Marseillan

Resort La Baraquette

 

No images found.

   

C'est dans l'enceinte de la Maison Noilly Prat dimanche 23 septembre que Propriétés & Co dont le Président est M.Miguel Espada  et le vice-président développement M.Garneau, a annoncé un partenariat avec LUX Resorts &Hotels dont le CEO (PDG) est M.Paul Jones , pour le lancement officiel de la Baraquette, en présence du conseiller régional M.Lopez représentant Mme Carole Delga, de la conseillère départementale Mme Fabre de Roussac, du maire Yves Michel de nombreux élus et de différents acteurs qui ont travaillé sur ce développement immobilier et hôtelier.
De nombreuses personnalités assistaient à cette présentation en avant-première.
Il s'agit d'un projet exclusif de villégiature haut de gamme, le 1er de ce type en Europe sur un site d'exception  avec en arrière plan les vignobles, conçu par le le studio d'Arcitectures Slow Life Architects de Barcelone.
En plus d'un hôtel  5 étoiles, 189 unités résidentielles vont composer un ensemble luxueux mais dans un concept qui tient compte de la spécificité du territoire de façon à s'intégrer dans ce décor sans le dénaturer: des couleurs harmonieuses, de l'espace, du naturel et du local pour ces suites jardins d'une chambre , 133 appartements de 1 à 4 chambres inspirées des élégantes maisons vigneronnes, 30 villas terrasse avec jardins et piscines privées, et des villas d'exception au bord de l'eau avec des piscines privées cave à vin, cinéma-maison, sauna, et garage privé en sous-sol.
Ce resort sera aménagé autour de vignobles , de piscines et jardins d'une place de village avec des artisans et une wine academy, dans un environnement sans voitures.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

M.Espada s'est dit ravi du partenariat avec LUX Resorts, en raison de leur conception innovante et raffinée et de leur réputation d'excellence  avérée par les réalisations en Turquie, aux Maldives, à l'île Maurice,en Chine,  et M.Jones pour sa part a dit avoir eu un coup de foudre en découvrant Marseillan.
Pour le maire Yves Michel, cette création devrait apporter une richesse pour la commune  car il s'agit de développer un tourisme de 365 jours par an, générateur d'emplois pérennes tout en tenant compte  toutefois de l'environnement particulièrement fragile de cet endroit  classé en zone Natura 2000.
Pour cela il fallait des acteurs du projet particulièrement sensibilisés à cet impératif de notre territoire et ce partenariat l'intègre parfaitement dans la conception de ce resort.
M.Lopez a salué cette initiative portée par M.Espada, Président de Propriétés & Co. un investisseur immobilier spécialisé dans la reconversion de propriétés historiques et de projets immobiliers de caractère dont les réalisations ont été une réussite.
L'achèvement de ces travaux est prévu en 2021 et l'ensemble devrait être opérationnel dès l'été.


C.Gressier



Lou Recantou : centre d'une chaîne humaine de solidarité

 

No images found.

   

Samedi 1er septembre M.Michel Tobal propriétaire du musée "Lou Recantou dels pompiers" avait invité des amis et des personnalités à une cérémonie organisée pour la remise du 200ème fauteuil roulant destiné à une mission humanitaire en Afrique.
Car Michel ne se contente pas d'agrandir son musée avec des dons qu'il remet en état mais il a engendré grâce à sa pugnacité et son altruisme, une véritable chaîne humaine de solidarité pour venir en aide à des populations défavorisées: des matériels devenus obsolètes pour " nos pays riches" mais en bon état  et qui auraient fini à la déchetterie retrouvent alors une seconde vie.
Mais pour mener à bien ces actions il fallait mobiliser et sensibiliser différents acteurs.
Car il ne suffit pas de récolter des dons mais il faut trouver des aides pour les acheminer à destination et trouver les personnes capables d'évaluer les besoins les mieux adaptés à ces populations.
Michel a "monté un dossier" à destination du Conseil Départemental et grâce à Mme Passieux et le soutien de Mme Fabre de Roussac, conseillères départementales toutes deux particulièrement sensibles à cette cause, il a pu obtenir une subvention.
Le caporal chef M.Aly Mohamed a fait le déplacement de Marseille pour se présenter et c'est lui qui fait le déplacement à Antiranana et distribue judicieusement et en mains propres ces différents matériels.
Pour une plus grande transparence, il a souhaité que Michel l'accompagne dans ce déplacement et ils vont partir au mois d'octobre accomplir cette mission pendant 3 semaines.
Avec l'appui d'amis dont M. Pierre Gonzalez, Président de l'OCDPC, la chaîne a grandi et des dons affluent au Recantou: médicaments, matériel médical, tenues de pompiers, etc.
Ce 200ème fauteuil roulant lui a été fourni par M.Cedric Gonzalez de l'association "Grandir et Vieillir ensemble" de Montblanc qui rétrocède à Michel Tobal  du matériel récupéré; ce dernier s'est vu remettre par Mme Passieux au nom de l'OCDPC la médaille vermeil de Défense et Protection Civile.
M.Pierre Gonzalez a ensuite souligné l'importance de cette chaîne, une chaîne du coeur, mais également du devoir de mémoire.
Deux jours plus tôt, il était en déplacement à Argelès -sur- Mer pour saluer la mémoire du lieutenant de sapeurs-pompiers M.Joseph Nogues mort en service 27 ans plus tôt le 30 août 1991.
Il a appelé à ses côtés sa fille Natacha descendante d'une lignée de 5 générations de sapeurs-pompiers : elle- même a endossé l'uniforme et M.Gonzalez  lui a remis la médaille des services citoyens, et, à titre posthume, la médaille d'or de Défense et Protection Civile pour honorer son père cité à l'ordre du mérite par la République et honoré de la croix de Chevalier de la Légion d'honneur.
Très émue Natacha Nogues a reçu cette distinction entourée de ses enfants Lilou et Nathan qui va embrasser cette carrière de courage et dévouement.
Puis M.Gonzalez a fait venir auprès de lui le lieutenant Guy Bissière, 50 ans de services, investi à l'oeuvre des pupilles,  venu du Gard avec du matériel, et en cadeau pour Michel Tobal sa collection de casques  et de casquettes de pompiers.
A l'issue de cette chaleureuse et émouvante cérémonie, M.Tobal a invité les personnes présentes à un convivial apéritif de l'amitié.

C.Gressier

 

Les bacheliers de 2018 récompensés

 

No images found.

   

Vendredi  31 août à 19h salle Paul Arnaud, la municipalité a organisé la cérémonie des bacheliers du crû 2018.
Et l'on peut dire que c'est une belle cuvée car un grand nombre de ces jeunes gens ont non seulement obtenu le sésame clôturant leurs études secondaires mais la plupart avec des mentions très bien.
Yann Vidal du service jeunesse a animé cette soirée en invitant les diplômés à se présenter, et à faire part de leurs projets pour l'avenir.
Afin de faciliter leurs futures orientations différents partenaires se sont associés pour les récompenser et les aider.
Ils ont été dotés d'un chèque FNAC de 110€ par la mairie, le CCAS couvre les frais de transport scolaire à hauteur de 200€, et le nouveau directeur du Crédit agricole leur a proposé des aides et des facilités pour l'obtention du permis de conduire, l'ouverture d'un compte bancaire etc.
Le maire Yves Michel accompagné de M.Ludovic Fabre  adjoint délégué à la jeunesse, après avoir félicité ces jeunes gens a remercié les partenaires et les membres du Conseil municipal des Jeunes pour leur présence sans faille aux différentes cérémonies.
Après le formidable et joyeux "lancer de toques"  des nouveaux bacheliers, il a invité l'assemblée à partager un verre de l'amitié.

C.Gressier

 

Publication de l'arrêté CATNAT du 23 juillet 2018 paru au JO N° 187 du 15 août 2018

La Ville de Marseillan a été reconnue en état de catastrophe naturelle à l’issue des intempéries du 11 juin 2018 : inondations et coulées de boue. Vous trouverez en pièce jointe l'arrêté interministériel du 23 juillet 2018, paru au Journal Officiel N° 187 du 15 août 2018. Ce dernier est à disposition du public à l’accueil de la Mairie.

NB: cliquer sur arrêté pour le visualiser

Le projet d'Aude Compan et Julie Bossard

 

No images found.

   

Jeudi 14 juin, Aude Compan  native de Marseillan qui s'est classée 6 ème aux Jeux Olympiques de Rio  et sa coéquipière et barreuse depuis 2017 Julie Bossard, (elles ont déjà à leur actif un beau palmarès toutes deux) sont venues au Cercle de Voile remercier leurs partenaires et présenter leur projet qu'elles qualifient d'ambitieux : participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et ramener une médaille.Des étapes sont à franchir et non des moindres puisqu'il n'y a que 21 places et 1 seul équipage français sera retenu pour représenter la nation.
Deux jeunes femmes souriantes, chaleureuses, sportives de haut niveau et pleines d'énergie qui ont su mener de front études et sport et qui se complètent : Aude en 4ème année d'études en génie des Procédés et Environnements à l'INSA aménagé, joyeuse, toujours de bonne humeur et Julie rigoureuse et qui investit la réflexion dont elle fait preuve dans son métier (ingénieur qualité chez Scalian Eurogiciel à Nantes ) dans la préparation de leur projet.


Après cette présentation mutuelle c'est le bateau sur lequel elles évoluent qu'elles nous ont montré : le 49 erfx Sailing Team de type skiff.
Jusqu'en 2016, ce type de bateau était réservé aux garçons puis il a été adapté pour des compétitrices : c'est un bateau avec une seule coque très rapide puisque sur mer plate il atteint une vitesse de 18 à 20 noeuds.
Cet hiver Aude et Julie, en raison du climat plus clément se sont entraînées au Portugal et depuis le début de l'année elles ont parcouru un peu plus de 23200 kms.
Un programme prévisionnel lourd pour mener à bien le but qu'elles se sont fixées car en plus des déplacements, il faut assurer pendant les régates qui se déroulent en 3 à 4 manches par jour d'une durée de 30mn chacune.


Le 15 juin au matin d'ailleurs elles repartaient sur Marseille pour charger leur matériel et direction Kiel (Allemagne) pour la Kieler Woche (semaine olympique) qui se tiendra du 20 au 24 juin.
Souhaitons leur une belle réussite et les personnes intéressées peuvent suivre leur parcours en se rendant sur leur site

 https://www.facebook.com/BossardCompan49erFX/

 

C.Gressier

La Maison Noilly Prat dévoile les nouveautés 2018

 

No images found.

   

Cette prestigieuse maison ne cesse d'évoluer et tout en gardant son caractère ancestral qui fait son charme et son cachet elle se dote chaque année d'innovations qui enchantent les visiteurs.
Quelques privilégiés ont eu le plaisir de découvrir mercredi 13 juin  à partir de 18h les aménagements apportés dans les chais.
Quatre containers judicieusement installés et agrémentés d'objets et de produits permettent de suivre l'évolution et l'histoire de cette maison installée sur le port de Marseillan depuis 1813.
Dans le 1er, c'est le travail et les outils de tonnelier qui sont mis en valeur, ce métier artisanal qui a vu le jour au 13ème siècle indissociable des vins de qualité.Car la confection des tonneaux  et la cuisson du bois déterminent en partie le goût du vin qui y macère.
En continuant la visite, dans le second on peut voir et humer les épices qui entrent dans la composition des 4 vins apéritifs, rouge, dry, extra dry et ambré, et la cartographie des 5 continents dont ils sont issus.
Dans le 3ème, il y a la généalogie de la famille fondatrice de la Maison et les fiches et photos des employés qui  y ont travaillé.
Et pour finir, dans le dernier, l'évolution du conditionnement des produits (forme des bouteilles) et les magnifiques affiches publicitaires vantant ce vin apéritif au goût particulier que lui confère la maturation près de la mer dans un cadre d'exception.
Au sortir de la visite traversée sous un foudre pour accéder à l'espace vente et à la magnifique cour intérieure où l'on peut venir se détendre en dégustant des cocktails originaux et délicieux fabriqués avec ses vermouths.
Mercredi soir, en sus des cocktails offerts, et pour terminer en beauté cette découverte des locaux revisités, il y avait une dégustation de produits pour les accompagner : du foie gras au Noilly ambré que l'on peut acquérir à la boutique élaboré par la maison Vidal à Cenac (Périgord) , des olives Lucques de Clermont l'Hérault, des huîtres , la perle de Thau, des produits de la maison Azaïs -Polito, avec notamment les rillettes  de St Jacques au Noilly,  et les créations salées et sucrées de "L'Epicurien".
Tous ces aménagements et nouveautés  mettent en relief et en valeur le patrimoine de ces magnifiques lieux et il convient de saluer cette belle initiative.



C.Gressier


 

Remarq'arbres

 

Dimanche 10 juin il y aura un inventaire citoyen des "arbres remarquables" : cette animation encadrée par l'association "Les Ecologistes de l'Euzière " se déroulera à la salle Vedel ( salle des mariages) à 14h.
Elle aura pour finalité la réalisation d'une carte participative de notre patrimoine naturel remarquable: de par leur histoire, leur vocation sociale, leurs intérêts culturel, naturel ou paysager.

Projet agritouristique des caves Richemer

Les caves Richemer, idéalement situées entre terre et mer produisent des vins de qualité médaillés chaque année au salon de l'Agriculture.
Pour autant, l'encadrement jeune et dynamique ne se repose pas sur ses lauriers, et ne cesse de rechercher des projets innovants pour la mise en valeur de la production en évolution permanente, mais également pour une mise en synergie avec la richesse des produits locaux et la beauté de ce territoire d'exception.
Encouragé par le succès sans précédent de la soirée animée par un groupe musical à Marseillan-Plage l'été dernier où 10 food-trucks proposaient des plats variés à marier avec les différents crûs en fonction des goûts de chacun, il  a été décidé de peaufiner le concept et de diversifier les activités liées au vin en les associant à la pêche, l'ostréiculture, le transport et le tourisme. Avec l'appui méthodologique au chef de projet tourisme de Muriel Bousquet consultante et formatrice en tourisme (Territour).
Les 3 caveaux en raison de leur localisation, offrent un potentiel extraordinaire mais pour faire aboutir les projets,  il fallait développer le relationnel avec divers partenaires : les conchyliculteurs, le Belvèdère de la criée du Grau d'Agde, les hôtels et restaurants.
La cave  de Marseillan-Plage est en pleine transformation et il est prévu d'y organiser des séminaires dans les 2 salles Hippocampe (275m2) et Domaine de Maraval (110m2)  et des ateliers de cuisine avec le chef Jacques Vinas cuisinier de la Guinguette Richemer pendant la saison estivale.
De plus idéalement située au croisement de l'Eurovélo 8, du Véloroute Méditerranée et Canal des 2 Mers à vélo, elle a été aménagée en garage à vélo et historiquement partenaire de Handi Thau Accès, on y trouve également des vélos handis et un atelier de réparation.
Pour les groupes de plus de 20 personnes et les CE (Comités d'Entreprise) 2 programmes de 2 jours seront proposés pour une découverte de notre territoire.
Entre Thau et Méditerranée une découverte depuis Sète en autocar avec arrêts et visite pédestre des sites remarquables ( St Clair, la plage, le port), un déjeuner de spécialités locales, une croisière en bateau (traversée de Sète) et pour finir cette 1ère  journée en beauté installation au Grand Hôtel et dîner au Quai 17 avec présentation des vins Richemer.
Le 2ème jour après un accueil au caveau du port à Marseillan présentation des caves suivie d'une visite du Belvèdère de la Criée au Grau d'Agde, d'une dégustation dans un mas ostréicole, une visite du Bagnas cet espace naturel site Natura 2000 et pour conclure un atelier de dégustation à la cave de Marseillan-Plage.
Au choix un 2ème programme en direction de  la cité agathoise.
Après un accueil  à la cave de Marseillan par les Guides gourmands Maxime et Emmanuelle , sortie en bateau sur la lagune de Thau pour la découverte des tables ostréicoles, une restauration dans la cité agathoise, une visite au Belvédère de la Criée et une installation à l'hôtel Palmyra.
Et le 2ème jour, visite du musée de l'Ephèbe, repas servi par Jacques Vinas au Domaine de Maraval, rencontre avec des viticulteurs pour une connaissance du cépage local le terret qui donne un vin blanc idéal pour accompagner les produits de la mer.
La journée s'achèvera à la cave de Marseillan-Plage avec une éventuelle balade à vélo vers le Canal du Midi ou à la plage, ou  pour certains par un temps de repos dans cette cave historique.
Il faut souhaiter que le temps grincheux  et capricieux en ce moment veuille bien mettre un peu de bonne volonté pour la pleine réussite de ce beau projet.

C.Gressier

 

« LE PETIT PARAPLUIE »

Le Théâtre Henri Maurin présente
« LE PETIT PARAPLUIE »
Par la Cie « La Gazetina »
Vendredi 15 juin 2018 à 20h30

Une comédie décapante, grinçante et totalement déjantée. Embarquez - vous dans le train de la vie avec cinq personnages aux limites indéfinies.
Ici, le théâtre dépose un certain regard, un brin subversif, sur notre monde qui tourne et engendre des êtres singuliers aux trajectoires quelque peu aléatoires...

Tout public
Carte « Pass théâtre » : réservation conseillée
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Infos : 04 67 01 66 99

MADLAB 2018

3ème édition : « Thau... dans 50 ans »

 Ancré au bord de l'étang de Thau, le MADLAB est un lieu de réflexion, de production et de réalisation de projets et d'évènements culturels visant la protection, la valorisation et le développement durable du patrimoine du bassin de Thau, notamment de l’activité conchylicole représentative de ce territoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.madlab.fr
Chemin des domaines - 34340 Marseillan

Changement climatique, urbanisation, pression touristique, pollution des bassins versants, évolution des métiers traditionnels... Le MADLAB appelle les artistes à illustrer leur vision, optimiste ou pessimiste, de l'impact de ces enjeux socio - économiques et environnementaux sur la vulnérabilité du littoral, un demain pas si lointain.

  APPEL À CANDIDATURE
Règlement du concours et inscriptions sur www.madlab.fr

CONDITIONS DE PARTICIPATION :Concours ouvert à tous les arts et à tous les artistes amateurs et professionnels sans limites géographiques , avec l'obligation de :

  • illustrer le thème imposé : « Thau... dans 50 ans », une vision, optimiste ou pessimiste, de l'environnement littoral, maritime ou lagunaire, dans les cinquante ans ou plus à venir ;
  • intégrer, par quelque forme ou transformation que ce soit, un élément de déchet conchylicole.


SÉLECTION : 30 premiers dossiers de candidature complets (détails dans le règlement).

RÉCOMPENSES : 3 Lauréats, 1 Mention spéciale ( œuvre la plus originale au regard de la valorisation des déchets de la conchyliculture ), 1 Coup de cœur du Jury, 1 Prix du public ( œuvre la plus votée par les visiteurs pendant l'exposition ) .
1 er PRIX À GAGNER : résidence de 3 semaines au MADLAB (hébergement hors repas).

DATES ET LIEUX: Inscription jusqu'au 31 /07 – Exposition collective du 11/08 au 16/09 – Cérémonie de remise des prix 07/09 aux caves Richemer -Marseillan -Plage.

 

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).