Résidence d'artistes du Silo à l'école de musique de Mèze avec Imed Alibi

Le SilO, centre de création coopératif pour les nouvelles musiques du monde & traditionnelles en Occitanie, en liaison avec le Festival de Thau et l'association Jazzamèze, est toujours en effervescence. Ouvert à l'expression de toutes les cultures musicales c'est le partenaire central, indispensable et incontournable de la région.

À l'orée de la saison 17-18 est organisée en résidence d'artistes, à l'école de musique de Mèze, une création portée par Imed Alibi, percussionniste tunisien et auteur d'un premier album "Safar" (voyage) où il mêle le feeling tunisien et oriental à des influences électro, rock et jazz. Source Tekiano.

Le trompettiste Montpelliérain Michel Marre, la chanteuse Burkinabée Kandy Guira et le jeune électro-musicien tunisien Epi accompagnent l'artiste pendant quatre jours. Dans l'univers serein de "La Cavalerie" dirigé par Guillaume Cazal, le groupe pose les premières notes d'une œuvre collective. Hébergés à Mèze, ils ont rencontré mercredi les élèves de l'école de musique. Cette action d'éducation artistique, chère à la structure, fait partie des missions du SilO. Échanger, développer des liens vers un public jeune déjà "fondu dans le creuset musical local" est un va et vient vital pour la discipline artistique.

Thau Info était présent et c'est avec un enthousiasme non dissimulé que nous avons partagé l'évènement. Les enfants, adhérents inconditionnels, ont assisté en direct aux dialogues musicaux entre les artistes. Les explications imagées et riches qui leur ont été fournies resteront gravées dans leur mémoire : il ne peut en être autrement. Impliqués également dans une production ils ont ajouté leur pierre à l'édifice d'une improvisation de qualité. Qui dit que la musique c'est difficile ?

Nous avons passé une heure extrêmement riche avec des artistes humbles mais très compétents. Le langage musical est bien une réalité sans frontières, certainement un "outil" de paix et de rassemblement. De plus il s'adapte aux technologies modernes, il est universel et porteur d'espoir… Heureuse initiative collective des services et associations concernés de la ville !

No images found.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations