Avis de recherche !

Aujourd'hui

Demain ?

La Marianne de Mèze, maintes fois déplacée, la première en 1895, très abîmée puis restaurée, a enfin trouvé place au carrefour qui porte son nom. Elle trône au bon endroit sans gêner la circulation des convois exceptionnels.… mais elle nous a confié sa tristesse :

- J'avais deux lions à mes pieds, un a disparu…

Le félin survivant nous a confirmé sa solitude et demandé de tout faire pour retrouver son compagnon de garde. Pour l'instant notre photographe a anticipé les retrouvailles… ce que souhaite la population mézoise. Il s'avère que les deux animaux ont veillé un certain temps à l'entrée du réservoir d'eau… des Lions  (bulletin municipal n° 14 de février 2006). Depuis plus rien ! Thau Info a décidé de partir à sa recherche mais il a besoin de vous tous chers lecteurs. Alors, tous ensemble, tous ensemble… Et au moindre rugissement contactez-nous > Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations