Club Benett : le bal 2018

La tradition est respectée. Chaque début d'année civile, le club Benett, présidé par Annick Choffee, propose "son" bal country. Dans la salle du temps libre aimablement prêtée par la ville de Mèze se retrouvent les autres associations de l'Hérault mais aussi des départements voisins : il est d'ailleurs coutumier de "rendre la pareille".

Ce dimanche donc, 13 clubs se sont retrouvés pour une après-midi consacrée à la Country et à la Line. Le répertoire est vaste et tous les niveaux de compétence sont représentés. Dans la catégorie "à la demande", il suffit d'avoir fait suivre ses favoris sur une clé USB pour "montrer et démontrer" ses créations. L'ambiance est conviviale, chacune et chacun "s'éclate" seul(e) ou en groupe : pas de chichis, pas d'âge limite non plus et on se costume à l'envie !

Étaient représentés : Route 66 Country, Smiling Country 34, Sauvian Country Friends, Servian ADC 34, Servian Triny's, BAA Country Grau d'Agde, Fabrègues, ViCountry, Agde ADC/34, Pignan, Coursan Dancin'Line (11), Sète Country Club et Mèze Club Benett…

Quelques photos :

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Pour s'inscrire à Mèze, contact à :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Prochains bals : samedi 10 février, en soirée à Pignan ; dimanche 4 mars après midi à Fabrègues (thème Indiens).

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations