Lancement de la 33ème campagne d’hiver des Restos à Mèze

     

 

Une partie de l'équipe de bénévoles déjà au top !

   

La campagne d'été des Restos s'est terminée le 24 octobre, a duré 23 semaines et ce pour 72 familles… 15 600 équivalents-repas ont été distribués.

À peine le temps de souffler et voici que l'hiver 17-18 est déjà sur les rails… Du 20 novembre 2017 au 9 mars 2018, la noria de la traditionnelle distribution reprendra son rythme sous la houlette de Thierry Simon et Denis Jacquel. Nous avons voulu en savoir un peu plus… Thierry s'est prêté gracieusement à l'exercice et nous vous confirmons qu'il connaît les moindres rouages d'une association guidée et motivée par un collectif bénévole (25 membres) ô combien efficace :

"C'est un travail d'équipe et il ne peut pas en être autrement !"

En attendant le coup d'envoi, c'est la période des inscriptions dans les locaux de La Cavalerie, rue de l’Horloge.

Les distributions se feront les lundis et vendredis de 14 à 16h30. 2017 verra Les Restaurants du Cœur de Mèze débuter leur action le lundi 20 novembre, 1 jour avant la date nationale.

60 % des denrées sont achetées par les ressources de l'association (Enfoirés, subventions européennes, régionales, départementales, parfois locales…)

Les 40% restants proviennent des dons ou legs, des collectes effectuées par les membres.

En ce qui concerne la ville de Mèze, les produits "limite DMC" (date limite de consommation) sont issus des sociétés "Carrefour, Intemarché, Spar de Villeveyrac" et de la boulangerie Alengrin.

Les produits frais acheminés de Montpellier sont livrés les lundis et vendredis matins.

120 familles environ (effectif stable) profiteront des Restos cet hiver. 24 000 "repas" seront distribués par l'antenne locale.

Cette dotation vitale aux familles en difficulté n'est pas la seule opération. Autres actions :

  • l'aide gratuite aux devoirs ou un soutien scolaire sont en place avec l'école Clemenceau qui propose des élèves (places limitées). Mercredis de 16 à 17h15.
  • l'aide à la personne : une permanence est assurée tous les jeudis de 14 à 16h. Là, un membre de l'association oriente la ou le bénéficiaire (pas question de se substituer) dans ses démarches administratives.
  • la collecte et la ventilation de jouets en partenariat avec Century 21. L'évènement se concrétisera les 13 et 14 décembre. Tous les surplus seront redistribués sur Sète, Frontignan, Bédarieux… au Secours Populaire à Mèze…

Les Restos du Cœur, en lien permanent avec la CAF, la Ligue de l'Enseignement, le CCAS, d'autres organismes publics, des services d'aide aux personnes en difficulté affirment ainsi leur présence.

Pour Thierry Simon et son équipe, la qualité de l'accueil est primordiale. Le "non explicite", impossible à quantifier, est une priorité. Une poignée de main, un sourire, la causette, le café partagé au Bar des Enfoirés dans le local d'à côté amoureusement "retapé" (voir photo) sont les atouts essentiels à l'accompagnement des bénéficiaires. 

Que de temps donné aux autres ! Mais quelle est belle la joie intérieure de toutes et tous ces bénévoles !

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations