Marseillan

Fête de la St Michel à Marseillan

 

No images found.

   

Samedi 8 octobre 2016, l'UNP (Union Nationale des Parachutistes)  a fêté la St Michel , en présence d'autorités civiles et militaires:  des membres du conseil municipal, du conseil municipal des jeunes,  du député Elie Aboud et un aréopage de parachutistes venus  du département et de la région.
A 10H, une messe en l'honneur du saint patron l'archange Michel a été célébrée en l'église St Jean Baptiste puis
un magnifique cortège en fanfare escorté par 2  superbes jeeps, ces véhicules mythiques de l'armée,  s'est constitué pour rejoindre les allées du général Roques pour une cérémonie avec remise de médailles et dépôts de gerbes.
 M.Jean-Claude Bonnaire, président de l'UNP a lu le communiqué du général de corps d'armée Patrice Caille, rappelant que cette St Michel est fêtée depuis 70 ans et que le but de l'UNP est d'exalter l'amitié, les souvenirs , un soutien à l'engagement moral des parachutistes et faire connaître l'action de cette association.
C'est ensuite Lucie Claris du conseil municipal des jeunes qui a lu l'historique de l'appellation et du choix de St Michel comme patron des parachutistes. Puis, M.Rouvier représentant le maire a pris à son tour la parole avant une remise de 2 médailles militaires par le général Lepage accompagné de M.Jean-Luc Percheron Vice-Président de l'UNP de l'Hérault, au 1ère classe Michel Lacugue et au caporal Marc Zilliox.
S'en est suivi les dépôts de gerbes ,celle de l'UNP portée par le Général Lepage, le député Elie Aboud et M.Bonnaire et celle de la municipalité par le 1er  Adjoint accompagné de 2 adjointes.
Après la sonnerie aux morts ,une minute de silence, et une retentissante Marseillaise et les saluts aux porte-drapeaux, le cortège s'est reformé pour rejoindre la salle Paul Arnaud où il a été procédé à une remise de médailles de bronze du mérite de l'UNP à Mrs Didier Madel et Christian Attila .
Avant de partager le verre de l'amitié offert par la municipalité, M.Rouvier, lui-même ancien para, a pris la parole en soulignant que la pérennité de cette manifestation est un hommage rendu aux combattants, qui en servant sous le béret rouge ou vert, s'engagent au service d'un idéal et a rappelé que nos troupes sont engagées en ce moment au Proche-Orient, au Mali, en Centre Afrique et en Afghanistan. Il a également précisé que la médaille militaire  instituée par Napoléon III en 1852 occupe le 3ème rang dans l'ordre du mérite, adressé ses félicitations aux 2 récipiendaires et ses remerciements au Général Lepage qui a officié cette cérémonie.
Le mot de la fin a été exprimé par le Général Lepage qui s'est dit très heureux d'avoir procédé à cette remise de médailles militaires à M.Lacugue engagé pendant la guerre d'Algérie et M.Zilliox ,d'une autre génération, engagé notamment pendant la guerre du Golfe au Tchad et au Koweit, et  le prix qu'il attache à cette décoration.
L'assemblée a pu partager ensuite un verre de l'amitié ,suivi pour ceux qui s'étaient inscrits , d'un repas convivial dans la salle Paul Arnaud joliment décorée.

C.Gressier

 

 

L'AMEA mise à l'honneur

2 concours, 4 prix
c'est le très beau score de l'AMEA ( Association Marseillanaise d'Expression Artistique)

Concours Madlab 

Le "MADLAB laboratoire arts et déchets", a organisé son premier Concours consacré à l'émergence artistique au service de la valorisation du patrimoine du bassin de Thau et de la promotion de la conchyliculture. Le concours était ouvert à toutes les formes d'art et à tous les artistes émergents, amateurs et jeunes professionnels, sans limites géographiques.
Vendredi 30 septembre : Les organisateurs avaient préparé une superbe soirée au cours de laquelle a eu lieu la remise des prix, en présence d'Yves Michel, maire de Marseillan.
Le jury a flashé pour un poème "Le Temps de l'Etang" de Marie Reine Constans, membre de l'AMEA, et lui a décerné le prix "Coup de Cœur". Titre tout à fait approprié puisque ce texte parle avec le cœur, de notre plan d'eau"nourricier et divertissant " à côté duquel Marie Reine a travaillé durant de longues années dans un "décor idyllique"

» voir en rubrique beaux arts de Thau-info pour en savoir plus sur le Madlab et le palmarès complet du concours 2016

Grand Prix de peinture et de sculpture de l'association sétoise "Art Singulier"

Ce concours regroupait prés de 80 artistes amateurs venus de 15 villes du bassin de Thau et qui ont exposé durant une semaine salle Tarbouriech au théâtre de la mer à Sète.
Samedi 1 octobre l'AMEA a reçu 3 prix , sur les 12 décernés! Belle récolte qui honore l'ensemble des adhérents qui travaillent ensemble dans une belle harmonie tout au long de l'année La convivialité, la bonne humeur et le partage ,créent une émulation qui a profité, cette fois, à 3 d’entre eux:

  • Henriette Planchon 1er prix en aquarelle
  • Astrid Gotuzzo 2eme prix en acrylique et
  • Elisabeth Sullivan 2eme prix en sculpture

» voir en rubrique beaux arts de Thau-info le palmarès complet du Grand Prix d'Art Singulier 2016

Mario Vilafan, un pompier mexicain honoré à Marseillan

 

No images found.

   

C'est à l'initiative de Michel Tobal, ancien pompier de Paris et pompier volontaire, créateur du "Recantou dels pompiers" un véritable petit musée dédié à cette profession dans la zone industrielle de Marseillan qu'a eu lieu cette venue de Mario Vilafan.
Tout a commencé par un échange de casques lors du voyage de Michel à Guadalajara au Mexique où il s'est rendu 2 années de suite.
Après une rencontre avec Mario1(comme il le nomme) qui l'a d'abord pris sous son aile à l'école de Guadalajara avant de le confier à Mario 2 (soit Mario Vilafan) pour lui enseigner les techniques utilisées dans leur pays, l'idée d'un échange a germé et grâce à des contacts et tout un programme mis en place avec des partenaires, des pompiers du Mexique ont décidé de venir en France découvrir le matériel et les techniques employées dans notre pays.
Seul Mario Vilafan a pu venir à Marseillan et découvrir dans différentes casernes alentour les méthodes de travail, les équipements et la méthodologie de l'eau à la lance  pratiquée de façon différente en France.
Vendredi à 11h 45 au centre aéré, en présence du maire Yves Michel, de Mme Fabre de Roussac, conseillère départementale, du 1er Adjoint M.Rouvier, des membres de l'ADPC 34, de M.David Casanova, de M.Pascal Marti  ( qui a fait office de traducteur) du chef de corps de Paulhan et d'un pompier M.David Fontaine très sérieusement blessé dans les incendies ravageurs de l'été, après une minute de silence observée en la mémoire des pompiers disparus , Mario Vilafan a reçu la médaille d'or des services bénévoles.
Très ému Mario a fait part de son bonheur de partager des moments inoubliables avec ceux qu'ils considèrent comme des frères, et, très chaleureux a longuement conversé avec les personnes présentes.
Suivie d'un apéritif déjeunatoire, cette cérémonie s'est effectuée dans la convivialité avec remise de présents, et une magnifique démonstration de danse sévillane par Claudia Quatreffages.
Avant son retour au Mexique la tête et les yeux et la valise remplis de souvenirs, Mario Vilafan devait visiter dans l'après-midi le musée du pompier à Bouzigues, et samedi direction Paris pour assister au ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu, où ils seront hébergés à la caserne Sévigné où Michel Tobal a exercé et gardé des contacts.


C.Gressier

 

Présentation du projet de PLU

C'est devant un public assez nombreux que ce plan a été présenté mercredi 21 septembre à la salle Paul Arnaud en présence du maire Yves Michel, de l'Adjoint chargé de l'urbanisme Joël Lafage, du responsable des services techniques M.Garcia, de Mme Sarah Oswald chargée de mission et des représentants du bureau ADELE -SFI qui ont pris successivement la parole.
Le PLU est un projet communal avec des orientations pour les 15 années à venir et c'est une procédure  lourde avec une phase d'élaboration et de concertation et des pièces constitutives obligatoires :rapport de présentation, PADD (projet de développement durable, OAP ( orientations d'aménagement et de programmation, un règlement écrit, un règlement graphique et des annexes.
Il prend en compte les zones urbaines, celles à urbaniser, les zones agricoles et les zones naturelles.
Il est soumis à l'approbation du SCOT(schéma de cohérence territoriale composé des 14 communes du Bassin de Thau) et doit être compatible pour recevoir une approbation; démarrée en 2009 cette procédure a dû prendre en compte les différentes contraintes réglementaires le SCOT, Le PPRI (Plan de Prévention des Risques d'Inondation ) le PDU (Plan de Déplacements Urbains, le PLH (Programme Local D'habitations) la loi Grenelle et la loi ALUR ( Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové).

 

 L'objectif pour Marseillan : atteindre en 2030 12 200 habitants soit 4400 habitants de plus qu'en 2009 et environ 1550 logements supplémentaires avec une densité moyenne de 40 logements par ha pour les nouveaux quartiers.
Et ce, en tenant compte des spécificités du territoire (PPRI) de la préservation du patrimoine de mises en place de règles relatives aux logements sociaux, des domaines agricoles et de la loi Littoral.
Démarré en 2009, relancé en 2014 ce PLU  doit faire l'objet d'une délibération en Conseil Municipal en octobre 2016 pour être arrêté avant d'être soumis à la concertation de la population avec la présence d'un commissaire enquêteur qui entendra les doléances, il sera soumis aux associations de personnes publiques associées et ne sera approuvé qu'au printemps 2017 par une délibération du Conseil Municipal.
A l'issue de cette présentation les personnes présentes ont pu poser des questions relatives aux changements que ce plan va apporter dans leurs secteurs, sachant que les zones concernées principalement par des évolutions sont le Port avec le déplacement des caves Richemer, l'Argentié, le secteur de la gendarmerie.

C.Gressier

 

 

 

Journées du patrimoine

Dans le cadre des journées du patrimoine, l'association "Marseillan d'hier et d'Aujourd'hui" a choisi pour thème les Domaines et les vendanges.
Marseillan possède sur sa commune de superbes domaines viticoles La Barrale, la Mandoune, la Bellonette, la Baronne, la Fadèze, la Rouquette et l'association a choisi cette année cette thématique pour faire connaître ces propriétés terriennes de plusieurs hectares, qui, durant des décennies ont employé du personnel saisonnier pour le ramassage de leur récolte.
C'étaient les"colles"  (c'est ainsi que l'on nommait les équipes) importantes  constituées de gens du crû et également de saisonniers venus d'Espagne pour effectuer ce ramassage manuel, coupeurs (ses) à l'aide de sécateurs bien affûtés,  un travail qui demandait une certaine endurance, dextérité et rapidité , des porteurs chargés de récupérer les seaux et de transporter les comportes remplies et bien tassées qui allaient ensuite au pressoir où l'on procédait à l'élaboration du vin.
La tenue était appropriée à ce travail : des chapeaux de paille pour se prémunir de la chaleur et des tabliers  bien protecteurs munis souvent de grandes poches où l'on entassait les escargots collés sur les souches et qui donneraient lieu ultérieurement à des agapes de succulentes "escargolades".
Autour de ces domaines, de plus petits  exploitants embauchaient également du personnel pour rentrer leur récolte, et la commune connaissait alors une joyeuse animation avec les transports de ces personnels  d'abord sur des charrettes tirées par les chevaux  puis remplacées plus tard par des véhicules à moteur.
Bien que fatigant ce travail s'effectuait souvent dans la joie et la bonne humeur, et les vignes retentissaient de plaisanteries de chants et d'éclats de rires.
Il n'était pas rare à l'heure du repos de midi, de voir la jeunesse s'ébrouer et se rafraîchir dans l'Hérault lorsque les vignes jouxtaient le fleuve.
Un entretien permanent du matériel nécessitait la compétence de métiers tel celui de maréchal-ferrant.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Aujourd'hui dans notre région, la récolte manuelle est remplacée par les machines à vendanger qui opèrent souvent de nuit et les jeunes générations ne connaissent que par ouï-dire, cette période qui rythmait la vie de la commune à la fin de l'été et avant la rentrée scolaire qui avait lieu alors autour du 15 septembre: cela permettait ainsi à de nombreux jeunes gens de vendanger et gagner quelques deniers pour acheter fournitures scolaires et vêtements avant de rejoindre les bancs de l'école.
Marseillan d'hier et d'aujourd'hui avec cette superbe reconstitution salle Paul Arnaud permet aux jeunes d'appréhender visuellement cette époque et aux plus anciens de raviver leurs souvenirs.
Une exposition de photos des magnifiques domaines et des "colles", d'outils  et d'objets dont certains offerts à l'association par la famille Cros remerciée comme il se doit par le maire Yves Michel, Mme Fabre de Roussac et Mme Becker Présidente de l'association lors de l'inauguration vendredi  16 septembre à 18h.

C.Gressier

L’évènement : Réédition du guide pratique de Marseillan 2017-2019

Tous les deux ans la mairie de Marseillan édite son « Guide pratique de la Ville », un outil indispensable et gratuit qui vous accompagne dans votre vie quotidienne.
Simplifiez-vous la vie ! Ce guide répertorie les bonnes adresses utiles et pratiques, les commerçants, les professionnels de la santé et les associations. Il vous permet en un seul coup d’œil d’être informer sur les services municipaux grâce à son utilisation aisée.
Une véritable source d’informations qui sera distribuée dans toutes les boîtes aux lettres au cours du premier semestre 2017.
Si vous êtes un professionnel marseillanais : artisan, commerçant, professionnel de la santé ou une association et que vous souhaitez y figurer ou apporter des modifications sur les rubriques vous concernant (Descriptif, coordonnées téléphoniques, e-mail etc.) merci de cliquer sur le lien ci-dessous afin d’accéder au formulaire. À télécharger également sur le site de la ville : ville-marseillan.fr .

Formulaire Guide pratique Marseillan

Journée des associations

 

No images found.

   

Le tissu associatif est particulièrement bien représenté à Marseillan et une soixantaine d'associations ont répondu à l'invitation de la municipalité samedi 10 septembre pour se faire connaître et proposer leurs programmes pour la rentrée 2016/2017.
Regroupées thématiquement de manière à faciliter la déambulation des visiteurs, qui, en fonction de leurs  goûts, de l'âge, des aptitudes physiques et de leur budget cherchent une ou plusieurs activités parmi la large palette proposée: sport, danse,relaxation, patrimoine, activités culturelles, artistiques, manuelles, intellectuelles, associations patriotiques et de défense des consommateurs, activités et accompagnement pour les enfants, etc.
Nombreuses sont les associations qui proposent, avant d'arrêter un choix,  notamment pour des activités physiques, une séance de découverte, et c'était notamment le cas de l'école de voile de l'aviron marseillanais qui organisait dès 9h30 une "journée portes ouvertes" et emmenait les personnes intéressées sur les embarcations.
Ces associations sont très importantes pour la vie de la commune, car elles permettent de sortir des personnes de l'isolement et à de nouveaux arrivants de faire des rencontres et de mieux connaître leur ville.
"Marseillan d'hier et d'aujourd'hui"  grâce à ses photos et ses livrets permet d'appréhender  la vie communale d'antan et son évolution  jusqu'à nos jours, et contribue efficacement à cette intégration.
C'est donc sous un soleil de plomb que s'est déroulée cette matinée dans un climat festif avec de la musique, des démonstrations de country, et l'arrivée des superbes "Corvette"  présentes pour 3 jours sur la commune  qui ont fait vrombir leurs moteurs sous les yeux éblouis des spectateurs.

C.Gressier

 

L’évènement : Haute Culture à Marseillan

Après une pause estivale bien méritée, le service culturel présentera sa nouvelle saison samedi 17 septembre.
Ce sera également l’occasion pour la Médiathèque « La Fabrique » de fêter sa 10ème bougie.
Une soirée riche et variée proposée par le service culturel et la médiathèque « La Fabrique ».

Programme :
- Samedi 17 septembre
17h- Spectacle « Morena La Griotte » par la Cie La Chiffonière sur le parvis de la Médiathèque
18h - Concert des Barbeaux sur le parvis de la Médiathèque
19h15 - Ouverture de la saison culturelle par Marie-Christine Fabre de Roussac adjointe déléguée à la Culture sur le parvis de l’église
19h45 - apéritif sur le parvis de la Médiathèque
20h30 - Concert Classi’à Jazz par l’orchestre symphonique « Confluences de Lyon » sur le parvis de l’église – sur réservation – 04 67 01 66 99
 - Dimanche 18 septembre
Le weekend culturel se poursuivra avec le 1er salon du livre ancien qui aura lieu dès 10h sur les allées du Général Roques.
- 16, 17 & 18 septembre
Les Journées du Patrimoine : Le patrimoine sera également à l’honneur avec l’association « Marseillan d’Hier et d’Aujourd’hui » qui présentera son exposition devenue rituelle à cette époque et qui retrace ce riche passé historique et cette année le thème phare sera « Les Domaines ».
Mais aussi photos anciennes – arbres généalogiques – Relevés systématiques – objets du passé.
De 10h à 19h salle Paul Arnaud- Entrée libre Infos : 04 67 77 97 20

Olympique Marseillanais:et c'est reparti pour une nouvelle année!

Le mercredi 14 septembre, première sortie « faisons connaissance » à Tabarka.
Au programme de ce 1er trimestre 2016/2017, sorties plein-air à Bessilles, aux Gorges d'Héric, sorties à la rencontre des animaux du zoo de Montpellier et des ânes de Gigean, sortie « sportive » à Mad Monkey (escalade), sorties culturelles au théâtre et cinéma, après-midi bricolage de Noël, participation aux animations proposées par la municipalité : marche Intergénérationnelle et fête de Noël.
Rappel : fonctionnement de l'association tous les mercredis après-midi hors vacances scolaires.
Les enfants sont récupérés à la sortie de l'école par l'encadrement, un repas pique-nique et le goûter leur sont offerts. Activités sur l'après-midi . Accueil de midi à 18h30. Cotisation trimestrielle modulée : de 45,00 à 70,00 € (selon le quotient familial de la famille).
Pour plus de renseignements, rendez-vous à la journée des Associations ayant lieu le samedi 10 septembre ou téléphoner à partir de fin août au 06 67 75 05 41 .

Corso de nuit 2016

 

No images found.

   

Sa sortie a bien failli ne pas avoir lieu en raison du violent orage de pluie et de grêle qui s'est abattu sur la commune en fin d'après-midi.
Mais après ce déluge estival, le ciel redevenu plus serein n'a finalement  pas entravé cette manifestation très attendue par les nombreux vacanciers résidant sur la station en ce mois d'août, et par les marseillanais, qui, bien que l'ayant déjà vue lors de précédentes festivités, ne manquent pas de venir nombreux car ce spectacle de nuit avec les lumières, et avec en plus, ce soir-là avec une magnifique pleine lune revêt un caractère magique.
Du port au centre ville  la foule se pressait pour admirer  et photographier les superbes chars, les groupes musicaux, les danseuses brésiliennes et les Gazelles de Florensac qui connaissent toujours un vif succès.
Sur un char un adorable petit pacha a fait l'unanimité, et pour terminer ce cortège joyeux et coloré la voiture de la reine de Marseillan et de sa dauphine.

C.Gressier

Stage de Graf à la MJC

Les loisirs à la MJC : des sports à la culture - 100 % de plaisirs.
"Sunra", artiste contemporain installé à Montpellier est venu en personne partager son amour du street-art avec les jeunes marseillanais accueillis par la MJC.
Son travail, nourri d’influences orientales, de musique jazz, de soul, de hip hop et de peinture contemporaine propose au regard du passant un univers à la fois romantique, et moderne.
Ainsi expliqua-t-il aux adolescents intrigués comment l’amour universel est le noyau de son travail ; il leur proposa de recentrer leur réflexion sur les choses simples de la vie, de revenir à la naïveté et l’innocence de l’enfant qui est en nous. Suite à cela, l'envie de laisser une trace positive sur le mur de la MJC les rassembla : l'impasse du vieux cimetière propose maintenant à la vue un saxophoniste jouant des cœurs rouges, à partager.
Et ce n'est pas fini, ils se retrouvent la semaine prochaine pour de nouvelles aventures artistiques.

Renseignements auprès de Jérémy PESSON au 06 12 20 28 67 ou à la MJC au 04 67 77 33 35.
Vous pouvez également nous retrouver sur notre site internet - http://cms2.mjcmarseillan.fr/ - ou notre page Facebook = MJC-de-Marseillan-Officiel-

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).