Anne de Sète publie "Nouvelles du vent"

"Ce sont de petites histoires, comme des tranches de vie. Ça vous est arrivé, ou à moi, ou à d'autres… ou c'est parfaitement imaginaire. Le vent, la mer, les arbres se penchent, vivants, sur ces histoires.

Il y a des chèvres, du vent, deux grands-mères, un chien, de la pluie, des chevaux. Il y a un grand amour d'une région, un grand amour de la nature. Il y a l'envie de vous faire partager tous ces élans du cœur et du corps. Il y a votre regard…"

Nous avons lu le recueil de l'écrivaine Mézoise au style bien personnel : richesse et justesse du vocabulaire, écriture à coup de petites touches comme le ferait un peintre impressionniste… Les sentiments sont à fleur de peau, le cœur palpite, les larmes peuvent perler à tout moment…

Avec Ressac paru chez Sicania en 2014, Anne de Sète annonçait ses "démêlés" futurs avec le vent… C'est réussi ! C'est même brillamment ciselé, on accroche… on attend surtout la suite en s'identifiant aux personnages !

"Les Nouvelles du vent" : l'ouvrage ne peut finalement pas se raconter, il se lit !


Édité chez EDILIVRE - 86 pages - Août 2017 - 10 euros - Disponible au format numérique. Tout libraire dépositaire Decitre.

Autres titres publiés par l'auteure : ÉCUMES (poésie) paru chez Inclinaison, RESSAC aux éditions SICANIA.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations