Mireval

Le 27, Mai de l’art dans ton vin !

Initié par Les Clos de Miège, expérience viticole et historique, Mai de l’art dans ton vin fait dialoguer arts, vins bio et patrimoine au plus près de la nature. Parcours artistique et littéraire dans les vignes, dégustation de vins, tous biologiques, balade patrimoniale se succèdent dans une ambiance musicale.

 



cliquez sur le plan pour l'agrandir

   

Pour sa 2è édition, la manifestation s’installe sur le Domaine de la Belle Dame de Jean-Luc et Béatrice Mazas, en cours de conversion bio. Elle se place avec eux sous le signe de la préservation. Préservation viticole, de terres menacées, préservation environnementale, de paysages hors du commun, des ressources en eau proches, préservation mémorielle avec une balade au cœur des origines antiques de notre viticulture.  Le parcours artistique, éphémère, réunit dans cette optique sculptures et photographies, dessins et installations*. Plusieurs artistes se sont prêtés au jeu d’une création spécifique à cette journée. Vins et vignerons présenteront quant à eux une culture bio dans toute sa diversité : en biodynamie, sans sulfites ajoutés, en vins nature patrimoniaux, accordée, pour le repas, avec les mets bio également de la Cambuse.

 *Avec : les Présences de Joël Bast, Rainer Büchner, Jo Château, Jean-Jacques François, Florence H, Kitoo, Michèle Malaval, Jean Milon      

 

Le 27, Mai de l’art dans ton vin ! en pratique :

De 10h à 19 h, Caves du Domaine de la Belle Dame, RD 116 à Mireval. (En face de la gare de Vic-Mireval) - Entrée libre - Accueil Tourisme et Handicap

Au programme de la journée :

  • « Vernissage » à 11 h
  • Dégustation avec les vignerons à 11h30
  • Restauration sur place avec le Food truck bio La Cambuse, ses accords mets-vins et une assiette spéciale « Fête des Mères »
  • Dans l’après-midi : Conversation autour d’outils agricoles anciens
  • Balade patrimoniale à 17h30 suivie d’une master class en bord d’étang de Vic (sur réservation, participation 5 €)

Renseignements :

Les Clos de Miège
06 25 55 16 96 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - http://lesclosdemiege.fr

Domaine de la Belle Dame
06 62 24 10 10 - https://www.belledame.fr

 

Navette des plages: où en est-on? (2)

 

La pétition de soutien à la navette des plages a recueilli, jusqu’à présent, 360 signatures. Elle a été remise lundi 14 mai à Monsieur Norbert Chaplin, élu responsable des transports au sein de Sète Agglo-pôle-Méditerranée au cours d’un entretien cordial.Outre les représentants des signataires, étaient présents à cette réunion : Madame Magali Ferrier, maire de Vic La Gardiole et Monsieur Roger Labbe, son premier adjoint ainsi que Monsieur Eric Vandeputte, chargé du service de mobilité à Sète Agglopôle Méditerranée.L’écoute et le respect des parties en présence ont marqué l'ambiance de cette réunion. Nous rappelons que cette navette été mise en place pour l’été 2017 à la demande des municipalités de Vic et Mireval . Les membres du comité de soutien ont exposé leurs souhaits : le maintien de ce service pour 2018 mais également son amélioration (trajet, tarif, communication) . Le projet précis élaboré et présenté par Monsieur Roger Labbe, a été discuté en tenant compte des demandes des pétitionnaires  et des différentes possibilités. Le projet sera discuté lors d’un prochain conseil d’agglomération.
En espérant que la décision de maintien et de l’amélioration de cette navette sera prise.

Propos recueillis par Sylvie Vimont Rispoli

Journées artisanales les 19 et 20 mai

A quelques semaines de la Fête des mères …..

10émes Journées Artisanales à MIREVAL

 

 

L’association « Maniceram et Mosaïcartiste » organise ses 10émes Journées Artisanales les 19 et 20 mai 2018 à la Ferme des Prés, route de Villeneuve (D116)

 Des créatrices auront le plaisir de présenter :

  • Marianik ses poteries,
  • Isabelle ses créations en tissu,
  • Cathy ses bijoux,
  • Tiffany ses peintures,
  • Régine ses mosaïques,
  • Cathy ses tableaux en galets et
  • Crenouille ses livres pour enfants …..

A l’approche de le Fête des Mères, voilà une occasion de (se) faire plaisir ou tout simplement d’admirer le travail des artistes.

L’entrée est libre, l’accès fléché et le parking assuré. µ
Le public sera accueilli dans le cadre champêtre d’un petit mas où poules, canards, chèvres, âne, poneys et cheval coulent des jours heureux.

Fête du jeu le 26 mai avec le club Léo Lagrange et les New-Boarderz

Venez nous rencontrer lors de la fête du jeu à Mireval.
Nous serons heureux de vous servir un coup à boire et de discuter avec vous !!
Vous nous trouverez à la buvette près de la pumptrack, tout les bénéfices iront au profit de notre association.
D'ici là, Ride In Peace.

Inauguration du Skate-Park et du Pump-Track


C'est en ce samedi 5 mai, à 11 heures, par un temps printanier, que s'est déroulée l'inauguration du Skate-Park et du Pump-Track (entendez par là la piste de BMX, c'est-à-dire de vélo-cross) de Mireval.
Une réalisation de très grande qualité, dédiée à la jeunesse.

La jeune génération, nombreuse, était venue tôt prendre possession de ses nouveaux lieux de loisirs, devant les familles enchantées.

La représentation politique avait également répondu présent, avec Monsieur le Maire de Mireval, Christophe Durand, ses conseillers, en particulier Monsieur Jean-Pierre Démollière, l'adjoint chargé du dossier et de sa réalisation. Présents aussi, Monsieur le Député, Nicolas Demoulins, Monsieur le président de l'Agglopôle, François Commeinhes, la région était représentée par Monsieur André Lubrano, les conseillers départementaux, Madame Sylvie Pradeilles et Monsieur Jean-Pierre Bouldoire étaient avaient également repondu présent.

Il faut reconnaître qu'il a fière allure ce nouveau Skate-Park (dédié aux Rollers, aux Skate-Boards, aux trottinettes, aux BMX -vélos-cross-).

Il faut dire que les dieux du sports extrêmes se sont penchés sur sa conception, et les fées bienfaisantes ont veillé sur sa naissance.
Un air de FISE (Festival International des Sports Extrêmes) de Montpellier flottait sur l'esplanade Louis Huillet.
Hurricane-Montpellier, l'agence des sports extrêmes de Montpellier a participé à la conception de ces  réalisations, en particulier pour les enrobés de surface, et le bétons spéciaux.
Ont notait la présence de Monsieur BMX-Montpellier, dont vous avez sûrement noté les suspensions cyclistes sur les murs de notre capitale.
Présente aussi, La jeune association mirevalaise "les News-Boarders", constitués de jeunes adultes, fans, et de parents.
Cet ensemble a été conçu au travers d'une participation citoyenne, avec un sondage public et des réunions publiques.


Une piste de Pump-Track (les bosses) de 150 mètres de long, et un Skate-Park de 600 mètres carrés: voilà de quoi rendre jaloux les voisins.
Un coût global de près de 140 000 euros, supporté au tiers par les mirevalais, le reste étant partagé par l'Agglopôle, le Département, la Région, et l'Etat.
Restait, tout de même, à effectuer un important et nécessaire rappel au règlement, en particulier concernant la sécurité et les règles de vie, ce qui fût fait par Monsieur le Maire en personne:

  • accès au Park libre et gratuit.
  • le Park n'est pas surveillé.
  • équipements de sécurité obligatoires (casques, protections des coudes, des mains et des genoux).
  • les enfants de moins de huit ans doivent être accompagnés par un adulte.
  • ouverture de 8 à 18 heures d'octobre à avril et de 8 à 20 heures à la belle saison.
  • interdit au engins à moteur.
  • les BMX doivent être propres (pas de boue).

RR

A2MIMO, éditeur à Mireval: un nouveau titre prévu pour le 26 avril.

A2MIMO est une maison d'édition située à Mireval, créée et dirigée par Annie Pignol.
Dans ses premiers titres déjà parus, A2MIMO s'adresse (aussi) aux enfants.
Cette maison d'édition a deux collections :

  • la collection nature et environnement, avec deux titres déjà parus: "une dent de lion dans le jardin" et "des oreilles d'éléphants dans mon jardin".
  • la collection bien-être et développement personnel avec "quelle mouche t'a piqué?", déjà paru, et bientôt "13 ou comment saisir sa chance"

Des titres qui ne manqueront pas d'évoquer au lecteur attentif que cette maison d'édition a choisi de parler de la nature, de botanique et d'animaux, du questionnement enfantin sur le monde qui les entoure, avec une démarche pédagogique, mais toujours dans un langage détourné, poétique, avec une pointe d'humour.


Notez bien que le 26 avril paraît le dernier arrivé dans cette maison: "13 ou comment saisir sa (mal)chance".
Ce livre est signé d'Alexandra Mory-Béjar, pour le texte et d'Izumi Mattéi-Cazalis pour le graphisme.
L'ingrédient botanique est bien sûr l'incontournable trèfle à quatre feuille, mais bien sûr, aussi,  l'incontournable chat noir qui se mêlera à la fête.
Et lorsque ces ingrédients là se trouvent sur la route des deux copains, la mouche et le monstre, alors on est emmené à la rencontre de nos peurs et des superstitions populaires, des épreuves qu'il nous faudra surmonter en saisissant notre chance: le livre contient un dispositif ludique "magique" qui permet de trouver des porte-bonheur et offre une vision heureuse de cette aventure qu'est la vie.

Alexandra Mory-Béjar a choisi l'écriture pour s'exprimer, après une solide formation et une solide expérience en arts plastiques ( Ecole d'Arts Appliqués Olivier de Serres, puis designer créant des objets photographiques, des scénographies, des vidéos).
Izumi Mattéi-Cazalis diplomée des écoles supérieures d'arts appliqués Duperré, puis Estienne, elle est ensuite designer dans le graphisme, enseignante. Elle a illustré "les secrets du docteur Coolzen", de Raphaelle Giordano, aux éditions Dangles et "quelle mouche t'a piquée?" chez A2MIMO.

Les Editions A2MIMO seront présentes :

RR

Danse à Léo Malet

Ce samedi 7 avril, le centre Léo Malet a encore fait salle comble, le public n'a pas regretté d'avoir répondu présent ce soir là!
L'équipe du CCLM, particulièrement Elodie Saos (programmation-communication), avait dégoté, pour la seconde année consécutive une perle dans la création artistique de notre région en invitant EPSE Danse, école supérieure de danse ancrée à Montpellier.
Cette école, crée en 1980 et dirigée par Anne-Marie Porras est en lien direct avec la création chorégraphique internationale contemporaine. Elle forme de futurs danseurs professionnels, des pédagogues de la danse. Elle intervient à plusieurs niveaux:

  • dès le collège, en horaires aménagés
  • préparation au diplôme d'état de professeur de danse ( avec un taux de réussite supérieur à 80%)
  • individualisation des parcours de chaque élève
  • une collaboration avec les plus grands chorégraphes et les plus grands centres chorégraphiques dans le monde.

On a pu apprécier un spectacle composé de huit tableaux, s'enchaînant, du show en solo à couper le souffle (Squama chorégraphié et interprété par Zao Bastoi-Guichard, Exchanges, par Marguerite Bouvier, et William Cardoso-Gomes dans Awasch) à des tableaux avec des dizaines de danseurs. Des moments classiques, avec Casse-Noisette, dans une construction contemporaine, à des moments plus rocks, plus grunge, intégrant l'esthétique du Hip-Hop, tout en passant par une histoire bien européenne, avec des musiques yiddish. Des chorégraphies signées de Natacha Crouzet, Diane Peltier, Anne-Laure Giroud, Marie Christophe.
Anne-Marie Porras revendique être une chorégraphe du mouvement, et c'est bien ce qu'on a pu ressentir. Un mouvement qui façonne des structures spatiales sur scène, les organise, désorganise, les synchronise, ou les désarticule, avec une énergie époustouflante. Convergences puis chaos, reconstructions.
Le spectacle d'une jeunesse dansante qui saisit l'art de la chorégraphie pour exprimer les codes de son époque, pour submerger les anciens codes: l'art est toujours subversif. Loin des principes esthétisants, sclérosants, du business et de la distraction, la danse est un lieu privilégié du renouvellement des valeurs. La danse est bien plus que la danse: c'est une expression culturelle qui dit le monde, ses joies, ses contradictions, ses espoirs. Un art qui fait jaillir les passions, libre des combines et de la lassitude. La vie brûlante.
Qui a dit que la jeunesse est perdue, désoeuvrée? Qui a peur de la jeunesse?

RR



soutien à la navette des plages mireval-vic- frontignan plage

 

L'an passé, à la demande des élus vicois et mirevalais, une navette des plages avait été mise en circulation par le service transport de l'agglomération du bassin de Thau. La société Carpostal, délégataire du service transport de Sète Agglopôle Méditerranée avait toutefois posé les conditions suivantes pour que celle -ci soit reconduite: les recettes devront couvrir à minima 20% des dépenses évaluées à 33 000 euros.
La fréquentation de cette navette n'a probablement pas répondu à ces conditions puisque sur juillet-août 876 passagers ont été dénombrés. Mais il faut savoir que l'an passé, ce service avait été mis en place tardivement avec peu de communication. En outre le circuit  ne desservait pas les centres -villages ni le camping Altéa et le quartier de la roubine, obligeant les personnes éloignées du parking relais à sortir leur voiture pour rejoindre celui-ci....

Le tarif a été également un frein à l'utilisation de ce bus des plages, notamment pour les familles. Le tarif est le même que les autres services de bus de l'agglo, soit 2,20 euros aller/retour en tarif plein, coût supplémentaire non négligeable dans le budget vacances pour une famille. L'utilisation de la carte 10 trajets permet de réduire le coût, encore faut-il connaître son existence et mettre en place des points de vente appropriés (campings, offices de tourismes). Même si nous avons toujours tendance à minimiser le coût de la voiture pourtant non négligeable, pour que l'utilisation d'une navette des plages soit optimisée, il faut que son prix soit attractif.
Malgré les défaillances de l'an passé, bon nombre d'usagers ont utilisé cette navette avec satisfaction, notamment ceux qui se trouvaient près du parking relais (camping clos fleuri) et les jeunes.

Que fera le service transports de l'agglo cette année pour cette navette? Le bilan d'un tel service ne doit-il être que financier ?

Nous devons prendre en compte le bénéfice en matière environnementale quand le nombre de voitures diminue au profit d'un bus sur le site protégé des Aresquiers ainsi que le bien-être procuré par un transport collectif pour se rendre à la plage sans stress. (Demandons aux anciens qui se souviennent de l'ambiance chaleureuse du petit train de Palavas!)
Plusieurs cités touristiques l'ont compris , mettant en place des navettes estivales gratuites (entre autres île d'Oléron, la Baule, Pornichet). Tout est question de volonté politique: à titre d'exemple, pour la ville de Sète,  les moyens ont été trouvés pour proposer un service gratuit de bateaux bus desservant le marché et le théâtre de la mer.

Face à ces interrogations concernant ce service de navette des plages Mireval-Vic la Gardiole-Frontignan plage, des citoyens, au titre de collectif de soutien à cette navette, ont pris l'initiative de faire circuler une pétition sur les communes de Mireval et Vic la Gardiole pour demander, non seulement le maintien mais aussi l'amélioration de ce service pour l'été 2018. Les signataires revendiquent un  tarif  revu à la baisse ou la gratuité ainsi qu'une modification du trajet permettant de desservir le centre village et le camping Altéa.

 Affaire à suivre........

 

                                                                                                                                                                   Propos recueillis par S.Vimont Rispoli