Nurseries dans les Ports

 

   

Samedi à 11h au Port de Marseillan-Plage Mme Sabrina Palmieri Assistante Marketing et Promotion et M.Sebastien Fonbonne Chargé d'Affaires à la Société Ecocean sont venus faire une excellente animation pédagogique dans le cadre des Assises Ora Maritima.
La société Ecocean a placé dans les ports de Marseillan-Ville et Marseillan-Plage des biohut qui sont des nurseries destinées à aider les jeunes larves à grandir à l'abri des prédateurs en leur fournissant gîte et nourriture.
C'est en 2013 que les 2 ports ont été équipés de ces structures qui ont prouvé leur efficacité dans la survie et croissance des espèces.
Sabrina et Sebastien au moyen d'un tapis et d'un tableau aimanté ont montré quelques poissons méditerranéens et leurs différents habitats (rochers, algues, sable etc.) selon leur classification et leur moyen de survivre pour atteindre les côtes.
Les oeufs sont pondus en pleine mer et 80 à 85% disparaissent en raison des prédateurs, de pollutions et de mortalités naturelles.
Les larves qui survivent possèdent une réserve alimentaire jusqu'à leur arrivée sur les côtes mais doivent ensuite trouver de la nourriture et un abri et c'est là qu'interviennent les nurseries leur permettant de croître avant de repartir au large, car très peu d'espèces restent dans les ports ensuite.
A l'issue du jeu, Sebastien Fonbonne a sorti de l'eau un biohut qui avait été placé en 2017.
Les coquilles d'huîtres  vides  dans la nurserie se sont colonisées servant ainsi de nourriture et de cache à certaines espèces et l'on a pu voir, à l'ouverture de la structure, en dépit d'une échappée de petits poissons qui se sont enfuis lorsque il est entré dans l'eau, quelques spécimens tels crabes, oursins, étoiles de mer, crevettes, etc...
Après avoir fait l'objet d'une classification, photos à l'appui ils viennent enrichir une base de données de façon à comparer les résultats à chaque sortie de l'eau avant de les remettre dans leur élément naturel.
Une belle matinée fort instructive qui a ravi les participants, petits et grands.

C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).