« Plan de la comuna vièlha »

Dans le cadre de la 22ème édition des "Rescontres de la cançon occitana", le cercle occitan "Lo buòu" a inauguré, avec Monsieur Le Maire de la Ville de Mèze, la place de l'ancienne mairie.

"Ambient agradiu" au cœur de Mèze pour dévoiler la "nouvelle appellation" d'un lieu chargé d'histoire… dommage que la nouvelle plaque n'ait pas été voilée par le drapeau occitan !

Le magistrat de la ville rappelait le passé municipal de cette dernière en précisant :

… Les Mézois sont farouchement attachés à leur identité culturelle, ils pratiquent ou non cette langue régionale la langue d'oc bien présente dans nos expressions, dans le nom de nos lieux… ici à Mèze nous devons au cercle occitan Lo buòu, à La Calendreta… le maintien et l'utilisation d'une langue devenue naturelle…

C'est bien là l'essentiel !

 

La cérémonie au "Plan de la Comuna Vièlha" s'achevait par une série de chants "languedociens" avec l'éternel "Se canto" pour se terminer par le pot de l'amitié au foyer municipal. " Al còp que ven ! "

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations