Picpoul : un ouvrage pour un cépage !

L'Agglo Méditerranée et Sète Agglopôle Méditerranée étaient réunies ce mercredi au Domaine de Creyssels, à Mèze, pour la consécration du Picpoul de Pinet, l'appellation emblématique du vin blanc languedocien. Le Conseil Supérieur de l'Œnotourisme a officiellement attribué le label "Vignobles & Découvertes" (29 mai 2018) à la destination THAU EN MÉDITERRANÉE : une juste récompense pour le cépage "du triangle d'or" (Agde-Pézenas-Sète) à cheval sur les deux agglos unanimes dans cette démarche collective œnotouristique.

Depuis 2012 et les premières démarches "Pays de Thau", les différents acteurs professionnels inter-filières (touristique, viticole, conchylicole et halieutique) se sont fédérés autour de l'alliance des vins et coquillages à travers un travail d'animation et de formation : faire, c'est bien mais il faut également faire connaître.

THAU EN MÉDITERRANÉE, c'est : 82 partenaires éligibles (30 caves ou domaines viticoles, 4 établissements conchylicoles, 14 structures d'hébergements, 11 restaurants, 6 activités patrimoniales, 9 activités de bien-être ou de loisirs, 6 offices de tourisme et 4 agences réceptives). 34 communes sont concernées donc 200 000 habitants. La nouvelle destination couvre 5 AOP et 7 IGP de territoire… le label n'est plus un simple dispositif d'animation mais un véritable outil de performance pour les professionnels.

Gilles D'ETTORE, président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée, maire d'Agde et François COMMEINHES, président de Sète Agglopôle Méditerranée, maire de Sète, ont donc répondu à l'invitation de Frédéric SUMIEN, président d'AOC Picpoul de Pinet.

 Les autorités locales, départementales, régionales réunies au Domaine de Creyssels

Après les discours d'usage, l'Ensemble Vocal de Pézenas a interprété la chanson du Picpoul devant une assemblée conséquente, tout ouïe et fière d'assister à cette première fort réussie et de grande qualité musicale. Nul doute que ce chant d'hommage aux "piquepouliers" va faire le tour de la planète viticole et devenir le tube d'un été fort bien commencé.

Un ouvrage qui tombe "à pic" !

"Picpoul de Pinet, une Odyssée viticole en Languedoc" est vraiment le document qu'il fallait à cet étonnant cépage.

Marc MÉDEVIELLE, autrefois journaliste spécialisé dans les vins de la France méridionale et Emmanuel PERRIN, photographe indépendant en publicité et communication institutionnelle se sont associés pour un ouvrage initié par Guy BASCOU, "mémoire vivante" du précieux "trésor".

Guy BASCOU, mémoire du Picpoul Marc MÉDEVIELLE, écrivain

L'A.O.P. Picpoul de Pinet est intimement liée à son cépage autochtone : le piquepoul. Terroir directement sous influence maritime, Picpoul de Pinet se situe sur les bords de la Méditerranée, au nord de l'étang de Thau. Son vignoble comprend 24 caves particulières et 4 caves coopératives, s'étend sur 2000 ha. Son vin est reconnu et vendu à travers le monde. Ce cépage "rescapé" au destin mouvementé à travers les siècles est maintenant "la production emblématique du bassin de Thau, le vignoble de la marine…"

L'ouvrage de Marc Médevielle et Emmanuel Perrin, réalisé à l'initiative du Syndicat des Vignerons de Picpoul de Pinet et du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc, traite une multitude de sujets : les spécificités du terroir, la viticulture durable, une bouteille emblématique, les portraits des femmes vigneronnes, le fameux Festival de Thau… Éditions de La Martinière.

 

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations