Mèze

Visite à la SNSM

 
 
 
 

Ce samedi, au Taurus, la SNSM locale (Société Nationale de Sauvetage en Mer) recevait le public.

"Les chiffres viennent de tomber et le constat est alarmant. Selon l’enquête Noyades 2018 de Santé Publique France, 552 noyades ont eu lieu en France entre le 1er juin et le 5 juillet 2018 et ont causé la mort de 121 personnes. Le groupe Macif et les Sauveteurs en Mer (SNSM) ont donc souhaité mener conjointement une campagne de sensibilisation aux risques en bord de mer et plus largement aux accidents de la vie courante sur les plages de Vendée cet été…"

Malheureusement, nous nous sentons concernés (en majorité) lorsque les aléas de la vie nous confrontent à une triste réalité. Des femmes et des hommes bénévoles (8 000 dont 800 formateurs) ont pour mission le sauvetage de toute vie en danger en mer : un sacerdoce !

En 2017, la SNSM a porté secours à plus de 9 000 personnes… C'est la seule institution qui dispose conjointement des compétences et qualifications nécessaires pour intervenir de la plage au large et vient de se voir attribuer le label "Grande Cause Nationale".

Ce 19 août l'association a prévenu et informé. Sachons que "Les sauveteurs en Mer" sont le premier maillon de la chaîne des secours en mer.

Pour les sceptiques qui pensent que notre lagune "n'est pas la mer" (et c'est vrai), sachez que chaque année l'étang de Thau enlève des vies voire même des sauveteurs (54e régate des 24 heures de Thau : accident mortel survenu dans la soirée du samedi 19 mai 2018).

Merci aux sauveteurs locaux pour leur présence, leur disponibilité et leur abnégation ! Possible de les soutenir ICI.

Pour en savoir un peu plus sur les activités de la SNSM, cliquez ici --> 

Jeudis Jazzy d'août à Beauvignac

On ne change pas une formule qui gagne ! Lancées il y a quelques années, par Joël Julien, directeur général de la cave des Costières de Pomérols, les soirées jazz font partie des rendez-vous incontournables de la saison estivale. Juillet a eu un franc succès.

Retenez vos dernières soirées des 23 et 30 août : vous allez vous régaler !


Tarifs : 18 € la soirée jazz, tapas et vins - Billetterie à retirer impérativement au caveau de Beauvignac à Mèze avant le mardi soir qui précède le concert.


 

 

 

Voici, en détails le programme :

 

Jeudi 23 : SWUNKY LONG LEGS

Un groupe Piscénois pour une alliance parfaite swing et funk : du Django un peu Punk !

Emily Przenicka (chanteuse), née en Europe de l'Est, grandit dans le monde du spectacle visuel grâce à un père cracheur de feu, ventriloque mais surtout musicien (saxo, clarinette…). Chanteuse "tout terrain", la show girl a la capacité à communiquer avec le public et… ça marche !

Arthur Anelli grandit en Avignon avec un père clarinettiste et des grands-parents très jazz New Orléans. La guitare manouche le suivra dans ses jam sessions aux côtés de Gonzalo Bergara et Rob Hardt (festival Django Reinhardt).

Symon Savignoni, corse d'origine, débute la musique à 4 ans ! Le Swing Manouche, il l'apprend avec Serge Merlot, Serge Krief et Christophe Lartilleux. En 2010, Festival Mines de Jazz et Carte Blanche en Quartet (hommage à Django).

Michel Crosio (virtuose diplômé du Conservatoire National de Grenoble), auteur, compositeur, arrangeur, double disque d'or et de platine, a travaillé avec Marla Glen, Nina Simone, Jimmy Cliff, a enregistré dans les plus grands studios du monde. Il enchaîne les tournées et s'offre le luxe de choisir ses projets !

Crédit photo : Barbara Heide.


 Jeudi 30 : LADY BLACK BIRD SWING TRIO

Lady Black Bird (alias Lady Scott), navigue entre force et fragilité, introspection et affirmation, soutenue par la transe du groove. Chanteuse (voix, trompette vocale et balais) issue du jazz et du swing, elle recherche en permanence une expression musicale tournée vers le mélange de genres.

Romain Thorel (alias Maïïn), au clavier et au cor, étudie le piano à 5 ans. Aux conservatoires de Nîmes, Gennevilliers, Montpellier, il poursuit ses études (premiers prix en piano classique, cor d'harmonie, solfèges, jazz, musiques actuelles). Avec le groupe de rock Lazuli il enregistre sept albums et un DVD. Sa musique électronique, entièrement jouée, s'adapte à toutes les formes d'art visuel.

Lionel Martinez (électro drums et percussions) professeur de batterie et d'éveil musical à Saint-Martin-de-Londres.

Lou Capelet, un régal !

Les jeunes l'attendent avec impatience… les moins jeunes pensent à leurs exploits d'ados et toutes et tous sont là !

"Lou capelet", c'est une histoire d'amour entre les générations et le port, entre l'eau et la bigue… c'est aussi le pays du sourire, de l'insouciance mais aussi un défi permanent avec les copains, les copines… avec son ego… La version 2018, encore améliorée dans son organisation, a battu les records de présence sur les quais… les quatre gouttes annoncées et effectives n'ont même pas refroidi la foule des spectateurs : on s'est régalé !

En vidéo, la version courte d'une animation estivale essentielle à la fête locale…

Boule d'Azur : un tête-à-tête disputé !

En 1923, le terrain jouxtant la place des Tonneliers (déchetterie d'alors) était donné aux pêcheurs qui pratiquaient "la Lyonnaise" pendant leurs loisirs.

2018 : fort de 16 jeux aménagés au top, l'association Boule d'Azur Mézoise peut s'enorgueillir de posséder un site unique sur l'Hexagone de part sa situation et ses structures.

Le tout nouveau président Marin Paul et son équipe, qui nous ont aimablement reçu, annonce 130 adhérents dont 30 licenciés actifs ainsi qu'une école de boule Lyonnaise  dirigée par Giuseppe Troisi.

Ce 15 août, dès 8h du matin, dans la cadre de la Fête de Mèze, avait lieu le Challenge "Loulou". Cette compétition, du nom de son créateur, a vu le jour en 2009. Las de voir considérer les "pointeurs" du jeu comme des "seconds couteaux"…  évidemment, ils font moins de bruit… le sociétaire Loulou a tenu à prouver, par le biais du tête-à-tête, qu'une partie se gagnait par les pointeurs… Les Mézois étaient, on s'en doute, fort bien représentés mais on notait la présence de Gardois (Le Vigan) et d'un Isérois venus en découdre et pas pour faire de la figuration…

Après un journée fort bien remplie, on retrouvait dans le dernier cadre :

  • Challenge principal : André (Corbelin 38) / Lilian (Boule d'Azur Mèze)
  • But d'honneur : Bernadette (Boule d'Azur Mèze) / Jean-Jacques (Boule d'Azur Mèze)

De gauche à droite : André, Lilian (finalistes), le président Marin, Loulou (créateur du challenge éponyme), Bernadette et Jean-Jacques (finalistes du but d'Honneur)


 

Les résultats :

 

Challenge LOULOU

1er : L. Lunadier (Mèze)

2ème : A. Billemazz (Corbelin 38)

3ème : B. Bouteillou (Mèze)

 

But d'honneur

1er : JJ. Vagneck (Mèze)

2ème : Bernadette Garchon (Mèze)

3ème : B. Lauzes (Florensac)

 

 

 

 

Prochain concours : Challenge Christophe Delvaux, dimanche 19 août (de 8h à 19h) au boulodrome, à côté de la place des Tonneliers.

Les artistes Mézois exposent

10ème édition d'une Balade Artistique qui permet aux créateurs locaux de se présenter et de présenter leurs œuvres au public estival. C'est au Chai du Château de Girard que vous pourrez admirer le beau travail de plasticiens amateurs :

Yvette CARBO, Jean-Louis CARTON, Denis COHEN, Michèle COHEN, Jean-Marc DAURA, Simone FAYOLLE, Christian FLORENTIN, Célia FOVEZ, Bernard JAYER, Dany JEAN, Christian LAVIGNE, Régine RIGAL, Marie-Hélène SARDA, René TANARY, Bénédicte TOURNEMIRE, Jean-Marc SANCHEZ, Didier VIDAL…

Beaucoup de talent et un lieu de vie qui les inspire, Mèze !


Du 14 au 26 août - Du mardi au dimanche, de 16h à 19h - Jeudis, samedis et dimanches matins, de 10h à 13h.

Pour avoir une idée :

Un samedi sportif

Les activités de toutes sortes animent la ville de Mèze en ce moment : difficile d'être présent sur tous les fronts ! Thau Info a fait deux choix ce samedi.

1) La course du souvenir, Challenge Patrick Barbezier en mémoire aux jeunes Mézois disparus, a rempli les tribunes du quai Descournut. Là, une rencontre conviviale entre rameuses et rameurs, jeunes et vétérans a permis aux barques des joutes de "sortir de l'ordinaire". Au programme : course de vitesse (Coupe Jean-Claude Diaz) et meilleur déguisement primé ! Notons que le FC Sète a envoyé deux équipages de jeunes certainement en stage de préparation à la saison football. Vainqueur ? La bonne ambiance certainement ! Illustrées musicalement par "Les Hippocampes", ces joutes inhabituelles se sont disputées entre les costauds des pectoraux (siliconés ou pas), les chapeaux melons d'Outre-Manche et autres déguisements savoureux… En un mot, une belle entrée en matière pour une fête d'août imminente !

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

2) La Coupe de France de Tambourin (1/8ème de finale) opposant les Mézois à Cazouls d'Hérault. Les poulains de Fred Tarin n'ont pu résister aux visiteurs qui évoluent au plus haut niveau national. 13 à 0 pour ces derniers, score entériné par l'arbitre officiel M. Estel. À l'impossible nul n'est tenu. Les locaux ont ainsi peaufiné un peu plus leur préparation pour le championnat départemental.

Les deux formations : à gauche, le président Mézois M. Tarin.

Naviguer sur l'étang, oui, mais pas n'importe comment !

À savoir : l'étang de Thau est une lagune salée peu profonde qui s'étend sur environ 18 km de long et 6 km de large, soit une superficie de 7 500 ha. Premier bassin conchylicole de Méditerranée avec une production annuelle de 7 500 tonnes d'huîtres et 3 000 tonnes de moules, il abrite une riche biodiversité marine (daurades, loups, hippocampes…) et de nombreux oiseaux (aigrettes, sternes, flamands roses, hérons).

Sa haute sensibilité environnementale lui confère le classement : "Zone de mouillage propre". Par conséquent la navigation, le mouillage, les activités y sont très règlementés.

Respecter la règlementation sur l'étang, c'est préserver tout un écosystème remarquable.

Voici les règles de navigation diffusées par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (rappel) :

  • gérer ses déchets et entretenir régulièrement son bateau,
  • fermer obligatoirement les vannes de coques en zone de mouillage propre,
  • respecter les règles de navigation et les zones d'interdiction.

IMPORTANT

les bateaux fluviaux doivent traverser l'étang en respectant obligatoirement le chenal fluvial, mais ils peuvent se rendre directement dans les ports sans traverser les zones conchylicoles.

les véhicules nautiques à moteur et les engins tractés sont strictement interdits.

un survol par des canadairs à basse altitude du plan d'eau annonce une opération d'écopage. Toute personne (nageur, plongeur, plaisancier…) doit s'éloigner au plus vite, à plus de 500 mètres de l'axe d'opération pour éviter tout danger.

Pour tout connaître en détail, télécharger le flyer ICI.

Méditation autour d'un concert

Les amis des Pénitents, chaque été maintenant (c'est un secret pour personne), s'engagent à animer, à ouvrir vers le monde contemporain "leur" chapelle tant chargée d'histoire. 2018 voit plusieurs actions engagées. Les Harmonies Estivales font partie de ces animations, qui, sans tapage médiatique outrancier, sont fidèlement suivies par la population locale et alentours. Et puis "aller à la chapelle", c'est aussi participer au projet de rénovation d'un patrimoine défendu à bout de bras. Là où les pouvoirs publics, religieux "se font tirer l'oreille", une poignée d'irréductibles agit sans relâche depuis 1988. "Tout le monde" se penche ou dit se pencher sur l'avenir de la Chapelle… mais…

Ce mercredi 8 août, Geneviève Rière, la présidente, et son équipe accueillaient le duo Jérôme Médeville (piano) et Philippe Henry (violoncelle) pour une soirée de détente et d'intériorisation. Le lieu de culte, bien rempli, s'est transformé en un bouquet de rêve méditatif. Musique et silence se sont succédé afin d'accéder à son "chez soi ", à une remise en question personnelle en quelque sorte. Les deux musiciens ont proposé leur talent avec simplicité. La communion avec le public, malgré une température caniculaire, s'est opérée. N'est-ce pas là l'essentiel ?

   

Prochain concert : Nicolas Grosso chante BRASSENS, le mercredi 22 août à 21h. Réservations à : « Voyage des Sens » et « Fée des Fleurs », place de la Mairie de Mèze.

Coquillages et vins : un franc succès

À nouveau, la fête de l'huître à Mèze, pour son rendez-vous annuel (et une 28ème édition) a "squatté" les préoccupations de la population locale, de passage ou en vacances en ce premier vendredi d'août. On n'échappe pas à cette manifestation parfaitement gérée par les producteurs locaux et leurs 70 bénévoles. Tout est parfait… Même la canicule n'a pas endigué le flot des participant(e)s. Familles, jeunes et moins jeunes, toutes les générations étaient représentées dans ce décor de rêve qu'est la place des Tonneliers (encore un joyau de la Cité du Bœuf) avec ses accès sécurisés et le voisinage immédiat d'un étang au clapotis apaisant… Difficile de chiffrer le nombre de visiteurs (au moins 3 000), par contre les quantités de spécialités proposées sont bien réelles puisque les petites mains "aux fourneaux" annonçaient, au bas mot, 120 kg de seiches en rouille, 4 500 moules farcies (à la Mézoise, s'il vous plaît) ainsi que des centaines de kilos d'huîtres… Ajoutez à tout cela tielles, desserts, fruits… sans occulter les vins locaux dont la réputation a sauté nos frontières et vous aurez une idée de l'impact de cette fête malgré tout encadrée par ses éponymes de Marseillan et de Bouzigues également au top des records.

Le Pays de Thau vit, sait vivre et promouvoir tout ce qu'il produit. L'association, à l'origine de ce grand festoiement, composée pour la plupart de conchyliculteurs, n'est pas dans la demi-mesure. Elle valorise son travail et par voie de conséquence reçoit à la même hauteur. Les autorités civiles et professionnelles, qui ont donné le coup d'envoi des agapes, savent de quoi il retourne, aident et vont de l'avant pour acquérir encore plus de reconnaissance des "trésors" marins et viticoles d'un Pays de Thau, ardent défenseur de ses productions reconnues universellement.

Élus locaux, départementaux, régionaux… représentantes et représentants de la profession autour de Mme Touren, présidente de l'association…

Pour illustrer nos propos voici deux petits montages vidéo illustrant en partie la phase première de l'animation puis celle tournant autour de "l'habitué" DJ Fanou, alias Stéphane Constant, arrivé tout juste du départ du Tour de France 2018… À Mèze, quand il faut s'amuser, on ne fait pas dans la demi-mesure !

La mise en bouche de la soirée avec "La Peña del Fuego"

DJ Fanou aux manettes pour une nuitée d'enfer…

Le MSFC en ordre de marche

Comme attendu et promis voici la composition de l'administratif du Mèze Stade Football Club 2018-2019 :

Prochaines rencontres (le club premier nommé reçoit) :

2 septembre 2018 Coupe de France Tour 2 --> MSFC / Arsenal Cx d'Argent ou Marseillan CS

2 septembre 2018 Coupe Gambardella Tour 1 --> MSFC / St Jean de Védas (10h30)

9 septembre Championnat Ligue OCCITANIE R3 Poule B --> St Gilles AEC / MSFC

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations