Marseillan

La Conchyliculture un métier de tradition

 

   

Chaque année, pendant les journées du patrimoine, l'Association Marseillan d'hier et d'Aujourd'hui met à l'honneur une tradition ou un métier représentant bien l'identité marseillanaise et le choix s'est porté cette fois sur la conchyliculture. Une belle exposition de photos retraçant l'évolution de cette profession et un décor très parlant rappelant bien des souvenirs pour certains, et un moyen visuel pour d'autres de faire découvrir cette profession au fil du temps.
Vendredi 20 septembre à 18h c'était le vernissage à la salle Paul Arnaud de ce beau et fastidieux travail de recherches et de reconstitution.
Les élus présents, le maire Yves Michel, la conseillère départementale Mme Fabre de Roussac et Mme Azaïs -Negri conseillère municipale pêcheuse et Prud'homme de l'étang accompagnée de deux femmes de la mer Mme Roques et Mme Crespel, ont félicité tous les membres de l'association sans oublier des bénévoles qui viennent aider à la mise en place de cette exposition ou prêtent des objets, la mettant encore plus en valeur, tels les tableaux de M.Jean-Claude Chabrol, la collection de coquillages de M. Louis Gasc, et la reconstitution d'un mas par M. Louis Ricard.
La présidente Mme Becker a donné la parole à M.Ortin conchyliculteur et Président du Syndicat National.
Il a parlé de ce métier particulièrement contraignant soumis à des aléas climatiques mais combien prenant, et que l'on ne peut exercer qu'avec l'amour et le goût de vivre en harmonie avec le bassin de Thau car également associé aux fêtes locales.
Il a ajouté que cette exposition reflète bien l'amour de cette profession et montre qu'au fil des ans la pénibilité avait été prise en compte et les procédés de cette culture ont été et sont améliorés pour le rendre plus accessible, même à la gent féminine, comme l'a souligné le maire Yves Michel.
Les lourdes barres en bois sur lesquelles étaient fixées au ciment les huîtres, un travail laborieux, ont été remplacées par des cordes.
Cette activité conchylicole a vu le jour à Marseillan en 1920 avec M.Roques le père de Mme Dany Roques, qui se plait à dire qu'elle est une paysanne de la mer.
Actuellement il y a 450 exploitants sur la lagune de thau et le maire Yves Michel a souligné l'importance de cette profession et de la pêche pour sa préservation.
Sans oublier, a-t-il ajouté avec humour, d'y associer la viticulture car on ne peut déguster ces produits sans les accompagner d'un verre de vin, et ce, avant d'inviter les personnes présentes à partager un verre de l'amitié et les huîtres offertes pour la circonstance par La Ferme Marine.

C.Gressier

« Tombé sur un livre »

Par la Cie « Gaf’Alu »
Théâtre Henri Maurin
Mercredi 9 octobre 2019 15h


 

 

Un spectacle fantastique, Comique, Poétique et Interactif où notre clown chante, ruse et déjoue les mauvais sorts. Il affronte son propre caractère, pire encore que ces terribles créatures… Pataruc est un clown innocent.
Sa vie se passe sur un arbre.
Une nuit, la vieille fée Caractos se débrouille pour le faire tomber sur un livre de légendes.
Par une étrange magie, toute la tête du clown et ensuite tout son corps, sont avalés par le livre.
L’aventure fantastique et les personnages de la forêt légendaire l’attendent. Il a pour mission de retrouver la princesse protectrice des arbres. Et c’est pas toujours drôle !

Gratuit
Jeune public à partir de 4 ans
Durée: 45 min


Pour tous renseignements: 04 67 01 66 99 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Michel Dumergue, un photographe aux multiples talents

 

   

Michel Dumergue a eu un engouement pour la photographie dès l'âge de 17 ans lors de vacances avec des copains sur les bords de la Méditerranée.
Sportif, il s'exerce dans la photo sportive et travaille comme pigiste pour les magazines "Le monde du tennis" et "France badminton" mais ses photos ne lui permettent pas de vivre et parallèlement il travaille dans une banque parisienne.
En 1987 il part aux Etats Unis en Floride et après avoir travaillé un an comme photographe de mode, faute de contrat et de carte de résident il revient en France et s'installe en Languedoc Roussillon.
Il travaille alors pour 2 mairies, pigiste à à "Midi Libre"et d'autres magazines et pour des fédérations sportives nationales et internationales.
Cet autodidacte passionné à l'oeil exercé,  tombé sous le charme de Marseillan, prend des clichés des paysages, de cette lagune de thau toujours en mouvement, de moments de vie à l'instant "t" pour donner un rendu exceptionnel et sublimer le cliché et le lieu qu'il photographie.
Mais il sait aussi sublimer la beauté des corps et on a pu admirer ses réalisations de photos de studio il  y a quelques temps à la Médiathèque de Marseillan.
Cette exposition "Ballade marseillanaise " tout en noir et blanc, dont le vernissage s'est déroulé le 18 septembre  dans le beau cadre de la Maison Noilly Prat et que l'on pourra admirer jusqu'au 27 octobre est un retour et un clin d'oeil à ses premiers essais avec la photographie argentique, et  il faut un savoir-faire exceptionnel pour obtenir un tel rendu des lieux que l'on traverse quotidiennement sans s'y arrêter.
M.Dumergue  a arrêté le temps et cette exposition est la découverte de ces endroits avec un oeil neuf: on "se pose" le temps de cette visite et comme son titre  inspiré par un poète M.Alain Millon  récemment installé à Marseillan et qui agrémentait chaque cliché que Michel postait sur les réseaux sociaux, on sent  alors toute la poésie, la musique et la magie qui se dégagent de chaque photo.
Les photos faites pendant cette visite pour la rédaction de l'article ne pourront en aucun cas refléter ces sensations et pour cela, une visite pour les amoureux de la photographie ou pour ceux qui souhaitent faire une belle découverte, s'impose.

 C.Gressier

  

Fête de l'Apéritif: une animation toujours prisée

Vendredi 13 septembre dès 19h, ceux qui avaient eu la précaution de se munir de leur cartes préalablement achetées (et elles étaient limitées à 500) ont pu accéder à cette dégustation qui met à l'honneur les vins d'apéritifs régionaux Byrrrh, Noilly Prat, St Raphaël et Listel.
Cette manifestation se déroulait cette année sur l'Esplanade du port rénové.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

L'originalité de cette soirée consiste en la découverte de cocktails avec ou sans alcool mariant leurs différentes saveurs, accompagnés de bouchées salées cuisinées par les élèves du Lycée Charles de Gaulle et une sucrée par le chocolatier Emmanuel Servant toutes intégrant dans leurs compositions ces nectars : 1 maki végétarien au Noilly rouge, 1 moule à la tomate, au chorizo et au Byrrh, 1 empanada au poulet légumes et Noilly dry, 1 sablé croquant aux graines et compotée de figues au St Raphaël.
Il y avait également deux huîtres du Mas Coquithau, à l'état naturel, symboles de notre lagune.
Pour déguster 2 cocktails au choix, un sympathique éco-verre était fourni et comme il n'y a pas de fête sans musique le groupe de jazz "Marla and the Cool Chicken" animait cette douce soirée estivale.

C.Gressier

Journée des associations

 

   

C'était samedi 7 septembre de 9h à 12h  Place du Pradet qu'elle a eu lieu et comme tous les ans elle a rencontré un vif succès et le vent violent qui soufflait en rafales n'a pas découragé les fort nombreux visiteurs.
Le tissu associatif est très important sur la commune (environ 160 associations) et cette journée ou plutôt matinée c'est l'occasion de mieux appréhender les diverses activités proposées en fonction de l'âge, des goûts, des aptitudes et du budget de chacun.
Il y a des activités pour tous culturelles, sportives, artistiques, des associations de défense des consommateurs et des animaux, de l'environnement d'aides aux personnes en difficulté, etc.et si toutes n'étaient pas présentes la palette était néanmoins très importante et représentative du large choix proposé.
De la rando, du vélo, de la voile, du yoga, de la sophrologie, du karaté,du volley, du foot, et des associations patriotiques ou amicales qui proposent des voyages, des repas dansants de quoi occuper les loisirs mais également le temps libre pour des retraités et les sortir aussi  quelquefois de l'isolement consécutif  à la rupture avec le monde du travail.
C'est aussi pour les nouveaux arrivants l'occasion de mieux connaître  la commune qu'ils ont choisie, comme l'a souligné le maire Yves Michel, et de faire des rencontres amicales ce qui facilite l'intégration.
Une matinée animée et musicale avec notamment  des magnifiques démonstrations de hip hop par les jeunes de la MJC.
Et  pour  clôturer cette manifestation un très sympathique  et convivial apéritif déjeunatoire offert par la municipalité .

C.Gressier

L’Apéritif de la Fête

Vendredi 13 septembre 2019
A 19h sur l’esplanade du port


Ce bel évènement convivial et gourmand met à l’honneur les Vins d’Apéritif régionaux, le temps d’une dégustation sur le nouveau port de Marseillan.
Byrrh, Noilly Prat, Saint Raphaël et Listel se dégusteront en cocktail mais également sur différentes bouchées salées et sucrées, cuisinées par les élèves du lycée technique Charles de Gaulle de Sète et par le Chocolatier marseillanais , Emmanuel Servant.
Les cartes de dégustation sont en vente dès le 1er septembre à la Maison Noilly Prat au prix de 6€, elles se composent de :

  •  1 éco - verre (Il servira pour les deux dégustations)
  •  2 cocktails avec ou sans alcool
  •  2 huîtres du Mas Coquithau
  •  1 Maki végétarien au Noilly Prat rouge
  •  1 Moule à la tomate sauce au chorizo et Byrrh
  •  1 Empanada au poulet, légumes au Noilly Prat original dry
  •  1 Sablé croquant aux graines et sa compotée de figue au St Raphaël

Cérémonie des bacheliers

C'est vendredi 30 août à 18h salle Paul Arnaud que s'est déroulée cette cérémonie  organisée par la municipalité destinée à honorer et récompenser les nouveaux diplômés la plupart accompagnés de leurs parents.
Pour certains qui avaient fait le choix de travailler pendant les vacances, d'autres qui profitaient  encore d'instants de liberté  avant de continuer des études supérieures ou ceux qui avaient déjà intégré des écoles et n'avaient de ce fait pu répondre présents à cette invitation ils étaient représentés par des membres de leur famille.
C'est en présence du maire Yves Michel, de l'adjoint à la jeunesse et aux sports Ludovic Fabre et des membres du conseil municipal des jeunes, que Yann Vidal du service jeunesse a animé cette conviviale cérémonie.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Pour les encourager à la poursuite d'études supérieures, la municipalité leur offre un bon d'achat FNAC de 110€, une aide financière au permis de conduire en contrepartie d'heures de bénévolat dans des associations ce qui crée en plus des échanges intergénérationnels, et une aide aux transports versée à l'issue de l'année de 200€ renouvelable 2 fois.
Après cette remise de cadeaux, et avant de partager des rafraîchissements pour clôturer cette sympathique soirée, ils ont été invités à lancer ensemble les chapeaux comme dans les traditionnelles remises de diplômes en Amérique.

 C.Gressier

Forum des associations

 

Le forum des associations est l’occasion de s’informer et de découvrir la multitude d’activités diverses et variées proposées à Marseillan durant toute l’année .
Cette traditionnelle manifestation se déroulera le samedi 7 septembre 201 9 de 9h à 13h sur la place du Théâtre , avenue de la Marine à Marseillan .
Si vous souhaitez pratiquer une activité sportive, culturelle, artistique ou encore venir rejoindre une association et vous investir dans la vie de la commune, ce forum est l’occasion idéale.
Au programme de cette matinée de découverte : des démonstrations sportives, de danses et de chants

Epoustouflant capelet du 16 août

 

   

Grande affluence sur le Port rive droite et rive gauche et dans les tribunes  malgré la chaleur, pour assister à cette incontournable manifestation qui marque les festivités du 15 août.
Après le Coupo Santo et la Marseillaise interprétés par la peña Bella Ciao et l'hauboïste Gérard Franco, ce sont tout d'abord les plus jeunes qui se sont lancés à l'assaut du mât  dès 15 h pour tenter de décrocher le 1er puis le 2ème chapeau fixés à son extrémité, et l'on s'est vite rendu compte que la relève de ce traditionnel et pittoresque sport aquatique était bien assurée.
Très à l'aise pour tenter cette difficile ascension, ils ont offert un spectacle de choix avec des chutes spectaculaires et déjà des attitudes d'anciens rompus à cette épreuve.
Le 1er chapeau a été rapidement enlevé par Jules Scomparin et tous les participants l'ont rejoint pour lui faire boire la tasse sous les applaudissements du public.
C'est ensuite Arnaud Peset, qui a décroché le second sous les yeux émus de son père, un ancien capeleteur.
Après l'entracte en musique,  la bigue enduite de savon a retrouvé sa place pour le 2ème capelet des adultes.
Et les incessants allers et retours des participants appelés tour à tour par le commentateur, l'adjoint au sport M. Ludovic Fabre, ont repris jusqu'à la saisie de ces emblématiques chapeaux grâce auxquels leur nom de vainqueurs figurera sur les plaques de cuivre du magnifique pavois décoré par Marcel Sabater.
Le 1er chapeau a été enlevé par Coriand Moreno rejoint aussitôt dans l'eau par son père  André un capeleteur de renom lui-même plusieurs fois vainqueur.
C'est Tony Cattan qui a enlevé le 2ème, et après avoir revêtu des vêtements secs les capeleteurs ont escorté les officiels  en chantant et dansant pour se rendre devant la salle des mariages de la mairie où les élus leur ont remis les trophées.

C.Gressier

 

Le rosé en fête

C'est une vague humaine qui a déferlé sur le Port rive gauche mardi 6 août dès 18h 30 pour cette 5ème édition du "Rosé qui fait des vagues".
Après l'achat du verre et des tickets pour accéder aux stands de dégustation et munie du sympathique chapeau, c'est une longue file d'attente qui s'est constituée devant les food-trucks de fish and chips , de tielles et le stand de l'excellente brasucade de moules pour accompagner ces divers cépages IGP côtes de Thau: cette marque est un véritable label de qualité pour protéger et valoriser ces crûs de notre territoire.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Une reconnaissance également du travail créatif  fourni depuis des années par des viticulteurs soucieux de produire des cépages adaptés à notre climat méditerranéen assemblés aussi à des cépages internationaux, des vignerons amoureux de leur métier et engagés dans la préservation de l'environnement.
Présente aussi l'huître, la perle de Thau qui va bientôt bénéficier également de ce label de reconnaissance et d'identification.
Pour finir ces agapes en douceur, c'est le stand du chocolatier Emmanuel Servant qui s'est rapidement vidé de ses délicieuses pâtisseries et de glaces.
Une formidable soirée en musique avec le DJ Tibeau et les Manchester Men, et un énorme succès pour les organisateurs.

 

C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).