Mèze

Le CALM monte en puissance

La dernière assemblée générale du Comité d'Action Laïque de Mèze (9 février) a démontré, si besoin était, l'impact de son action et de sa présence au plan local, départemental et au-delà. Géraldine Bocquet, secrétaire de séance, nous communique :

"Présents : Annie Bancillon, Alain Besson, Géraldine Bocquet, Jean Burc, Nathalie Cabrol, Ninou Caria, Gérard Chomarat, Nadine Cottet, Lysiane Estrada, Simone Fayolle, Annie Jeanjean, Louis Jeanjean, Carmen Milhau, Jacky Milhau, Patrick Olombel, Martine Phillips, Annie Ringel, Hugues Thomas, Thérèse Thomas, André Venzal, Robert Vivia
Excusés : Catherine Bailly, Frédéric Bailly, Marcel Graine, Armelle Olombel.
Ordre du jour
- Accueil des adhérents et sympathisants
- Rapport moral : la présidente Lysiane Estrada
- Rapport d’activité : la secrétaire Géraldine Bocquet
- Rapport financier : le trésorier André Venzal
- Présentation des projets 2018/2019
Innovation pour cette AG, Lysiane a réalisé un power point qui développe l’ordre du jour illustré des photos des évènements de l’année 2017…"

La suite de ce compte-rendu est téléchargeable ICI .

9ème Challenge Di Meglio au dojo Mézois

 

De gauche à droite : Lionel Fusto, directeur technique ; Peggy Desmonts , trésorière ; Christian Augé, secrétaire ; Christophe Barranco, président ; Thierry Baëza, adjoint aux sports de la Ville de Mèze.

Ippons, yukos, kokas, waza-aris… s'étaient donnés rendez-vous sur le tatami pour l'hommage annuel du Judo Club Mézois au président Di Meglio créateur du club en 1959. Pour cela 400 enfants, de 4 à 13 ans représentant une dizaine de clubs du Pays de Thau, s'en sont remis à la parfaite organisation de l'association locale.

En présence de l'adjoint aux sports Thierry Baëza, le JCM, fort de ses 200 licenciés, a, une nouvelle fois, fait preuve d'une maîtrise totale de la manifestation. Les combats, à durée calquée sur les catégories, ont été arbitrés par les jeunes sous l'œil attentif et avisé du professeur Lionel Fusto et de l'équipe dirigeante.

Quant au verdict de la "compétition" elle a eu son lot de joies, de médailles, de récompenses, de pleurs également mais surtout de gestes techniques de qualité. Ces jeunes pratiquant(e)s, sans complexe, ont déjà intégré au sein de leur discipline les règles du bien vivre collectif : bravo à eux, à celles et ceux qui s'impliquent dans cette tâche délicate d'apprentissage de la vie. Respect !

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Sous les panneaux

Dans sa politique d'équipement sportif, la Ville de Mèze fait un effort particulier et ce depuis fort longtemps - entre autres 1993, les Jeux Méditerranéens… Bernard Jeu… -.

Dans l'ex-région Languedoc-Roussillon, les installations de la cité du Bœuf étaient plus que réputées. Dans la nouvelle Occitanie, elles ont conservé leur pôle position et entendent être au top. Dernièrement et sur le dernier exercice, après l'éclairage supplémentaire au Sesquier (voir ici), c'est depuis peu, l'installation au gymnase Gérard Rigal de panneaux de basket "escamotables" aux normes actualisées.

Ce vendredi Thau Info a rencontré le MBA (Mèze Basket Association) qui "inaugurait" ce nouvel équipement en présence de Thierry Baëza, adjoint aux sports.

Nicolas Aladern, président du club, était particulièrement satisfait de la "dotation" : facilité d'utilisation et surtout sécurité au top.

"Nos 70 licenciés méritent cette installation supplémentaire…".

Certes, il ne faut pas oublier les scolaires qui "défilent" chaque jour, les stages locaux, départementaux et régionaux. Afin de conserver une hauteur de plafond conséquente (rencontres de tambourin), les panneaux se replient dans la structure du toit du gymnase.

Le mot de la fin revient à l'élu :

"… nos installations sont anciennes mais avec le service des sports et les partenaires financiers, nous faisons en sorte d’évoluer, d'entretenir mais surtout d’améliorer nos équipements. Conserver son  label de ville sportive est une priorité mais nous nous attelons à contenter les clubs, les associations de la ville… et les scolaires…"

De gauche à droite : T. Baëza, adjoint aux sports ; Nicolas Aladern, président du MBA ; Gérard Molkhou, trésorier ; Stéphane Forner, entraîneur et Delphine Aknin, secrétaire.


Le MBA, c'est aussi : 3 équipes de jeunes (2 équipes 9-11 ans filles et garçons et 1 formation 5-6 ans) et 1 équipe Loisir Adulte (mixte 18-55 ans).

Seuls les jeunes garçons évoluent avec compétence au plus haut niveau du championnat départemental. Les autres licenciés pratiquent avec bonheur le basket-plaisir (10 rencontres quand même). Coordonnées du MBA : 06.60.18.33.01- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La page Facebook ici.

Locavor : distribution de produits locaux en circuit court

Communiqué de M. Stiénon, gérant d'un point de distribution LOCAVOR à Mèze :

"Un point de distribution de produits locaux en circuit-court va ouvrir sur Mèze.
Le responsable Mr Stiénon qui était en passe d’ouvrir une Ruche qui dit oui a préféré changer pour le système Locavor permettant de promouvoir les produits de qualité des producteurs et artisans de la région. Le principe est le même que la Ruche qui dit oui mais avec beaucoup plus de services.

En attente d’accord de la Mairie pour un local, le jour de distribution est déjà établi, ce sera le mercredi de 18h30 à 20h.
En France, plus de 65 000 membres sont déjà inscrits pour consommer des produits locaux, frais et de qualité.
Les ventes de ce nouveau point de distribution seront hebdomadaires et se dérouleront sur Internet jusqu’au lundi soir afin de permettre aux producteurs de préparer les commandes.
Déjà fortement impliqués dans la vie locale et convaincus de l’intérêt d’une proximité entre producteurs et consommateurs, c’est tout naturellement que Mr Stiénon a décidé de se lancer dans l’aventure locavor !

Légumes et fruits, viande, fromages, confitures, jus de fruits, cidre, safran, produits d’entretien… sont proposés.
Quinze producteurs ont déjà répondu présents à la demande de Mr Stiénon !


Pour devenir membre gratuitement et sans engagement : https://locavor.fr/148-locavor-de-meze.
Nombreux sont les consommateurs à se soucier de la qualité et de l’origine de leur alimentation.
Frustrés par la méconnaissance du lieu de production d’un produit, par l’impact environnemental de son importation ou encore par son manque de goût, ces derniers se tournent progressivement vers une nouvelle forme de consommation qui favorise le circuit-court et le locavorisme.

Locavor.fr se positionne comme un partenaire des producteurs et artisans locaux en limitant le nombre d’intermédiaires et en offrant de nouveaux débouchés.
Plus d’une centaine de points de distribution maillent aujourd’hui le territoire national et proposent à chacun de commander, via le site Internet, des produits issus d’une zone de production locale, puis de retirer sa commande dans un point de distribution proche supervisé par un gérant.

Plus de renseignements auprès du gérant de Mèze : Mr Stienon 06.50.87.00.98 ou sur la page : https://locavor.fr/148-locavor-de-meze"

Emma n'a pas résisté…

EMMA, reine de la nuit ! Quand on aime, on supporte !

Revoilà "LaRim Résiste" ! Pour notre plus grand bonheur, les musiciens Mézois ont repris leur ronde de concerts.

2018 : ce samedi 17 février, au Bar d'Émma, fervente admiratrice et supportrice, ils ont livré à un nombreux public 23 de leurs morceaux avec notamment 5 dernières productions et si la rime résiste, elle dénonce également.

"Tongerlo", "Un cœur sur la main", "Picole", "J'aime pas travailler", "Enfant soldat" sont des messages, des alertes sur tout ce qui se passe dans un monde qui, pour nous, est très confortable.

Nouveauté également : le trio est passé à cinq "soldats" avec l'arrivée de Ghislain (guitare) puis de Damien (guitare basse).

Tous les fans étaient là et toutes les générations représentées. Le groupe progresse, se remet en question. Le 30 juin, il s'expatrie en Angleterre du côté d'Edstone pour un festival international, qui, a moindre échelle, peut nous rappeler un certain "Woodstock" ! Bravo les gars !

       
 Damien, guitare basse    Florian, chant    FX, chant & guitare    Ghyslain, guitare    Julien, batterie & guitare

 


Coup de chapeau également à toutes celles et ceux qui œuvrent derrière les projecteurs mais qui ne font qu'un autour de LaRim Résiste ! Tous pour un et un pour tous !

30 ans de sauvegarde à la Chapelle des Pénitents

La lettre de la Chapelle, dans sa dernière édition, nous rappelle :

"En ce début d’année 2018, l’association les Amis des Pénitents entame sa 30ème année d’engagement pour la sauvegarde de la Chapelle des Pénitents de Mèze. Au travers de cet anniversaire symbolique, il est intéressant de retracer les différentes actions que nous avons menées pour financer les travaux dont l’objectif est de sauver ce bâtiment auquel nous sommes tant attachés.
Cinq ans après sa création en 1988, l’association les Amis des Pénitents engage la première phase de travaux d’envergure. Les principales actions de restauration sont effectuées à l’intérieur de la Chapelle des Pénitents avec des travaux de maçonnerie et d’électricité pour un montant de 42 557€. L’année suivante, en 1994, la porte du Jardin et l’armoire du presbytère sont restaurées. Pour réaliser ces travaux l’association s’est endettée et a contracté un emprunt de 15 000 €.

  • En 2002, Daniel Bessière créé et baptise deux cuvées spéciales de vin « Chapelle des Pénitents », dont le fruit de la vente a généré un don de 5 000 €.
  • En 2003, la restauration des vêtements liturgiques est engagée pour un montant de 740 €.
  • En 2007, près de 3 000 € ont été affectés au remplacement de la porte donnant accès au jardin et à une étude de sécurité visant à évaluer la solidité de la Chapelle.
  • En 2010, les autres portes de la Chapelle sont remplacées à l’identique : portail central, porte droite, porte gauche et impostes. Cette opération a représenté une dépense de 9 294 €.
  • De 2010 à 2015, des négociations ont été engagées entre l’Association Diocésaine (Évêché) de Montpellier propriétaire de la Chapelle et la Ville de Mèze afin qu’un bail emphytéotique puisse être signé mais cette étude n’a pas abouti.

2015 constitue l’année du renouveau pour notre association car depuis 2 ans l’engagement de nos membres a permis de réaliser de nombreux travaux bénévoles : restauration de la Vierge, d’objets liturgiques, mise en sécurité du jardin, travaux de plomberie, de peinture, d’électricité, création d’outils de communication… Le matériel associé à ces travaux a nécessité une dépense de : 9 025 €.
2015, c’est aussi l’année où nous avons décidé de donner une nouvelle dynamique à nos expositions estivales en créant en partenariat avec les Éditions Anagraphis : Sacré ST Art !

  • En 2017, sur les conseils de la DRAC et de la Fondation du Patrimoine nous avons financé pour un montant de 7 200 € un diagnostic détaillé de l’état de la Chapelle. Cette opération, réalisée par le cabinet d’architecture DAEDALUS, conclut que l’ensemble des désordres constatés nécessitent près de 275 000 € de travaux.

De manière concomitante nous avons engagé toutes les démarches auprès du Ministère de la Culture, de la Fondation du Patrimoine et de la Mission « Stéphane Bern » pour alerter les pouvoirs publics sur l’urgence des travaux à engager et de l’impérative nécessité de trouver des fonds pour pouvoir les financer.
Ces 30 années d’actions et d’investissements montrent que nous devons redoubler d’efforts afin de trouver les moyens de financer cette intervention d’envergure. Au-delà du besoin financier nous avons besoin de votre engagement et de votre participation à l’organisation des différentes opérations qui nous permettent de récolter des fonds destinés à la sauvegarde de notre Chapelle des Pénitents.
Nous comptons sur vous !"

L'action menée par Geneviève Rière et sa solide équipe mérite vraiment notre attention et notre aide si minime soit elle !

Voici le programme des actions menées lors du 1er semestre 2018 :

  • Dès le 5 février : mise à disposition des cartes d'adhésion 2018.
  • Dimanche 4 mars : loto au foyer municipal à 17h.
  • Vendredi 16 mars : assemblée générale de l'association les Amis des Pénitents (salle du Taurus à 18h).
  • Dimanche 29 avril : en partenariat avec les "Compagnons du Livre", salon du livre ancien et moderne, religions et ésotérisme (Chapelle de 10h à 19h).


Accès à la lettre complète ICI - http://lespenitentsmeze.wixsite.com/chapelle - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 24 80 08 61 - Pour aider via la Fondation du Patrimoine.

1er forum de la Fédération des Totems Occitans et Catalans

Il y a un peu plus de 6 mois, le 2 juillet 2017, à Pézenas, naissait la Fédération TOTEMIC à l'occasion de la Ronde européenne des Géants et Totems. Avec actuellement près de 60 adhérents, les 22 membres du conseil d'administration présidés par Jérôme Fuentes (les Amis du Poulain de Pézenas) se sont mis au travail d'arrache-pied. Si se fédérer représente une reconnaissance "politique", c'est aussi et surtout le besoin de se regrouper pour "avancer tous ensemble".

À l'heure actuelle, il existerait ainsi une soixantaine d’animaux totémiques (essentiellement dans l'Hérault) en Occitanie Pyrénées-Méditerranée, peuplant des rassemblements qui fleurissent au printemps et se développent de manière croissante d’années en années, témoignant d’un dynamisme remarquable…

Si on parle ainsi "d’animaux totémiques" pour désigner ces effigies ayant trait à l’origine légendaire, à l’histoire ou à la vie de la cité un phénomène apparaît : la naissance de nouveaux totems. Si les processions d'animaux gigantesques remontent au XVème siècle et ont perdu leur caractère religieux, elles continuent de représenter la mémoire collective, l’identité locale ainsi que l’invention constante des communautés. Elles sont les symboles de la création collective qui prend racine dans l’histoire, les mythes, contes et légendes des contrées, mais s’adaptent aussi aux changements qui interviennent… "On tient compte de l'air du temps…"

Afin de mieux se connaître, il était impératif de se revoir dans un premier forum représentatif. La Ville de Mèze, organisatrice, s'est fortement impliquée sous l'impulsion de Mme Lisbeth Saumade, responsable du service patrimoine, et de Mme Nathalie Cabrol, élue référente en charge des affaires culturelles. Afin d'illustrer au mieux une après-midi studieuse et instructive, le Bœuf de la Cité, Lo Petet et le Chevalet se sont produits au foyer municipal où l'on notait la présence d'élus locaux.

Les TOTEMS représentés : Le Fouffre (Montagnac), Le Biou (Portiragnes), Le Bœuf, Lo Petet et Le Chevalet (Mèze), Le Poulain (Pézenas et Alignan), Le Pois Chiche (Montaren 30), Lou Veydrac (Villeveyrac), Le Bouc (Paulhan), Le Cochon (Poussan), Le Rat (Gabian), La Baragogne (St Christol 34), Tribus Lupis (Cournonterral), La Chèvre (Montagnac).

Quelques images :

Bien connaître cette nouvelle fédération en cliquant sur le bandeau ci-dessous.

Service des eaux : attention changements !

Suite à la délibération du conseil municipal du 13 décembre 2017, le règlement de service de l’eau potable, ainsi que ses annexes, ont été modifiés.

Les objectifs de l’adoption du nouveau règlement du service de l’eau sont :

– d’intégrer les évolutions réglementaires et législatives,
– de revoir les prescriptions techniques liées à l’individualisation des compteurs,
– de définir une nouvelle convention d’individualisation,
– d’intégrer une grille tarifaire applicable aux usagers domestiques et non domestiques, ainsi que les tarifs des prestations accessoires pour le service rendu.

Il vous est recommandé de télécharger et de bien prendre connaissance des nouvelles dispositions ICI.


Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez contacter le service des eaux au 04 67 51 89 07.

Patrice Colomb expose aux Palmiers

L'artiste peintre-plasticien Loupianais, après un séjour aux Bergeries de Palombaggia à Porto-Vecchio, a posé ses œuvres au restaurant-maisons d'hôtes "Les Palmiers", à Mèze, au 31b avenue de Montpellier. Nous l'avons rencontré in situ chez M. Furon Bruno.

Pourquoi exposer dans cet oasis de verdure vintage et aux accents un tantinet "Nouvelle-Orléans" ?

Si l'amour partagé de l'art est la réponse unanime de part et d'autre, nous sommes ébahis par la complémentarité des toiles et de la décoration du lieu : impossible d'imaginer les deux éléments dissociés !

L'assemblage est détonant et immédiatement :

"On se sent bien !" L'envie "d'aller plus loin" est flagrante !

La complicité de Patrice et Bruno est évidente. Gastronomie et peinture ont trouvé là un lieu et un lien d'expression… Art des papilles et Abstraction lyrique réveillent en nous un sentiment de profond bien-être.

Une visite s'impose !

Bruno et Patrice :  des moyens d'expression différents au service

d'une sensibilité commune.

À droite : l'harmonie du décor.

 

Patrice Colomb, artiste : www.colomb-p.com - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - "Les Palmiers", Restaurant & Maison d'hôtes - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations