Sacré ST Art - Acte III

2018, accueillera la troisième édition de l’exposition « Sacré St Art » au sein de la Chapelle des Pénitents de Mèze. Comme chaque année, cet événement est imaginé par les membres de l’association et les Éditions d’Art Anagraphis… Forts du succès rencontré, la direction artistique de la Chapelle est confiée à la maison d’édition d’art Anagraphis afin de pérenniser et de faire évoluer cet événement. Après Olivier Costa (2016), Camille Adra (2017), c’est au tour de Salamech d’officier en qualité d’artiste invité.

Bercé par les cultures urbaines et nourri d’une pratique de graffiti intensive, Salamech propose un univers qui prend vie au gré de l’énergie citadine. Affiches lacérées, rideaux métalliques, panneaux d’affichage publicitaire, l’utilisation de supports inattendus est au cœur de sa création. Il transforme cette matière urbaine en œuvres où il manipule textes, lettrages et iconographies populaires contemporaines. Entre mots et matériaux, couleurs et superpositions, l’artiste plonge dans un dialogue où signes et empreintes de la ville se mêlent à une poésie de l’instant…

Détails : Du 6 juillet au 30 septembre 2018  le Mardi, Mercredi, Vendredi, Samedi de 16h à 19h Jeudi et Dimanche de 10 à 12 h – de 16 h à 19h Chapelle des Pénitents – 34140 Mèze. Fermée le lundi.

Exposition imaginée par l’Association les Amis des Pénitents, les Editions Anagraphis et Louis Angles. En partenariat avec la Ville de Mèze Et la Famille des Vins de Beauvignac. Plus d’information ICI.

 

La réalisation de cet « Acte III » a pour objectif de récolter des fonds destinés à la sauvegarde de la Chapelle des Pénitents de Mèze tout en s’inscrivant dans une dynamique de lieu propice aux rencontres culturelles et artistiques.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations