Marseillan

Et tant de fleurs

 

No images found.

   

C'est le nom original  de la jolie boutique de fleurs qui vient d'ouvrir, il y a un peu plus d'une semaine, 19 ter Boulevard Lamartine mettant  une touche de couleur et de gaieté sur cette avenue qui mène au coeur de ville.
Sa charmante propriétaire, Mme Marie Arguel, originaire de l'Aveyron mais qui a beaucoup voyagé, connaissait bien notre région et l'étang de Thau,  Mèze notamment.
C'est par hasard en promenant à Marseillan,  qu'elle a vu  que ce local, occupé précédemment par une agence immobilière puis une esthéticienne, était à louer,  et elle a ressenti un véritable coup de coeur pour cet emplacement et pour le village, dans lequel elle précise avoir été très bien accueillie.
C est donc avec enthousiasme qu'elle s'y est installée et l'a joliment décoré.
Titulaire d'un CAP de fleuriste depuis 10 ans, elle souhaite apporter une touche de modernité dans des compositions florales innovantes , et ses voyages dit-elle, lui ont permis d'avoir une vision et un concept enrichis de la profession.
Elle a adhéré à l'association des commerçants "Marseillan la Belle" et elle ajoute  qu'il est bon pour le village d'avoir plus de boutiques, de manière à proposer un choix élargi à la population et éviter ainsi des déplacements, d'autant que son commerce offre une grande amplitude dans les horaires d'ouverture.

C.Gressier

 

Exposition du sculpteur Yvon Cadenac

 

  No images found.    

C'est dans la jolie librairie "l'Athanor" sise rue Achille Baille  que M.Yvon Cadenac a choisi de révéler ses sculptures aux marseillanais  jeudi 15 décembre et beaucoup de personnes sont venues saluer cet artiste original, sincère et entier.
On avait pu avoir un aperçu de ses réalisations le 11 novembre à la salle Paul Arnaud, des sculptures ayant pour thème les ravages et la souffrance engendrée par la guerre  mais là c'est une pléthore de son inspiration avec une ligne conductrice toutefois, des symboles forts, les tourments de l'homme confronté à  dureté de la vie et ses aléas.
Ce sont des sculptures conçues dans du bois flotté.
C'est  au cours d'une de ses promenades en solitaire qu'il affectionne et où il se trouve en osmose et en harmonie avec la nature que lui est venue cette envie de créer, il y a une quarantaine d'années, en ramassant un morceau de bois dont la forme l'a attiré et inspiré.
Depuis, il n'a cessé de produire et de faire jaillir de ces récupérations, des créatures fantastiques nées de son imagination mais porteuses de messages forts qu'il souhaite transmettre, reflets de sa personnalité mais aussi du ressenti que lui inspirent des situations, des lectures, des personnages, des évènements.
On peut voir un redoutable moustique tigre, un Christ crucifié en pleine souffrance, une évocation de Jeanne, l'amie de Brassens en hommage au poète qu'il a connu enfant et dont il garde un souvenir fort etc.
Et, au milieu de silhouettes tourmentées, on peut apercevoir un  petit visage serein qui se détache d'une longue silhouette aux énormes  pieds gonflés et fatigués : un pèlerin de St Jacques de Compostelle symbole d'un besoin de purification, de retour aux sources et de  recherche de vérité.
Que l'on aime, ou que l'on décrie ces créations, les sculptures de M.Yvon Cadenac ne laissent pas indifférents et appellent à la réflexion sur la condition humaine et sa destinée.

C.Gressier

 

Le père Noël à Marseillan

 

No images found.

   

C'est une foule compacte qui s'est massée au port de Marseillan samedi 10 décembre pour attendre l'arrivée du Père Noël prévue à 17h30.
Et il est arrivé en fanfare, sur un char avec un magnifique ours polaire,entouré de grandes créatures lumineuses les échassiers" Crystal des Neiges" pour se rendre au coeur de ville où sa présence signifiait le début des festivités de Noël et il était difficile de l'approcher car tous, petits et grands se massaient autour de lui.
Les chalets se sont ouverts tels des petits écrins dévoilant leurs trésors, soit des effluves parfumées incitant les promeneurs à la gourmandise, bonbons, chocolats, vins chauds, crêpes etc. soit des objets décoratifs, des vêtements, des coffrets festifs, tout ce qui contribue à animer l'esprit de Noël dans l'attente de la soirée du 24.
Le camion des délicieux churros  ne désemplissait pas, lui non plus.
La ville s'est parée de décors et de lumières, et c'est dans cette féerie que vont se dérouler,  dans les jours qui suivent, des animations qui permettront aux petits et grands enfants de patienter dans l'attente de l'arrivée du "Papa Noël" dans les foyers.


C.Gressier

 

Repas de la Solidarité

 

 

 Comme chaque année, le CCAS de Marseillan propose les traditionnels repas de la Solidarité.
Ils auront lieu les samedis 28 janvier et 4 février 2017 à 12h, salle Paul Arnaud à Marseillan-ville.Ouverts aux séniors âgés de 65 ans et plus, résidant sur la commune de Marseillan.
Les inscriptions se tiendront au CCAS de 8h30 à 12h et de 14h à 16h30 du lundi au jeudi, le vendredi de 9h à 12h jusqu’au 16 décembre 2016 inclus.
Les justificatifs nécessaires à l’inscription :
-  Pièce d’identité
- Taxe d’habitation
- Impôts 2016 sur les revenus 2015
- Taxe foncière
- Justificatif de domicile

Renseignements au 04 67 77 97 24

Requalification du parc locatif de Marseillan-Plage

La station balnéaire de Marseillan-Plage a vu le jour le 20 mai 1947 à l'initiative du maire André Filliol dit "le maire bâtisseur".
Les bungalows construits à l'époque pour des vacances à prix accessibles, sont aujourd'hui devenus obsolètes et la station est aujourd'hui confrontée au problème du vieillissement des infrastructures et de son parc locatif et leur rénovation s'avérait impossible.
La municipalité a donc fait le choix de les remplacer par des chalets Fabre de grand confort et de grande qualité, correspondant aux normes en vigueur, aux couleurs sobres s'intégrant parfaitement dans le paysage.
Ils peuvent accueillir 4 ou 6 personnes, sont parfaitement équipés et emménagés notamment avec des clims réversibles, ce qui permet une location tout au long de l'année.
La société Fabre, aveyronnaise, existe depuis 1933 et dès 1980 elle est devenue un des pionniers des constructions légères de loisirs à ossatures bois.
Autre gage de fiabilité: cette société assure également la rénovation des chalets.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Ces emménagements s'inscrivent dans la continuité des travaux commencés en 2008 pour la requalification de la station.
45 chalets sont placés sur le site dans un cadre qui va être paysagé, et avec des places de stationnement aux abords de chaque chalet.
Ils sont disposés également de manière à n'avoir pas de vis à vis pour garantir l'intimité et la tranquillité de leurs occupants.
Ce chantier compte de nombreux partenaires et c'est la société TECTA qui assure la maîtrise d'oeuvre.
Le coût de cette opération d'un montant de 6 201 421, 52€ TTC est entièrement à la charge de la commune d'où l'intérêt d'une location étalée tout au long de l'année  avec des structures de qualité pour accueillir des vacanciers en toute saison.
Les travaux débutés en octobre devraient s'achever fin mai.
Le suivi locatif sera assuré, comme précédemment, par l'Office du Tourisme.

C.Gressier

 

Commémoration de l'armistice de 1918

 

No images found.

   

Cette commémoration, toujours célébrée en présence d'une foule nombreuse qui accompagne le maire et les élus, a été cette année particulièrement marquante par la présence de personnalités venues honorer leurs aïeux, et la présence du maire de Bessan Stéphane Pépin-Bonet en raison de l'évocation et de l'hommage rendu à un soldat Félix Milhau fusillé au Chemin des Dames.
A 10h 45 le cortège, maire, élus, jeunes du conseil municipal , présidents d'associations, porte-drapeaux,et de nombreux marseillanais, escorté par la peña  Mistral est parti de la mairie pour se rendre au cimetière devant le monument aux morts pour les dépôts de gerbe.
Puis lecture du discours de Jean Dutailly, Administrateur de l'UNC par Tom Poignon  membre du conseil municipal des jeunes, accompagné par le Président de l'UNC M.Gasc , suivi par le  maire de Marseillan Yves Michel qui a lu le discours du secrétaire d'Etat aux armées.
S'en est suivi l'énumération des soldats morts au combat en 1916  par Mesdemoiselles Claris et Ruegger membres du conseil municipal des jeunes. M.Jean-Pierre Lopez et M.Alain Delmas du Comité du souvenir français ont reçu la médaille de porte- drapeaux, et, après les salutations d'usage, le cortège s'est reformé  pour un dépôt de bouquet devant le buste du Général Roques en présence de son petit-fils avant de rejoindre la salle Paul Arnaud.Là, pendant une semaine, on peut voir une très émouvante et magnifique exposition par l'association "Marseillan d'hier et d'Aujourd'hui", de cette triste et dure période qui s'est conclue par la victoire de la France, victoire sans alliés,  après 4 années d'horribles combats  menés dans d'effroyables conditions.
Elle est agrémentée par des sculptures de M.Yvon Cadenac, criantes de vérité qui expriment les sentiments d'horreur générés par les guerres.
Mme Jackie Becker, Présidente de l'Association "Marseillan et d'Aujourd'hui" a évoqué la mémoire de Félix Milhau ,en présence de ses descendants, ce bessano-marseillanais fusillé le 22 mai 1916 pour avoir eu un "mouvement d'humeur" et protesté avant de rejoindre le front avec 1h de retard, une protestation  qu'il va payer de sa vie à l'âge de 22 ans.
C'est une réhabilitation et un hommage qui sont aujourd'hui rendus à ce jeune combattant puisqu'il a son nom gravé sur le monument aux morts à Bessan.
C'est ensuite Anne Maffre Baugé qui a rendu hommage à son grand oncle Emmanuel Maffre de Baugé, capitaine tué au combat, figure marseillanaise bien connue et dont une école porte le nom.
 Pour terminer, Mme Colette Brissois , conseillère municipale a  remis des cadeaux aux anciens combattants de la maison de retraite, avant le partage du verre de l'amitié.

C.Gressier


Désinstallation des Biohuts

Mardi 8 novembre à 16h 30 au port de Marseillan-Plage la société Ecocean a présenté le bilan de son action débutée il y a 3 ans, aux membres d'associations en présence du maire Yves Michel,  d'élus Mme la conseillère déléguée à l'environnement Stéphanie Sanchez Sénéga, M.Rouvier 1er Adjoint et M.Ludovic Fabre Adjoint aux sports.
La ville de Marseillan dont la majorité du territoire est classée en zone Natura 2000 poursuit des actions de protection de l'environnement et s'est attachée les services d'une société montpelliéraine  Ecocéan spécialisée dans la restauration des milieux aquatiques.C'est le 1er port de la Méditerranée engagé dans cette démarche.
90 modules ont été placés sur la commune : 60 à Marseillan-Plage et 30 au port de Marseillan-Ville.Ces biohuts sont des habitats artificiels composés d'une cage en acier remplie de coquilles d'huîtres (cage nourriture)  associée à une cage vide (cage de protection) placées le long des quais et/ou sous les pontons qui permettent aux jeunes poissons d'échapper aux prédateurs.
Le Maire Yves Michel après avoir remercié les membres présents et précisé que le conseil municipal des jeunes avait été associé à cette démarche lors de l'installation de ce système de protection pour les sensibiliser à l'importance de la préservation du milieu naturel , a donné la parole aux responsables d'Ecocean qui ont expliqué leur travail et ont montré dans des aquariums,  les prélèvements faits dans les biohuts et la découverte de la biodiversité dans ces habitats.
Placés à l'origine pour protéger les larves de poissons ils deviennent l'habitat d'autres espèces : des pétoncles, environ 6000 qui ont restituées à leur milieu naturel lors de la remontée des cages, des oursins, des crevettes, des hippocampes et même des mérous bruns.

 

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Des études sont faites et Ecocéan,  du fait de l'intérêt des communes pour la protection de leur environnement ( 12 ports  méditerranéens aujourd'hui se sont équipés de biohuts) est en plein développement.
Ils ont précisé que les partenaires financiers sont l'Agence de l'eau, le Département et la commune.
A l'issue de cette présentation le maire, la conseillère à l'environnement et M. Pascual, responsable de la Capitainerie ont remis à l'eau le contenu des aquariums.
Dès l'an prochain des jeunes écoliers  qui n'ont pu venir  cette année, seront associés à cette présentation.

C.Gressier

Relevez le défi de faire encore plus d’économie d’énergie !

Le défi qui donne envie de faire des économies d'énergie !
Le principe : réduire ses consommations d'énergie d'au moins 8% par rapport à l'hiver précédent, uniquement grâce à des changements d'habitudes.
Comment ça marche ? La ville de Marseillan recherche 5 foyers pour former l’équipe « Time marseillanaise » et concourir avec l'objectif d'économiser le plus d'énergie possible sur les consommations à la maison (chauffage, eau chaude, électricité) et lors des déplacements.
Chaque équipe fait le pari d'atteindre 8% d'économies d'énergie par rapport à l'hiver précédant le défi.
Le défi se base sur le progrès global des comportements des concurrents : peu importe d'où on part, l'essentiel est de progresser ensemble !
A vous de jouer ! Inscrivez-vous seul ou avec vos amis, collèges sur le site http://herault.familles-a-energie-positive.fr/ ou contacter le service Agenda 21 de la Mairie de Marseillan au 04 67 37 14 04 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 novembre 2016.
Le défi se déroulera du 1er décembre 2016 au 30 avril 2017.
Le défi de l’édition 2015 au niveau national en chiffres…. - 7 600 familles participantes - 6,4 millions de kwh économisés sur une année - 1 000 tonnes de CO2 évitées sur une année - 32 millions de litres d’eau économisés.
Cette opération est animée par le réseau des Espaces Info Energie. Les conseils sont gratuits, neutres et indépendants.

Fête du vin primeur

 

No images found.

   

Jeudi 20 octobre les caves Richemer sises au port de Marseillan ont fêté le vin primeur.
Dès 18h au départ de la rive droite du port une calèche  escortée par la peña Bella Ciao, et chargée du crû de l'année a parcouru les rues jusqu'aux halles pour le faire déguster aux passants, avant de revenir dans la cour des caves où allait se dérouler la soirée festive qui salue chaque année cet évènement traditionnel.
Le Président de la cave M.Hugonnet, accompagné du directeur M.Rouillé a pris la parole pour présenter le déroulement de la soirée. Il a précisé que les places assises étaient réservées aux personnes qui venaient dîner et déguster les excellents produits proposés : la brasucade de moules préparée par l'association "Traditions marseillanaises" , des fromages et les excellents desserts et  chocolats d'Emmanuel Servant, les tielles de M.Dassé au stand des 1001 pâtes et les marrons chauds  d'Olargues accompagnés de crêpes et de crèmes de marrons.
Sans oublier les assiettes de charcuterie et les seiches à la plancha, les verres de vin rouge et blanc étant gracieusement offerts par les caves Richemer.
Mme Fabre de Roussac qui remplaçait le maire Yves Michel retenu par un conseil communautaire, a rappelé que la viticulture était un pôle d'intérêt majeur dans la commune, appauvri cette année en raison de la sécheresse dans sa production mais pas dans la qualité qui compensait la quantité.
C'est ensuite le père Yannick Casajus qui  a pris la parole en disant avec humour qu'il avait pris comme Mme Fabre de Roussac la meilleure part puisqu'il remplaçait, lui, le père Robert dans cette manifestation conviviale et festive: il a salué le travail des hommes de la terre qui accomplissent un miracle en offrant  un produit de qualité en dépit des aléas climatiques, avant de  le bénir et d'étendre cette bénédiction aux familles et à la jeunesse en espérant qu'elle perpétue cette tradition.
M.Hugonnet a alors souhaité une bonne soirée aux nombreux participants qu'une température un peu fraîche n'avait pas découragé et c'est en musique avec l'orchestre "in vino Musicas" que s'est poursuivie cette soirée gourmande et joyeuse accompagnée d'un  délicieux blanc fruité et un d' un agréable rouge  fort gouleyant.


C.Gressier

Primaire de la droite et du centre à Marseillan

La Commission Départementale d'Organisation de la Primaire de la droite et du centre qui se déroulera les 20 et 27 novembre 2016, organise une réunion d'information, ouverte à toutes et à tous, sur l'élection et son déroulement, le mardi 25 octobre 2016 à 18h 45, au théâtre Henri Maurin à Marseillan.
Sébastien Pacull et Johann Grosso, membres de la Commission d'Organisation Départementale de la primaire, animeront cette réunion et répondront à vos questions.
Pour voter il faut être inscrit sur une liste électorale (au 31/12/2015) et se présenter dans son bureau (voir http://www.primaire2016.org/ou-voter) le jour du vote muni d'un papier d'identité (avec photo) et d'une pièce de 2 euros.

Coopération décentralisée entre Marseillan et Nihit

Dans le cadre d'un programme soutenu par le Conseil Départemental de l'Hérault, et l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse le maire Yves Michel a signé samedi matin 15 octobre une convention de coopération décentralisée avec 2 représentants de la commune de Nihit (Maroc) M.M'Hamed Afkir  Président de la commune de Nihit et M.M'Hamed Ennafai, Président des associations.
Le but de cette coopération est la réalisation d'un réseau d'assainissement, la formation d'acteurs locaux pour la gestion de l'eau et la mise en place d'un réseau éducatif entre Nihit et une école primaire de Marseillan.
Cette coopération concerne le village d'Ighir Nouamane, un village marocain situé dans la commune de Nihit à 3heures de route d'Agadir.
Ce village qui  compte 385 habitants permanents et dont la population s'accroît à 850 pendant les fêtes et la saison estivale, est alimenté par un puits et des points d'eau à usage collectif.
La gestion de cette AEP est assurée par une association ( réservoir vidé tous les 2 mois et désinfection au chlore) et la plupart des foyers possède une fosse septique, mais elles sont scellées et ne peuvent être vidangées d'où un fort risque de contamination de la ressource en eau.
Le programme de la convention consiste donc à développer l'accès à l'eau potable, l'assainissement et pratiquer des échanges réguliers entre les élèves de Marseillan et ceux d'Ighir Nouamane.
Son financement  évalué à 250 00€ est soutenu par le Conseil Départemental 34, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, les Experts solidaires, la commune marocaine et Marseillan pour une participation de 13 000€ soit 5,2% du montant global.

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).