Marseillan

MADLAB 2018

3ème édition : « Thau... dans 50 ans »

 Ancré au bord de l'étang de Thau, le MADLAB est un lieu de réflexion, de production et de réalisation de projets et d'évènements culturels visant la protection, la valorisation et le développement durable du patrimoine du bassin de Thau, notamment de l’activité conchylicole représentative de ce territoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.madlab.fr
Chemin des domaines - 34340 Marseillan

Changement climatique, urbanisation, pression touristique, pollution des bassins versants, évolution des métiers traditionnels... Le MADLAB appelle les artistes à illustrer leur vision, optimiste ou pessimiste, de l'impact de ces enjeux socio - économiques et environnementaux sur la vulnérabilité du littoral, un demain pas si lointain.

  APPEL À CANDIDATURE
Règlement du concours et inscriptions sur www.madlab.fr

CONDITIONS DE PARTICIPATION :Concours ouvert à tous les arts et à tous les artistes amateurs et professionnels sans limites géographiques , avec l'obligation de :

  • illustrer le thème imposé : « Thau... dans 50 ans », une vision, optimiste ou pessimiste, de l'environnement littoral, maritime ou lagunaire, dans les cinquante ans ou plus à venir ;
  • intégrer, par quelque forme ou transformation que ce soit, un élément de déchet conchylicole.


SÉLECTION : 30 premiers dossiers de candidature complets (détails dans le règlement).

RÉCOMPENSES : 3 Lauréats, 1 Mention spéciale ( œuvre la plus originale au regard de la valorisation des déchets de la conchyliculture ), 1 Coup de cœur du Jury, 1 Prix du public ( œuvre la plus votée par les visiteurs pendant l'exposition ) .
1 er PRIX À GAGNER : résidence de 3 semaines au MADLAB (hébergement hors repas).

DATES ET LIEUX: Inscription jusqu'au 31 /07 – Exposition collective du 11/08 au 16/09 – Cérémonie de remise des prix 07/09 aux caves Richemer -Marseillan -Plage.

 

 

Signature d'une convention au Recantou

 

 

   

Jeudi 17 mai une convention de jumelage a été signée entre M. Norbert Heydel, Président National du ERCI ( Entente Radio Clubs et Indépendants) et M. Tobal Propriétaire du Recantou dels pompiers.
C'est grâce à un ami commun qu'a eu lieu cette rencontre.
M.Heydel et Michel ont des projets communs et la signature de ce partenariat concrétise la mise en synergie de leurs actions.
Récupération de matériel d'intervention pour les pompiers,  de médicaments, de matériel pour personnes handicapées, pour les acheminer dans des pays défavorisés notamment Madagascar et les Comores.
Une récupération  d'ailleurs souvent complexe en France en raison des normes de sécurité, normes qui ne sont pas en vigueur dans ces pays  et ces matériels leur font cruellement défaut en raison de leur coût élevé.
M.Caf Aly Mohamed, Président des anciens combattants  français à Diego Suarez, accompagné de l'ancien Ambassadeur des Comores, tous deux présents pour cette signature a précisé qu'il amène directement le matériel à Madagascar et l'octroie lui-même en fonction des besoins,  sans aucune intervention intermédiaire.
M.Pierre Gonzalez Président de l'OCDPC,  après avoir retracé le cursus de M.Heydel a souligné l'importance de ces rencontres physiques pour mener à bien ces actions et a remis pour la circonstance à M.Heydel, un homme passionné et volontaire  la médaille vermeil de défense et protection civile pour l'ensemble de ses services et la création de l'ERCI en 2015, une association en plein développement.
M.Heydel, très ému a salué la présence de Mme Fabre de Roussac qui milite pour Madagascar (un goûter pour Mada)  s'est dit très honoré de recevoir cette médaille et il a ajouté que rien ne serait possible sans l'aide des milliers de bénévoles qui l'accompagnent.
Après un échange de cadeaux , les gens présents ont pu dialoguer autour d'un verre de l'amitié.

C.Gressier

Lou Recantou reçoit les pompiers suisses

 

   

C'est vendredi 11 mai à 11h que s'est déroulé une belle cérémonie empreinte de dignité et amicale à la fois  au Recantou dels pompiers.
Le propriétaire des lieux Michel Tobal, ancien pompier de Paris, et pompier volontaire qui s'investit dans des missions humanitaires enrichit son superbe petit musée sis dans la zone industrielle à Marseillan grâce à de fructueux échanges et un beau relationnel.
De ces rencontres est né le projet de faire venir de jeunes pompiers suisses du canton de Vaud, et après un an ce fut l'aboutissement,  avec le soutien de la municipalité qui a offert l'hébergement.
3 jours de visite, le premier jour le 10 mai à Sète, opérationnel, au SDIS, historique au Recantou le 11, et pratique à Gigean le 12 mai où ils ont été reçus par le sergent-chef Marc Gonzalez ami et accompagnateur de Michel Tobal dans diverses missions.
Cette rencontre culturelle et instructive qui permet de comparer les méthodes de travail  a été saluée par l'Adjoint aux sports M.Ludovic Fabre délégué aussi à la jeunesse,"cette jeunesse qui représente notre futur".
M.Pierre Gonzalez, Président de l'Observatoire citoyen de la défense après avoir souligné l'importance de la formation et de l'éducation, a honoré ces valeureux soldats du feu suisses de Morget en décernant au caporal Christophe Beaugrand la médaille d'argent de défense civile et protection civile, au lieutenant David Pagot la médaille vermeil, et  la médaille vermeil également au caporal-chef des sapeurs pompiers de Paris Gregory Caffier venu spécialement au Recantou pour la circonstance ainsi que  la médaille jeunesse et sport au porte-drapeau M.Germain Tello.
Il y a eu  également un bel échange de cadeaux : un magnifique panier garni de spécialités suisses, un don pour le Recantou et un  tableau identitaire des sapeurs pompiers  de Paris pour Michel Tobal, qui pour sa part a fait don aux pompiers suisses d'un parefeuille avec les armoiries du Recantou peint  par le peintre marseillanais M.Chabrol.
Et cette matinée s'est achevée avec le partage d'un apéritif fort convivial.

C.Gressier

 

Commémoration du 8 mai 1945

 

   

Mardi 8 mai la commune de Marseillan a célébré la 73 ème commémoration de cette victoire des alliés contre l'assaillant allemand.
A 11h un cortège formé du maire Yves Michel accompagné d' élus, d'autorités civiles et militaires parmi lesquelles le général Lepage et le général Marc Deschamps, de porte-drapeaux, du conseil municipal des jeunes, et de jeunes pompiers volontaires, de membres de la population venus nombreux,  escorté par la peña Mistra et parti de la mairie, a rejoint les allées du Général Roques pour les discours officiels et les dépôts de gerbe.
Les jeunes conseillers ont pris la parole Luis Kacemi d'abord, puis  Luis Bonal qui a lu le discours de l'ULAC aux côtés du président M.Moulin, suivi par le maire Yves Michel.
Après les dépôts de gerbe, un marseillanais Marc Marty  premier maître dans la Marine, a reçu des mains du général Deschamps la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze pour son engagement en mars 2016 lors de l'opération "Mangouste".
Après les salutations aux porte-drapeaux un vin d'honneur était offert à la salle Paul Arnaud aux participants, et, avant ce partage le maire Yves Michel a tenu à remercier toutes les personnes présentes qui ont honoré cette cérémonie, car a-t-il rappelé ce sont des moments de recueillement à la mémoire de ceux qui ont combattu et continuent à combattre pour notre liberté et notre drapeau.

C.Gressier

« L’EXTRAORDINAIRE BÊTISE DE MATHIS »

Le théâtre Henri Maurin vous invite au spectacle « L’EXTRAORDINAIRE BÊTISE DE MATHIS »


Par la Cie « Un tournesol sur Jupiter »
Mercredi 16 mai 2018 à 15H


Mais quelle est donc cette fleur mystérieuse « Coudustus » qui fabrique de l’huile de coude ? Mathis a beaucoup d’imagination, surtout quand sa maman lui dit qu’il faut de « l’huile de coude » pour décrasser une casserole.
De sa chambre à son super labo, avec son grimoire et ses jouets à gogo, Mathis s’imagine un voyage extraordinaire à la conquête du « Coudustus ».


Une comédie musicale drôle et dynamique qui nous replonge dans nos bêtises d’enfants.
Jeune public- Gratuit- Durée : 1H15

Pour tous renseignements : 04 67 01 66 99 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inauguration du "Belouga"

 

   

C'est mercredi 25 avril à 18h30 que la société Midi Cap Thau a inauguré officiellement la navette maritime "le Belouga" au port de Marseillan-Plage.
Cette jeune société de transport maritime est gérée par 2 jeunes marseillanais Charles Bonail et Sophiane Benouar, deux amis  qui se sont associés pour faire aboutir un projet qui leur tenait à coeur  et qu'ils ont travaillé pendant 3 ans en conjuguant travail et formations pour le mener à bien.
Charles âgé de 28 ans avec une formation initiale d'électricien qui n'était pas pour lui une vocation, intègre le Lycée de la Mer en congé individuel de formation et suit une formation de capitaine 200.
Sophiane âgé de 27 ans, d'abord ASVP saisonnier au sein de la police municipale, puis en contrat d'avenir à la mairie de Marseillan a pu obtenir son permis transport en commun, puis poids lourd et CACES, un CQP sécurité et un diplôme de matelot-pont pendant cette période.
Un contrat prolongé de 2 ans qui lui a permis de faire un stage de 6 mois en mer pour passer capitaine 200.
C'est en présence du maire Yves Michel,  de M.William Nicolas suppléant du député, de M.Norbert Chaplain en charge des transports à Sète Agglopôle Méditerranée, de Mme Fabre de Roussac conseillère départementale et adjointe chargée du tourisme, de M.Bernard Danis délégué aux ports, d'employés et membres du conseil portuaire, de la Mission locale d'insertion (MLI) et de nombreux invités que ces 2 jeunes gens ont présenté leur bateau et évoqué leur cursus en remerciant les partenaires qui les ont soutenus et encouragés pour que ce projet aboutisse.
Sophiane a pu percevoir une aide de travailleur handicapé par la FIPHFP, ils ont bénéficié d'une aide du Crédit Agricole, la ville de Marseillan a favorisé les formations de Sophiane et leur prête un local sur le port pour démarrer leur activité et Sète Agglopôle Méditerranée est partenaire pour la navette gratuite Marseillan-Ville et Marseillan-Plage durant la saison estivale qui permettra de transporter les personnes les mardis sur les 2 grands marchés.
Ajoutons  également le partenariat de la Boutique du Bitterois, la Jeune Chambre Economique Noilly Prat et la Ferme Marine.
Mais comme l'ont souligné le maire Yves Michel et M.Chaplain cette concrétisation en sus de ces soutiens, c'est grâce à leur courage et leur ténacité,  car il en  en fallu pour faire les démarches, suivre les formations validantes et convaincre les instances de la légitimité de ce moyen de transport.
Sophiane et Charles ont démarré leur activité avec l'évènement "Escale à Sète" et assuré 3 navettes aller-retour pendant cette manifestation et les retours ont été très positifs.
Ils proposent des sorties à la carte pendant la moyenne saison et 6 promenades par jour pendant l'été pour faire découvrir l'île de Brescou, les parcs à huîtres, et même déguster ce délicieux produit de la mer en admirant un beau coucher de soleil sur la lagune.
Un moyen de transport doux et agréable pendant la belle saison pour profiter pleinement  de ce magnifique territoire à la croisée des voies de la Méditerranée, de l'Etang de Thau et du Canal du Midi, et pour saluer cette belle initiative on leur souhaite bon vent et bon cap.


C.Gressier

Tour Thau, 5ème édition

Dimanche 3 juin 2018


Faire le tour de l’étang de Thau en vélo ? Oui c’est possible et c’est le dimanche 3 juin que le « Tour Thau » aura lieu. Cette randonnée cycliste a été créée pour faire découvrir les paysages de Thau, mais également proposer une balade en famille, en couple ou entre amis.
Et pari réussi, chaque année de plus en plus de monde s’inscrit à cette matinée sportive et conviviale, pour le plus grand bonheur de l’association UCM (Union Cycliste de Marseillan) organisatrice en partenariat avec la mairie.
La participation à cette randonnée implique une pratique suffisante du cyclotourisme afin d'effectuer les 55 Km du tour de la lagune de Thau.
Un parcours plus court a été mis en place pour permettre une participation du plus grand nombre, 20 km sur le Lido de Marseillan - plage à Sète aller/retour.
Le départ s’effectuera du parking de l’office de tourisme de Marseillan - plage. Les participants du grand parcours traverseront les communes de Marseillan, Mèze, Loupian, Bouzigues, Balaruc le Vieux, Balaruc les Bains, Frontignan et Sète. L’arrivée se fera à Marseillan - plage au même endroit.
Les départs seront échelonnés entre 9h et 10h et départ 10 h 30 pour le petit parcours.
Inscription en ligne ou à la mairie du 2 au 30 mai 2018.
Tarifs : Tour - Thau seul : 5€ Tour - Thau + repas : 10€ Repas accompagnateur : 10€
Tous les détails concernant le programme de la journée Tour - Thau est consultable sur le site de l’UCM : ucm.clubeo.com

Renseignements : 06 06 87 37 50

LE JEUNE RORQUAL EN COURS D’ÉVACUATION DE LA PLAGE DE MARSEILLAN

Si c'est bien évidemment plus sympathique d'observer vivante la 2ème plus grand baleine au monde, le Rorqual commun (photo Marine Lange), il faut bien traiter les échouages !
Après un premier examen hier, des prélèvements de peau, lard et muscle ont été effectués ce matin par Renaud et Marine et emmenés directement aux services vétérinaires de Montpellier.
Cela servira à confirmer l'espèce, déterminer son appartenance à une population existante et analyser les taux de métaux lourds, pesticides et hormones.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

 L'enlèvement de la carcasse qui  est en cours par les services techniques de Marseillan se passe très bien.
Nous avons aussi pu informer et sensibiliser de très nombreux promeneurs sur la plage sur les cétacés et notamment sur cette espèce qui peut atteindre 22 m en pesant 70 tonnes.
Elle reste assez rare puisque 3000 à 4000 individus seulement fréquenteraient la Méditerranée.

Renaud Dupuy de la Grandrive Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde,
Pour suivre l'actualité de l'AMP, c'est ici :  https://www.facebook.com/airemarineprotegeecoteagathoise/

Extension de l'école Denis Bardou

 

   

C'est mercredi 28 mars à 9h 30 que s'est déroulée la visite de ce chantier en présence du maire Yves Michel, d'élus, du directeur de l'école Denis Bardou et des personnels techniques  qui ont oeuvré pour la réalisation de ce projet.
Les 5 classes de l'école Maffre de Baugé vont être transférées sur le même plan que l'école Denis Bardou et le choix pour les remplacer s'est porté sur des structures modulaires élaborées par la Société Everlia, une entreprise de St Thibéry qui a vu le jour il y a une dizaine d'années et s'est spécialisée dans ce type de constructions.
Il s'agit de containers maritimes recyclés, performants et adaptés aux besoins actuels en matière de développement économique.Cette matière recyclée est peu énergivore, antisismique et anti tornade.
Construits tout d'abord pour des habitations de particuliers, ce concept mis au point pendant 7 ans s'est avéré performant et ces modules ont rapidement conquis un marché de donneurs d'ordres et d'élus qui ont compris l'enjeu écologique de ces structures.
Elles présentent une étanchéité à l'air 4 fois supérieure à une construction traditionnelle, et en moyenne une économie de 20 à 30% en ce qui concerne la dépense thermique.
Cette restructuration est une décision importante et a fait l'objet d'un projet concerté et partagé par différents acteurs dont les parents d'élèves en ce qui concerne l'accessibilité et la fonctionnalité de ces modules et également l'isolation phonique  comme l'a précisé l'adjointe aux affaires scolaires Mme Kelly.
C'est après avoir pris la mesure de tous ces critères, il a été démontré que l'acoustique était de bonne qualité, que ce choix a été fait. Et les garanties pour ces constructions sont les mêmes que pour des constructions traditionnelles.
De plus ils comporteront des panneaux photovoltaïques, une école écologique en tous points donc, qui ouvrira ses portes à la prochaine rentrée en septembre car un autre point positif, c'est que leur élaboration n'est pas impactée par des intempéries, donc pas de retard dans les délais de chantier.
Les difficultés résident principalement en la réception qui doit être parfaite au mm près comme l'a expliqué l'ingénieur M.Garcia.
La pose du module de 12m, l'articulation principale du bâtiment, s'est faite au moyen de 2 grues de 60 et 80 tonnes qui se sont relayées compte tenu du dénivelé.
Pour les délais de pose il faut compter 3 jours de manipulation et un mois et demi pour la construction finale, et la livraison définitive devrait se faire vers le 15 juin.


M.Alain Krzyzanowski

M.Alain Krzyzanowski, représentant la société Everlia, a évoqué l'ascension de cette société  locale en plein développement économique: les carnets de commande sont pleins, les effectifs ont doublé depuis sa création et cette année l'emploi est en pleine progression et il  ajoute qu'ils recherchent du personnel du bâtiment, des techniciens et du personnel pour les bureaux d'études.

C.Gressier

Cérémonie du 19 mars

Lundi 19 mars le maire Yves Michel, le 1er adjoint Marc Rouvier, des membres du conseil municipal et certains membres des associations patriotiques se sont rassemblés pour commémorer ce 56ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, et rendre hommage aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats en Tunisie et au Maroc.
Parti de la mairie à 11h, accompagné par la peña Mistral, le défilé s'est rendu au monument aux morts allés du Général Roques pour un dépôt de gerbe et lecture des discours. Le Président de l'ULAC (Union locale des Combattants) a pris la parole suivi du maire Yves Michel qui a lu le discours officiel de la secrétaire d' Etat aux anciens combattants Mme Darrieussecq.
Après les salutations aux porte-drapeaux, le cortège s'est dirigé vers la stèle du 19 mars au rond-point de la route d'Agde pour un dépôt de gerbe et lecture du discours de la FNACA.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

A l'issue de la cérémonie le maire a invité les personnes présentes à un vin d'honneur à la salle Paul Arnaud, et,  avant ce partage il a évoqué la cérémonie qui avait lieu à Sète le matin même en présence du Préfet et d'autorités municipales et régionales à laquelle ils se sont rendus en délégation avec des personnes des communes voisines car un marseillanais M.Jacques Massal a été le seul à recevoir une décoration, une fierté pour la ville.
Puis il a remercié les fidèles porte-drapeaux et les Présidents des associations présents symbolisant par leur présence l'union et le travail de mémoire.



C.Gressier

Election de Miss Marseillan 2018

 

   

Samedi 17 mars, la salle Paul Arnaud à partir de 21h est devenue le siège de la beauté et de l'élégance pour la soirée de l'élection de Miss Marseillan 2018: orchestrée par le présentateur Thierry Challier  en présence des Miss régionales élues, de Alizée Rieu, Miss Languedoc-Roussillon 2017 et finaliste Miss France 2018, et de Aurore Kichenin 1ère Dauphine Miss France 2017 et Dauphine Miss Monde 2017.
L 'animation a été assurée par le chanteur Sébastien Lorca qui a enflammé la salle pendant que les candidates et les Miss se changeaient pour les défilés dans différentes tenues et le  magnifique show chorégraphié par Florian Bourdeau.
10 candidates ont ouvert la soirée en se présentant au public et au jury composé notamment du maire Yves Michel,  de la conseillère départementale  et adjointe Mme Fabre de Roussac, de Messieurs Nabil Sedki et Walter Bignon et Mme Marie Perez conseillers municipaux, de Mme Carayon trésorière de l'association des commerçants, de M.Florian Fabre de Roussac et Mme Brigitte Juana correspondante locale du comité Miss Languedoc.
Après cette présentation et l'interview des candidates en robe de soirée, le public a pu admirer les sculpturales silhouettes des Miss Régionales en maillot de bain avant le défilé des prétendantes dans cette tenue.
Après le show et l'entracte ce fut le final, clou de la soirée, en robe de mariée de la créatrice Isabelle Dupéré, suivi de la remise des prix.
Miss Marseillan 2018 Shéhérazade Bourdié
1ère Dauphine Marianne Ferret
2ème Dauphine Julie Audouard
Avant de clôturer la soirée par la remise des bouquets et la pose pour les photos avec l'élue de la soirée qui va présider avec lui les manifestations festives dans l'année,  le maire Yves Michel  a salué le courage des candidates car il "n'est pas facile de se présenter à une élection" .


C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).