Retirada : témoignages Mézois

Bravo au service culturel de la ville et à Aurélie, Lisbeth, Nathalie… pour leur travail recherché au résultat abouti.

"On a tous en nous quelque chose d'espagnol…" ! Ce samedi 13 avril, au Carré d'Art Louis Jeanjean, nous avons assisté à une séance de témoignages tous plus poignants et interrogatifs les uns que les autres… L'histoire n'est pas celle que des livres et il est grand temps de s'en apercevoir. À travers une exposition (qui ouvrira officiellement le 15 avril) complète et réelle par ses documents authentiques, les prises de paroles successives quant aux "Migrations espagnoles et la Retirada", nous avons pu compléter nos connaissances et certainement les modifier.

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et au patrimoine, issue par ses grands-parents Joseph et Carmen Quesada de la migration "sociale"  du début des années 30, a délicatement présenté les débats qui ont suivi. Une assemblée conséquente (il a fallu rajouter des chaises) très concernée a écouté puis prêté son ou ses témoignages. Pensées et souvenirs chargés d'émotion ont également dominé et accaparé une ambiance "plombée" par des faits malheureusement tragiques et certainement ineffaçables. Toutes les migrations ont pour origine des violences morales et physiques… et la question est toujours d'actualité !

"Le Pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été formellement approuvé à Marrakech, après proclamation orale et avec le traditionnel coup de marteau, devant quelques 150 pays réunis en conférence intergouvernementale… Non contraignant, ce Pacte recense des principes -défense des droits de l'Homme, des enfants, reconnaissance de la souveraineté nationale- et liste des propositions pour aider les pays à faire face aux migrations --échanges d'information et d'expertises, intégration des migrants... Il interdit les détentions arbitraires, n'autorisant les arrestations qu'en dernier recours…" (Source ARTE)

La prise de parole de M. Delgado, ancien directeur du Collège Jean Jaurès, agrémentée par des photos du journal L'Illustration, hebdomadaire mythique de la presse française et internationale, a profondément bouleversé celles et ceux qui savent…par génération interposée… Voici une de ses photos qui a fait la une de la presse mondiale :

Les 5 personnages qui regardent le photographe sont d'une même famille républicaine. Ils fuient le régime franquiste : au premier plan le père et la fille ; au deuxième plan, le grand-père qui tient par la main son petit-fils et à côté l'aîné de la fratrie. Trois d'entre eux sont amputés de la jambe gauche… La "Retirada" a été ça aussi…

Quelques photos de la "Retirada Mézoise" :

Cliquez sur une image pour l'agrandir.