Municipales 2020 : Ensemble vers 2026…

Inauguration du local de campagne : le discours d'Henry Fricou.

"Mes chers amis…

Merci de votre présence, merci de votre soutien, merci d’être à mes côtés, ici, ce soir, pour l’inauguration de notre local de campagne.

Le 15 mars, les Mézois seront invités à voter pour une nouvelle équipe qui désignera le prochain maire.

Vous le savez, je suis à nouveau candidat : enthousiaste et motivé comme au premier jour. Cet enthousiasme, cette motivation, je les puise dans mon amour pour cette ville, dans mon attachement à ses habitants. Je les puise dans ma volonté de poursuivre le travail accompli ces dernières années, celle aussi d’assurer le développement de notre ville tout en préservant son âme et son identité…, tout ce qui fait notre bonheur de vivre ici.

L’expérience acquise est un atout que je compte mettre au service des Mézois. Ce n’est pas facile d’être maire. Il y a un monde entre le rôle de candidat et la fonction de maire.

Le candidat propose, le maire réalise.

Entre le candidat et le maire, il y a l’exercice des responsabilités. Il y a la cohérence, il y a le respect de tous : sans clanisme, sans promesse fantaisiste. On n’est pas maire pour soi, on n’est pas maire pour le pouvoir, on n’est pas maire pour servir son clan ou pour assouvir une vengeance. On est maire pour être au service de tous, avec une seule règle : l’intérêt général.

Je ne suis pas sûr que les deux autres candidats déclarés, celui de l’extrême-droite et celui de la gauche, partagent cette vision. Je ne suis pas sûr non plus qu’ils aient bien pris la mesure de ce que la fonction exige. Il suffit de regarder les contradictions dont ils ont déjà fait preuve dans leurs premières propositions.

Depuis quelques mois un groupe d’opposants de dernière minute issu des rangs de ma majorité s’est fait jour. Leur attitude incite à penser qu’ils ne sont motivés que par la rancœur personnelle.

M. Baëza m’a soutenu durant 3 mandats et fut mon adjoint pendant 11 ans et demi. Son revirement subit relève de la caricature. Personne ne peut être dupe. Il surfe sur la vague du rejet des partis et de la classe politique et en même temps revendique haut et fort le soutien des cadres régionaux du parti socialiste. Il se dit défenseur de l’environnement… Je regrette qu’il ne s’en soit pas préoccupé plus tôt. La protection de l’environnement est un enjeu majeur du territoire qui ne doit pas être abaissé au rang d’un outil d’autopromotion politique.

À l’opposé de l’échiquier politique, du côté de l’extrême-droite, on croise M. Armentier. Il est le candidat du Rassemblement national. Ce candidat n’a aucune expérience, il n’a jamais été élu, il ne connaît pas le fonctionnement d’une commune. Nous l'avons constaté sur ses différentes interventions.

Je vous présenterai, le 21 février prochain, au cours d’une réunion publique à la salle Jeanne Oulié, cette nouvelle équipe qui m’entoure : une équipe de jeunes Mézois enthousiastes et dynamiques et de fidèles compagnons, sages et expérimentés, une équipe qui réunit des compétences, une équipe unie autour de valeurs communes : l’honnêteté, le sens de l’intérêt général, et l’amour de cette ville ; une équipe qui rassemble toutes sensibilités, qui a des convictions mais n’est soumise à aucun dogme ou à aucun parti.

Notre parti c’est le parti des Mézoises et des Mézois.

Nos seules couleurs politiques, ce sont le bleu de la lagune et le vert de nos vignes et de nos garrigues. L’avenir de Mèze c’est à vous d’en décider, l’avenir de Mèze, c’est à l’équipe d’élus que vous aurez choisie de le construire. L’avenir de Mèze, c’est à nous tous de le bâtir, ENSEMBLE ! Nous formons une équipe libre car je suis un homme libre.

libre de croire que la seule valeur qui vaille, c’est celle du cœur, du courage et de l’action,

libre de croire en l’action publique, celle portée par les valeurs d’honnêteté, d’écoute, de partage, de respect de chacun.

La plupart de mes colistiers sont engagés depuis plusieurs semaines dans une démarche de réflexion collective. Au fil des jours, ils ont été rejoints par de nombreux Mézois désireux eux aussi de s’investir et de réfléchir à notre avenir. Ensemble, ils sont allés à la rencontre des responsables d’associations culturelles ou de clubs sportifs, des personnes engagées, des commerçants et chefs d’entreprise, des parents d’élèves, de techniciens, d’experts…

De ces rencontres, ont émergé des idées, des propositions qui constitueront la base de notre programme. Un programme, vous le verrez, réaliste et cohérent. Vous connaissez peut-être déjà quelques-uns de nos projets :

Je veux faire de la plaine du Sesquier un parc de 50 hectares consacré à la nature, aux sports de plein air, aux loisirs et à la détente en famille, avec notamment le futur pôle aqualudique,

Je veux poursuivre la dynamisation du centre-ville et renforcer son attractivité en nous appuyant sur la rénovation des halles et les aménagements périphériques nécessaires au développement de nos commerces,

Je veux poursuivre le travail sur les mobilités douces pour que chaque quartier de Mèze puisse rejoindre le centre-ville par les pistes cyclables et les voies piétonnes,

Je veux créer un pôle culturel dynamique, en m’appuyant sur les compétences et l’expérience de nos associations.

Dans le domaine majeur de la transition énergétique, nous lancerons, sur l’ancienne décharge du Mourre Blanc, la création d’un parc photovoltaïque capable de produire de l’électricité équivalant à la consommation d’un tiers des Mézois. De nombreuses autres propositions enrichiront le programme que nous vous soumettrons prochainement.

Mais au-delà de ces propositions, je veux continuer à faire ce que j’ai toujours fait : protéger notre milieu naturel, notre lagune de Thau, valoriser nos richesses locales, préserver notre identité, et surtout continuer à faire de Mèze, la ville du bonheur et de la qualité de vie.

Il nous reste encore quelques semaines pour mobiliser et convaincre que notre équipe et notre projet sont de loin les meilleurs pour un avenir optimiste et apaisé de Mèze. Mais vous êtes là ce soir et je sais que nous pouvons compter sur vous !

Ensemble, tenons Mèze à l’écart de l’esprit revanchard de nos adversaires. Ensemble, tournons le dos à toutes les promesses irréalistes. Ensemble, continuons à faire évoluer notre ville en douceur.

Vous êtes le sang de Mèze ! Vous êtes la force Mèze ! Vous êtes l'âme de Mèze ! J’ai besoin de vous, de votre énergie car c’est votre énergie qui fait notre force.

Ayons ensemble l’ambition magnifique de faire plus, de faire mieux. Allons ENSEMBLE VERS 2026 !!!"