a peu de temps,  des bénévoles de la SNSM ont péri en portant secours à des imprudents .

cliquer sur l'image pour l'agrandir

il faut préciser aussi que sur la lagune de Thau cet étang qui semble si paisible pourtant, ce ne sont pas moins de 90 interventions de la SNSM chaque année dont les 3/4 pour venir en aide et assistance à des plaisanciers.
Après ce rappel à la prudence et les remerciements aux participants, élus, porte-drapeaux  méritants en raison de la chaleur, aux Présidents d'associations présents, et à l'harmonie bédaricienne pour sa prestation, le maire a invité le public à partager un verre de l'amitié.

C.Gressier


Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).