Marseillan

Palmarès 2018 des caves Richemer

 

 

 

Cette année encore les produits des caves Richemer ont été distingués au concours général agricole 2018.
Le travail et la recherche qualitative sont une fois de plus récompensés : un honneur pour les communes de Marseillan et d'Agde fières de leurs caveaux.

4 médailles d'or :
- muscat sec blanc 2017
-Terre et mer blanc sec 2017
-Terre et mer rouge 2017
- Domaine de Maraval rouge 2017 Terre et mer rouge 2017

3 médailles d'argent:
- Syrah rosé 2017
-Terre et mer rosé 2017
- Cabernet rouge 2017

 

Momotaro

 

 

 

 

C'est un spectacle pour enfants et adultes par  la compagnie Mathieu installée à Montpellier et créée par Florence Thiébaut en 1980.
Une plasticienne peint en direct le cheminement du héros et la marionnettiste façonne, anime et transforme les personnages.
Selon Florence Thiébaut, "le marionnettiste est un démiurge, il montre son rêve projeté sur un objet, il apprivoise la matière et l'objet trouve un langage".
"c'est une rencontre: un dialogue s'établit entre celui qui montre et celui qui regarde; l'objet, miroir de leurs regards devient personnage".


 

« TU VEUX BIEN ÊTRE MON AMI ? »

De Marie et Alain Vidal
Mercredi 14 février 2018 à 15h00


 

Une véritable performance de conteur, pour un spectacle réjouissant. Alliant conte, théâtre, musique et chant, nous voilà embarqué dans l’univers de Lola à la recherche d’un ami et là quelle histoire…
Un ami qu’est – ce que c’est? Lola passe ses vacances chez Papi Sel et Mami Sucre qui ne font que de donner des noms d’oiseaux. Elle aimerait bien qu’ils redeviennent amis.
Elle a grandi et s’ennuie maintenant toute seule, elle aussi voudrait un ami et confie à Papi Sel et à Mami Sucre cette mission…


Spectacle Gratuit
Pour tous renseignements : 04 67 01 66 99
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vernissage de l'expo Japon à "La Fabrique"

 

 

No images found.

   

C'est vendredi 19 janvier à 18h30 en présence du maire et d'élues qu'a eu lieu ce vernissage.
La thématique : Le Japon et jusqu'au 17 février les marseillanais peuvent s'imprégner de la culture de ce pays mis à l'honneur.
Depuis quelques mois déjà la gestion de la Médiathèque a été déléguée à l'Agglo, devenue Sète Agglopôle Méditerranée, et comme l'a expliqué le maire Yves Michel, ce choix a été décidé pour mutualiser et avoir ainsi des compétences supplémentaires.
Un responsable M. Pascal Imbert a été désigné pour coordonner le travail, et cette intercommunalité permet un renforcement des liens et un accès à la culture dispensée dans les villes.
C'est donc dans ce cadre que s'inscrit cette magnifique exposition avec des animations pour tous les âges : ateliers, spectacles et rencontres.
M.Imbert a remercié en particulier 2 personnes  Mme et M.Cazottes qui se sont associées à cette exposition en prêtant de beaux objets  de ce pays où ils ont séjourné à 4 reprises.
 Mme Cazottes,  après avoir salué le travail de mise en valeur de leurs objets par le personnel et exprimé leur plaisir de participer à cette exposition a expliqué que son mari et elle n'avaient préalablement aucun  attrait particulier pour ce pays qui leur "est tombé dessus".
C'est leur fils, qui, dès le CM2 a eu un véritable engouement pour les mangas et comme ils  n'étaient édités initialement qu'en japonais, il a acquis un dictionnaire, et par la suite,  a présenté son bac avec cette option linguistique.
Son attrait pour ce pays n'a cessé de croître et il est donc parti une 1ère fois avec une bourse dans une fac au Japon en 2002 puis  a souhaité prolonger une 2ème année sans être payé, puis  a trouvé du travail,  a passé sa maîtrise d'arts plastiques et s'y est installé définitivement et s'est marié avec une japonaise en 2010.
Durant leurs séjours Mme et M.Cazottes ont pu appréhender la culture japonaise et ils nous apportent un éclairage particulier sur les coutumes et la manière de vivre des japonais  très disciplinés et respectueux : on ne fume pas dans la rue, des endroits sont spécialement réservés aux fumeurs, pas  de contrôles dans les transports mais des machines d'ajustement si l'on prolonge le parcours, les retards de trains sont annoncés bien en amont, et à la sortie des écoles des mamans à vélo surveillent que les enfants rentrent bien à la maison.
M.Cazottes a ajouté que c'est un pays où l'on se sent en sécurité, lui qui appréhendait la foule lors de leur 1er voyage.
Les personnes présentes ont pu ensuite admirer les objets, affiches et dessins avant de partager un apéritif dînatoire dans une sympathique ambiance.


C.Gressier

 

Voeux du maire

cliquer sur l'image pour l'agrandir
No images found.

 

No images found.

   

Ils auraient dû avoir lieu le 1er de l'an mais en raison d'une forte pluie ils ont été reportés au 2 janvier 2018.
C'est donc devant la Médiathèque "La Fabrique" à 18h que le maire Yves Michel a choisi cette année de présenter ses voeux à la population, cassant les codes établis selon lesquels cette cérémonie avait lieu à la salle Paul Arnaud.
Il a souhaité ainsi donner l'image d'un élu plus proche de la population.
En présence de représentants du Conseil Municipal des Jeunes, d'élus, du conseiller départemental Sébastien Frey, du maire de Bessan Stéphane Pépin-Bonet, du représentant de la commune de Villeveyrac et Vice-Président de l'Agglo Michel Garcia et rejoints un peu plus tard par le maire de Pomerols M.Gairaud et de son 1er Adjoint, Yves Michel a remercié les personnes présentes,  les amis belges et irlandais venus passer les fêtes de fin et début d'année dans la commune.
Il a adressé également ses remerciements au Comité des Fêtes, aux commerçants, aux agents communaux et au service communication.C'est grâce à leur travail que le Village de Noël de Marseillan jouit d'une belle réputation.
Sans oublier les services de sécurité, gendarmes et policiers municipaux grâce auxquels les festivités se déroulent dans la sérénité et qui sont victimes, en ce moment, d'agressions et de violences inacceptables.
Tout en déplorant la pluie de la veille, il a ajouté que cette eau était bénéfique à la terre et même à la préservation de la qualité de l'eau pour la conchyliculture.
Après une pensée émue pour ceux qui ont disparu en 2017, il a abordé les travaux importants qui doivent être réalisés cette année :
L'église St Jean Baptiste, la continuité de la mise en valeur du port, et l'extension de l'école Maffre de Baugé.
Et deux grands chantiers : - la solidarité avec une mobilisation d'associations notamment les Restos du coeur et l'association des commerçants
- la jeunesse : celle qui va vivre dans la ville, à laquelle il faut certes transmettre les valeurs et leur conservation, mais tout en tenant compte de leur avis pour construire la ville avec eux qui sont l'avenir de cette cité.
Après avoir souhaité une bonne année à tous, les nombreuses personnes présentes ont pu admirer le 1er feu d'artifice de l'année tiré depuis le clocher de l'église avant de rejoindre pour certains le village de Noël exceptionnellement ouvert où les attendait une boisson chaude.


C.Gressier

 

Ouverture de la saison culturelle

 

No images found.

   

Vendredi 15 septembre à 20h Marie-Christine Fabre de Roussac Adjointe déléguée à la culture a présenté le programme de la saison culturelle 2017/2018 dans l 'église St Jean Baptiste pleine à craquer en présence du maire Yves Michel, de son binôme, le conseiller départemental Sébastien Frey,  d'élus de la commune et de Vias  et des deux prêtres de la commune.
La saison culturelle 2016/2017 a connu un vif succès et cette année encore le service culturel a oeuvré pour nous réserver des spectacles de qualité avec pour fil rouge le pouvoir de l'art sous toutes ses formes.
Des spectacles pour grands et petits car "la culture ça se partage" avec un tarif inchangé pour la carte pass (20€) et des spectacles gratuits les mercredis pour les plus jeunes.
Un programme éclectique susceptible de plaire à la majorité  avec une nouveauté dans le cadre du jumelage avec Castelblayney : 3 spectacles irlandais avec 2 pièces dont une destinée au jeune public et une soirée chants et danses.
Cette présentation a été également faite en anglais par Mme Fabre de Roussac car Marseillan compte une importante population anglophone.
A l'issue de cette présentation, le public a pu se délecter d'un concert de haut niveau "Sur les pas de Carmen"par l'orchestre symphonique  Confluences de Lyon.
Des morceaux choisis de Bizet interprétés avec maestria sous la direction de Philippe Fournier.
Chaque morceau était précédé de commentaires destinés à apporter un éclairage  particulier sur l'oeuvre et la personnalité de ce compositeur dont les airs sont souvent fredonnés mais dont on connait moins bien la vie et ce qui a motivé le choix de ses créations.
Carmen et Don José étaient représentés par un ténor (qui a remplacé au pied-levé Pierre -Antoine Chaumien empêché) et une soprano Perrine Madoeuf, dont les voix ont fait vibrer l'assemblée et ce spectacle  chant et musique a été applaudi à tout rompre, et à la sortie, on pouvait entendre les éloges des personnes enchantées par cette belle soirée qui augure bien de la saison culturelle qui s'annonce.

C.Gressier

 

Une cure de jouvence pour le troisième âge

 

Dans le cadre de la semaine bleue « semaine nationale des retraités et des personnes âgées » la commune, le C.C.A.S, l’association « Ensemble et solidaire » et la M.J.C proposent deux journées d’activités intergénérationnelles.


Programme


Mardi 3 octobre 

15h Loto organisé par « Ensemble et solidaire » - Salle Paul Arnaud

 Mercredi 4 octobre

 9h – 12h Atelier récréatif intergénérationnel – Salle Paul Arnaud
14h – 17h Marche intergénérationnelle – Salle Paul Arnaud (Rendez-vous à 13h30)

Tous les événements sont gratuits et ouvert à tous

Le Capelet à l'honneur

Pendant 3 jours la salle Paul Arnaud s'est illuminée de couleurs gaies et festives grâce à la superbe exposition de l'association  Marseillan d'hier et d'aujourd'hui.
Le thème de l'exposition c'était le traditionnel et incontournable Capelet indissociable des fêtes  du 14 juillet et du 15 août, et  les autres manifestations ludiques qui animent la commune et marquent son identité.
L'inauguration de l'exposition a eu lieu vendredi soir à 18h et Mme Becker la présidente de l'association a mis l'accent sur la valeur culturelle que dégage cette tradition avec la volonté de transmission.
Il y a des lignées de " capeleteurs" comme des lignées de jouteurs.
Quant à savoir si le Capelet est bien né à Marseillan, il semblerait que la commune  en soit bien le berceau et il  aurait été créé pour distraire le roi Louis XIII en visite dans la cité en juin 1642.
MMe Becker s'est dit très émue par la  présence des capeleteurs en tenue blanche et de Marcel Sabater qui en a longtemps été le commentateur et a également imaginé un trophée superbement décoré par ses soins où figurent le nom des vainqueurs des quinze dernières années.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Elle a remercié chaleureusement les photographes qui ont mis leurs clichés à disposition de l'association.
Ce sont ensuite la conseillère départementale et adjointe Mme Fabre de Roussac et le maire Yves Michel qui se sont joints aux remerciements de Mme Becker avant d'adresser leurs félicitations à cette association qui fait un fantastique travail de reconstitution et de recherche et est souvent associée aux manifestations organisées par la municipalité.
Le maire a ajouté que Marseillan d'hier et d'aujourd'hui et le Capelet  seraient  l'an prochain présents à Escale à Sète une occasion "de faire connaître et rayonner nos traditions", avant de remercier également le Comité des Fêtes qui tout au long de l'année travaille  activement pour offrir des réjouissances aux marseillanais et aux visiteurs et vacanciers.
Il a ensuite appelé Marcel Sabater à ses côtés et c'est le président de l'AMMAC Jean Gressier qui a remis  au nom de l'Administrateur des affaires maritimes une médaille d'honneur de bronze et le diplôme de la FAMMAC à Marcel en reconnaissance de sa fidélité.
Les personnes présentes ont  ensuite pu déguster un verre, avant pour certains, de rejoindre l'Eglise St Jean Baptiste pour la présentation de la saison culturelle suivie d'un concert.

C.Gressier

Une rentrée pour tous les goûts et tous les âges, à la MJC/CSC

Pendant qu’une partie de l’équipe d’animations assurait l’accueil des jeunes sur la plage d’honneur avec Estiv’Ados, les autres préparaient une rentrée qui s’annonce forte de nouveautés.
Il y en aura effectivement pour les âges : 29 ateliers, animations et cours pour les enfants + 35 en direction des Jeunes + 67 pour les adultes et les familles ; soit plus de 130 activités hebdomadaires différentes que vous pouvez tester jusqu’à la fin du mois !
Que ce soit côté activités manuelles et expression artistique, côté sports et bien-être, culture générale ou musique chaque habitant de notre bassin pourra y trouver son compte dans une ambiance conviviale et chaleureuse, au cœur d’une maison qui sait privilégier un « vivre ensemble » essentiel.
Notre animateur breveté peut encore accueillir quelques enfants et jeunes pour ses cours de cirque, les guides de relaxation et médiation ainsi que les profs de yoga et de Taï-Chi disposent encore de quelques places.
Les talentueuses professeures de danses (orientale, modern jazz, hip-hop, reggaeton, zumba, bachata, de salon, …) pousseront les murs pour les derniers arrivés.
Côté pilates et renforcement musculaire chacun pourra retrouver équilibre et tonicité.
Les ateliers théâtres et l’école de musique fourmillent de projets tandis que les disciplines d’arts créatifs restent ouvertes à tous les âges.
Les cours d’anglais, espagnol, français et occitan vous attendent encore quelques jours.
Pour entretenir un climat chaleureux, la maison vous accueille tous les jours de la semaine avec son coin café, ses espaces ludothèque et bibliothèque, son poste d’informations tous publics (ordinateur et WIFI à disposition).
De plus, nous sommes ravis d’accueillir, cette année encore des nouveautés : de nouvelles têtes qui vont animer des cours de capoeira, de nouvelles formes d’actions avec l’atelier pirouette qui mobilise les savoir-faire de trois animateurs au profit des parents des plus petits (moins de 3 ans !) qui profiteront également de la baby gym avec Coralie; nous retrouvons nos partenaires de la batucada et proposerons d’accompagner les groupes de musique vers la scène.
Enfin, une équipe de bénévoles curieux préparent plusieurs sorties loisirs et culture.
De quoi s’épanouir et s’intégrer à la dynamique vie marseillanaise et alentours !
Alors cours y vite – cours y vite = renseignements à l’accueil de la MJC/CSC ou au 04 67 77 33 35.
Vous pouvez également nous retrouver sur notre site internet - http://cms2.mjcmarseillan.fr/ - ou notre page Facebook = MJC-de-Marseillan-Officiel.
PS. : après un repos mérité, notre équipe jeunesse retrouvera les collégiens dans le cadre d’Oz ’Ados avant la fin du mois.

Le retour du Chat "Lo Cat"

Lo Cat, (cliquer dessus) c'est le nom de la fresque réalisée par une artiste Sandrine Rey sur la façade de l'immeuble au 43 Bd Lamartine dont la propriétaire est Mme Agnès Amanrich.
Le choix de ce nom  et de la peinture ne sont pas anodins.
Sandrine Rey est une artiste qui a des racines marseillanaises et le chat, pour elle, fait partie intégrante du patrimoine marseillanais.
Les chats elle en a, son arrière grand-mère en possédait et il est vrai que, avant d'être citadine, la commune était surtout rurale avec des vignes, des granges et le chat qui est devenu principalement un animal de compagnie, était alors prisé pour ses aptitudes de chasseur d'animaux indésirables et il vagabondait librement, la circulation n'étant pas aussi dangereuse que de nos jours.
Sandrine Rey vit maintenant en Angleterre, mais vient fréquemment à Marseillan.
Cette façade qu'elle a décorée, se dégradait et dessus figuraient 3 peintures publicitaires, dont deux  témoignaient de l'activité portuaire de Marseillan vivant du commerce des vins et spiritueux entre 1850 et 1950,  l'apéritif Dubonnet et la marque Bitter Gaillard de Bordeaux.
Et la  troisième, le chat, choisi comme emblème par la marque de savon du même nom en association à la propreté de cet animal.


Sandrine Rey est une artiste complète  qui a fréquenté 2 écoles de peinture à Paris .
Elle a travaillé pendant 14 ans au Louvre comme copiste de tableaux de grands maîtres Fragonard, Poussin, Velasquez, Delacroix, Corot etc., et est également restauratrice et elle a d'abord pensé à restaurer ces magnifiques peintures d'antan mais l'état de dégradation était tel, que c'était mission impossible.

L'artiste  en train de travailler au Louvre (copie) et une création personnelle

La  façade a dû être ravalée, et elle a alors proposé à la propriétaire de décorer bénévolement ce mur de façon à ne pas laisser perdre un vestige du patrimoine et d'un commun accord le choix s'est porté sur le chat..
Elle faisait ainsi revenir ce petit animal un peu vagabond quelquefois, dans sa commune...
Mais il ne faut pas croire que Sandrine Rey se contente de peindre des chats, de copier des tableaux ou de les restaurer: elle crée et c'est sous peu que l'on va pouvoir admirer ses peintures au Château du Port.

C.Gressier

Tournois de joutes

Marseillan et la Lance Olympique Marseillanaise célèbrent dignement ce sport traditionnel perpétué sur la commune chaque été. Ce bel événement sera accompagné de musique traditionnelle. Les Chevaliers de la Tintaine prendront place sur les barques dans l’enceinte du port de la ville. Un spectacle fort en émotions à ne pas manquer.
À noter : La coupe de France se tiendra le samedi 5 août à Marseillan-plage

Au Programme

  •  Vendredi 21 juillet- 18h Challenge « Voisin » Catégorie juniors Port de Marseillan
  • Samedi 22 juillet - 15h Challenge « Jean Menou » Catégorie Séniors Port de Marseillan
  • Dimanche 23 Juillet - 15h Challenge « Kiki Danis » Catégorie lourds Port de Marseillan
  • Samedi 5 Aout - 14h30 Coupe de France Catégorie Juniors / Séniors Canal de Pisse Seaume – Marseillan-plage
  • Vendredi 25 Aout - 18h Tournoi de l’amitié Port de Marseillan

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).