Vœux à la population Mézoise

Rendez-vous traditionnel au gymnase Bernard Jeu en ce début janvier : Henri Fricou, maire de la ville, en compagnie de son épouse et du conseil municipal, accueille ses administré(e)s. Ces dernie(è)r(e)s le lui rendent bien en répondant massivement à l'invitation. C'est l'occasion d'échanger des vœux, mais aussi, pour le représentant de la cité de rappeler les actions menées et d'annoncer les projets de la future année. Ce moment est attendu et partagé. Voici quelques extraits de l'allocution en présence des personnalités locales, communautaires, départementales et régionales ou de leurs représentants :

"… merci pour votre fidélité à cette cérémonie qui constitue un moment républicain avec toutes les valeurs que ce mot véhicule et tous les repères de notre civilisation… merci au groupe "Agde Swing Orchestra" qui anime cette soirée… aux services municipaux… à la gendarmerie nationale… aux sapeurs-pompiers… à la SNCM… aux 150 associations locales animées par de nombreux bénévoles… à ce sujet, ce soir, il manque sur cette scène une personne qui était à nos côtés depuis plus de 40 ans, il s'agit bien sur de Jeanne Oulié, notre Jeannette, qui nous a quitté subitement le 15 décembre… une personne investie sans compter au sein du conseil municipal pour tous nos rendez-vous festifs… je voudrai lui ouvrir, avec vous, une salve d'applaudissements… merci pour elle !"

Après une description rapide des évènements nationaux 2017 : élections présidentielles, législatives… M. Le Maire se prononce sur la vie locale et la fusion imposée par l'état de la CCNBT et de la CABT désormais rassemblées au sein d'une seule entité : Sète Agglopôle Méditerranée.

"Cette dernière regroupe 14 communes et un peu plus de 125 000 habitants… les domaines d'action concernés sont les travaux d'intérêt communautaire avec le développement économique, le tourisme, le logement, les aires d'accueil des gens du voyage, la gestion et la valorisation des déchets , le traitement des eaux usées et pluviales, les énergies renouvelables, l'agriculture, le transport public, le développement des équipements sportifs, la cohésion sociale ou encore les équipements culturels à vocation inter-communale… signalons déjà la création de nouvelles lignes de bus en place depuis le 2 janvier… Des projets sont à l'étude notamment sur Mèze avec la création d'un pôle culturel et d'une salle de spectacle à l'ancienne cave coopérative, à l'implantation d'une piscine…"

Est abordé ensuite le chapitre financier de la ville avec toujours des contraintes qui pèsent sur les décisions, sur les projets et le fonctionnement de la collectivité, des décisions sans compensations (fin des contrats aidés, transferts de postes, suppression de la taxe foncière…).

"…malgré tout cela nous avons baissé la dette de la ville de 25%… nos projets, nos investissements, nos décisions doivent rester en cohérence avec la réalité financière… mais cela ne doit pas empêcher l'amélioration et la qualité du service public malgré la rigueur que nous nous imposons… depuis 2002 les impôts communaux n'ont pas augmenté…"

Quant au P.L.U. adopté par le conseil municipal en mars 2016 et avec une population de 11655 habitants à ce jour, il est résolument placé sous le signe de la maîtrise du développement urbain (aucune extension des territoires urbanisables a été créé par rapport au P.O.S. de 1988). Ce Plan Local d'Urbanisation devra plus que jamais respecter notre environnement et notre patrimoine culturel… Côté logement social, la ville annonce 516 locaux à ce jour et avec les prévisions 2018 le chiffre devrait passer à 637 (+ 121). Vient ensuite l'énumération des réalisations du dernier exercice.

Pour 2018, Henri Fricou précise :

"Il n'est pas question pour moi d'engager notre ville dans des projets irraisonnables, je compte sur le soutien des grandes collectivités, du département et de l'état pour Mèze, 10ème ville de l'Hérault pour des travaux de grande envergure… Nous nous engageons au réaménagement de l'avenue du Général de Gaulle et de la rue de Pézenas, à la réalisation d'une voie verte éclairée entre le caveau de Beauvignac et la gendarmerie, au pavage des rues du vieux château. Dans le domaine du pluvial, nous interviendrons  rue de la Pyramide, rue Alsace-Lorraine… Une restauration partielle de l'église Saint Hilaire est aussi à l'ordre du jour… Des études de maîtrise d'œuvre sont prévues pour la création d'un restaurant scolaire et d'une salle polyvalente… pour l'aménagement du Château de Girard. L'éclairage public énergivore sera remplacé par des lampes basse consommation… 37 chambres et salles de bains de la maison de retraite Le Clos du Moulin seront rénovées (jusqu'en 2019)… l'équipement du gymnase Gérard Rigal complété et son revêtement de sol changé… Côté tennis seront installés de l'éclairage (court n°5) et une aire de paddle…"

L'incivilité signalée à maintes reprises perdure malheureusement, éducation et répression ne permettent pas de résoudre suffisamment le fléau. Une brigade civile entrera prochainement en action. Quant aux rythmes scolaires la prochaine rentrée scolaire verra le retour à la semaine de 4 jours (après consultation).

Un dernier mot sur l'implantation du LIDL (murmures dans la foule) :

"Le permis de construire est en cours d'instruction, sera délivré courant février et le commerce ouvrira ses portes au dernier trimestre 2018."

Pour terminer, le premier magistrat relevait qu'il n'était pas "que le maire des jolis trottoirs ou un planteur de palmiers" et qu'il invitait les médisants à regarder de plus près le travail réalisé depuis 3 mandats…

"La municipalité a consacré 22 millions d'euros au cours de la dernière décennie pour réaliser des équipements publics nécessaires… si la critique est un élément indispensable à la vie démocratique, certains propos sont difficiles à accepter… quant au village Thalassa… dossier complexe… sa vente reste à l'ordre du jour et fait partie des vœux que je formule pour 2018… Au-delà de nos préoccupations Mézoises, je tiens, mesdames et messieurs, à exprimer un autre souhait qui m'est cher… celui que nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité demeurent le fondement de notre république française… merci de m'avoir prêté une si grande attention… les membres du conseil municipal se joignent à moi pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2018 !"