Mireval

Démocratie locale: réunions par quartier.

Vendredi 30 mars, à Mireval, s'est tenue la réunion du quartier " les jardins de Mireval".
C'est la quatrième réunion, sur les cinq prévues. 
Ces réunions sont planifiées par l'équipe municipale, afin d'être à l'écoute des administrés: problèmes, revendications, projets. 
Une vingtaine de personnes avaient répondu présent, sur ce quartier.
Le Maire, en ouverture de réunion, a insisté sur le fait que cette concertation doit faire force de proposition, pour la gestion municipale, et a invité chacun à des prises d'initiatives nombreuses.
A l'ouverture de la discussion, de nombreux problèmes d'incivilités sont évoqués: vitesse des voitures, stationnements gênants, voiries, taillage des haies de clôture, enduits de clôture, dépôts intempestifs de déchets, crottes de chien...
Des problèmes d'éclairages publics sont notés: la mairie apporte des solutions en conformité avec la transition énergétique (ampoules à LED).
Certains problèmes, comme les décharges sauvages près de la Gare ne peuvent se résoudre qu'en concertation avec la mairie de Vic, et avec RFF.
Quand aux décharges sauvages sur la Gardiole, là c'est plus du ressort de l'Agglo, en concertation avec les autres communes et le service des forêts.
Une liste précise des points posant problème est dressée et des solutions sont mises en face.
Dans certains cas, la prise d'initiative collective peut être intéressante: gestion "collective"des îlots d'espaces verts.
D'autres, comme le stationnement intempestif des voitures doit être réglé par une prise de conscience de chacun: le parc automobile ne cessant d'augmenter, et il faut parfois savoir se garer "un peu plus loin" que devant sa porte, devant la boulangerie ou le marchand de tabac.
Des pistes sont envisagées pour progresser collectivement dans le respect du 30 km/h : signalisation, radars pédagogiques, passages piétons, pénalisation.
Sont évoqués également les problèmes liés à la desserte par les bus de l'Agglo (ligne 17) et est posée la question de la navette des plages.
On parle également de la "fête des voisins" et des repas partagés.

RR


Mireval, solidaire des naufragés des routes enneigées.

Ce mercredi 7 mars, à Mireval le Maire, Christophe Durand, a tenu à rassembler les acteurs de la solidarité spontanée qui s'est exprimée lors des épisodes neigeux de la semaine précédente.
Le dernier jour de février, dès 8 heures du matin, la neige a commencé a tomber.
Avant dix heures tous les bus étaient arrêtés.
Les routes étaient devenues impraticables.
L'épisode d'enneigement a duré deux jours, avant le retour à la normale.
C'est au cours de cet épisode que le préfet de l'Hérault a demandé à Monsieur le Maire de Mireval d'accueillir des naufragés de la route.
Ceux-ci, ayant abandonné leur véhicule autour de Montpellier, ont été acheminés par les pompiers, jusqu'à Mireval.
Là ils ont été pris en charge: accueil, repas, hébergement. Ils ont ainsi passé deux nuits dans notre commune.
Ils étaient onze, dont une famille avec deux jeunes enfants.
L'équipe municipale, les élus et les employés, les pompiers, les gendarmes et des bénévoles, ont été rudement sollicités ces deux jours.
En plus de cet accueil, il fallait aussi gérer les problèmes de Mireval enneigée: dégager certains accès, notamment le pont au dessus de la voie ferrée, en direction de Villeneuve lès Maguelone.
Tout cela avec le peu de moyen de déneigement dont dispose une petite structure comme notre commune.
Le Plan Communal de Sauvegarde a pu être activé (aide aux personnes âgées...)
A la fin, c'est beaucoup d'huile de coude et de bonne volonté qui ont été nécessaires.
Voilà pourquoi le Maire a voulu remercier solennellement tous les acteurs de cet élan de solidarité.
Cette solidarité qui à la fin crée de la solidarité par les liens qu'elle a permis de souder.
Notons que la maison Kouril, boucher-traiteur, a offert gracieusement les repas.

RR

regard sur le coran au cclm

 

Ce mardi 6 mars avait lieu au Centre Culturel Léo Malet une soirée hors programmation proposée par la Scène Nationale de Sète. Cette création de Michel André, directeur du théâtre de la cité à Marseille, et de Selman Reda comédien, aborde un sujet d'actualité: l'interprétation du Coran.
Des élèves du lycée Saint Joseph de Sète étaient largement présents dans la grande salle de Léo Malet, ce spectacle étant conçu pour être joué dans des établissements scolaires avec une visée pédagogique.

"Ne laisse personne te voler tes mots", joli titre pour ce spectacle qui invite chacun à faire son propre chemin pour comprendre le Coran datant du 7ième siècle, d'abord transmis par l'oralité, puis ensuite écrit.

Selman Reda, fort de son talent de conteur, nous raconte sa propre histoire ainsi que son cheminement intellectuel pour comprendre sa religion.
Il est né au Maroc, il arrive en France à l'âge de 4 ans avec sa famille. Il vit une enfance heureuse mais à l'adolescence, son père lui inculque les règles de la religion musulmane dont certaines présentent un caractère violent pour le petit franco-marocain qui ne comprend pas, entre autre, pourquoi il doit couper ses liens avec son copain non musulman. Fracture avec le père qui le rejette. Selman ne comprend pas qu'un Dieu puisse amener un père à mettre son fils dehors. Il trouvera des appuis pour s'en sortir, passera son bac, renouera ensuite avec sa famille. Mais surtout il voudra comprendre...il part dans une recherche à travers études et récits sur le Coran et l'histoire de la religion musulmane. Sa collaboration avec Rachid Benzine, islamologue réputé et enseignant à l'institut d'études politiques d'Aix en Provence, sera importante dans la création de ce spectacle.

Son spectacle, one-man- show chaleureux et captivant est une invitation au voyage dans l'Arabie du 7ième siècle. Les mirevalais se sont retrouvés dans la peau des bédouins luttant pour la survie de leurs tribus dans des conditions climatiques difficiles, ayant pour seuls biens leurs dromadaires, à une époque bien différente de la nôtre...
Le message est donc celui-ci : un texte quel qu''il soit, en l'occurrence le Coran, doit être replacé dans son contexte historique pour être compris, analysé, interprété. Comme le dit Rachid Benzine:

" Faute D'Histoire, on se raconte des histoires et ça finit par faire des histoires."

 

Jeunes et adultes présents pour débattre de ce sujet captivant

 

Ce voyage a donné lieu à un débat fructueux auquel les jeunes lycéens  présents ont largement participé. Ils ont montré leur désir de connaissance car le Coran est avant tout un objet de savoir, ils ont manifesté leur intérêt pour un sujet d'actualité: quels liens entre les dérives actuelles sous couvert de religion et ce texte produit il y a 14 siècles?
Le débat a également motivé les adultes, Selman Reda et Michel André ont apporté des réponses pertinentes aux nombreuses questions suscitées par ce spectacle.

"Ne laisse personne te voler tes mots" met chacun face à son intelligence et sa propre responsabilité. Un texte quel qu'il soit, est toujours réinterprété par les humains que nous sommes, chacun y projetant ce qu'il a en lui : ses propres désirs, sa sérénité ou sa violence...

Ce spectacle nous invite à ne pas stigmatiser un texte plutôt qu'un autre, une religion plutôt qu'une autre mais nous propose de toujours essayer de comprendre en re-contextualisant ; au delà du message culturel et du talent des artistes, c'est un appel à la tolérance.

Cette soirée mirevalaise était un peu une avant première. Ce spectacle a toutes les chances de se retrouver dans une future programmation de la Scène Nationale. A voir ou à revoir donc !

 

Sylvie Vimont Rispoli

 

 

Perturbations à la SNCF

La Mairie de Vic la Gardiole nous fait part de la communication de presse de la direction de la SNCF sur les perturbations liés au conflit en cours:

  • Début des mouvements de grève des le lundi 2 avril à 19 heures
  • fortes perturbations attendues le mardi 3 avril
  • une information continue sera disponible en ligne sur sncf.com et aussi sur l'appli SNCF, dès dimanche 1er à 17 heures

RR

Création d'entreprise: L'agglo Séte-Agglopole-méditerranée accueille une conférence sur la création d'entreprise à Vic la Gardiole, le 29 mars. (2)

Séte-Agglopole-Méditerranée accueille l'association locale Initiative-Thau, pour une conférence sur la création d'entreprise:

ce jeudi 29 mars à 9 heures, à l'hôtel de ville de Vic la Gardiole.


Initiative-Thau est la représentante locale d'Initiative-France.
C'est une association de bénévoles, avec de nombreux partenaires:

  • L'ADIE: micro-crédit pour créer sa boîte.
  • L'AIRDIE: représentant local de France-Active est expert en financement des entreprises.
  • La CCI de l'Hérault: la Chambre de Commerce et de l'Industrie.
  • La CMA de l'Hérault: la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.
  • Le CREALEAD: coopérative d'entrepreneurs.
  • La BGE: écosystème de partenaires institutionnels, privés ou publics, dédiés  à l'entreprise, l'initiative, la création et la reprise.

La création d'entreprise est un gisement important d'emploi.
Initiative France a contribué à créer 28 000 emplois et en consolider 26 000, avec un taux de pérennité à 91% à trois ans.
En particulier elle s'attache à aider aussi ceux pour qui il est plus dur de créer sa propre entreprise: les femmes, les personnes âgées de moins de 30 ans ou de plus de 45.
Elle souhaite par son action contribuer à la création, à la reprise, à l'innovation, à l'initiative, à construire l'économie de demain, par la création d'emplois.

Une pré-inscription par mail est requise: voir le site d'Intitiative-Thau.

RR

antigone aujourd'hui ou le mythe revisité

 

 

Ce vendredi 9 mars, le lendemain de la journée du droit des femmes, la compagnie "Mr Jean et Mme Jeanne"  a présenté au public mirevalais une Antigone actuelle et surprenante.

Les deux acteurs metteurs en scène ont fait le choix du burlesque  pour interpréter la tragédie grecque ré-actualisée. C'est sur l'autoroute A68 que les deux frères Polynice et Etéocle s'entretuent, l'un dans un semi remorque, l'autre sur un skooter. Hassan Tess et Amélie Vignaux jouent tous les personnages avec un talent clownesque exceptionnel, ils se suffisent à eux-mêmes, pas de décor ni de jeu de lumière. Du spectacle vivant, intégrant tout ce qui se passe dans le public.

La tragédie de Sophocle ainsi revue, c'est à la fois déroutant et merveilleusement délirant. Néanmoins, la comédie et le jeu burlesque absolument époustouflant sont au service de la tragédie grecque, la portée universelle du mythe est sauvegardée. La ré-écriture à la sauce actuelle nous fait prendre conscience que, bien souvent aujourd'hui même la tragédie est banalisée ou déniée. Pour faire face à l'abus de pouvoir ou simplement exercer un contre pouvoir toujours nécessaire nous avons bien besoin de résistance, en somme de figures d'Antigone.

Le roi de Thèbes est le nouveau Président qui ne veut pas revenir sur la loi qu'il a lui seul édicté malgré les remous que suscite dans le peuple l'interdiction d'enterrer Polynice. Antigone, jeune femme rebelle, presque adolescente tient tête à son oncle Créon. Antigone sait qu'il existe une Loi qui dépasse la raison d'état invoquée par Créon: Loi divine ou éthique humaine. Opposition toujours d'actualité entre la figure du chef incarnant les petites lois humaines toujours à revoir et les autres. Opposition entre éthique et politique aussi. Créon ne résoudra pas cette tension dialectique et restera campé sur sa position malgré l'avertissement du devin Tirésias. Alors tout se terminera dans la pire tragédie, seule Ismène, la soeur bien aimée d'Antigone survivra. Le personnage d'Ismène est souvent oublié dans les diverses versions de la pièce. Ici , " Mr Jean et Mme  Jeanne" lui donne une place.
Ismène ne suivra pas sa soeur Antigone ; pour elle il faut respecter la loi du président, fut-elle injuste. Ismène aspire simplement à vivre tranquille, elle veut faire des gâteux au chocolat et avoir des enfants. Elle se retrouve seule, sans personne avec qui partager le gâteau au chocolat.

Peut-on se contenter de suivre son désir personnel sans voir et sans combattre les injustices parfois imposées par des lois humaines? Redonner une place à Ismène, n'est-ce pas montrer que le singulier s'articule toujours au collectif?

 

Des jeunes et des moins jeunes réunis pour échanger dans la convivialité

 

Le parti pris burlesque fait de" Antigone Couic Kapout" un spectacle drôle et chaleureux à la portée de tous sans nous faire oublier la portée du mythe aujourd'hui.  Ce spectacle conçu pour être joué dans des lieux divers, cafés, scènes ou en extérieur est à voir ou à revoir sans modération.

 

Sylvie Vimont Rispoli

Succès du tablao flamenco à Mireval

Succès de la soirée organisée par l'association "Las Flamencas et Sevillanas de la Gardiole", au Foyer des campagnes de Mireval, ce samedi 3 février 2018.
Après son loto, il y a quinze jours, l'association a de nouveau rempli Le Foyer des Campagnes.
Sur scène, un tablao composé du jeune et talentueux danseur Alexis Laurens, par ailleurs professeur de flamenco, sevillanas et rumbas dans cette association, de la danseuse, Laura Clemente, que l'on ne présente plus, et qui est la maestra du jeune Alexis, tablao composé également du chanteur de caractère Cristo Cortés, et du guitariste Anthony Ortiz, maître des harmonies, des mélodies, du rythme.

  • 2018 flamenco mireval alexis 1 750
  • 2018 flamenco mireval alexis 2 750
  • 2018 flamenco mireval final sevillana 750
  • 2018 flamenco mireval laura  750
  • 2018 flamenco mirevalchanteur et guitariste 750
  • 2018 flamenco mirevalchanteur et guitariste-1 750

Le tablao flamenco ce soir là a réuni quatre artistes, artistes au sens éthymologique, réunis par l'esprit et les codes du flamenco. Ne pensez pas que les danseurs  ne font seulement que danser: Alexis et Laura sont des percussionnistes virtuoses. Et lorsqu'ils ne dansent pas, ils accompagnent le rythme aux palmas, exercice périlleux, amateurs s'abstenir!
Ce Tablao là a offert un spectacle vibrant, énergique et sensuel, à un public qui l'a reçu dans le partage.
Une communion avec les anciens, qui ont gardé en eux la force de leurs origines, avec leurs enfants qui ont repris le flambeau de cette culture ancestrale, c'est la difficile voie, choisie et assumée par Laura Clemente. Cette génération de fils de migrants l'a à son tour transmis aux jeunes, comme Alexis Laurens, brillant élève de Laura, à la carrière prometteuse.
Emotion aussi de voir les derniers arrivés, à peine sachant marcher, s'enflammer à leur tour pour cette musique, ces rythmes, ces chants, cette danse.
Un public enthousiaste et captivé par la magie renouvelée du flamenco.

RR

deux belles soirées en perspective au cclm

 

Ce samedi 3 février à 20h30 au Centre Culturel Léo Malet

Si vous avez manqué les précédentes soirées de la compagnie du capitaine et si vous aimez les spectacles participatifs, réservez vite votre soirée!

C'est vous qui décidez du contenu du spectacle interprété par les comédiens. Soirée familiale à partir de 12 ans.

 

 

AUTRE SPECTACLE à NE PAS MANQUER:

ROYALE LEGENDE le VENDREDI 9 FEVRIER à 20h30

Cette pièce écrite par Frédéric Mancier et Bernard Larré relate une correspondance fictive entre Marie-Antoinette et le chevalier d'Eon. Vingt ans d'une fidèle amitié à laquelle l'échafaud mettra fin...

Une façon particulière de voir les années précédant la révolution française à travers une histoire tout simplement humaine.

Ce spectacle mis en scène par Xavier Berlioz a fait ses preuves, énorme succès à Avignon puis à Paris, une chance de le voir programmé à Mireval.

 

Le spectacle sera suivi d'une rencontre avec les artistes et l'association M'CCLM vous accueillera avec une buvette et une petite restauration.

Pour réserver: 07 83 22 14 59 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  Sylvie Vimont Rispoli

 

Vœux du Maire

Une assistance nombreuse et attentive a rempli le centre Léo Malet, ce dimanche 7 Janvier 2018, pour la traditionnelle cérémonie des vœux du Maire. On notait la présence, ou la représentation, de la région Occitanie, du département de l'Hérault, de la Métropole du Bassin de Thau, du Député, des élus de la commune, de la Gendarmerie, des pompiers, des associations mirevalaises, sans compter le public des mirevalaises et mirevalais de tous âges.

Cristophe Durand, Maire de Mireval a prononcé ses vœux à tous. Vœux de santé, de bonheur, de prospérité, de réussite dans les projets engagés, qu'ils soient personnels, professionnels, ou bien associatifs.
Le Maire a placé cette cérémonie sous l'égide du soixantième anniversaire de l'appellation "Muscat de Mireval", la plus belle réussite économique et culturelle du village.
                
                
Crédit photos: © Ophélie Agez/Ville de Mireval

Dans son discours, Christophe Durand a rappelé le résultat du dernier recensement: 3400 personnes habitent ce village.
Puis il a fait le bilan des réalisations municipales au cours de l'année 2017.
La plus importante d'entre elle, le skate-park, associé de son pump-crack (bosses pour les VTT) dont toute la partie administrative est achevée, sera réalisée en 2018.
Puis il est fait la liste des nombreuses actions municipales de l'année écoulée:

  • sécurisation des piétons ( trottoirs, ralentisseurs, vidéosurveillance)
  • solidarité : Téléthon (6500 euros versés à l'AFM), sensibilisation à la propreté de la ville(opération "Mireval fais-toi belle").
  • animation, en particulier vers l'enfance: partenariat avec la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, arbre de Noël.
  • aménagement (en projet: esplanade Louis Huillet et plateau sportif)

Les projets pour l'année 2018 ne manquent pas, mais ils dépendent des possibilités de financement des communes dans le cadre de la suppression de la taxe d'habitation.
Le Maire nous fixe donc un rendez-vous au printemps pour préciser ces projets.

Le Maire tient à terminer ce discours par un hommage chaleureux au Muscat de Mireval, une appellation gratifiant à la fois un savoir-faire (vin doux naturel, muté avec du marc), un cépage (le muscat petit grain), et un terroir (des terrasses calcaires exposées au sud et descendant sur la Méditerranée).
Citant les travaux de l'historien Henri Calhiol, il rappelle que le vin de muscat de Mireval est reconnu dès le XIVième siècle par Guy de Chaulhac. En cette époque Montpellier est une des trois cités phares du Royaume de Majorque, avec Palma et Perpignan. Mireval cette cité où fut conçu Jaume Le Conquérant, fils de Pierre d'Aragon et de Marie de Montpellier. Guy de Chaulhac, illustre chirurgien est resté  célèbre par sa traduction en langue d'Òc du traité de Chirurgie d'Abdu Qassim. Ce dernier est lui même chirurgien Andalou du Xième siècle - le siècle de Gerber, ce n'est pas un hasard - et cette traduction occitane servira dans toute l'Europe jusqu'au XVIIième siècle.
On n'oubliera pas non plus de citer Thomas Platter (médecin suisse) et Olivier de Serres (agronome), qui tout deux, ont, au  XVIième siècle, glorifié le Muscat de Mireval.

Et Christophe Durand de citer Rabelais
"merveilleux espace de lumière, d'éclatante beauté et de richesse exposées :
à moi, il me semble que soit vin de Mirevaux, car avant boire je l'imaginais".

RR

Las Flamencas de la Gardiole fait son Loto

Animation des grands jours au Foyer des Campagnes, ce dimanche 7 janvier 2018 à Mireval.
Pour son Loto, l'association de culture andalouse "Las Flamencas et Sevillanas de la Gardiole" a fait carton plein: toutes les tables ont été prises d'assaut, au parterre, dans les alcôves, sur le balcon. Un nombre impressionnant de lots à emporter, tous plus intéressants les uns que les autres, pour autant de quines surprises.

  • 2018 Mireval Janv. Loto - 1
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 10
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 11
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 2
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 3
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 4
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 5
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 6
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 7
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 8
  • 2018 Mireval Janv. Loto - 9

Le succès de cette après-midi festive, offerte par Las Flamencas et Sevillanas de la Gardiole, nous rappelle que cette association organise des cours de danse Flamenco, les mercredis

Moins de 7 ans       17 à 18 heures
7 à 10 ans    18 à 19 heures
Flamenco    19 à 20 heures
Sevillanas    20 à 21 heures

Le bailador Alexis Laurens, formé auprès de la danseuse reconnue Laura Clemente, et dans les écoles de Sevilla, se fera un plaisir de vous initier aux secrets des palmas, du zapateado, et du baile flamenco, con arte y duende.
Notez également que l'association propose des spectacles. Retenez bien

le samedi 3 février 2018 à 21 heures,

au Foyer des Campagnes de Mireval

L'association "Las Flamencas et Sevillanas de la Gardiole" invite ce soir-là un tablao à faire trembler tout Mireval:
le danseur Alexis Laurens, la danseuse Laura Clemente, le chanteur Cristo Cortes et le guitariste Anthony Ortiz, et tout cela pour seulement 8€ (5€, tarif enfants).
A ne rater sous aucun prétexte.

RR

Dernier départ pour Pluton avec Gween Aduh à Mireval

 

Ce samedi 9 décembre, dès 19h30, le hall du Centre Culturel Léo Malet était rempli de mirevalais , de vicois et autres, dégustant les produits de la Ferme Marine des Aresquiers et les pâtisseries proposées par l'association M'CCLM. Comme à l'accoutumée, l'ambiance était chaleureuse et conviviale avant que le spectacle commence.
Mais que venait faire tout ce monde à Mireval ? Très vite la grande salle s'est remplie pour écouter Gween Aduh qui les invitait à se connecter avec les extra-terrestres afin de quitter la Terre pour Pluton. Ce comédien de talent, à la fois magicien, mentaliste et humoriste incarnait un professeur de physique de classe de cinquième, Monsieur Jambou. Celui-ci avait été choisi par" les frères plutoniens"pour convaincre des terriens de partir pour Pluton avant la fin du monde prochaine. Mais attention, il n'y aura pas de place pour tous ! Que faire pour être élu?
Ce professeur fou nous proposait donc une conférence du C.R.E.A.T (centre de recherche et d'études des amis de la terre) sur ce thème....

Le public mirevalais a été bon élève, surtout ceux qui, invités sur scène, ont vécu de près les tours de magie de l'artiste ! La conférence de monsieur Jambou ne pouvait être que délirante, mêlant le burlesque et la magie au nonsense anglais. La mise en scène était de l'humoriste François Rollin ; la conjugaison des talents des deux artistes a donné à voir une pièce déjantée et époustouflante. Un grand moment de plaisir et de rire pour le public dont Monsieur Jambou se moquait pourtant allègrement !

Mr Jambou fait chanter au public la prière permettant d'être élu pour partir pour Pluton. La soucoupe , à gauche est prête...


Au delà de l'humour, cette pièce tourne en dérision la crédulité des humains, parfois prêts à se laisser convaincre pour aller vers un ailleurs qu'ils croient meilleur. Nous pouvons y voir une critique des dérives sectaires de tout bord.

Gween Aduh jouait à Mireval la dixième et dernière représentation de "Partons pour Pluton". Ce spectacle original était un beau cadeau de toute l'équipe du CCLM fait aux mirevalais. A l'issue de la représentation, le bar était de nouveau ouvert pour échanger, autour d'un verre, en toute simplicité avec l'artiste qui a reçu une magnifique plante de la part de l'association M'CCLM.

 

Gween Aduh reçoit son présent dans l'ambiance chaleureuse de Léo Malet

Gween Aduh est parti pour Pluton une dernière fois à Mireval ce samedi. Néanmoins il continue son chemin avec succès. En 2016, il a été récompensé d'un Molière pour sa prestation dans l'adaptation de "Faux British" par la Compagnie des femmes à barbes ; il poursuit actuellement sa route dans "Le gros diamant du prince Ludwig"avec cette même compagnie au théâtre du gymnase à Paris.

 

Merci encore à toute l'équipe du Centre Culturel Léo Malet qui nous choisit des spectacles de qualité pour le bonheur de tous.

Sylvie Vimont Rispoli