Mèze

CM2 et artistes !

Quand vingt-deux enfants passionnés produisent poésies, chansons et tableaux, on ne peut qu'admirer. Un petit pincement au cœur surgit même tant la concentration et le don de soi sont sans limites. Parents, frères et sœurs ont pu ce jeudi, en fin d'après-midi, à la Bibliothéque Municipale de Mèze, écouter et admirer les productions des élèves du CM2 de l'École Clemenceau de Philippe Bertand. Matthieu Chédeville, titulaire du Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant et qui s'investit dans les écoles locales,  a réussi un véritable tour de force avec ces enfants. "Bien dans leur trip", ces derniers ont interprété avec maestria six morceaux musicaux : 3 chansons africaines, 1 worksong, 1 gospel et 1 blues. Merveilleux ! Entre chaque morceau, Philippe Bertrand, Professeur des Écoles, a situé le travail de recherche effectué dans un projet pédagogique interactif à la démarche plurielle (histoire, géographie, arts…).

 

 

Madame Nathalie Cabrol, adjointe à La Culture, s'est félicitée de la prestation en remerciant Philippe et Matthieu, maîtres d'œuvre, sans oublier tous les jeunes participants pour la qualité de leur travail. Cerise sur le gâteau, venait ensuite le vernissage de l'exposition "Haïkus sur peinture". Ces poèmes courts, issus de la poésie japonaise, ont trouvé refuge sur des tableaux à la gouache : une exposition en place jusqu'au 17 avril ! Ci-dessous quelques-unes des vingt-six œuvres de la classe.

 

 

cliquez sur une image pour l'agrandir
No images found.

L'eau pour tous, tous pour l'eau.

Le CPIE (*) Bassin de Thau, dans son programme d'animation-information 2015, s'est arrêté ce samedi, en fin d'après-midi, au Foyer Municipal de Mèze. Devant une assemblée restreinte mais très concernée, Émilie Varraud, directrice de l'organisme, a dirigé des échanges très riches, grâce, notamment, à la qualité des explications des trois intervenants. Ces "regards croisés" sur la gestion de l'eau ont vu tout d'abord Stéphane Roumeau, chargé de mission Omega Thau, faire l'historique du SMBT créé en 2006 et présenter le côté technique des structures "pointues" et réalistes mises en place. Ensuite, Thierry Baëza, élu de la Ville de Mèze en charge de l'environnement, a décrypté toute la diversité des actions menées localement pour la préservation du littoral. Pour terminer, Christophe Brodu, éleveur en biodynamie à Villeveyrac et président de "Garrigues de Thau" a mis l'accent sur le respect du sol lié au respect de l'eau par voie de conséquence.

(*) Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement. Page Facebook

Il ressort de cet entretien instructif que chacun de nous est concerné (si,si il faut insister) et que chacun de nous, à son échelle, a une influence sur l'eau de l'Étang de Thau. D'ailleurs un questionnaire délivré aux présents au moment de l'échange-apéro (produits de la Boutique des Producteurs à Mèze) va permettre d'affiner encore un peu plus les investigations et les interventions quant à la gestion de notre bien le plus précieux, l'EAU !

Pour en savoir plus sur les autres animations (Semons nos savoirs à Marseillan, samedi 28 à 14h…), téléchargez le programme de Mars à Juin 2015. Vue de l'assemblée

Les intervenants : Émilie Varraud, Stéphane Roumeau, Thierry Baëza, Christophe Brodu.
No images found.

Sauvons notre littoral !

Mercredi 18 mars de 9h à 12h s'est déroulée à la conque et sur la plage derrière le camping Beau rivage une action écocitoyenne de grande envergure. En effet, tous les élèves de CM1 et CM2 des écoles publiques de la commune de Mèze ainsi que les 6èmes du Collège Jean-Jaurès ont participé au nettoyage de ces lieux protégés. L'ARDAM (*), le service jeunesse de la ville ainsi que l'adjoint à l'environnement, Monsieur BAEZA, étaient présents sur site. Thau Info s'est rendu sur les lieux et plus particulièrement sur la plage mitoyenne du Camping "Beau Rivage". Là, les élèves de l'École CLEMENCEAU, armés jusqu'aux gants (offerts par la mairie) sont partis à la recherche des détritus. Si certains déchets ont été rejetés par la dernière tempête, d'autres sont arrivés grâce au concours cachotier, irresponsable, inconscient, "je-m'en-foutiste" d'individus peu soucieux de l'état de cette nature qu'ils chérissent pourtant si bien. Devant le tas d'immondices récolté en un temps record, les enfants, eux, ont crié un grand "Berk" significatif ! À vous de juger !

(*) Association de Ressources et de Développement des Activités et Métiers de l'environnement.

Le petit clip vidéo de la matinée (à lire en 720p HD)


Le printemps de la guitare

Comme chaque année, l'École Municipale de Musique de Mèze propose sa journée thématique à partir d'un instrument. Pour 2015, c'est la guitare qui est à l'honneur, nous oserons dire "la guitare dans tous ses états", car il est de bon goût, nous a précisé Guillaume Cazal, d'initier à tous les styles musicaux : classique, contemporain, jazz, rock, musiques traditionnelles. Pas de conservatoire poussiéreux non plus, a insisté son directeur : tous les instruments ont leur place ! Ce samedi 14 mars, une semaine avant le printemps, au Foyer Municipal de Mèze, animations, ateliers et pour terminer concerts (du baroque au rock) ont succédé à la Classe Guitare du matin, notre reportage. Sublime ! Le travail de Frédéric Ruiz, de Mattias Levrero et l'application des jeunes musiciens ont conquis l'assemblée honorée par la présence de Madame Nathalie Cabrol, adjointe à la Culture, et de Monsieur Aïssa Doulat adjoint aux affaires scolaires et aux activités périscolaires.

No images found.

Prenez l’AIR LR - Tous concernés !

Créé en 1973, cet organisme « Loi 1901 », agréé par le Ministère en charge de l’Écologie (réseau ATMO), a organisé, dans les locaux de la Communauté de Communes Nord du Bassin de Thau (Complexe Oïkos à Villeveyrac), un Comité Local de Concertation sur la problématique de la qualité de l’air autour du Bassin de Thau. Présidé par Yves Piétrasanta vice président du conseil régional et 1er adjoint à la Ville de Mèze, ce colloque informatif et participatif a réuni une trentaine de participants  (élus, collectivités, industriels, associations…).

Savamment orchestrés par Mme Anne Fromage-Mariette, Directrice d'AIR Languedoc-Roussillon, des explications et des débats riches issus du concret ont été exposés. Nous avons retenu que l’objectif essentiel d’AIR LR était une mission d’intérêt général dans le cadre de la loi  (30/12/96) qui fixe « le droit à chacun de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé ». Sachant que la pollution de l'air est la première préoccupation environnementale des Européens et des Français, 3 points fondamentaux d’action émergent :

  • Surveillance de plusieurs polluants dont une quinzaine sous réglementation française ou européenne (benzène, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre, hydrocarbures, monoxyde de carbone, ozone, métaux toxiques, particules en suspension)
  • Information quotidienne : indice du jour classé de 1 à 10 et lisible sur www.air-lr.org, signalements immédiats des pollutions…
  • Concertation quand aux actions à mener (création d’observatoire des odeurs par exemple…)

Des explications précises

Vue de l'assemblée

15 000 litres d'air transitent chaque jour dans nos poumons. Informons-nous !

Les aérosols, c'est quoi ? Visionnez le petit film ci-dessous :

L'action contre le TAFTA se développe

Communiqué du COLLECTIF PAYS DE THAU HORS TAFTA
Les premières actions du Collectif ont porté leurs fruits :
Par décision unanime, le Conseil Municipal de Mèze, réuni le 25 février 2015, a déclaré la ville de Mèze hors TAFTA. Le seul conseiller UMP Gille Phocas, qui n’entendait pas voter une telle résolution, a préféré ne pas participer du vote afin de lui permettre d’être unanime.
Le 26 février, le Collectif s’est rendu en nombre à la réunion de la CCNBT.
Il a distribué de la documentation à tous les élus des communes de Mèze, Bouzigues, Poussan, Villeveyrac, Montbazin et Loupian, ainsi qu’une lettre les invitant à prendre, dans leur commune, une décision de bannissement du TAFTA et à participer à l’information de leurs administrés.
Le Président, Yves Pietrasanta, commence la séance par une déclaration contre le TAFTA au nom de son parti politique : Génération Ecologie, il indique qu’il va déposer un projet de délibération pour mettre la CCNBT hors TAFTA pour la prochaine séance de l’Assemblée Communautaire.
Notre porte-parole a pu alors développer l’historique et les dangers de ce traité que, souterrainement, les forces du grand capital essaient de nous imposer.
Le Collectif Pays de Thau Hors TAFTA constate donc que les élus du Nord Bassin de Thau, pour la plupart, sont conscients de ces dangers et sont prêts à œuvrer pour les éloigner.
Nous veillerons à ce qu’ils ne l’oublient pas.
Nous invitons tous les habitants des cantons de Mèze, Montagnac, Frontignan, Sète à nous rejoindre afin de développer le mouvement citoyen et contrecarrer les manœuvres des puissances de l’argent sale. Qu’ils se rendent sur notre site internet : www.thauhorstafta.fr pour signer la pétition et qu’ils prennent contact avec nous par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ou par téléphone avec Alain MORLIER au 06 89 38 70 93.

Vidéo de l'évènement
collectif hors tafta s'invite à la ccnbt par rougesvifs-meze

Free River, un régal !

C'est dans la salle Kenakis de l'école de musique à Mèze que FREE RIVER a présenté ses morceaux choisis et travaillés en résidence cette semaine… histoire d'un doux voyage dans la créativité bâti à partir d'énergies différentes. On écoute, on essaie et on fait bouillir… c'est ainsi que Matia, Maxime, Joan et Samuel ont défini leur collaboration avec Emma qui reçoit cette musique et l'adapte à son chant nourri à la fois de Soul, de World, de Jazz, de Gospel, de Pop, de Négro spiritual. Ce mélange est détonnant, impressionnant de vérité, unique dans sa recherche. Après l'écriture, on se libère ! La quarantaine de personnes présentes, dont Mme Nathalie Cabrol adjointe à la Culture, ont apprécié également la discussion à bâtons rompus proposée par les musiciens. Une excellente initiative du +SILO+. Le groupe se reproduira à Mèze pendant le Festival de Thau 2015

 

Bachata me voilà !

C'est dans une ambiance pétillante, bon enfant, mais dirigée de main de maître par Sandra, qu'Annick, présidente du Club de danse Benett a organisé un stage de "bachata". Une trentaine de personnes avait répondu à l'appel et l'on peut dire que ce coup d'essai a été un coup de maître. Ce rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore, est considéré comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d'autres influences musicales d'origine africaine et avec d'autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango. Après la country, la line dance, la salsa, la zumba voilà la bachata qui fait une entrée tonitruante au Club Benett.

Renseignements ici : https://www.facebook.com/ClubdedanseBenett

Vidéo à lire en 720 full HD.

Mèze vu du ciel

La version intégrale du film réalisé par BC Drone Productions pour la Ville de Mèze.
Les lieux emblématiques de notre jolie commune méditerranéenne blottie entre lagune de Thau et garrigues.

La Capitainerie de Mèze

Difficile d'imaginer les quais du tranquille port de Mèze encombrés de tonneaux et parcourus de cris et des coups de marteaux des tonneliers. C'est pourtant à ce rythme que vivait la ville au XVIIIe et au XIXe siècles. En 1709, Mèze est le premier port du Languedoc, une cité marchande prospère et industrielle devant celui de Sète, pas encore complètement opérationnel (bâti en 1666). A cette époque, la vigne rayonne sur la plaine de l'Hérault. Le petit port devient un haut lieu de transit en vins et alcools vers le monde entier. Source : Cabotages.

Depuis les activités ont bien changé, mais Mèze demeure quand même le plus grand port du bassin de Thau avec quelques 350 emplacements de bateaux appartenant essentiellement aux plaisanciers, la part aux professionnels (pêcheurs, bateaux-promenades, bateau-école, accastillages etc.) étant très réduite. Cette situation demande évidemment une gouverne de l’espace tout en respectant l’environnement et le label certifié de port propre (AFNOR). Nous avons rencontré l’équipe sympathique et accueillante qui dirige ce service à la population.

De gauche à droite : Maxime Cid, agent portuaire ; Chakir El Abadi, maître de port ; Marine Souche, agente d'accueil. Manque Magali Mauras.

 Le grand port

Si l’amélioration de l’accueil est un souci permanent, l’élément essentiel de l’activité se tourne vers la gestion :

  • des emplacements des deux ports
  • de l’entretien journalier de ceux-ci
  • des places saisonnières de plus en plus demandées
  • de l’aire de carénage
  • des consommations en eau et électricité

Le petit port

L'aire de carénage

Se rajoute également l’application nécessaire d’un règlement (parfois contourné) en rapport avec un équipement collectif. La liaison permanente avec les Affaires Maritimes est vitale. La surveillance est effective afin d’éviter certains comportements abusifs heureusement rares.

Le maître de port, Chakir, très à l’écoute des souhaits de chacun, envisage actuellement l’ajout de bornes d’eau et de prises électriques mais de manière contrôlée (quotas). Dès les beaux jours la pose de pendilles se poursuivra sur les quais non équipés. D’autres solutions de bon sens sont envisagées pour limiter un mouillage sauvage qui a tendance à s’amplifier et qui ne fait l’affaire de personne. La vie à bord prolongée, dans le port et surtout à la belle saison, nécessite certains aménagements bien compréhensibles. User mais ne pas abuser pourrait être la devise adéquate afin de conserver longtemps le cachet d’un petit port très sympa et attirant. Si l’équipe de la Capitainerie œuvre en ce sens, c’est aussi « notre affaire à tous » ! Soyons concernés !

Parcours dans la ville

Non, ce n'est pas le titre d'un nouveau film ! René, Louis, Gérard, François, Christophe, Michel et Lilian, sept adeptes du Rando-Club Mézois (66 adhérents), ont posé délicatement leur regard sur le patrimoine de leur ville.

De leurs connaissances et de leurs investigations sont nés quatorze panneaux détaillés exposés jusqu'au 31 janvier au sein du creuset culturel qu'est la Bibliothèque Municipale. Heureuse initiative direz-vous ! Mais voilà, de cette dernière a muri un projet de visite de la Cité du Bœuf alléchant qui mériterait une plaquette fort utile pour le visiteur ! Les sept compères ont d'ailleurs bien avancé puisqu'un "brouillon" très structuré nous a été remis.

Monsieur Fricou, Maire de la Ville, Madame Cabrol, adjointe à la Culture et une assemblée conséquente ont applaudi et soutenu cet autre regard sur la richesse du cœur de ville.

Du Château de Girard (1660) à la Cavalerie, en passant par l'ancienne gare (à vous de trouver), le parcours présenté nous guide à travers l'histoire locale.

L'après-midi s'est achevée dans la bonne humeur par le "pot de l'amitié"… Il s'est même murmuré que le lion qui veille sur la République au pied de la Belle Marianne aurait à nouveau un compagnon… comme au bon vieux temps ! Affaire à suivre ! Curieux du souvenir, curieux tout court, cette exposition est pour vous !

Bibliothèque Municipale - Entrée libre - 04 67 43 71 84

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.