Méze concernée par les Motos de l'Espoir

Ce n'est pas qu'une habitude… Si chaque année, début juin, la ville accueille l'association Poussannaise des Motos de l'Espoir l'animation proposée va bien au-delà du domaine du spectacle. Ghislaine Vergues et sa "bande motorisée" font prioritaire l'aide aux enfants handicapés ou malades : tous les moyens sont bons pour récolter des fonds et offrir directement à ces "trahi(e)s" de la vie les matériels nécessaires à l'amélioration du quotidien. La cité du bœuf se fait un devoir d'aider l'organisation voisine et amie.

C'est Thierry Baëza, adjoint aux sports, qui a accueilli, avec Bernard Charbonnier, conseiller délégué enfance, petite enfance et jeunesse les chevaliers au grand complet. Des chèques conséquents ont été offert pour une œuvre caritative qui, cette année, est allée vers Sofiane et Paloma. Comme par le passé le Club Benett de Mèze a gentiment offert ses démos de line et de country à une foule conséquente et acquise à la bonne cause…

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations