Mèze

La C.A.B.T. remplacera la C.C.N.B.T.

Jeudi 22 décembre avait lieu la dernière réunion de la C.C.N.B.T. (Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau). En effet, après 42 ans et 3 mois de vie, le dernier conseil communautaire de l'intercommunalité s'est tenu au Complexe Oïkos de Villeveyrac. Ce n'est plus un secret, l'ancien territoire concerné se voit étendu et s'appellera désormais la C.A.B.T. (Communauté d'Agglomération du Bassin de Thau). Le président Yves Pietrasanta (depuis 42 ans) a tenu, dans ce dernier rendez-vous, à présenter un bilan chiffré officiel de "l'état des lieux". Voici, en intégralité, son intervention accompagnée de la note financière pour la clôture des comptes :

 

 Intervention d'Yves Pietrasanta

dernier conseil communautaire de la CCNBT
jeudi 22 décembre 2016 

"Septembre 1974, création du Syndicat Intercommunal du Nord du Bassin de Thau (S.I.N.B.T.). Cela fait 42 ans et 3 mois de vie pour notre intercommunalité. En ce qui me concerne, 42 ans de présidence dans le respect total des maires et avec une représentation des communes dans notre territoire qui a toujours avantagé les plus petites communes.

Ceci a produit des équipes unies, fortes et solidaires qui ont toujours travaillé dans l’intérêt du territoire. Tous les élus qui se sont succédés pour travailler avec moi ont toujours fait passer l’intérêt du territoire sur le long terme avant tout autre considération.

Je pense que la population l’a bien compris et la stabilité politique de la plupart des municipalités a été très forte pendant ces 40 ans et ceci est le critère qui ne trompe pas.

Notre pratique de l’intercommunalité a été innovante à plus d’un titre. Nous avons créé la 1ère Agence Intercantonale d’Urbanisme sur le canton de Frontignan et le canton de Mèze à l’époque.

Nous sommes la 1ère intercommunalité de France à avoir eu la vocation recherche dans ses statuts.

Nous avons créé le premier poste d’archéologue intercommunal avec le recrutement à l’époque de Monsieur Marc LUGAND.

Nous avons été site pilote Eco-Emballages avec la création du 1er Centre de Tri en régie publique dans notre secteur.

L’économie circulaire nous la connaissons bien.

Je pourrais continuer longtemps sur ce thème avec la création des emplois verts sur l’Écosite, la Brigade Territoriale des Gardes Champêtres, etc. …

Aujourd’hui, nous sommes reconnus territoire à énergie positive pour la croissance verte et nous allons continuer à innover dans notre nouvelle agglomération.

Tout ceci a été possible grâce au travail acharné des élus et des équipes de la C.C.N.B.T.

Je veux remercier les Vice-Présidents et les Conseillers délégués qui ont été au service de la C.C.N.B.T. en plus de leur mandat d’élus communaux. Je pense qu’ils ont trouvé à la C.C.N.B.T. une ambiance de travail conviviale et un lieu d’échange où la parole a toujours été libre.

Merci à :

    • Jacques ADGÉ,
    • Olivier ARCHIMBEAU,
    • Jean-Claude BARRE,
    • Jean-Bruno BARUCCHI,
    • Henry FRICOU,
    • Louis HIGOUNET,
    • Lucien LABIT,
    • Paul MAUZAC,
    • Eliane ROSAY,
    • Laure TONDON,
    • Christian TURREL,
    • Alain VIDAL.

Merci également aux 33 conseillers communautaires et aux anciens conseillers du S.I.N.B.T. qui ont participé aux commissions et aux différents conseils et nous ont toujours fait confiance.

Je regrette que dans notre nouvelle agglomération, notre territoire ne comporte que 10 élus sur 50 mais ceci est le résultat des nouvelles lois.

J'ai une pensée particulière pour Jean-Bruno BARUCCHI et Olivier ARCHIMBEAU qui ont travaillé sans relâche bien sûr mais qui ont surtout obtenu d’excellents résultats. Aujourd’hui, ils nous laissent pour les déchets et l’assainissement des réalisations au top niveau et des budgets excédentaires ; cela est suffisamment rare pour être souligné.

Ceci garantit aussi que ces deux secteurs essentiels pour la protection de l’environnement de notre territoire pourront continuer à investir.

Aujourd’hui, nous clôturons donc par ce dernier conseil communautaire un cycle de travail en commun avec 6 communes. Je souhaite que nous puissions continuer à travailler de manière efficace et équilibré avec nos nouveaux partenaires et que nous puissions reproduire à 14 communes l’ambiance de travail et le respect de toutes les municipalités que nous avons su mettre en place et conserver dans nos derniers mandats."

   

 

NOTE FINANCIÈRE POUR LA CLÔTURE DES COMPTES DE LA C.C.N.B.T. AU 31.12.2016

"Contrairement à ce qui a été dit, la C.C.N.B.T. possède une excellente santé financière selon les critères des finances publiques françaises.

La dette au 01 janvier 2017 représente 700 euros par habitant pour tous ses budgets et seulement 518 euros hors assainissement, le chiffre de 1 000 euros par habitant est donc faux.

Il correspond aux années 2010/2011 où l’investissement massif a été réalisé et il n’a cessé de baisser pour arriver aux 518 euros confirmés par KPMG dans le cadre de leur étude préalable à la fusion.

Les dettes des intercommunalités voisines sont les suivantes :

  • CLERMONTAIS : 849 euros par habitant
  • BÉZIERS : 883 euros par habitant
  • HÉRAULT MÉDITERRANÉE : 485 euros mais une CAF de 10 euros qui ne permet plus d’emprunts
  • THAU AGGLOMERATION : 168 euros mais un programme d’investissement de 160 millions d’euros à réaliser uniquement sur les 8 communes d’origine.

La capacité d’autofinancement (CAF) actuelle de la C.C.N.B.T. permet le remboursement de sa dette en seulement 4 ans, ce qui est exceptionnel pour une intercommunalité de plus de 42 ans.

La CAF nette des remboursements d’emprunts est de 114 euros par habitant et augmente chaque année depuis 4 ans.

En comparaison, le CLERMONTAIS est à 49 euros, HÉRAULT MÉDITERRANÉE à 10 euros et BÉZIERS à 140 euros.

THAU AGGLO est à 182 euros mais cette CAF baisse fortement depuis 2 ans.

De 2007 à 2016, 46 millions d’euros d’investissement ont été réalisés sur le territoire de la C.C.N.B.T. et la dette résiduelle ne représente que 19 202 145 euros.

Ces investissements ont assuré l’avenir du territoire en matière de traitement des déchets d’assainissement des eaux et aucun chantier majeur n’est à entreprendre dans les 5 ans à venir. Ces investissements ont été productifs puisqu’ils ont amélioré la santé financière de la C.C.N.B.T.

La C.C.N.B.T. a créé des budgets annexes afin de suivre le coût réel de tous ses services en toute transparence. Ceci a permis une politique fiscale juste et représentative de sa bonne gestion.

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) est à 14,50% et cela permet même un excédent du budget déchets qui permet d’investir sans apport du budget principal et de financer les chantiers à venir. Thau Agglo est 18,50%.

La fiscalité mixte sur la taxe d’habitation, le foncier bâti et le non bâti n’a pas été augmentée depuis 2011. La cotisation foncière des entreprises (CFE) non plus.

A la clôture de tous les budgets au 31 décembre 2016, les comptes de la C.C.N.B.T. sont en excédent de près de 9 millions d’euros.

Si il était entièrement consacré au remboursement de la dette, celle-ci retomberait à 10 millions d’euros, soit 364,80 euros par habitant. Voilà le chiffre à retenir pour la dette de la C.C.N.B.T. au 01 janvier 2017.

L’ensemble de ces chiffres est issu du site du gouvernement français accessible sur Internet à l’adresse suivante :

http://www.collectivites-locales.gouv.fr/comptes-des-communes-et-des-groupements-a-fiscalite-propre-donnees-individuelles-millesimes-2000 à 2015

Il est incroyable que l’on continue à s’inquiéter, y compris dans les services de l’état, de l’état de santé supposé fragile de la C.C.N.B.T. alors que toutes ces données sont publiques et étaient déjà disponibles en mars 2016 lors de la réunion de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI).

Il est temps que la presse informe les citoyens contribuables de la réalité de la situation financière de la C.C.N.B.T. en soulignant que si elle était restée indépendante, elle aurait réalisé son projet de territoire en 2020 sans aucune augmentation de sa fiscalité.

Ceci est attesté par l’étude de KPMG qui a simulé la période 2017/2021 pour chacune des deux structures qui vont fusionner.

Pour mémoire la trésorerie de la C.C.N.B.T. ces dernières années était la suivante :

  • Fin 2012 =  5 093 026 €
  • 2013       =  4 819 811 €
  • 2014       =  6 057 551 €
  • 2015       =  5 440 568 €
  • 2016       =  7 350 000 €

Il est primordial de rétablir la vérité avant la fusion car les finances vont se dégrader fortement dans les 5 ans à venir.
Au lieu d’1 million d’euros de DGF promis avant la fusion, il faut s’attendre ,selon KPMG, à une perte de 500 à 600 000 euros par an.

La loi NOTRe va générer des coûts très élevés pour la mise en œuvre des compétences sur les 14 communes, transport, pluvial, GEMAPI, etc. ...
La capacité d’autofinancement de la nouvelle agglo devra être surveillée comme le lait sur le feu car une structure de 125 000 habitants a l’inertie d’un paquebot et il est vital d’anticiper dans la gestion du quotidien les coûts des futurs investissements.
Notre territoire doit se structurer et investir pour ses nouvelles compétences, il peut le faire et j’ai confiance dans le sérieux des 50 élus qui sont déjà désignés pour le gérer.
Je compte aussi sur le soutien du département et de la région pour aider la 2ème agglomération de l’Hérault dans son développement.
Tous les citoyens de Thau doivent savoir que la C.C.N.B.T. n’est pas un poids ou un boulet à trainer mais plutôt un exemple de bonne gestion et une manne de 9 millions d’euros apportés dans la corbeille de la mariée."

Pour tous les détails sur la fusion, télécharger le dossier ICI. Crédit photo : C.C.N.B.T.

Fusion Thau agglo et CCNBT

Gilles Phocas s'exprime :

"Nous avons étés élus en 2014 par la population (pour un mandat 6 ans), grâce à une loi dont l'objectif était de faire en sorte que les oppositions soient représentées au sein des intercommunalités.
Je pense que les uns et les autres ont pu constater toute l'utilité de cette présence: en effet, cela a permis d'exprimer des avis partagé mais pas forcément facile à évoquer par certains membre de la majorité.
Je crois que c'est la première fois dans l'histoire de la 5ème république qu'une décision administrative écourte le mandat des élus: C'est donc la démocratie, le souhait des électeurs qui est ainsi bafoué.
Pour certains, donc, ce sont les dernières heures de leur carrière intercommunale. Pour d'autres, l'aventure va continuer dans une structure d'une autre dimension.
Nous comptons sur vous! Il n'y aura pas de temps d'adaptation. Vous allez représenter notre territoire et essayer de le défendre avec des problématiques nouvelles (transports).
Mais aussi, malgré les réussites de la CCNBT en matière d'assainissement et de collecte des déchets, grâce notamment à Jean Bruno Barruchi et Olivier Archimbeau, des problématiques où les résultats ne sont pas présents comme sur le développement économique.
Il y aura aussi quelques projets d'infrastructures à défendre pour le nord du bassin de Thau.
Je souhaitais vous témoigner ici, tout le plaisir que j'ai eu de siéger avec vous.
Ici, le président de séance n'essaie pas d'humilier ou de dénigrer systématiquement ses interlocuteurs, Ici, lorsque l'on demande un document, on l'obtient, et de toute manière, l'ensemble des documents sont joints aux délibérations, Ici, lorsque le président s'engage sur quelque chose, il tient parole... Les plus initiés sauront de quoi je veux parler...
Malgré votre présence à l'agglo de Thau, je crois aussi que vous devrez vous efforcer de garder ceux d'entre nous qui n'y sont pas, au courant de ce qu'il s'y passe, et si possible les associer à vos décisions et travaux...
Par respect d'abord, et ensuite par efficacité puisque ces élus ont l'expérience, et le vécu, la connaissance du territoire, ce qui ne se remplace pas. Pourquoi ne pas demander la création de commissions, où l'ensemble de élus actuels (les sortants comme on dit) pourraient participer? Enfin, je souhaiterais remercier l'ensemble des agents et des administratifs de la CCNBT pour leur implication et leur neutralité tout au long de ces 2 ans et demi.
Le travail en commission d'appel d'offre était aussi très intéressant et s'est déroulé dans une très bonne ambiance avec Jacques ADGE... Je vous remercie tous autant que vous êtes autour de cette table.
Nous avons bien sûr eu des divergences techniques ou politiques, et mes interventions ont quelquefois pu être mal comprises. Mais je ne les regrette pas. Je fais toujours en conscience et agis en fonction de ce que je juge juste à un instant T.
Mais je peux témoigner de votre sens de l'intérêt général, et surtout des excellentes relations humaines que j'ai entretenu avec bon nombre d'entre vous. Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait et ce que vous continuerez à faire pour ce territoire.
Et au premier chef, je souhaitais rendre hommage à tout ce que notre président, Yves PIETRASANTA, a pu apporter de positif depuis des décennies au nord du bassin de Thau."

Gilles Phocas

Le calendrier 2017 "Thau vu de hauT", le cadeau qu'il vous faut !

Un clic sur l'image pour voir en plus grand les belles images de notre étang.

En vente au Tabac de l'Avenue à Mèze.


 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - facebook Carttoon - www.carttoon.fr

Arrivée du Père Noël

 

   
     
   

L'ACEM (commerçants et artisans de Mèze) qui compte désormais 71 adhérents, est passée championne dans l'art d'animer la ville et de promouvoir ses entreprises.

Le président Augé, Alexandra Chaumier, Stéphane Ruiz, Christine Sanchez et Josépha Legeay, membres du bureau vous proposent du 17 au 24 décembre 2016 une semaine d'animations de l'Esplanade au port en passant par le centre ville. Soutenue par la municipalité et plusieurs partenaires, l'association, une nouvelle fois, prend en charge la Parade de Noël.

Le coup d'envoi a été donné ce 17 décembre par l'arrivée de "l'homme en rouge". Si, l'an passé, ce dernier avait choisi le bateau, il a pris en 2016 la voie des airs profitant de l'hélicoptère de FLYFORYOU, société spécialisée dans les baptêmes. La place des Tonneliers était noire de monde. Enfants, parents et grands-parents, fidèles à ce rendez-vous incontournable, ont accompagné la vedette de la soirée et les mascottes Disney en direction de l'esplanade où les attendaient tempête de neige et vin chaud…


Le programme de la semaine en cliquant ICI.

 

   

Les amis du Père Noël sur leurs magnifiques chars

Baptême hélico : comme si vous y étiez !

Pour fêter Noël, à Mèze, les commerçants (ACEM) avec l'aide efficace de la Ville, proposent une semaine d'animations partagée entre habitude et nouveautés. Cette année, le coup d'envoi a été donné par la Société "flyforyou" avec des baptêmes en hélicoptère au-dessus de la cité, de l'Étang de Thau et de ses environs. Señor Météo, enthousiasmé par l'initiative, s'est empressé de convoquer le soleil pour un extra. Thau Info se devait d'être présent pour imiter sans risque le célèbre Icare. Nous avons apprécié l'accueil d'une équipe jeune mais très professionnelle. Quelques mots recueillis parmi les candidat(e)s au survol du secteur :

"Une fois en haut, plus envie de redescendre !" Mais encore : "C'est merveilleux, c'est une autre dimension !".

La formule a eu un grand succès tant et si bien qu'après une demi-journée les réservations annonçaient complet ! Même le Père Noël, de passage, a choisi ce moyen de locomotion pour retrouver petits et grands le 17 décembre. Les 2 minutes de vidéo qui suivent parlent d'elles-même.

 


Bénédicte Pasteur et son équipe stéphanoise entend d'ailleurs se poser à nouveau pour d'autres prestations dans la région d'ici quelque temps. Pour prendre les devants voici quelques coordonnées : le site flyforyou - Contact : 06 60 04 37 68.

Brigitte Barberane : du bout des doigts et… du fond du cœur !

L’artiste, peintre professionnelle depuis 2002, avec plus de 550 tableaux à son actif, se sert de sa peinture intuitive pour s’exprimer et communiquer.

« Va au bout de tes rêves ! », « Si tu veux quelque chose dans ta vie, bats-toi ! » : les deux messages sont clairs.

Parler d’elle, c’est avant tout parler aux autres…

« Mon processus est intime, l’évènement déclencheur me guide, donne un Sens : je n’ai pas le choix, je suis une artiste, je suis libre car je crée !»

« Dans chacun de mes tableaux, il y a mes tripes, mon cœur, mon ADN qui va tellement avec le mot Être ». 

Brigitte est, semble t’il, une écorchée vive. Larmes et rires peuvent éclater à tout moment et même se mêler : pas de barrière à l’émotion !

En exemple, son tableau, « La Convocation des Anges » qui s’est trouvé considérablement enrichi après les douloureux évènements du Bataclan : il fallait dire !

Les tâches de couleur sont la base de chacun de ses tableaux. Ensuite, il s’agit pour elle d’en faire ressortir ce qui est là, présent.

« J’ai vu un ange dans le marbre et j’ai seulement ciselé jusqu’à l’en libérer. » Michel–Ange.

Pinceaux, brosses, outils classiques deviennent des intermédiaires gênants. Ses doigts multicolores s’activent. Vite, il faut toucher, caresser : le contact est l’inspiration, le cœur fait le reste. Démarche d’instinct, démarche affective ? Allez savoir !

 
"Zème" (Mèze)   "Féminin"

Brigitte, mézoise d’adoption depuis deux ans et demi, s’est amourachée de la Cité du Bœuf. Elle a quitté son Luberon pour les flots de l’Étang de Thau certainement moteurs d’inspiration. Également illustratrice remarquée et remarquable, vous pourrez la rencontrer au 14 de la rue du Docteur Magne à Mèze. 06 62 06 66 34. Communiquer virtuellement, elle sait faire aussi.


Son site : www.brigittebarberane.com - Sa page Facebook : https://www.facebook.com/BrigitteBarberane/

Costières de Pomérols : Joël JULIEN, manager de l'année.

Communiqué :

"La première édition de la Tribune Wine’s Forum a eu lieu mercredi 9 Novembre 2016 au Palais des Congrès de Perpignan.
Cinq entreprises et personnalités de la filière viti-vinicole de la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée ont été récompensées à l’occasion de cet événement organisé par la Tribune Toulouse et par Objectif Languedoc Roussillon. Cinq lauréats ont été distingués dans les catégories innovation, jeune vigneron, international, prix spécial du jury et Manager de l’année.

C’est dans cette dernière catégorie que Joël Julien, Directeur Général des Costières de Pomérols a été récompensé.

Ce prix honore l’esprit d’initiative concertée du directeur au sein d’une mission collective : la Cave Coopérative. Il reconnait la stratégie de Joël Julien qui a contribué à la commercialisation en France et dans le Monde de la marque phare Beauvignac. Ce dernier est distingué grâce à la réussite parfaite du rapprochement des trois caves Pomérols, Castelnau de Guers et Mèze, en suggérant une démarche visant la qualité, la compétence et la régularité. Ses qualités de visionnaire ont été gratifiées. Il a pensé, avec son Président et son Conseil d’Administration, à investir dans la création d’une nouvelle chaine d’embouteillage, installée cette année, sous la bannière de l’innovation. Il a, avec ses vignerons coopérateurs, toujours su s’adapter aux nouvelles contraintes d’un marché mondial.

C’est pour toutes ces qualités que Joël Julien a été élu « Manager de l’Année ».

Ce prix remis par Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, rend non seulement hommage à Joël Julien, mais aussi honore le dynamisme de toute l’entreprise, le professionnalisme et le savoir-faire des 350 vignerons, des œnologues et des salariés des Costières de Pomérols."

Thau Info et ses lecteurs adressent leurs plus vives et sincères félicitations à Monsieur Joël JULIEN ainsi qu'aux COSTIÈRES DE POMÉROLS présidées par Monsieur Jean-Louis ATIENZA.

Carole DELGA, présidente de la région OCCITANIE et

Joël JULIEN, directeur général des COSTIÈRES de POMÉROLS

En avant, marche !

Non, il ne s'agit pas d'un ordre militaire… mais tout simplement une information sur le club ASL Mézois :"Marcher pour le plaisir !"

"L’ASL Mézois propose de développer la pratique de la marche nordique de façon collective au sein d’une structure organisée, avec la collaboration d’un entraineur hors stade 1er degré, marche nordique de la Fédération Française d’athlétisme.

Le club permet de pratiquer collectivement un sport individuel qui demande engagement et motivation. C’est dans le groupe que chacun puise son énergie pour marcher dans la joie et la bonne humeur…"

L'association propose 3 concepts adaptés aux compétences et à l'envie de tout un chacun :

  • la marche nordique
  • le nordic'fit
  • la marche urbaine

Claude Raymond, chargé de communication à l'ASL et la présidente Évelyne BERTOLINO, nous présentent les caractéristiques des trois volets proposés :

1. LA MARCHE NORDIQUE.

La marche nordique, appelée aussi Nordic Walking, nous vient de Finlande. L’innovation vient des bâtons, ce qui permet d’absorber les secousses. En partant d’un mouvement naturel, marcher, il a suffi d’ajouter 2 bâtons pour créer un nouveau sport global populaire, complet et dynamique, plein de bienfaits pour le corps, le cœur et l'esprit.

POURQUOI LA MARCHE NORDIQUE ?

Cette nouvelle activité physique et sportive permet :

-       de se muscler en douceur,

-       d’entretenir ses articulations,

-       de perdre du poids agréablement,

-       de se détendre et de profiter de la nature entre amis.

Pas de rythme imposé – elle convient à toutes et tous !

QUELS IMPACTS SUR LA SANTÉ ?

La marche nordique est de plus en plus recommandée par les médecins, pourquoi ?

C’est un sport "doux" qui convient à tous, de 7 à 77 ans, également aux personnes convalescentes ; elle renforce les fonctions respiratoires et cardiaques. Elle soulage les genoux et le dos (contrairement au footing). Elle fait travailler 80% des muscles du corps. On dépense 2 fois plus de calories qu’en marche normale (sans les bâtons) ou qu’en footing.

La marche nordique favorise ainsi la perte de poids. Comme la technicité est simple, le plaisir de ce sport est présent dès le commencement, sans phase d’apprentissage fastidieuse.

Rendez- vous « parking du Tambourin » à Mèze - LUNDIS de 9h30 à 11h30 - JEUDIS de 14H00 à 16H00 & SAMEDIS de 10H00 à 12H00.


2. NORDIC’ Fit. UN NOUVEAU CONCEPT DE MARCHE NORDIQUE - SAISON 2016/2017

Après avoir lancé la Marche Nordique et vu le succès de cette activité, le Club ASL MEZOIS lance à présent le NORDIC’ Fit, la dernière méthode de renforcement musculaire de la Fédération Française d’Athlétisme. Vous pouvez pratiquer cette nouvelle activité en plus et en parallèle de la marche nordique. Ce concept cible les hommes et les femmes de tous âges.

Avec NORDIC’ Fit, l’accent est mis sur le travail musculaire. Ce cours de marche nordique sur circuit, qui se veut insolite et convivial, propose six ateliers à effectuer au rythme d’une musique entrainante. L’objectif est simple : proposer des exercices à intensité et répétitions modulables, selon sa condition physique.

La méthode utilisée s’inspire du fractionné, avec des enchaînements de 30 secondes d’exercice intensif suivi de 30 secondes de récupération, pour un corps de séance d’une durée de 30 minutes. Accessible à tous, chaque exercice propose des variantes en fonction de la condition physique des pratiquants. L’approche sous format de circuit permet de pratiquer selon l’intensité souhaitée.

NORDIC’ Fit à découvrir dans votre Club au "Campotel des Sesquiers" à Mèze - MERCREDIS de 10H45 à 12H00 & JEUDIS de 18H30 à 19H30.


3. LA MARCHE URBAINE. MÈZE À PIEDS, C’EST BON POUR LA  SANTÉ !

Le 3ème volet que l'ASL Mézois vient de mettre en place conjugue la marche et l’utilisation du mobilier urbain comme terrain de sport.

Pratique, ludique et adapté à chacun, l’entrainement urbain est apparu il y a peu dans nos villes. Il s’agit d’un véritable parcours de remise en forme en extérieur. On utilise les bancs, les escaliers…, tout le mobilier urbain de la ville qui est à disposition, sans limites.

Tout est bon à prendre pour faire travailler son corps, en groupe pour la convivialité, avec des exercices définis et l’encadrement d’un coach diplômé, athlète confirmée interrégionale, pour la motivation et surtout pour réaliser les bonnes postures.

On travaille l’endurance et le renforcement musculaire, à peu de frais et en plein air. Les exercices sont variés et se complètent, échauffement, gainage, sauts, stretching. De 18 à 80 ans les gens adhèrent pour son côté extérieur : un véritable parcours de santé en pleine ville !

Toutes les situations, toutes les personnalités, tous les modes de vie, tous les âges trouvent leur compte dans la marche urbaine.

Rendez-vous "parking du Tambourin" à Mèze - MARDIS de 17H30 à 19H00.

 

Contact : Évelyne : 06.03.02.32.88 - Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Site web : www.asl-mezois.fr

Michel Dupuis, peintre à la recherche du Graal

Thau Info avait rencontré "l'homme", il y a un peu plus d'un an, au Mas de Cati (chez Catherine et Jean-Luc) où il présentait toute une collégiale d'artistes régionaux. Ce fut une première très réussie et Les Amoutous s'en rappellent encore. Nous avons poussé la porte de son atelier "Mi-el", au 30 de la rue du docteur Magne à Mèze. L'accueil est chaleureux.

Il se raconte :

"Le goût du dessin m'est venu très tôt. Je reproduisais les bandes dessinées auxquelles mon père était abonné… Puis sous les conseils d'un élève des Beaux-Arts de Lyon, je me suis tourné vers le pastel. C'est ensuite la découverte de la peinture à l'huile. Mes toiles qui collent à la réalité me font connaître mes premiers succès dans des expositions primées…"

Autodidacte (il a horreur des contraintes), il travaille beaucoup à la recherche permanente du style "Dupuis". Il fait sienne cette parole de Georges Brassens :

"Sans technique, un don n'est qu'une sale manie et pour acquérir la technique, en toute chose, il faut du temps !"

Après une longue période réaliste, classique, Michel se tourne vers l'hyperréalisme (années 90), avec pour source d'inspiration : la femme. Cette muse ne le quitte plus. Ses œuvres ressemblent à des photos.

   
  Toile hyperréaliste  

 

Fin 2011 : le voici à Mèze.

"C'est un grand virage, je décide de vivre de ma peinture… " C'est aussi le coup de foudre pour notre région. "Des couleurs, que des couleurs ; de la lumière, que de la lumière !"

Roanne, Orléans, la région lyonnaise sont bien loin. L'introverti s'enthousiasme, se libère… sa peinture traduit ses sensations. Son pinceau le conduit sur le chemin du flou, comme si l'objectif de son appareil photo, où il fixe ses futurs tableaux, refusait la mise au point. " Le port de Sète, le Pont du Diable, le port de Mèze" … il trouve matière à expression partout. Sa peinture se personnalise encore un peu plus.

Bien que ses œuvres trouvent preneurs avertis, il garde la tête froide. Il sait et dit : "La rencontre est nécessaire, c'est elle qui décide de votre avenir ! Pas besoin de la chercher, elle sait où vous trouver". Cette marque de confiance au destin le guide.

Le magazine international ART et DESIGN de Novembre (page 34) titre son reportage sur Michel DUPUIS : "Quand l'imagination est reine." Cette revue de référence, non commercialisée, est présente dans les plus grandes galeries des plus grandes villes ainsi que sur les grandes lignes aériennes internationales.

La consécration ? Certainement ! Michel, modeste et fier à la fois, continue cependant sa quête du Graal. La femme, qu'il n'oublie jamais, l'entraîne actuellement vers le Street Art : il suggère, joue avec les ombres et les couleurs. Rien ne l'arrête : il crée, il s'essaie, il surprend… toujours avec bonheur, toujours avec classe !


Découvrez le peintre et son œuvre sur son site internet, ICI. Pour le joindre : Michel Dupuis
06.20.81.30.62 - "Atelier de Mi-el" 30, rue du docteur Magne 34140 Mèze.

Braderie d'automne de l'ACEM : une réussite

Les animations organisées par l'Association des Commerçants et Entreprises Mézoises ont toujours un vif succés. La braderie d'automne du 22 octobre n'a pas failli à la règle malgré l'approche des frimas et d'une pluie respectueuse des horaires.

Le centre-ville a donc été le théâtre d'un vide-grenier géant sur l'Esplanade. Du côté de la place de la mairie, petites et grands ont jouté sur les jeux géants en bois. La braderie s'est déroulée soit en boutique, soit devant les commerces. Nous avons noté bon nombre d'exposants dans les rues et de sympathiques animations.

   
Un vide-grenier conséquent   Belle collection de motos   Michel Dupuis, artiste peintre exposant

Musique et Mèze ayant un ADN commun, c'est bien connu, le groupe local "Effet Secondaire" terminait une journée de qualité. Nous avons retenu, comme point d'orgue, les défilés de mode organisés par les boutiques Chris Mode, H2F, Au p'tit bonheur, Coup 2 Cœur avec la participation de Tout à 2 euros (bijoux), des fleuristes Pot aux Roses et La Fée des Fleurs, des salons de coiffure Changer d'Hair, Flash Coiffure, Dégriff Coif, Euréka Coiffure… Bravo !

Une sélection d'images de mannequins très à l'aise dans les tenues proposées en cliquant sur le chapeau du modèle…


 Le nouveau site de l'ACEM : ICI 

Cévenol ou méditerranéen ?

Aux spécialistes de juger ! L'étang de Thau ne se pose pas la question ! Quand il est en colère, il "boulègue" et rappelle à tout le monde que dame nature fait ce qu'elle veut, quand elle veut et comme elle veut. Thau Info s'est déplacé avec sa caméra pour "assister" à cet épisode bi-annuel (en principe) et très annoncé par les services météo et le site de la Ville de Mèze. Il était 10h ce 13 septembre 2016…