Gilets jaunes acte XI : les gilets de Thau à la rencontre du député JF Éliaou

Une chose est sure : les gilets de Thau sont toujours vivants ! Certes, les effectifs ont baissé sur certaines actions afin de permettre une présence de tous les jours à des endroits différents. Simplement, les expressions évoluent dans leur forme et s'adaptent à l'actualité. Le mouvement est donc bien vivant, intelligent et solidement ancré dans le paysage "politique" local, départemental, régional, national et maintenant (c'est confirmé) mondial. L'histoire se rappellera !

C'est ainsi que, localement, le début de l'acte XI s'est retrouvé avancé au vendredi 25 janvier après-midi. Une bonne trentaine de gilets locaux a profité de la présence du député de la 4ème circonscription, Jean-François Éliaou (LREM) à sa permanence parlementaire Mézoise, pour le rencontrer à la mairie annexe de Mèze.

L'évènement s'est déroulé dans le hall d'entrée du bâtiment, les autres salles étant trop petites ou non disponibles. Le contenu du débat-questionnaire préparé par les Gilets a tourné autour de l'utilisation du LBD 40 (lanceur de balles de défense) par les forces de l'ordre (voir vidéo du reportage) ainsi qu'aux conséquences dramatiques imputées à cette arme.

Une Gilet Jaune s'est adressé à l'homme politique afin de mettre tout en œuvre pour aider, indemniser et soutenir plus d'une centaine d'hommes ou de femmes blessé(e)s gravement par les projectiles (plus d'une vingtaine d'éborgné(e)s). Ont été évoqués la création d'associations de défenses, la rédaction de courriers à adresser en préfecture… Le député s'est engagé à "faire remonter" au plus haut niveau (Assemblée Nationale) le contenu des discussions abordées.

Il a été évoqué, également, la réforme constitutionnelle… les chiffres invraisemblables fournis par le Ministère de l'Intérieur (forces de l'ordre quantitativement plus importantes que les gilets jaunes !), la possibilité d'un coup d'état, la position de vote aux prochaines élections, liste ou pas liste "Gilets Jaunes" aux Européennes, la dégradation affligeante du pouvoir d'achat…

Images d'une réunion "au pied levé"

No images found.

Sur le vif : de l'utilisation du LBD 40…

Évolution de l'acte XI :

- Henri Fricou, maire de Mèze, mettra, à disposition des personnes qui souhaiteraient organiser un débat citoyen, des salles et des moyens de sonorisation.
Parallèlement, la Ville continue à collecter les doléances sur son site internet et en mairie. A l’issue de la période consacrée au débat national, l’ensemble de ces propositions et revendications seront remises en main propre à Jean-François Éliaou, député de la 4e circonscription de l’Hérault.

- Hier soir à 19h, au péage A9 Poussan-Sète, 3 véhicules (dont un banalisé) avec à bord forces de gendarmerie étaient stationnés côté zone de covoiturage.