Dédicace et récital de Gérard Franco.

Ils sont venus, ils étaient tous là : les classards, les amis, les anciens collègues de travail, les fidèles ! De Raymond le cornettiste à Julien le poète Marseillanais, en passant par Bebel l'amateur de photos ou Monique retraitée de la fonction publique, toutes et tous s'étaient passés le mot ce jeudi 2 octobre, jour de marché. Gérard, notre musicien mézois, dédicaçait son dernier CD : "Franco, plein pot !". À la demande de ses "fans" et sur le parvis du foyer municipal, il n'a pas hésité à clamer ses poèmes, à s'accompagner de sa guitare ou de son harmonica pour interpréter : "Un air du Grand Canyon", "Enfance volée" ou encore "Dame Fortune" selon la demande. Chacun est reparti avec son support numérique accompagné de quelques phrases personnalisées pleines de tendresse, d'amour et de sincérité.

cliquez sur une image pour l'agrandir

No images found.

Vendredi 3, devant un bon parterre, dont sa famille, Gérard Franco a proposé son récital gratuitement. La municipalité de Mèze était bien représentée. Autour de Monsieur Le Maire Henri Fricou, accompagné de son épouse, on notait la présence de Mmes Cabrol, Caumel, Estadieu, Lourdou, Silva et de Mr Doulat, conseillers municipaux. Au Chai de Girard, mis élégamment à sa disposition par la Mairie, Gérard s'est livré passionnément et bien loin des paillettes du showbiz. À la fois humble et fier, le fils d'émigré -il y tient-, a chanté ses proches, ses amis, sa ville, son étang, sa région, avec ses mots de poète occitan, ses mots d'autodidacte. Très à l'aise avec sa guitare, son harmonica ou son graïlé -hautbois languedocien- il a communié avec un public acquis et peu avare en applaudissements.  Monsieur Franco, merci ! À bientôt sur d'autres scènes !

cliquez sur une image pour l'agrandir

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.