Marseillan

L'anniversaire de l'huître rose : 10 ans

 

No images found.

   

 C'est dimanche 17 septembre à partir de 20 h au St Barth' ce lieu typique de dégustation avec une vue imprenable, magnifique sur la lagune de Thau que le propriétaire des lieux M.Florent Tarbouriech a reçu ses invités pour l'anniversaire de ce produit unique, l'huître rose, dont il est le concepteur.
L'appellation donnée à ce mollusque intrigue souvent. Elle est ainsi nommée en raison de la couleur de sa coquille aux reflets irisés  et de sa nacre bien blanche qui la distingue de ses congénères.
Mais aussi,  car elle est le fruit du procédé exclusif utilisé pour son développement, des exondations pouvant aller jusqu'à plusieurs jours avec des expositions à des panneaux photovoltaïques, reproduisant ainsi le cycle des marées.
Le résultat est une huître exceptionnellement charnue et au goût moins prononcé, plus doux.
Parmi les invités, des élus, le sénateur Henri Cabanel, le conseiller régional M.André Lubrano, les conseillers départementaux Mme Fabre de Roussac , Sébastien Frey et Christophe Morgo et des représentants de la gastronomie française M.Gilles Goujon et les frères Pourcel.
M.Tarbouriech a pris la parole en évoquant son parcours professionnel, une gageure difficile rendue possible par le soutien inconditionnel de son épouse Sabine, puis de ses enfants Florie et Romain (eux-mêmes jeunes parents qui travaillent avec lui) car l'aventure de l'huître rose c'est une affaire familiale, avec une pensée émue à ses parents pour leur legs.
Un pari de fou  au départ mais que M.Gilles Goujon, en lui rendant hommage, a requalifié en précisant que ce n'était pas de la folie mais du courage et de la ténacité.
Car le défi ne s'arrêtait pas à la conception de ce produit d'exception mais il fallait aussi convaincre et le commercialiser  en tant que tel, en le présentant notamment à des chefs de renom.
Le premier client: la maison Prunier. Tous deux avec le chef Guy Savoy, n'ayant pu être présents à la soirée ont envoyé un message par vidéo en le félicitant.
M. Goujon a précisé que pour lui l'huître de référence était auparavant l'huître de Gillardeau (Marennes) mais peu à peu l'huître Tarbouriech l'a détrônée.
M.Tarbouriech et sa famille ne se contentent pas de vivre sur leurs acquis.
Le travail de la conchyliculture est particulièrement difficile en raison d'épisodes climatiques pluvieux et de la pénibilité du travail notamment l'hiver.
Il fallait donc trouver des palliatifs, et en plus de ses autres concepts (Florent Tarbouriech est aussi un mécène qui soutient l'art axé sur le développement durable comme le Madlab), d'autres marchés à conquérir au Japon et aux Etats-Unis,  un projet va voir le jour sous peu avec l'acquisition du domaine de Villemarin qui va devenir "Le Domaine" un centre de remise en forme avec un spa, des régimes à base d'huîtres, cet aliment peu calorique riche en zinc et oligo-éléments, et de soins cosmétologiques comportant cet ingrédient.
Encore un défi à relever salué par Mme Fabre de Roussac, pour les retombées économiques sur la commune, par M.Lubrano pour avoir contribué à élever à ce niveau l'huître de Thau ( tous deux l'ont assuré du soutien de la Région et du Département), et par le Sénateur Cabanel qui se dit, lui, viticulteur "paysan de la terre" avoir des projets qu'il espère mener à bien autant  que M.Tarbouriech "paysan de la mer".
Après ces discours et hommages, l'assemblée a pu se délecter des différents et succulents mets élaborés par le traiteur Cabiron accompagnés de très bons crûs dans une plaisante ambiance musicale.
Certains profitant du climat un peu frais mais néanmoins agréable, s'étaient installés sur les terrasses pour profiter du magnifique site tout en dégustant ces délices et bien sûr la reine de la soirée: l'huître rose.


C.Gressier

Ouverture de la saison culturelle

 

No images found.

   

Vendredi 15 septembre à 20h Marie-Christine Fabre de Roussac Adjointe déléguée à la culture a présenté le programme de la saison culturelle 2017/2018 dans l 'église St Jean Baptiste pleine à craquer en présence du maire Yves Michel, de son binôme, le conseiller départemental Sébastien Frey,  d'élus de la commune et de Vias  et des deux prêtres de la commune.
La saison culturelle 2016/2017 a connu un vif succès et cette année encore le service culturel a oeuvré pour nous réserver des spectacles de qualité avec pour fil rouge le pouvoir de l'art sous toutes ses formes.
Des spectacles pour grands et petits car "la culture ça se partage" avec un tarif inchangé pour la carte pass (20€) et des spectacles gratuits les mercredis pour les plus jeunes.
Un programme éclectique susceptible de plaire à la majorité  avec une nouveauté dans le cadre du jumelage avec Castelblayney : 3 spectacles irlandais avec 2 pièces dont une destinée au jeune public et une soirée chants et danses.
Cette présentation a été également faite en anglais par Mme Fabre de Roussac car Marseillan compte une importante population anglophone.
A l'issue de cette présentation, le public a pu se délecter d'un concert de haut niveau "Sur les pas de Carmen"par l'orchestre symphonique  Confluences de Lyon.
Des morceaux choisis de Bizet interprétés avec maestria sous la direction de Philippe Fournier.
Chaque morceau était précédé de commentaires destinés à apporter un éclairage  particulier sur l'oeuvre et la personnalité de ce compositeur dont les airs sont souvent fredonnés mais dont on connait moins bien la vie et ce qui a motivé le choix de ses créations.
Carmen et Don José étaient représentés par un ténor (qui a remplacé au pied-levé Pierre -Antoine Chaumien empêché) et une soprano Perrine Madoeuf, dont les voix ont fait vibrer l'assemblée et ce spectacle  chant et musique a été applaudi à tout rompre, et à la sortie, on pouvait entendre les éloges des personnes enchantées par cette belle soirée qui augure bien de la saison culturelle qui s'annonce.

C.Gressier

 

Une cure de jouvence pour le troisième âge

 

Dans le cadre de la semaine bleue « semaine nationale des retraités et des personnes âgées » la commune, le C.C.A.S, l’association « Ensemble et solidaire » et la M.J.C proposent deux journées d’activités intergénérationnelles.


Programme


Mardi 3 octobre 

15h Loto organisé par « Ensemble et solidaire » - Salle Paul Arnaud

 Mercredi 4 octobre

 9h – 12h Atelier récréatif intergénérationnel – Salle Paul Arnaud
14h – 17h Marche intergénérationnelle – Salle Paul Arnaud (Rendez-vous à 13h30)

Tous les événements sont gratuits et ouvert à tous

Le Capelet à l'honneur

Pendant 3 jours la salle Paul Arnaud s'est illuminée de couleurs gaies et festives grâce à la superbe exposition de l'association  Marseillan d'hier et d'aujourd'hui.
Le thème de l'exposition c'était le traditionnel et incontournable Capelet indissociable des fêtes  du 14 juillet et du 15 août, et  les autres manifestations ludiques qui animent la commune et marquent son identité.
L'inauguration de l'exposition a eu lieu vendredi soir à 18h et Mme Becker la présidente de l'association a mis l'accent sur la valeur culturelle que dégage cette tradition avec la volonté de transmission.
Il y a des lignées de " capeleteurs" comme des lignées de jouteurs.
Quant à savoir si le Capelet est bien né à Marseillan, il semblerait que la commune  en soit bien le berceau et il  aurait été créé pour distraire le roi Louis XIII en visite dans la cité en juin 1642.
MMe Becker s'est dit très émue par la  présence des capeleteurs en tenue blanche et de Marcel Sabater qui en a longtemps été le commentateur et a également imaginé un trophée superbement décoré par ses soins où figurent le nom des vainqueurs des quinze dernières années.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Elle a remercié chaleureusement les photographes qui ont mis leurs clichés à disposition de l'association.
Ce sont ensuite la conseillère départementale et adjointe Mme Fabre de Roussac et le maire Yves Michel qui se sont joints aux remerciements de Mme Becker avant d'adresser leurs félicitations à cette association qui fait un fantastique travail de reconstitution et de recherche et est souvent associée aux manifestations organisées par la municipalité.
Le maire a ajouté que Marseillan d'hier et d'aujourd'hui et le Capelet  seraient  l'an prochain présents à Escale à Sète une occasion "de faire connaître et rayonner nos traditions", avant de remercier également le Comité des Fêtes qui tout au long de l'année travaille  activement pour offrir des réjouissances aux marseillanais et aux visiteurs et vacanciers.
Il a ensuite appelé Marcel Sabater à ses côtés et c'est le président de l'AMMAC Jean Gressier qui a remis  au nom de l'Administrateur des affaires maritimes une médaille d'honneur de bronze et le diplôme de la FAMMAC à Marcel en reconnaissance de sa fidélité.
Les personnes présentes ont  ensuite pu déguster un verre, avant pour certains, de rejoindre l'Eglise St Jean Baptiste pour la présentation de la saison culturelle suivie d'un concert.

C.Gressier

Une rentrée pour tous les goûts et tous les âges, à la MJC/CSC

Pendant qu’une partie de l’équipe d’animations assurait l’accueil des jeunes sur la plage d’honneur avec Estiv’Ados, les autres préparaient une rentrée qui s’annonce forte de nouveautés.
Il y en aura effectivement pour les âges : 29 ateliers, animations et cours pour les enfants + 35 en direction des Jeunes + 67 pour les adultes et les familles ; soit plus de 130 activités hebdomadaires différentes que vous pouvez tester jusqu’à la fin du mois !
Que ce soit côté activités manuelles et expression artistique, côté sports et bien-être, culture générale ou musique chaque habitant de notre bassin pourra y trouver son compte dans une ambiance conviviale et chaleureuse, au cœur d’une maison qui sait privilégier un « vivre ensemble » essentiel.
Notre animateur breveté peut encore accueillir quelques enfants et jeunes pour ses cours de cirque, les guides de relaxation et médiation ainsi que les profs de yoga et de Taï-Chi disposent encore de quelques places.
Les talentueuses professeures de danses (orientale, modern jazz, hip-hop, reggaeton, zumba, bachata, de salon, …) pousseront les murs pour les derniers arrivés.
Côté pilates et renforcement musculaire chacun pourra retrouver équilibre et tonicité.
Les ateliers théâtres et l’école de musique fourmillent de projets tandis que les disciplines d’arts créatifs restent ouvertes à tous les âges.
Les cours d’anglais, espagnol, français et occitan vous attendent encore quelques jours.
Pour entretenir un climat chaleureux, la maison vous accueille tous les jours de la semaine avec son coin café, ses espaces ludothèque et bibliothèque, son poste d’informations tous publics (ordinateur et WIFI à disposition).
De plus, nous sommes ravis d’accueillir, cette année encore des nouveautés : de nouvelles têtes qui vont animer des cours de capoeira, de nouvelles formes d’actions avec l’atelier pirouette qui mobilise les savoir-faire de trois animateurs au profit des parents des plus petits (moins de 3 ans !) qui profiteront également de la baby gym avec Coralie; nous retrouvons nos partenaires de la batucada et proposerons d’accompagner les groupes de musique vers la scène.
Enfin, une équipe de bénévoles curieux préparent plusieurs sorties loisirs et culture.
De quoi s’épanouir et s’intégrer à la dynamique vie marseillanaise et alentours !
Alors cours y vite – cours y vite = renseignements à l’accueil de la MJC/CSC ou au 04 67 77 33 35.
Vous pouvez également nous retrouver sur notre site internet - http://cms2.mjcmarseillan.fr/ - ou notre page Facebook = MJC-de-Marseillan-Officiel.
PS. : après un repos mérité, notre équipe jeunesse retrouvera les collégiens dans le cadre d’Oz ’Ados avant la fin du mois.

Le retour du Chat "Lo Cat"

Lo Cat, (cliquer dessus) c'est le nom de la fresque réalisée par une artiste Sandrine Rey sur la façade de l'immeuble au 43 Bd Lamartine dont la propriétaire est Mme Agnès Amanrich.
Le choix de ce nom  et de la peinture ne sont pas anodins.
Sandrine Rey est une artiste qui a des racines marseillanaises et le chat, pour elle, fait partie intégrante du patrimoine marseillanais.
Les chats elle en a, son arrière grand-mère en possédait et il est vrai que, avant d'être citadine, la commune était surtout rurale avec des vignes, des granges et le chat qui est devenu principalement un animal de compagnie, était alors prisé pour ses aptitudes de chasseur d'animaux indésirables et il vagabondait librement, la circulation n'étant pas aussi dangereuse que de nos jours.
Sandrine Rey vit maintenant en Angleterre, mais vient fréquemment à Marseillan.
Cette façade qu'elle a décorée, se dégradait et dessus figuraient 3 peintures publicitaires, dont deux  témoignaient de l'activité portuaire de Marseillan vivant du commerce des vins et spiritueux entre 1850 et 1950,  l'apéritif Dubonnet et la marque Bitter Gaillard de Bordeaux.
Et la  troisième, le chat, choisi comme emblème par la marque de savon du même nom en association à la propreté de cet animal.


Sandrine Rey est une artiste complète  qui a fréquenté 2 écoles de peinture à Paris .
Elle a travaillé pendant 14 ans au Louvre comme copiste de tableaux de grands maîtres Fragonard, Poussin, Velasquez, Delacroix, Corot etc., et est également restauratrice et elle a d'abord pensé à restaurer ces magnifiques peintures d'antan mais l'état de dégradation était tel, que c'était mission impossible.

L'artiste  en train de travailler au Louvre (copie) et une création personnelle

La  façade a dû être ravalée, et elle a alors proposé à la propriétaire de décorer bénévolement ce mur de façon à ne pas laisser perdre un vestige du patrimoine et d'un commun accord le choix s'est porté sur le chat..
Elle faisait ainsi revenir ce petit animal un peu vagabond quelquefois, dans sa commune...
Mais il ne faut pas croire que Sandrine Rey se contente de peindre des chats, de copier des tableaux ou de les restaurer: elle crée et c'est sous peu que l'on va pouvoir admirer ses peintures au Château du Port.

C.Gressier

Forum des associations

 

No images found.

   

C'est la rentrée...la fin d'un été riche en manifestations festives et pour ne pas céder à la morosité de ce changement de saison, les associations proposaient samedi 9 septembre de 9h à 13h au Pradet cette année, leur programme annuel et elles ont été  nombreuses à venir à la rencontre des visiteurs.
Marseillan possède un riche tissu associatif puisqu'on dénombre 124 associations et en fonction de ses goûts, de ses aptitudes,  de son âge, et de son budget on trouve facilement de quoi s'occuper pour remplacer les baignades et les soirées en plein air.
Du sport, de la culture, des gymnastiques douces, des activités manuelles, des activités spécifiques pour les enfants les mercredis et pendant les vacances scolaires,  la palette est vaste...
Sans oublier les associations patriotiques, qui tout au long de l'année entretiennent le devoir de mémoire.
En sus de leurs activités régulières, ces associations proposent tout au long de l'année des repas, des réveillons de fin d'année, des voyages, des sorties à la journée, un moyen efficace de sortir des personnes de l'isolement quelquefois et de tisser des liens amicaux dans une ambiance conviviale.
En dépit du temps gris et frisquet, et du changement de lieu de la manifestation, cette matinée a été un grand succès au vu de la fréquentation et des difficultés rencontrées pour se garer à mesure que la matinée avançait.
Cette manifestation  s'est conclue par un  excellent et copieux apéritif déjeunatoire offert par la municipalité dans le théâtre Henri Maurin.

C.Gressier

2ème concours Madlab

 

No images found.

   

Le Madlab - Le mazet  est une association, un laboratoire arts et déchets et un lieu de production et de réalisation artistique de projets et évènements culturels destiné à la valorisation du patrimoine, en particulier du bassin deThau et sa vocation est d'aller vers un futur durable.
Situé au bord de l'étang de Thau, dans un cadre idyllique propice à la réflexion et à l'inspiration.
Créée en 2014, cette association a pour animatrice chargée de la presse  Mme Viviana Rocca une italienne basée à Montpellier depuis 96 avec une double compétence biologie-informatique; elle a travaillé pendant 10 ans dans une agence française de l'innovation et du transfert de technologies  et a organisé ce 2ème concours avec pour thématique l'économie circulaire.
L'économie circulaire est basée sur un cycle de vie de produits capables d'utiliser moins de ressources.
Cette démarche artistique est destinée à impliquer les artistes (90% des oeuvres présentées ont été créées pour le concours) mais  également à sensibiliser le public au travers de l'art "plus parlant que de grands discours" selon Mme Rocca.
Ce projet soutenu par les mairies de Mèze, Loupian et Marseillan a pour principal mécène Florent Tarbouriech et c'est dans le magnifique cadre des chais de Noilly Prat que ces oeuvres sont exposées pendant 1 mois et vendredi 8 septembre à 18h  c'était l'inauguration de cette 2ème édition en présence du maire Yves Michel et de la conseillère départementale et adjointe à la culture Mme Fabre de Roussac (membre du jury).
40 artistes confirmés et amateurs se sont inscrits et le jury aura la tâche drastique de désigner les gagnants et de remettre les prix à chaque catégorie le 29 septembre.
De nombreux prix à gagner dont des séjours au mazet et l'AMEA qui a été sélectionnée l'an dernier a d'ailleurs conçu certaines créations pendant ce séjour.
Les déchets naturels et anthropiques de la conchyliculture sont utilisés et le but est aussi de faire réfléchir ces professionnels sur leur recyclage.
Tous ces artistes ont fait preuve d'une  intense créativité et le résultat est époustouflant et quelque peu magique dans un cadre d'exception ; des byssus de moules utilisés pour faire du papier, de la peinture sur des algues (épopée de Don Quichotte), un coffre avec des coquilles d'huîtres etc. présentés  dans un superbe endroit chargé d'histoire ...

C.Gressier

 

 

Canal de vie: le nouveau défi d'Eric Bermont

Le caporal-chef Eric Bermont athlète expérimenté s'est lancé un nouveau défi intitulé canal de vie en soutien à Loïc Liber, seul rescapé des attaques terroristes de Montauban en 2012, devenu tétraplégique.
En 2014, Eric Bermont a créé l'association de solidarité Ensemble pour Loïc et depuis il a participé à des courses de haut niveau pour récolter des fonds.
La course de Monaco soit 629kms, et il a gagné  l'an dernier les 72h de Privas en courant 365 kms sans s'arrêter.
C'est depuis le phare des Onglous, vendredi  8 septembre  à 12h,  là où le canal du Midi et l'étang de Thau se rencontrent qu'il a choisi de partir en courant sans s'arrêter pendant 2 jours pour rejoindre sa ville Castelsarrasin (Tarn)  soit 311kms.


cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Pour ce nouveau challenge remarquable et parfaitement altruiste,  Eric Bermont était suivi de 7 accompagnateurs à vélo et d'associations.
Le 1er Adjoint Marc Rouvier  et l'Adjoint aux sports Ludovic Fabre sont venus assister à ce départ et soutenir cette action.

 

C.Gressier

Corso nocturne

 

No images found.

   

C'est un des moments forts de la fête locale ce Corso de nuit qui a eu lieu jeudi 17 août à 21h.
Bien avant l'heure, une foule s'était massée tout au long du parcours,  et notamment au départ du Port d'où il démarrait et il était préférable de venir plus tôt pour garer son véhicule si l'on venait de l'extérieur.
C'est une attraction qui attire beaucoup de monde, les locaux bien sûr, mais aussi les nombreux vacanciers présents sur la commune en cette période estivale.
A la tombée du soir, cette manifestation avec ses lumières, les costumes rutilants revêt un caractère magique qui enchante petits et grands.
Et la magie a commencé avec un  magnifique dragon effrayant les enfants en bas âge, enflammant  leur imagination avec sa grande stature et sa gueule béante et fumante.
Chaque char était escorté par des groupes musicaux, la fanfare Bella Ciao, la Lyre bitteroise etc., les belles danseuses brésiliennes, les Gazelles de Florensac, et,  au final la Reine de Marseillan encadrée de jeunesse en grand apparat, sur un char représentant un aigle royal.
Et pour agrémenter le défilé et ramener un petit souvenir à la maison, en sus des clichés, les confettis généreusement dispensés par les enfants qui remplissent les chars et s'en donnent ainsi à coeur joie.

C.Gressier

Championnat de France de joutes 2017

 

No images found.

   

Les amateurs de ce sport n'ont pas hésité à braver la température caniculaire ce samedi 5 août pour assister à ce championnat de France de joutes languedociennes catégorie Juniors/Seniors.
Fort heureusement, la buvette présente proposait des boissons bien fraîches et elle a été très sollicitée pendant toute la rencontre.
Dès 14h 30  et après une minute de silence en la mémoire de Louis Nicollin, les  juniors qualifiés,  au nombre de 18, répartis sur les barques rouge et bleue se sont affrontés sur le canal de Pisse- Saumes à Marseillan Plage, pour tenter de décrocher ce magnifique trophée
Au terme d'un beau spectacle, avec des passes de qualité, de beaux bouquets c'est Esteban Leboffe (AJPC)  qui a décroché le 1er prix , et les 2ème, 3ème et 4ème prix ont été attribués à Théo Lognos (SNJA) Enzo Girard (L.A Sète) et Valentin Fabre (L.A Sète).
Les seniors beaucoup plus nombreux ont pris le relais et les spectateurs ont pu assister à de belles prestations avant que le trophée ne soit décroché par Mickaël Wolff (N.L Mèze) un résultat qui concrétise comme l'a souligné M.Robert Bancilhon, Président de la Ligue, une belle saison.
Il a félicité également les juniors pour leurs prestations ainsi que les 2ème, 3ème et 4 ème prix Léo Causse( SNJA) Rémi Formato (P.Or Sète) et Irvin Petroff (AJPC)
M.Kappler et M. Frédéric Perez ont représenté la municipalité à la remise des prix et M.Kappler, trésorier de la Lance Olympique Marseillanaise a remercié les représentants de la Ligue d'avoir choisi la ville de Marseillan pour cette manifestation.
Cette belle rencontre a été animée par la musique des Troubadours de l'An 2000, et sur les barques c'est Gérard Franco et son équipe du bel Hautbois dormant, assis à la proue qui égrenaient les incontournables accents du hautbois et tambour (tambornet) accompagnateurs des joutes languedociennes.
Une seule ombre au tableau l'intervention à 2 reprises du SDIS 34 pour un jouteur junior blessé Mickaël Rodriguez ( L.S Sète) et un senior Martial Maurel (SNJA)  blessé, lui, au visage, et tous deux transportés.



C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).