Municipales 2020 : Agir pour Mèze s'engage…

Inauguration du local de campagne : le discours de Thierry Baëza.

"Bonjour à toutes et à tous.

C'est avec beaucoup d’émotion et de fierté que nous voilà réuni.e.s ce soir pour l'inauguration du local de campagne d'AGIR POUR MÈZE.

Lorsque j'ai déclaré ma candidature en Septembre 2019, nous avions pour ambition de créer une synergie autour d'un programme, autour d'un projet…, autour d'une équipe …...

Alors, en octobre, nous avons lancé une consultation citoyenne avec une réelle envie de construire avec les habitant.e.s, le Mèze de demain, envie que les Mézoises et Mézois retrouvent confiance... mais surtout qu'ils s'impliquent dans la gestion communale.

En effet, les différents conflits sociaux de notre pays ont laissé apparaître un profond malaise entre le pouvoir et le peuple, un désintéressement et un manque de confiance envers la politique et les politiques.

Pendant deux mois nous avons enchaîné pas moins de 30 commissions au rythme de 3 voire 4 réunions par semaine.

Je ne vous cache pas que ce fût pour nous tous un réel plaisir, avec des travaux à la fois constructifs et enrichissants dans les échanges. De cette consultation citoyenne il est sorti des idées, des projets ; ces idées et ces projets sont la base de notre programme.

Ce dernier nous allons vous le présenter au cours du mois de Février dans notre local à l'occasion de soirées thématiques. Je ne vous cache pas qu'il y aura des similitudes avec les programmes des futurs candidats… nous n'avons pas la prétention de tout révolutionner ni de faire des promesses que nous ne saurions tenir.

La différence avec les autres listes, elle est dans le dialogue, dans l’écoute, dans l’échange, bref dans une consultation citoyenne. Nous avons été les seul.e.s à proposer à chacun d'entre vous… de s'exprimer et de construire ce programme avec nous.

La différence, c'est la transparence,

La différence, c'est l'exemplarité de nos futur.e.s élu.e.s,

La différence, c'est la protection de l'environnement, car nous mettrons l'écologie au cœur de notre politique et de nos décisions : nous ne ferons rien qui portera préjudice à la qualité de vie que nous apprécions toutes et tous à Mèze.

Ce local est certes une belle vitrine pour notre liste, mais il doit être, avant toutes choses, un lieu d’échange et d’écoute, un lieu où vous pourrez me rencontrer et y rencontrer l’équipe d'Agir pour Mèze.

Je mènerai cette liste pour les municipales de mars 2020, accompagné d'une équipe motivée, une équipe à l’écoute et abordable car pour moi l'élu.e doit être au plus proche des concitoyens, une liste ou le Mèzois de toujours… ou le Mézois de quelques jours a sa place. L'amour pour Mèze n'est pas une histoire d'années.

Cette campagne des municipales, nous voulons la construire sur des idées, sur un programme : nous refusons le dénigrement, les attaques gratuites ou toute autre diatribe qui nuit à la vie politique.

Une fois élu.e.s nous mettrons en place une charte que chaque candidat.e de la liste AGIR POUR MÈZE s'engagera à respecter. Cette charte a été co-écrite avec les Mézois sur la base des 30 propositions d'ANTICOR : chacun d'entre nous respectera les principes de respect, d’honneur, d’impartialité, de diligence, de dignité, de probité, d’intégrité et d’exemplarité. Les futur.e.s élu.e.s devront, dans l’exercice de leur mandat et pour les décisions qu’ils ou elles prendront, faire prévaloir l’intérêt public et le bien commun dont ils ont la charge.

Je veillerai personnellement, avec le comité d'éthique, au respect de cette charte.

ALORS amies Mézoises, amis Mézois, il faut en finir des rumeurs et faire preuve de transparence. La couleur politique de notre liste, c'est une liste citoyenne ouverte à la société civile avec des personnes qui œuvrent pour le bien de tous, pour le bien de notre ville.

Je ne vous cache pas que depuis 20 ans mes convictions politiques ont été toujours nourries par les différents partis écologistes…

La dimension écologique n'est pas une pièce rapportée… un alibi pour verdir le programme mais une réelle remise en question de la gouvernance communale.

Concernant l'urbanisme à Mèze, nous voulons une urbanisation maîtrisée, une urbanisation réfléchie… Nous refusons une urbanisation qui ne prend pas en compte le bien être et l'environnement auquel les Mézois sont attachés. Nous ne voulons pas d'une ville dortoir, d'une ville de résidences secondaires… Nous voulons une ville vivante , une ville où chacun d'entre nous puisse s’épanouir… vivre en harmonie, une ville où les quartiers retrouvent de la vie et du lien.

Alors je pense à notre jeunesse, à toutes les familles à faibles revenus qui partent de Mèze pour aller dans l’arrière-pays, là où elles pourront trouver un accessible lopin de terre afin d'y construire leur avenir !

Oui, il faut du logement accessible à tous, du logement pour primo accédant en s'appuyant sur nos SEM (société d’économie mixte) et les aménageurs locaux.

Oui, il faut créer des écoquartiers afin de réduire les charges avec des bâtiments à énergie positive…

Malheureusement Mèze laisse la place à la spéculation foncière

En ce qui concerne la déviation, dans un premier temps nous voulons renouer le dialogue avec les institutions que sont le département et la Région afin de travailler avec eux et en finir des querelles stériles qui nuisent à notre ville.

Je souhaite en finir avec les raccourcis vite faits. Lorsque j'ai parlé de la déviation, j'ai proposé de travailler à une demande collective avec l’état, la région, le département, l'agglo et les villes limitrophes afin d'obtenir une sortie d'autoroute à Mèze.

Cette sortie d'autoroute serait :

complémentaire à la déviation et permettrait le développement de l’économie locale et celle du nord du bassin de Thau,

sans nul doute un levier pour l'emploi sur Mèze.

En aucun cas nous n'avons dit que nous étions contre une déviation.

En ce qui concerne la piscine à Mèze, oui nous travaillerons avec vous et avec Sète Agglopôle sur son implantation… mais en aucun cas nous ne la voulons sur la zone naturelle des Sesquiers.

Nous solliciterons des financements pour la création d'une salle de spectacle digne de ce nom.

Nous accompagnerons nos agriculteurs pour qu'ils puissent s'installer sur la commune notamment à travers la mise en place de notre plan alimentation, nos cantines 100% locales et bio et un marché des producteurs… mais aussi grâce à la modification de notre PLU qui préservera les terres agricoles.

Nous soutiendrons nos pêcheurs et conchyliculteurs en travaillant avec eux sur la protection du milieu et la promotion des produits du bassin de Thau.

Dynamiser le commerce local et l'artisanat sur notre ville… Oui nous voulons AGIR…

Mes relations avec l'agglo : là aussi je vous rassure, je ne suis pas un opposant à Sète Agglopôle, je défends simplement les intérêts des contribuables et les intérêts de ma ville.

Je ne peux pas me satisfaire des 5 millions d'euros que la ville de Mèze perçoit de Sète Agglopôle sur un budget total de 180 millions d'euros… ce qui fait moins de 3% sachant que Mèze représente plus de 10% des recettes de Sète Agglopole.

Alors,

Oui j'ai voté contre les impôts supplémentaires que sont la GEMAPI…,

Oui j'ai voté contre l'augmentation de la CFE qui impacte nos artisans et commerçants,

Oui j'ai voté contre l'augmentation de la taxe foncière,

Oui j'ai voté contre l'augmentation de la taxe des déchets verts pour les entreprises d'espaces verts,

Oui j'ai voté contre l'urbanisation non réfléchie du PLH (plan local de l'habitat) prévoyant 7 200 logements dans notre agglomération d'ici 2024.

Ces votes d'opposition à des taxes supplémentaires… à des projets d'urbanisation ne sont pas des votes d'opposition à Sète Agglopôle ni un repli sur soi, mais l'expression d'une vision différente sur des sujets qui touchent la vie quotidienne et les finances des contribuables Mézois.

En ce qui concerne le projet bourg centre, il sera modifié… Nous ne voulons pas de ce projet établi à la va-vite par la majorité sortante à trois mois des élections municipales !

Pour faire des projets ambitieux à Mèze et pour Mèze, il faut :

des partenariats,

l'aide des collectivités,

en finir des projets financés à 100 % par le contribuable Mézois ,

sortir de l'isolement et des conflits permanents…

Oui, chers amis, le programme ambitieux de notre liste sera soutenu par la région et le département !

Je vous l'annonce CE SOIR :

Nous avons le soutien officiel de la présidente de la Région d'Occitanie Midi Pyrénées Carole Delga,

Nous avons le soutien officiel du Président du département de l’Hérault Kleber Mesquida.

Oui, la liste AGIR POUR MÈZE pourra compter sur la Région, le Département et Sète Agglopôle pour financer nos projets, vos projets.

Chers amis il est temps de vous inviter à franchir la porte de notre local de campagne. Sachez qu'il est ouvert pour vous, car c'est avec vous que nous voulons construire notre avenir, le Mèze de demain !

Merci pour votre présence, prenons ensemble le verre de l'amitié."