Mèze

Caveau de Beauvignac : l'été est jazzy !

Comme les étés précédents, 2019 et plus particulièrement juillet et août, les jeudis au Caveau de Beauvignac à Mèze ont "bon goût". Musique, produits locaux et vins de qualité vous donnent rendez-vous et quels rendez-vous !

La formule proposée est identique à chaque fois et à partir de 19h30 : 20€ par adulte (12€ < 12 ans) pour un repas-concert sur réservation.

Jeudi 22 août : Duo Nella Celeste Valentin Jam

Un subtil mélange des genres, une voix chaude qui remue, des mots qui ne laissent pas insensibles, voici les ingrédients de cette nouvelle formule proposée par ce duo original, plein de fraîcheur, empreint d’émotion et de cet esprit jazz que l’on aime tant.


 Pour réserver vos places : 04 67 43 80 48 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Billets à retirer impérativement au caveau de Mèze 48h au préalable.

Mèze : les Élus Indépendants prennent position

de gauche à droite : GRAINE Marcel, PASCAL Nicole, BAILLY Frédéric

 

LETTRE OUVERTE

à

Monsieur Henry FRICOU,

Maire de Mèze

Monsieur le Maire,

Le 9 août 2019, vous avez publié sur le mur de votre profil Facebook une condamnation des attaques personnelles en ces termes :

« Je tiens à faire savoir que je condamne avec la plus grande fermeté tous ces dérapages, qu’ils proviennent de ceux qui s’opposent à l’action municipale actuelle, comme de ceux qui la soutiennent. Les habitants de Mèze attendent de leurs élus une attitude digne et responsable. »

Or, dans le même temps, sur les réseaux sociaux, nous avons eu connaissance d’écrits dont l’auteur est Madame Nathalie CABROL, votre Maire Adjointe à la Culture. Les propos qu’elle a tenus, ignobles, haineux, infâmes et sexistes visaient Madame Ève SILVA, votre Conseillère Déléguée aux Festivités, ce, sous forme d’oraison funèbre, expression d’une jalousie exacerbée et malveillante, révélatrice de son vrai caractère.

Et bien, mettez donc maintenant votre menace à exécution !

Condamnez publiquement Madame Nathalie CABROL pour ses propos, indignes d’une élue municipale et communautaire ; exigez sa démission du Conseil Municipal, et si elle refuse, retirez-lui ses délégations. C’est le minimum que vous puissiez faire.

Montrez publiquement à nos concitoyens de Mèze, votre grandeur d’âme, votre courage et votre fermeté, ces vertus républicaines qu’ils attendent du 1er magistrat de leur Cité.

Votre honneur d’homme et de citoyen, votre probité morale, sont en jeu !

Les Élus Indépendants

     Marcel GRAINE

      Nicole PASCAL

     Frédéric BAILLY

Du rififi dans la majorité municipale à Mèze

Bruits de couloir, discussions de comptoir, "on dit que", il paraît que… cette fois c'est acté et officiel : 6 conseillers municipaux quittent la majorité gouvernée par Henry Fricou ;  Yves Piétrasanta démissionne du mandat de conseiller municipal.

Voici les premiers courriers reçus : nous vous les transmettons dans leur intégralité.

Par ordre alphabétique : Baëza Thierry, Boersch Sandra, Munoz Dominique, Piétrasanta Yves, Poujade Éric, Preux Roger, Silva Ève.


BAËZA Thierry maire adjoint ville de Mèze - Mèze le 19 août 2019.

Monsieur le Maire de Mèze,

Depuis maintenant trois ans vos choix politiques et vos tergiversations sont sources de conflits, je n’épiloguerai pas dans cette lettre de nos différents politiques car ils sont bien trop nombreux.

• Vos stratégies politiques et le manque de respect envers Yves Pietrasanta.

• Le dossier du Thalassa

• Le remplacement de Yves Piétrasanta à l'agglo ou vous avez tenté par l’intermédiaire de votre adjointe à la culture de me barrer la route.

• La gestion catastrophique du Plu et de l'urbanisme sur Mèze.

• Déclassement de zone naturelle et la révision du PLU

Bref une multitude de dossiers donc nous aurons l'occasion de débattre dans d'autres occasions. Votre manque de courage politique vous amène également à ne pas gérer des situations graves. En début de semaine dernière votre adjointe à la culture a publié sur les réseaux sociaux une biographie au vitriol sur l’élue en charge des festivités, 5 pages à vomir sur la vie privée tout cela sur fond noir avec un début de biographie "elle nous a quittés" qui en dit long sur la funèbre envie de votre adjointe. Au lieu de prendre des sanctions rapides vous avez publié un message d’apaisement dans lequel votre faculté à retourner les situations vous donnant à la fois le rôle du sage mais aussi de la victime. L'offuscation et la colère de la population auraient pu vous amener à réagir et revoir votre pâle copie, finalement vous avez préféré minimiser la situation en allant jusqu’à raconter que l’élue aux festivités avait harcelé votre adjointe à la culture pendant des mois. Samedi lors du défilé des joutes vous avez paradé et arpenté les rues de Mèze avec l’adjointe à la culture à vos cotés afin de montrer à la population votre total soutien envers elle.

Vous comprendrez bien, Mr le Maire, que je ne peux en aucun cas approuver votre manque de courage politique et votre incapacité à gérer votre équipe municipale. Ce dernier événement n'est pas la raison principale mais elle précipite mon départ de la majorité municipale. Comme je vous l'ai déjà dit dans votre bureau, vos trahisons, vos calomnies accompagnées de petites stratégies font que je n'ai plus confiance en vous.

Devant votre manque de courage et votre incapacité à gérer notre ville, j'ai donc décidé de vous rendre mes délégations municipales et de quitter la majorité municipale. Un courrier avec accusé réception sera également envoyé à Mr le Préfet, afin qu'il valide ma démission de mon poste d'adjoint. Je continuerai à œuvrer pour Mèze au sein du Conseil municipal et du Conseil communautaire pour défendre l’intérêt des Mézois.

Thierry Baëza, conseiller municipal


PIÉTRASANTA Yves, conseiller municipal


POUJADE Éric, conseiller municipal - Mèze, le 19 août 2019, à l'attention de Monsieur le Maire de Mèze.

Monsieur le Maire,

Par la présente lettre, je souhaite vous informer que je prends la décision ce jour de quitter le groupe des élus de la majorité municipale. De fait, on ne peut pas prôner le manque de courage politique et la défense en tant qu’élu des convictions et des idées à l'origine d'un engagement politique et ne pas soi-même se l’imposer. Voilà qui est fait. En effet, depuis mon entrée au sein du conseil municipal de la ville de Mèze, j'ai dû voter de trop nombreuses fois contre des propositions qui allaient à l'encontre de ma vision de la démocratie, de l'avenir de notre cité, mais aussi de mes valeurs et de mes principes politiques.

Cadre national d'un parti politique écologiste proposant une vision intégrale de l’écologie, responsable académique d'un syndicat qui défend des valeurs humaines et sociales fortes, et enfin et surtout Mézois, je ne peux plus cautionner, en appartenant à ce groupe des élus majoritaires, de tels choix politiques. Enfin, des incohérences inquiétantes en terme d’écologie et de gouvernance dans certaines des dernières décisions prises par la municipalité ainsi que des propos sexistes et diffamants formulés dernièrement par une élue de la majorité à l’encontre de deux autres membres de ce groupe - propos non sanctionnés à ce jour - ont fini par lever les quelques doutes quant à ce choix douloureux de quitter une majorité qui possède encore un certaine nombre de collègues dont je salue ici la qualité du travail et la concrétisation sur le terrain de leurs convictions politiques.

Je siégerai donc en tant qu'élu autonome lors des prochains conseils municipaux. Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’esprit de mes salutations distinguées.

Éric POUJADE, conseiller municipal de Mèze, animateur du mouvement "Nous voulons des coquelicots", membre de l’association "les Amis de la Terre", secrétaire local et commissaire paritaire académique SNES/FSU de l’Académie de Montpellier, co-responsable de Génération Écologie pour la région Occitanie, conseiller exécutif national de Génération Écologie en charge des questions du travail, de la transformation écologique, de l’économie et des discriminations.


SILVA Ève - Mèze, le 20 Août 2019, à Monsieur le Maire de Mèze.

Monsieur le Maire,
Depuis quelques temps - en raison sans nul doute de mon désaccord sur certains dossiers politiques - je constate avoir été complètement écartée de la gestion de ma délégation d’élue aux festivités.
Entre autre :

Le service n’a pas répondu à mon mail du 30 juillet où je demandais de le rencontrer afin de faire le point sur la fête de Mèze. Je m’étonne de ne pas avoir reçu l’ébauche du programme qu’il m’incombait de valider...ou non.
Non seulement ce programme est truffé d'erreurs mais en outre, la programmation que j’avais établie a été censurée. J’en veux pour preuve l’événement du vendredi soir avec l'orchestre Newzik. J’avais prévu, comme chaque année, un spectacle pour enfants à 19h : celui- ci n'a pas été retenu dans le programme. Il aurait sans nul doute évité les débordements que l’on connaît. Pire encore, un apéritif concert a été programmé à la va vite le jeudi 15 août par les services (j’ai le sms du chef d’orchestre à ce sujet) sans aucun service de sécurité prévu. Le tout évidement sans me prévenir.
J’avais également demandé la course de Watter Bal, comme en 2018 : je n’ai eu aucun retour à ce sujet de la part du service, tout comme l’annulation de la course à la nage, décision que vous avez - par sms- avoué avoir prise avec les élus présents avant mon arrivée à savoir messieurs Aspa et Charbonnier.
Quant à la gestion du défilé du vendredi soir, il s’est passé dans un désordre déplorable, pourtant la chef de service avait les éléments en mains (ordre du défilé 2018) et n’en était pas à son premier défilé.
J’en veux pour preuve :
- 1 La sécurité déplorable sur la nationale où une voiture avait la possibilité de foncer sur la foule au niveau de la Marianne. Aucun véhicule ne bloquait la circulation coté route de Pézenas.
- 2 Le feu d’artifice a été tiré à 20 mètres du public sans aucune sécurité, alors que le Préfet avait interdit la veille tout tirage sur terre. Tiré sur le quai du port et dans la foule, nous avons reçus des débris que j'ai conservés. Ce n’était plus un embrasement mais bel et bien un feu d’artifice avec toutes les mesures de sécurité que cela aurait dû requérir.
- 3 Je ne vous parle même pas du protocole inexistant à Mèze où la Conseillère départementale a été complètement reléguée au dernier rang.
Dans un mail daté du 5 Août 2019, adressé au DGS dont vous êtes en copie, je vous ai indiqué tous les problèmes que je rencontrais. À ce jour mon courriel est resté sans réponse.
En m’écartant de l’édition 2019, vous avez fait de la fête de Mèze un vrai fiasco, bien à l’image de votre gestion de notre ville et de la vie municipale. Vous avez sciemment privé certains élus de tous les moyens de mener à bien les engagements de leurs délégations.
En conséquence de tous ces manquements dont vous vous êtes responsable, je vous rends aujourd’hui ma délégation d’élue aux festivités de la ville de Mèze. Je ne peux en aucun cas cautionner votre mode de fonctionnement.
Pour ce qui concerne la gestion des propos de votre Adjointe à la culture, je ne peux accepter votre manque de courage et vous pardonner d’avoir révélé cette affaire sur les réseaux sociaux alors que j’aurais préféré la taire en pensant préserver ma famille et mon entourage des conséquences des propos inqualifiables de votre adjointe à mon encontre.
Dans un mail que je vous ai adressé le 9 août, je vous ai demandé de prendre attitude vis à vis de celle-ci. Ses propos sont indignes d’une élue : mon mail est resté sans réponse à ce jour.
Vous n’avez pas levé le petit doigt et vous lui avez même apporté votre soutien en vous affichant avec elle à l’occasion de la fête de Mèze.
Devant votre manque de courage politique, je refuse de rester dans une équipe municipale soutenant l’éloge funèbre de sa troisième adjointe.

Je quitte la majorité municipale.

Je siégerai désormais au Conseil de manière indépendante.
Ève Silva.

Lou Capelet 2019 : Mathias et Yacine les meilleurs !

Belle version de cette "Course à la Bigue", avec, comme nouveauté, la venue de la barge "Île de Brescou" rebaptisée "Destroy" suite à un incendie ravageur en 2006. Son propriétaire Jean-Claude, pur breton (il y tient), est arrivé en Agde en 1970. Avec son fils Gwenael, il "plante" les rails qui permettent l'installation des tables ostréicoles.

"Je prends ma retraite le 14 septembre 2020, le petit est prêt pour la relève…" nous a-t-il confié.

Revenons à notre Capelet 2019. Managé de main de maître par Bernard Charbonnier, conseiller délégué à la jeunesse, le jeu a attiré une foule importante sur le quai Augustin Descournut.

Rendez-vous incontournable et préparé sérieusement par concurrentes et concurrents, ce dernier a vu la victoire de Mathias (le chapeau) et de Yacine (le drapeau). Nous nous permettons d'octroyer une médaille d'encouragement à Ségolène très près du podium.

Voici la vidéo de l'animation :


La suite du programme de la Fête 2019 en cliquant ICI.

Fêtes de Mèze : un 15 août bien rempli !

Notre "tour de fête" a débuté du côté des boulodromes pour se terminer dans le havre de paix (si, si…) du château de Girard : ambiances et participant.e.s différent.e.s mais même enthousiasme…

Boules lyonnaises.

Le président Marin nous a reçu dans le fabuleux "domaine" de la Boule d'Azur, toujours aussi "clean". À l'ordre du jour, le tête à tête "Challenge Loulou" avec des joueuses et joueurs de tout le département (Balaruc, Frontignan, Marseillan, Haut-Libron… ) avec aussi quelques vacanciers habitués (Grenoble). 12 équipes en ont décousu. Fort de 46 licencié.e.s et de 116 adhérents, le club local fait bien partie des forces vives associatives de la Cité du Bœuf.

Prochain rendez-vous dimanche 18 août avec le Challenge Delvaux.

Début des rencontres : 8h.

 

 


Pétanque Mézoise.

110 doublettes montées pour le Challenge Dédou Gorsse. Toujours autant de monde avec des parties acharnées jusqu'au parking du terrain de tambourin et une organisation à la hauteur autour de Jean Daniel, le président.

Prochain rendez-vous : aujourd'hui, vendredi 16 août, pour le challenge "Le Casino de Balaruc-les-Bains", concours en triplettes montées (ouvert à toutes et à tous).


Du côté du Château de Girard.

1) Remise des prix du concours fleuri.

M. Henri Fricou, premier magistrat de la ville a remis les récompenses avec, à ses côtés, M. Thierry Baëza, adjoint à l'environnement et initiateur de l'opération.

Le palmarès (13 participants)

 Maison avec jardin ou espace commun

- Marcel Maurin

- Monique Gillet

- Claude Luce et Moktar Boulhaouat

Coup de ❤︎ : Fabrice Lourenço

 Maison avec façade fleurie, balcon ou terrasse

- Viviane Reverchon

- Gérard Combe

- Montserrat Loupy

Coup de ❤︎ : Patrick Bachary

 Le prix de la plus belle rue a été attribué à la rue du Barreau.

À noter, sous l'initiative de Thierry Doenlen, directeur des espaces verts, l'attribution à chaque participant.e. de nichoirs à mésanges et à chauve-souris.

2) Apéritif à la marquisette.

Servi par les élu.e.s et animé par "Agde Swing Orchestra" (voir photo ci-dessus), le traditionnel "breuvage" a été offert à une foule importante qui a fortement répondu présente !


Le programme du jour : 10h-12h et 16h-18h --> Tournoi de tennis ; 15h --> Pétanque : Challenge Casino de Balaruc-les-Bains (triplettes montées) ; 16h30 --> Bigue ou Capelet (bassin du port principal) ; 22h --> défilé d'ouverture de la fête (place de la mairie) suivi du feu d'artifice (port des Nacelles) ; 23h --> soirée dansante avec "Newzik" (place des Micocouliers).

De vieilles canailles toujours en forme !

Comme annoncé dans nos lignes, la Fête de Mèze bat son plein. Hier sur le port, organisé par la Nouvelle Lance Mézoise, avait lieu le Tournoi des Anciens. Les "vieilles" (mais pas tant que ça) gloires des joutes étaient bien présentes pour une compétition amicale, surtout prétexte à de fraternelles et conviviales retrouvailles.

En effet, à l'issue du tournoi, les chevaliers des tintaines ont terminé leur prestation (de haut niveau d'ailleurs) par un repas dansant sur le parking de la capitainerie… La tradition perdure, la fête continue…

Une petite vidéo pour nos lecteurs…

 


Le programme de ce jeudi : 8h à 19h --> Challenge Loulou du côté de La Boule Lyonnaise (tête à tête) ; 10h à 12h et 16h à 18h --> Tournoi de tennis ; 12h --> Repas des anciens avec animation musicale dansante au parc du château ; 15h --> Challenge de pétanque Dedou-Gorsse (doublettes montées à La Parée) ; 18h --> remise des prix du concours fleuri par M. Le Maire au parc du château ; 18h30 --> apéritif à la marquisette servi par les élu.e.s et assuré musicalement par "Agde Swing Orchestra" (parc du château) ; 19h --> salve d'artillerie et sonnerie des cloches ; 21h --> loto des Amis des Pénitents (parc du château).

212ème Fête de Mèze : le ton est donné !

Ce mardi, jour 1 des festivités, a déjà annoncé la dominante de ce que sera la version 2019. Si le sport occupe une place prépondérante, la tradition et ses rituels seront également au service des "festaïres", toujours à l'affût de l'occasion qui se présente. Ils auront le choix ! Thau Info s'est permis de faire un tour rapide de cette première étape, histoire de prendre la température d'une manifestation déjà sous le signe de la réussite.

Côté tennis.

Nicolas Bujon, licencié au TC Mèze depuis toujours, s'est fait un plaisir de nous présenter le tournoi "ouvert à tous" d'une longue semaine où déjà sont rentrés en lice une vingtaine de masculins et 5 dames. Les rencontres se jouent aux heures où la température est la plus adaptée, c'est à dire le matin ou en début de soirée.  Les inscriptions se poursuivent et la finale se jouera jeudi 22 août à partir de 17H. Tous les détails à la permanence du club au 04 67 43 67 77.


Côté pétanque.

50 triplettes pour ce Challenge l'Oscarine Bar-Restaurant au boulodrome de la Parée. Bien entendu la compétition était ouverte à toutes et à tous. Avec en fond la lagune merveilleusement bleue, à l'ombre des pins et des muriers-platanes, au son des carreaux et aux murmures de désappointement, les concurrents en ont décousu pour cette première compétition des fêtes de Mèze (elle en comptera cinq). Côté buvette, on a beaucoup parlé de la dernière mène ainsi que des frappes manquées… Cet après-midi ce seront 120 doublettes qui s'affronteront pour le Souvenir Jean-Pierre Bondon dit KP… de la revanche dans l'air !

P. Delaquaize, trésorier et D. Jean, président, au cadrage

Une solide triplette…

Pas beau le décor ?


Côté A.C.E.M. 

Mme Corinne Di-Rago Petit, présidente.

La journée s'est terminée en apothéose du côté des jardins du Château de Girard où la soirée des commerçants a proposé un repas dansant bien dans la tradition Mézoise des produits et du savoir-faire locaux. Au menu paella, macaronade… flamenco avec Claudia suivi d'une soirée DJ autour de Gérald puis de la revue "Piment Chic" et grâce à Joël Blanque et son équipe sono TSC… Encore un moment de pure convivialité où l'on notait la présence d'élu.e.s. Après des agapes "réparatrices", la foule s'est retrouvé sur le parquet où là chacune et chacun a donné le meilleur ! Quand on vous dit qu'à Mèze on vit pour la fête… Merci au service évènementiel de la ville de Mèze.

 

Gérald, Claudia et une foule conquise…


Aujourd'hui : 15h --> Pétanque : Souvenir JP Bondon dit KP --> doublettes montées ; 10h à 12h et 16h à 18h --> Tennis ; 18h --> Brasucade des Vignerons Coopérateurs avec Carpe Diem (parc du château) ; Joutes --> Challenge des Vieilles Canailles (NLM) suivi d'un repas dansant (capitainerie) ; 21h --> Nuitée de l'École de Joutes (JLSM) au bassin du port.

 

Les œuvres Mézoises valent le détour

Le talent à Mèze existe, et pour celles et ceux qui en doutaient ou en doutent encore, l'initiative d'une visite au Carré d'Art Louis Jeanjean (Chai de Girard) s'impose.

Là, en effet, Jean-Pierre CABROL, Jean-Louis CARTON, Denis COHEN, Jean-Marc DAURA, Christian FLORENTIN, Dany JEAN, Marie-France LAURENT, Jennifer ORTIZ, Bernard JAYER, Régine RIGAL, Jean-Marc SANCHEZ, Pascale SANCHEZ, Bénédicte TOURNEMIRE et Didier VIDAL, tous amateurs, vous offrent le meilleur d'eux-mêmes.

À l'initiative de la mairie de Mèze et de son service culturel, ces 14 exposants, chacun dans leur style, et jusqu'au 25 août, mettent leur talent à votre disposition.


Entrée libre de 16h à 19h du mardi au dimanche, de 10h à 13h, jeudi et dimanche matin, y compris les jours fériés (fermeture le lundi).


 

Fête de l'Huître 2019 à Mèze : taille grand patron !

29ème édition et encore plus de monde ! Difficile de trouver les qualificatifs pour décrire l'évènement… un évènement phare de la saison estivale qui ne peut plus surprendre tant on en connaît les ingrédients mais qui, à chaque fois, "fait le plein" ! Une organisation parfaitement maîtrisée à tous les niveaux, une logistique au top avec l'aide conséquente des services municipaux (samedi matin, il était déjà possible de garer son véhicule sur la place des Tonneliers), une ambiance parfaite voulue et entérinée par chaque participant.e., un lâcher-prise de bon aloi, un "boulot" extraordinaire de bénévoles acquis à la cause commune… : voilà le "séisme" provoqué par ce petit mollusque marin bivalve ! Rajoutez là-dessus une envie totale de "faire la fête", de la musique, des chansons, le "petit vin du coin"… et vous voilà parti.e.s pour une soirée et une nuit d'enfer ! Dame huître a encore "frappé" !

Marie-Pierre Touren, présidente de l'association, ouvrait les débats. S'ensuivirent les discours d'usage des autorités de la profession, des autorités locales, départementales et régionales. La "Peña del amor" prenait alors la relève…et quelle relève ! Quant à "DJ Fanou" (Carrément.Prod), l'habitué, il parachevait "le travail" avec son équipe et la complicité plus qu'active d'un public déchaîné… Les 30 ans de la Fête de l'Huître sont déjà sur orbite…

M.P. Touren, présidente de "La Fête de l'Huître".

Et une bonne Marseillaise pour donner le ton !

Quelques images pour illustrer une fête à vivre ou à revivre :

Fête de l'huître 2019 à Mèze

Sus aux plastiques : les Flibustrieurs sont là !

Sète Agglopôle nous communique :

Opération Razzia sur le Plastique : les « Flibustrieurs » mettent le cap sur les déchets mal triés  !

Du 29 juillet au 15 août les pirates du  « Recycleurs » investissent à nouveau les plages du Bassin de Thau.

Lassés de croiser autant de sacs, bouteilles ou autres détritus au cours de leurs périples, ils viennent à la rencontre des moussaillons petits ou grands avec un double objectif : prodiguer conseils et astuces pour gérer et trier nos déchets de manière efficace et, pour joindre le geste à la parole, récupérer le maximum d’emballages recyclables pour les valoriser....une sorte de Chasse aux TRIsors à laquelle chacun est invité à participer.

L’opération "Razzia sur le plastique !" est le dernier avatar d’une ambitieuse campagne de sensibilisation "Mille Milliards de Détritus" menée depuis plusieurs années par Sète agglopôle méditerranée avec le soutien de CITEO et de l'ADEME et le concours des communes et acteurs locaux du territoire.

Pour ce 10ème épisode des aventures des Flibus'Trieurs, Sète agglopôle méditerranée a choisi de mettre l’accent sur un phénomène de grande ampleur qui menace directement les écosystèmes et ressources du territoire : la prolifération des déchets plastique.

Il y a urgence en effet : selon une étude récente, la Méditerranée reçoit chaque année près de 600 000 tonnes de déchets plastique ce qui représente  34 000  bouteilles par minute ! (données WWF).

C’est la raison pour laquelle, outre les investissements conséquents réalisés pour multiplier les conteneurs de tri sur le territoire (plus de 200 000 euros par an) Sète agglopôle méditerranée poursuit ses efforts pour sensibiliser les estivants et les aider a toujours mieux gérer leurs déchets.

Rendez-vous donc sur les plages du territoire du 29 juillet au 15 aout autour de la drôle d’embarcation des pirates pour participer, au travers d’ateliers ludiques ouverts à tous, à notre grande "Razzia sur le Plastique !"

Jeudi 1er août 2019
Plage de Mèze