Les algues, engrais naturel

 

Après les coups de vent du début du printemps, les services municipaux ont ramassé plusieurs tonnes de zostères amenées par les vagues.

À l’initiative de Numa Nicolas, conseiller municipal au cadre de vie, ces algues ont été proposées aux agriculteurs pour être recyclées et utilisées comme engrais organique naturel. Ces dernières sont effectivement riches en azote en potasse, en magnésium, en calcium et en oligo-éléments nécessaires aux cultures (bore, fer, manganèse, soufre…), en vitamines et en hormones de croissance. Elles sont pauvres en carbone. Elles vont permettre de corriger des carences ou de venir en complément d’une autre fertilisation naturelle.

Jacques Duplan, exploitant du domaine de Farlet, a récupéré les algues mézoises pour ses cultures (170 hectares en vignes, céréales, vergés et maraîchage bio).

Pour les dessaler, il les laissera en zone vierge pendant plusieurs mois, avant de les utiliser comme engrais 100% naturel.

Texte et photo : ville de Mèze.