Super mamans

Dimanche 27 mai,  jour de la fête des mères, Henry Fricou, entouré d’élus du conseil municipal et de Jean-Pierre Vaillant, président de l’ADMFF (Association de la Médaille de la Famille Française de l’Hérault) et représentant de la préfecture, a mis à l’ honneur deux mamans mézoises en leur remettant la médaille de la famille française. Cette distinction a été instituée en 1920 pour encourager les naissances et compenser les terribles pertes en vie humaine de la première guerre mondiale. Cette année, madame Françoise COUDURIER et madame Jeannine GRAMMATICO, qui ont toutes deux élevé 4 enfants, ont été récompensées.

Dans son discours, le maire a témoigné aux mamans sa haute estime et sa reconnaissance :

"… Vous avez acquis le droit à cette distinction dans la discrétion, en assurant au quotidien l’éducation de vos enfants… En vous rendant hommage aujourd’hui, je voudrais vous dire combien votre métier de mère de famille est important et compte pour notre société… Nous vous félicitons toutes les deux et nous vous souhaitons de pouvoir bénéficier encore le plus longtemps possible des joies que vous apportent votre famille…"


Texte et photo : service com de la ville de Mèze.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations