Mèze

Inauguration de France Services Mèze

"L’espace France Services Mèze a été officiellement inauguré le mardi 1er mars 2022 à 10h par Emmanuelle Darmon, sous-préfète en charge du bassin de Thau et Thierry Baëza, maire de Mèze, président du CCAS.

Frances Services : « proche de vous au quotidien »

France Services Mèze a été créé à la demande et avec le soutien des services de l’État. Le Centre Communal d’Action Sociale, avec l’appui de la préfecture de l’Hérault et de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, s’est particulièrement investi pour qu’une structure labellisée « France Services » puisse ouvrir à Mèze. Tout cela avec un objectif clair : faciliter la vie des Mézois, mais aussi des habitants des villes voisines, dans une multitude de formalités administratives.

Accompagnement du public pour les démarches administratives du quotidien

Ce nouveau lieu d’accueil et d’information est destiné à accompagner, aider les citoyens à faire leurs démarches administratives du quotidien, au plus près de chez eux. Et cela, dans des domaines aussi variés que la situation fiscale, la santé, la famille, la retraite, les cartes grises ou l’emploi…

Le conseiller numérique

L’espace France Services de Mèze dispose également d’un conseiller numérique. De plus en plus de démarches administratives s’effectuent désormais exclusivement en ligne. Mais tout le monde n’est pas familiarisé avec l’usage de l’ordinateur. Le phénomène de fracture numérique est une réalité qui touche une partie de la population. Le service de conseil numérique de Mèze accompagne désormais les usagers qui éprouvent des difficultés avec la dématérialisation des démarches administratives.

Il est accessible avec ou sans rendez-vous selon les démarches à effectuer. 4 postes informatiques avec connexion Internet, imprimante, photocopieuse, scanner, téléphone sont à la disposition du public. L’usager peut, au choix, être autonome ou accompagné.

L’inauguration de France Services constitue donc une date importante, non seulement pour les Mézoises et les Mézois, mais aussi pour les populations des communes alentour qui pourront bénéficier des accompagnements proposés par cette structure."

Madame la Sous-Préfète et Monsieur le Maire de Mèze.

Le chat libre : une association qui ronronne

De gauche à droite : Hélène, Andrée et Mélanie un trio très impliqué

Hier avait lieu, au Carré d'Art Louis Jeanjean, l'assemblée générale de l'association Mézoise du "Chat Libre" (création en 2003). Une trentaine de personnes, dont des élus accompagnés de M. Thierry Baëza, maire de la ville, avaient répondu présents à l'appel d'Andrée Boyon la présidente.

Le bilan financier 2021, soumis à l'assemblée, a donné un excédent de 1 864,50€. Si les dépenses essentielles consistent en soins vétérinaires, les recettes participatives viennent de "30 millions d'Amis". À ce jour, l'association de plus de 70 adhérents fonctionne également grâce à ces cotisations, à des dons, à ses manifestations (brocante, festivités, tombola…) et aux subventions municipales (Mèze, Loupian, Villeveyrac…). L'objectif est d'assurer le contrôle de la population féline des territoires concernés par la stérilisation, la castration et les soins des chats libres.

Tableau récapitulatif d'activité pour 2021

Stérilisations

 86 prises en charge par l'association

 68 prises en charge par 30 millions d'Amis soit 154 au total

Castrations

 58 prises en charge par l'association

 66 prises en charge par 30 millions d'Amis soit 124 au total

Adoptions chats et chattes adultes  31
Adoptions chatons  110
Euthanasies chats adultes  29
Euthanasies chatons naissants  13

Le bureau actuel a été validé pour un autre exercice, tout le monde, à l'unanimité, se félicitant d'une gestion morale et matérielle "au top".


Rappel : l'Association Mézoise du Chat Libre, 6, rue du Clos de Pacy, 34140 Mèze (06 68 32 53 93) est une association de Protection Animale déclarée en Préfecture de Police le 05.11.2003 sous le numéro 0343032472.

Rendez-vous aux rencontres de l’emploi et de la formation dès le 12 mars…

 aaaabaformCapture

Suite au succès du Forum de l’Emploi et de la Formation de septembre dernier, Sète agglopôle méditerranée organise de mars à mai, en partenariat avec la MLIJ, la CCI, Pôle emploi et Cap Emploi, ainsi que les communes du territoire, plusieurs forums thématiques de l’emploi. Venez avec votre CV pour décrocher un emploi ou une formation. Ces rencontres se tiendront de 8h30 à 12h30 :

Samedi 12 mars, à Mèze : forum de l’Emploi saisonnier et des Métiers de l’environnement (au Taurus).

 

Mercredi 23 mars, à Poussan : forum de l’Aide et des Services à la personne (au Foyer des campagnes et à la salle Theron pour conférences).

 

Mercredi 30 mars, à Frontignan (de 10h à 17h) : forum de l’Emploi saisonnier et Jobs d’été (salle de l’Aire).

 

Samedi 2 avril, à Marseillan, Forum de l’Emploi et de l’Emploi saisonnier (salle Paul Arnaud).

 

D’autres rendez-vous auront lieu en mai : lundi 9 mai à Sète, mardi 10 mai à Gigean, mercredi 11 mai à Mèze, jeudi 12 mai à Frontignan, vendredi 13 mai à Poussan seront dédiés à l’ «Emploi et la Formation».  Un forum dédié à « l’Apprentissage » se tiendra également samedi 14 mai, à Gigean (salle polyvalente).

 

Trois demi-journées de  présentation des métiers par Pôle Emploi et MLIJ seront également organisées dans les quartiers prioritaires : à l’Ile de Thau en mars ; en Centre-ville de Sète en avril et dans le Quartier des Deux pins à Frontignan en mai/juin.

SMBT : détection des épidémies chez les huitres creuses

Communiqué de presse du SMBT :

Depuis avril 2021, le SMBT et l’entreprise IAGE soutenue par BlueThauLab se sont lancés le défi de mettre au point une méthode de détection des micro-organismes à l’origine des épidémies de l’huitre creuse, Crassostrea gigas. Rappelons que l’huitre creuse, animal sensible à son milieu de vie, filtre de grandes quantités d’eau chaque jour et capte ainsi tout ce qui passe dans son environnement. Cette méthode, aujourd’hui validée et opérationnelle, permet de détecter, dans l’eau et dans les coquillages, l’herpès virus ostréide (OsHV-1) ainsi que les Vibrios des espèces "splendidus et aestuarianus" ; trois vecteurs pouvant causer des pertes importantes sur les cheptels, sans pour autant représenter un danger pour l’homme.

Cette technologie innovante possède l’avantage de détecter ces micro-organismes dans une même analyse « multi-cibles », de façon précoce ainsi qu’à des niveaux de présence très faibles. Pour l’heure, les études sont concluantes. En effet, un suivi hebdomadaire sur la période estivale puis bihebdomadaire depuis l’automne a permis de mettre en évidence la présence de ces micro-organismes dans les échantillons d’eau de mer, résultats jusqu’alors très difficiles à obtenir, ainsi que dans les coquillages prélevés sur les zones d’élevages de Bouzigues, Méze et Marseillan. À terme, ces résultats associés à des données environnementales alimenteront un modèle épidémiologique destiné à préserver la bonne santé de l’huitre creuse dans la lagune de Thau en dotant les ostréiculteurs d’un outil pertinent pour sécuriser les élevages et les rendre plus résilients. Surveiller ces micro-organismes, mieux les comprendre, voire anticiper leur émergence sont une nécessité non seulement pour maintenir une production durable mais aussi parce que ces animaux sont des sentinelles qui permettent de révéler les déséquilibres des écosystèmes côtiers. Ces missions font partie intégrante des objectifs que s’est fixé le Réseau d’Observation Lagunaire (ROL) qui sera chargé de proposer, avec les acteurs de la filière, un suivi régulier des épidémies sur la base de cette innovation.

Ce projet “Pathogènes” bénéficie de financements FEAMP DLAL, de la Région Occitanie et du SMBT et a pu voir le jour grâce à l’appui du CRCM et du Cepralmar ainsi que le concours de l’IFREMER.

Un balai à succès

Le service culturel de Mèze a pour habitude de proposer aux enfants (et aux parents) des spectacles de choix. C'est à nouveau, pour 2022, une réussite que ce spectacle de marionnettes intitulé "Du balai". La compagnie Tarnaise "La Bobèche" s'est en effet posée à Mèze, dans la salle Jeanne Oulié… Et là, miracle ! Pas un souffle, pas un cri… le silence ! Celles et ceux qui s'occupent d'enfants savent pertinemment que le "sans bruit" est bon signe et que l'attention est saisie : jamais facile ! Ce mercredi 23 février, les artistes présents ont réussi leur "ballet de balais"… L'écoute a été totale et la salle bien remplie !

« Du Balai ! », troisième création de la compagnie, est un spectacle de marionnette-sac visuel et musical, accessible également au public sourd et malentendant, et raconte avec poésie la rencontre entre deux personnages de la rue.

La ligne artistique de la compagnie est le théâtre gestuel et visuel incluant la marionnette et le théâtre d’objet, la danse, le mime contemporain et la musique en direct.

Les arts plastiques et la langue des signes française sont de leurs langages également.

Installée dans le Tarn, la Cie développe des projets d’actions culturelles sur son territoire et dans toute la France.


L'histoire décrite par la compagnie :

À travers deux personnages de rue, un balayeur et un SDF, nous parlerons de différence, d’amitié et aussi à un autre niveau des « invisibles » des rues. Le spectacle se compose de saynètes visuelles qui racontent l’histoire de nos deux personnages.

Nous créons des situations de jeu simple, et soignons avec une grande attention la manipulation car de la précision de la manipulation et de l’écriture "marionnettique" naissent la magie et la poésie.

La musique jouée en direct accompagne l’univers onirique qui se déploie. De la simplicité, de la modestie des moyens mis en œuvre naît de la poésie teintée d’humour et de férocité, quelques catastrophes pour pimenter l’histoire et à la fin une réconciliation pour repartir d’un bon pied…

Manque sur la photo, Prune, vouée aux effets spéciaux.

Police municipale : sus à la délinquance !

Photo : com Ville - Séraphin Parra, adjoint à la sécurité publique et Thierry Baëza, maire de Mèze avec les agents de la police municipale.

Le bilan de ces derniers temps parle de lui-même... (communiqué)

Police municipale : vigilance, fermeté, efficacité !

Au cours des derniers mois, l’action de la police municipale de Mèze, en lien étroit avec la gendarmerie, a permis d’identifier et d’interpeller les auteurs de plusieurs actes de délinquance. Certains d’entre eux étaient recherchés de longue date pour de très nombreux méfaits. Pour Thierry Baëza, maire de Mèze et Séraphin Parra, adjoint à la sécurité publique, « Le succès de ces opérations démontre avec force l’intérêt d’une bonne collaboration entre police municipale et gendarmerie. Cela confirme également l’utilité d’un système de vidéo protection performent. Nos policiers municipaux accomplissent une mission essentielle pour le maintien de la sécurité et de la tranquillité publiques. Ils doivent être salués pour leur efficacité. »

Délinquants interpellés

En novembre 2021, des commerces ainsi que les services techniques de la commune ont été cambriolés par des individus agissant en équipe. Après un minutieux travail d’identification à l’aide du réseau de vidéo protection de la Ville de Mèze, les auteurs des faits ont pu être interpellés par la gendarmerie. Ces derniers étaient à l’origine de plusieurs dizaines de cambriolages commis dans diverses communes autour de Mèze.

En décembre, la police municipale a interpellé un individu en possession d’une quantité relativement importante de cannabis dans son véhicule. Il a été remis à la gendarmerie.

Au mois de janvier 2022, plusieurs véhicules ont été visités par un groupe d'adolescents. Les investigations menées conjointement par la police municipale et les gendarmes de Mèze ont porté leurs fruits. Les individus ont été interpellés et jugés pour les faits.

Le système de vidéo protection a également permis à la police municipale d’identifier l’auteur de plusieurs cambriolages perpétrés contre des habitants de Mèze. Interpellé par les gendarmes, il a reconnu les faits.

La route sous surveillance

La délinquance routière est également dans le collimateur des policiers municipaux. En janvier, un mineur est pris par la police municipale au volant d'un véhicule. Le même jour un autre individu est interpellé pour une conduite sans permis en récidive, sous stupéfiants.

Les incivilités verbalisées

Le travail de la police municipale ne se limite pas à la grande délinquance. Les incivilités du quotidien constituent, par leur nombre et leur récurrence, un véritable fléau pour la qualité de vie des Mézois. Lorsque l’information et la prévention ne suffisent pas, les policiers municipaux sont amenés à prendre les mesures répressives qui s’imposent. À ce titre, pour le seul mois de décembre, 13 infractions constatées (essentiellement des dépôts d’ordures illégaux) ont donné lieu à verbalisation.

La CLE, le SAGE et la LNMP

Mardi 8 février s'est déroulée la Commission Locale de l'Eau du Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau à l'Écosite de Mèze. Introduite par Michel Garcia, président et Vincent Sabatier, vice-président, elle a réuni les représentants des services de l'État, des usagers de l'eau et les collectivités locales du périmètre du Sage. À l'ordre du jour, particulièrement riche, le sujet concernant la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan a retenu toutes les attentions… et le bureau de la CLE s'est exprimé afin de faire valoir une vigilance particulière quant aux impacts prévisibles du projet LNMP sur la qualité et la quantité de la ressource en eau…

Concernant cette dernière, la source d'Issanka est une ressource AEP stratégique pour le territoire : le tracé envisagé de la LNMP prévoit la traversée du périmètre rapproché du captage…

Chaque étape du projet devra faire l'objet d'une concertation avec le Syndicat Mixte du Bassin de Thau.

Chez Brigitte Barberane, des tableaux originaux à prix préférentiel

Le message de l'artiste :

Bonjour.

Alors que Le Petit Oracle de l'Intuition, le 4ème réalisé avec Vanessa Mielczareck (après Les Portes de l'Intuition, Les Portes de l'Âme et Les Portes Magiques de l'Univers) sortira dans les semaines qui viennent, que la création du 5ème titille son stylo et mes pinceaux... Et que l'oracle Le Chemin de l'Étoile de Sandrine Rossaut paraîtra en septembre (également chez © Guy Trédaniel Editeur) ...

Je vous propose d'acquérir au prix préférentiel de 40€, les tableaux originaux encore disponibles de ces projets (+ ceux de l'Oracle du Grand Chemin de Sandra Leboulanger).

Pour voir les 38 tableaux originaux proposés, cliquez ICI

SMBT : devenir ambassadeur de l'eau

Vaste programme initié par le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, ce matin, à la Conque de Mèze… Études, travaux autour du cours d'eau l'Aygues-Vaques et du versant déverseur de la lagune de Thau étaient à l'ordre du jour. La sortie pédestre co-animée par Sonia Séjourné (chargée de mission Participation citoyenne), Clarisse Marceillac (technicienne rivière au SMBT) et Nicolas Peiffer (ARDAM) a vu un nombre conséquent de participants y compris une délégation municipale (Charline Boisnel, Marie-Hélène Pelain et Nicolas Numa). Si l'ambition est d'amener progressivement les citoyens à être des "ambassadeurs de l'eau", elle reste toujours le moyen d'enrichir ses connaissances, d'être en mesure de proposer et de mettre en place des actions pertinentes pour le territoire. Comme l'a dit si bien un participant venu d'Agde : l'eau c'est la vie !

Le réseau "politique" mis en place concerne le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau), le SCOT (Schéma de COhérence Territoriale), la SLGRI du bassin de Thau (Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondation). Le soutien de Sète Agglopôle, de la ville de Mèze (pour la zone humide de la Conque, entre autres), de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse est conséquent mais il revient à chacun de nous de se "réveiller" et de restaurer, à notre échelle, les fonctionnalités de tous les milieux aquatiques : demain est déjà là !