Que la lumière…

Des travaux sont actuellement en cours du côté des installations sportives de la ville et plus particulièrement sur le complexe du Sesquier dédié aux sports collectifs de ballon. Thierry Baëza, adjoint aux sports, a gentiment accepté de nous renseigner. Il s'agit en effet de la mise en place d'un éclairage supplémentaire sur la pelouse du Sesquier II.

L'implantation d'un terrain synthétique a été envisagée dans un premier temps. Une étude approfondie, les dégâts des dernières inondations ont fait pencher la balance sur cette autre solution certainement celle de la sagesse. Après avoir fait l'unanimité au départ, il s'avère que les terrains synthétiques n'ont pas que des qualités (voir ici) et qu'ils ont également un coût d'entretien contrairement aux idées reçues : un investissement lourd et à durée limitée.

Il était incontournable d'alléger les compétitions sur le terrain d'honneur afin de préserver la pelouse. Le MSFC (football) et le RCM (rugby) voient leurs effectifs augmenter. Les compétitions départementales, scolaires, les tournois utilisent également les installations. L'éclairage supplémentaire va permettre des entraînements et des rencontres en nocturne.

Toutes et tous ces sportifs vont très bientôt apprécier cet investissement qui méritait sans aucun doute d'être fait sachant que le complexe, ne serait-ce qu'en compétition officielle, entérine le "passage" d'une dizaine de formations par semaine…

 

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations