L’OCCAL, un fonds unique pour le tourisme, le commerce et l’artisanat

JPEG - 906.5 ko

 

Affaiblies par la crise, les entreprises doivent redémarrer leur activité. C’est particulièrement vrai pour l’économie touristique, le commerce et l’artisanat, secteurs parmi les plus touchés, avec une perte quasi-totale de chiffre d’affaires depuis mi-mars. Unique en France, le fonds L’OCCAL leur permettra, dès le 4 juin de relancer leur activité. Il accompagne leur besoin de trésorerie et soutient les investissements indispensables pour s’adapter à la nouvelle situation sanitaire.

Représentant une enveloppe de près de 80 millions d’euros, ce fonds est lancé dans un esprit de solidarité et de large collaboration par la Région, la Banque des Territoires, 12 Départements et 144 Intercommunalités. Les entreprises pourront déposer leurs dossiers dès le 4 juin sur la plateforme Hub Entreprendre.

JPEG - 739.9 ko
Crédits : Antoine Darnaud
Avec L’OCCAL, nous démontrons la force du collectif
et de l’action publique au service de la vitalité de nos territoires, déclare Carole Delga.

  Une bouffée d’air pour redémarrer

Un propriétaire de magasin d’habillement pourra, par exemple, bénéficier d’une avance remboursable de 8 000 € pour relancer son activité, couvrant ainsi 50% de son besoin de trésorerie. En effet, le fonds L’OCCAL prévoit une avance remboursable à taux 0% pouvant aller jusqu’à 10 000€ pour les structures de 0 à 3 salariés et jusqu’à 25 000 € pour les structures de 4 salariés et plus [1]. Le remboursement est prévu avec un différé de 18 mois puis échelonné sur 2 ans.

Anticiper les aménagements sanitaires

Toutes les activités devront cohabiter avec le Covid-19. Il est nécessaire pour les entreprises de s’adapter aux exigences sanitaires fortes. Le deuxième volet du fonds L’OCCAL est destiné à soutenir ces investissements et aménagements. Les commerces et artisans bénéficieront de subventions allant jusqu’à 2 000 € et jusqu’à 20 000 € pour les structures touristiques [2].

Par exemple, un propriétaire de camping ayant plus de 5 salariés, pourra bénéficier de 12 000 € (70% de sa dépense de 17 000€) pour réaménager son accueil, ses espaces communs ou acquérir du matériel sanitaire et restructurer ses sens de circulation… Un chauffeur de taxi indépendant qui souhaite s’équiper d’une vitre plexiglas, de gel hydroalcoolique et de housses jetables bénéficiera, quant à lui, d’une aide forfaitaire de 150€ sur une dépense de 245€.

Le poids de l’économie touristique et de proximité en Occitanie

Avec 30 millions de touristes accueillis chaque année, 200 millions de nuitées pour un chiffre d’affaires de 15,9 Mds€, l’Occitanie est l’une des grandes destinations touristiques françaises. Le tourisme est l’un des secteurs économiques clés en région, comptant près de 100 000 emplois et représentant 10% du PIB régional.

Il en est de même pour le commerce et l’artisanat de proximité, essentiels pour la vitalité et l’attractivité des territoires, centres villes, bourgs-centres et stations touristiques. En Occitanie, le tourisme, le commerce de proximité et l’artisanat représentent plus de 40 000 entreprises, dont près de 38 000 comptent moins de 3 salariés.

En savoir plus