Mèze

FFSA foot à 11 - Finale Coupe de France des régions

La Fédération Française du Sport Adapté a choisi, pour la première fois, la ville de Mèze pour sa finale de Coupe de France des régions. Les équipements sportifs locaux, au top, ont fait pencher la balance pour la catégorie Football à 11.

8 régions étaient représentées : les Hauts de France, le Centre-Val de Loire, la Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Normandie, l'Occitanie-Pyrénées, l'Occitanie-Méditerranée, l'Île de France et la Nouvelle Aquitaine.

La météo ayant décidé de jouer les troubles-fêtes, la solidarité locale a prévalu. Samedi, les villes de Villeveyrac et de Poussan ont prêté leurs installations pour les matches de poules. Ce dimanche, le soleil a brillé au Sesquier, pour des prestations finales de qualité sur des pelouses très essorées finalement bien que trentenaires !

La finale fratricide puisqu'à 100% occitane a vu l'Occitanie-Pyrénées l'emporter 2 à 0.

Hérault Sport, toujours au plus près des évènements, était impliqué dans l'organisation. Alain Daumas, éducateur-animateur de la structure a permis à tout un chacun d'être informé tout au long d'une belle compétition où le fair-play a régné (région Normandie). Parmi toutes les personnalités du Sport Adapté on notait la présence de : Michaël Vigas (CDSA 34), Laure Dugachard (CTN FFSA), Bruno Plumecoq (sélectionneur FFSA détaché auprès de la FFF), Hervé Dewaele (DTN adjoint FFSA en charge du haut niveau)… André Lubrano, conseiller régional, a assisté au coup d'envoi de la finale "occito-occitane". L'arbitrage confié aux hommes en noir de l'UFOLEP a été exemplaire. Ghislain Guirao, co-président du MSFC et Thierry Baëza, adjoint aux sports de la ville de Mèze, honoraient de leur présence la remise des récompenses.

Voici quelques images d'une finale disputée mais d'une correction exemplaire :

cliquez sur une photo pour l'agrandir

Les partenaires de la manifestation

   

Assises de l'œnotourisme de Thau en Méditerranée

Ce mardi 10 avril, une grande partie de la journée, les professionnels de l'œnotourisme se sont réunis au Chai du Château de Girard à Mèze afin de renforcer la symbiose existante entre les divers corps de métiers concernés (80 étaient présents).

François Commeinhes, Maire de Sète et président de Sète agglopôle méditerranée accueille les participants.

"Depuis le 1er janvier 2013, le Pays de Thau est la toute première destination de l’Hérault à décrocher le label national « Vignobles et Découvertes » (attribué pour trois ans, celui-ci a été renouvelé en 2016). 48 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs, etc.) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche.

Deux ans d’efforts récompensés par les ministères du Tourisme et de l’Agriculture. L’œnotourisme a été identifié comme une thématique pouvant rassembler la multitude des paysages, des patrimoines, des savoir-faire et des produits, dans une démarche commune de valorisation du terroir comme destination. Avec un parti pris clair pour se différencier : miser sur l’alliance « vins et coquillages ».

L’objectif est double. Tout d’abord améliorer la lisibilité de la destination « Pays de Thau », gagner en notoriété et, par conséquent, élever le niveau d’exigence. Ensuite, fédérer et mettre en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité.

Chaque année, les professionnels associés à ce label sont réunis sous la houlette de l’agglopôle lors des Assises de l’œnotourisme, afin de travailler toujours mieux à l’image et la notoriété de notre terroir en Pays de Thau."  (source Agglopôle)

Michel Garcia, délégué aux activités agricoles et viticoles présente le programme de la journée.

 

Cette séance de vulgarisation mais aussi de travail, qualifiée de "journée riche en échanges" par Sandrine Saliva chargée de mission entre l'Agglo Hérault Méditerranée, Vignobles et découvertes et Sète Agglopôle s'est conclue par un premier "speed meeting" réussi et très fréquenté (voir nos photos ci-dessous).

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Quelques liens à consulter : Ostréathérapie Tarbouriech, Halles & Pique-niquer, Jardin antique, Villa Loupian, Musée de l'Étang de Thau, Votre escale entre Terre et mer, Georges Hôstel, Casino des Vins


 

4ème transhumance : bien au-delà du folklore…

Initiée il y a 4 ans par Thierry Baëza, l'élu Mézois en charge de l'environnement et de l'agriculture, la transhumance ovine d'avril sur les communes de Villeveyrac , Loupian et Mèze est bien plus qu'une fête. Si l'occasion de marcher en famille ou entre amis semble une priorité, l'évènement printanier révèle d'autres avantages. Ce n'est pas le berger Michel Ibanez qui nous démentira lui qui sait mieux que quiconque l'impact de son modeste élevage : entretien des garrigues, préservation de la faune et de la flore locales, prévention des incendies… Ce retour vers dame nature, même l'espace d'une petite journée, permet de retrouver quelques vraies valeurs avalées sans vergogne par une société certainement trop gourmande et trop égoïste. Heureusement, quelques initiatives, très simples au demeurant, nous ramènent sur "le droit chemin", celui qui rend le sourire…

   

 

La traversée de Villeveyrac par Michel Ibanez et ses moutons

     
     
L'association "L'âne Bajanet"    crédit photos : JM P Thau Info

Partis du Nord du Bassin de Thau, les participants à deux, trois ou quatre pattes ont rejoint le bord de la lagune après 13 km. La pause de midi, où les élu(e)s des trois communes ont offert le pot de l'amitié, a permis à tout un chacun de reprendre des forces et d'assister à un lâcher d'oiseaux "remis en état" par la L.P.O. voisine. Les bénévoles du club de randonnée de l'ASCM ont participé activement à la réussite de la journée. À l'arrivée à Mèze, nous avons lu dans les regards un air de bien-être, celui du bien vivre. Quant aux animaux, après un bref séjour du côté du Sesquier, ils s'exileront vers des sommets plus élevés pour un été d'alpage… Ci-dessous une petite vidéo illustratrice d'une tradition qui doit perdurer. Merci à celles et ceux qui ont tenu à partager leurs sentiments.

Concours fleuri de la ville de Mèze, 7ème édition

Le 6ème concours a eu un succès indéniable auprès de la population. Il est grand temps de s'inscrire pour la version 2018 dont voici les grandes lignes :

Toutes les Mézoises et tous les Mézois sont invités à y participer. Le concours gratuit et ouvert à toutes et à tous : particuliers, associations, commerçants, artisans. Il suffit de disposer de fenêtres, balcons, terrasses, façades, ou jardins visibles de la rue. Lancez-vous le défi du plus beau fleurissement et tentez de remporter de nombreux lots.

Pour Thierry Baëza, maire-adjoint délégué à l’environnement :

"Ce concours fleuri permet d’impliquer les Mézois dans l’embellissement de la ville. C’est toujours un plaisir de partager ce moment avec les participants. Chaque année nous découvrons des jardins et des balcons superbes. Alors que vous soyez jardinier en herbe ou expert en fleurs et plantations, il ne faut pas hésiter à tenter sa chance. C’est une belle expérience."

Pour s’inscrire et contribuer à l’embellissement de la ville, remplissez le formulaire et déposez-le à la mairie de Mèze ou inscrivez-vous directement en ligne, au plus tard le 15 mai 2018.


Renseignements : service communication – 04 67 18 30 33 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Formulaire à télécharger ICI

Louis Jeanjean, le sage, nous a quittés

À 80 ans, Louis Jeanjean, homme de conviction, est parti ! Ses camarades de combat, ses amis associatifs, la population Mézoise sont orphelins. Du Parti Communiste Français au Comité d'Action Laïque Mézois en passant par tous ses concitoyens, l'humaniste laisse une trace indélébile de sa présence mais surtout des actions qu'il a menées.

De 1977 à 1989 puis de 2001 à 2014, il a donné 25 ans de son existence à la ville de Mèze en tant que maire adjoint ou conseiller municipal.

À travers son métier d'enseignant, Louis s'est également engagé vers les enfants et la culture. Bien que profondément convaincu dans ses idées, l'homme a toujours été à l'écoute du plus petit avis, du plus petit conseil. Jamais agressif dans ses propos il était énormément respecté.

Si la création d'un service scolaire à la mairie de Mèze (2002) lui est incombé, la construction du groupe scolaire Jules Verne (2005) marque à jamais son investissement vers la jeunesse et l'éducation.

Un hommage républicain lui sera rendu par Henry Fricou, maire de la ville, samedi 7 avril à 10h30, justement dans cette école. Sa fierté discrète restera un exemple. Monsieur Jeanjean, respect !

Thau Info adresse à ses proches de très sincères condoléances.

1989 : les mineurs Mézois contestent la fermeture du puits de la Rouquette.

Louis (au centre), avec l'écharpe tricolore municipale, soutient clairement la manifestation devant l'hôtel de ville.

Louis au Pont de Montvert, en Lozère. Souvent il s'y ressourçait…

La trottinette n'est plus ce qu'elle était…

Ce mercredi, au Skate Park du Sesquier, l'espace Jeunes de la Ville de Mèze a proposé une animation gratuite, ouverte à toutes et à tous (de 10 à 17 ans).

Foued Derdi, directeur de l'ALSH Espace Jeunes, bien secondé par Maxime et Mohamed, ont offert une séance "Trottinette freestyle" qui a rassemblé pas loin d'une cinquantaine d'enfants ou adolescents. Pendant trois heures, la reine trottinette, au cœur du débat, est devenue un moyen d'expression et de communication.

La Team Pro Rider 34, venue spécialement de la capitale héraultaise, s'est chargée, dans un premier temps d'initier et de conseiller une jeunesse avide de "tuyaux" quant aux figures à réaliser. L'Association Roll'School, aussi de la partie, n'a pas ménagé ses efforts.

En toute sécurité, pré-ados et ados Mézois ont pu s'adonner à cette discipline de glisse très à la mode et en passe de remplacer roller et skate. La dernière heure, moment de vérité, a permis, aux "Trottriders" de s'exprimer au travers d'un "best strike contest". Récompenses et goûter ont clôturé un évènement à classer dans les heureuses initiatives d'un Espace Jeunes très au top ! Bravo !

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Travaux avenue Général de Gaulle : ça prend tournure !

À gauche : c'était le 21 février… À droite : un mois plus tard…

Si le printemps a quelques difficultés à s'implanter définitivement, les travaux engagés en ville suivent leurs cours quel que soit le temps… Le sens unique de passage des véhicules est maintenant à droite. Pour les piétons, les trottoirs côté "Domus Medica" sont parfaits… Le chantier s'est maintenant décalé place de Lattre de Tassigny, avec, essentiellement, la création d’un bassin de rétention entièrement financé par Sète Agglopôle Méditerranée, collectivité compétente en matière de collecte, de stockage et de traitement des eaux pluviales. Thau Info vous tiendra au courant au fur et à mesure…

C'est maintenant au tour de la place de Lattre de Tassigny…

Élections du Conseil Municipal des Jeunes 2018

"ÊTRE ÉLU, C'EST UN ENGAGEMENT - ÊTRE ÉLU, ÇA SE MÉRITE !"

Jeudi 22 et vendredi 23 mars, 552 écoliers et collégiens sont passés aux urnes pour élire le deuxième conseil municipal des jeunes de Mèze.

26 nouveaux élus âgés de 9 à 14 ans vont donc représenter la jeunesse locale pour une durée de 2 ans.  Ils auront en charge la gestion d’un budget pour mettre en place des projets municipaux concrets et réalisables.

Détails de l'élection :

Nombre d’électeurs : 552 - Nombre de votants : 495 - Nombre de bulletins et enveloppes annulés : 3 - Nombre de bulletins Blanc : 23 - Nombre de suffrages exprimés : 469.

Répartition des 26 élus :

École Hélianthe - CM1  

Zumstein Jade - Cantou Martin Emmie

École Hélianthe - CM2  

Pelain Lucas - Granal Valentin

École Clemenceau - CM1  

Dulac Ninon - Jacquin Gino - Khaffou Tylyla

École Clemenceau - CM2  

Servat Romane - Achfigat Imane - Derrien Thomas

École Jules Verne - CM1  

Jouette Clément - Oliva Louane - De Wit Ambre

École Jules Verne - CM2  

Salomon Robin - Héral Océane - Combet Alice

École Calendreta - CM1   Andréo Joris
École Calendreta - CM2   Derrieux Sacha
Collège - 6ème  

Vieille Max - Fermine Flavien - Baudelin Camille - Grimaldi Robin - Viegas Afonso Patricia

Collège - 4ème  

Cros Corentin - Achfigat Nassim - Borrel Candice

Monsieur le Maire terminait son discours en ces termes :

"… Vous allez très bientôt commencer à travailler au sein du conseil municipal des jeunes et nous vous accompagnerons dans vos travaux. Je voudrais simplement conclure en vous disant : exprimez-vous, écoutez-vous et surtout, respectez-les opinions qui ne sont pas les vôtres !

En attendant, je veux remercier tous les candidats à cette élection, élus ou non-élus, ainsi que tous les élèves de Mèze qui ont participé au scrutin pour avoir montré que la jeunesse était prête à s’impliquer avec force dans la vie démocratique locale."

Thau Info souhaite aux élu(e)s bonne chance et bon courage.


En savoir plus sur le CMJ (Dicopart) en cliquant ICI - Crédit photo : service communication de la Ville de Mèze.

Eaux de baignade Mézoises au top !

   

Communiqué de la Ville de Mèze :

"L’Agence Régionale de la Santé vient de publier son rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade reposant sur les contrôles effectués durant la saison estivale 2017.
A Mèze, les eaux de la Plagette et de la plage du Thalassa ont fait l’objet de 14 prélèvements réalisés à intervalles réguliers entre le 26 mai et le 6 septembre. Le bilan de cette série d’analyses révèle que les eaux de baignade des plages de Mèze sont qualifiées d’excellentes pour la saison 2017, comme elles l’ont déjà été en 2016."

Le mot de M. Le Maire :

 "Ces très bons résultats récompensent les efforts réalisés par la Ville de Mèze pour préserver la qualité du milieu marin ainsi que la sécurité sanitaire des baigneurs. Depuis plus de dix ans, la municipalité a mis en place un autocontrôle quotidien des eaux des plages et du port durant tout l’été qui vient en complément de celui des services de l’État.

D’importants travaux ont été réalisés sur les réseaux pluviaux et d’assainissement de la commune afin d’éviter le déversement des effluents :

  • Le port principal répond aux normes les plus strictes de gestion environnementale pour lesquelles il a de nouveau obtenu la certification AFNOR.
  • De plus, les parkings de l’aire des Tonneliers et du château de Girard ont été équipés de décanteurs qui récupèrent eaux pluviales souillées par les huiles et les hydrocarbures.
  • Un travail de sensibilisation est également effectué auprès du public afin de limiter les déversements dans la lagune. 

S’il est extrêmement encourageant, ce résultat n’en est pas pour autant acquis. Les efforts doivent se poursuivre et la vigilance reste de mise."