Corso du 8 mai : sous le signe du parasol !

Mèze possède la chance de "doubler" son corso à chaque édition. C'est un avantage. L'édition 2018, "trempée" le 1er mai,  a eu sa revanche huit jours plus tard. Quel succès ! Frustrés la première fois, participants, organisateurs, touristes, curieux, habitués ont eu leur revanche et elle fut belle : rues noires de monde, parkings saturés, terrasses et balcons affichant complet…

La place Camille Vidal, noire de monde, a vu ses gradins remplis en très peu de temps. Il y en a eu pour tous les goûts et toutes les bourses puisque, tradition oblige, le Corso annuel est entièrement gratuit. Félicitations à toutes et à tous ces bénévoles qui, à chaque fois, se donnent sans merci avec un enthousiasme illimité. Les prestations terminées, tout le monde s'est retrouvé sur la place des Tonneliers où une "bodega d'enfer"…

Le petit film de Thau Infos pour une bien belle après-midi :