Montbazin

"Au bord de l'eau" Photographies de Didier Garnier

#

Didier Garnier expose certaines de ses photographies à la Chapelle Saint Pierre de Montbazin, sur le thème : "Au bord de l'eau".

Exposition du 23 août au 10 septembre ouverte du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h.

 

Florence Guy expose ses oeuvres à Montbazin

mtb040817DSC_0013 (2)

Ce vendredi 4 août, la Mairie de la ville de montbazin était heureuse d'accueillir Florence GUY pour la féliciter sur son travail très  expressif et sur une exposition qui invite le visiteur à s'imprégner de sa recherche d'harmonie avec, dans ses oeuvres, des  jeux de contrastes, entre abstrait et figuratif, vides et pleins, rugueux et lisse, ombre et lumière, reflétant une recherche d'osmose entre la matière et le corps en mouvement.

mtb040817DSC_0011 (2)

Née le 24 novembre 1986 à Montpellier, Florence GUY est attirée très tôt par le dessin et toutes les disciplines picturales. Réalisant des portraits dessinés très fidèles et étant depuis toujours fascinée par l’expression et le réalisme des statues, elle se lance dans la sculpture à l’âge de 18 ans. Ce don lui permet de modeler avec force et sensibilité des hommes, des femmes, des couples élancés et des bustes figuratifs et expressifs.

Depuis 2010, elle anime des stages proposés par le Service Orientation Jeunesse de la Ville de Castelnau-le-Lez pour des groupes d’enfants et adolescents. Aujourd’hui installée sur la commune du Crès, elle dirige divers ateliers de dessin, peinture et sculpture au sein de l’association « Aletheia Atelier d’Art ».

mtb040817DSC_0007 (2)

En 2012, elle intègre une école d’animation 3D et d’effets spéciaux numériques, ARTFX, où elle enseigne le volume et l'anatomie.

« L’Etre » est au centre de mon projet sculptural. « Etre » signifie apparaître en s’épanouissant, sortir de l’occultation. La terre est un matériau de prédilection pour faire surgir au paraître, pour arracher à l’ombre, au bloc une idée, un mouvement, une attitude, une expression, une présence. »

Florence fait naître de la terre, des visages, des formes et des corps nus où s’harmonisent courbes, tendresse et volupté.

mtb040817DSC_0010 (2)

Pour cette autodidacte qui a réalisé un certain nombre de pièces sculptées pour des particuliers, associations et collectivités publiques, exposer ses oeuvres dans la belle chapelle Saint Pierre était un honneur et un plaisir qu'elle souhaitait partager avec les visiteurs...

Il faut savoir que Florence est depuis longtemps reconnue comme une grande sculptrice car après avoir créé le buste de « Blanchette » en 2005 pour le 50ième anniversaire de sa mort, elle réalise un buste de Jean Paul II, aujourd’hui exposé dans l’Allée qui porte son nom à côté de l’église St Jean-Baptiste (XIIème) de Castelnau-le-Lez. Depuis 2005, elle crée chaque année le « Lez d’Or », trophée du festival régional de Théâtre « Festilez ».

En 2006, elle crée une sculpture symbolisant l’harmonie et l’alliance entre les peuples qui sera choisie par la ville de Castelnau-le-Lez comme cadeau lors du 25ième anniversaire du Jumelage avec Plankstadt (Allemagne).

Et en observant des encres réalisées avec de l'encre de Chine et du brou de noix, le visiteur pourra apprécier l'étendue du talent de Florence.

Entrée libre du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h, jusqu'au 20 août 2017.

 

Florence Guy va exposer à Montbazin

mtb 28 7 17CaptureNée le 24 novembre 1986 à Montpellier, Florence GUY est attirée très tôt par le dessin et toutes les disciplines picturales. Réalisant des portraits dessinés très fidèles et étant depuis toujours fascinée par l’expression et le réalisme des statues, elle se lance dans la sculpture à l’âge de 18 ans. Ce don lui permet de modeler avec force et sensibilité des hommes, des femmes, des couples élancés et des bustes figuratifs et expressifs.

Autodidacte, elle réalise un certain nombre de pièces sculptées pour des particuliers, associations et collectivités publiques. Après avoir créé le buste de « Blanchette »* en 2005 pour le 50ième anniversaire de sa mort, elle réalise un buste de Jean Paul II, aujourd’hui exposé dans l’Allée qui porte son nom à côté de l’église St Jean-Baptiste (XIIème) de Castelnau-le-Lez.Depuis 2005, elle crée chaque année le « Lez d’Or », trophée du festival régional de Théâtre « Festilez ». En 2006, elle crée une sculpture symbolisant l’harmonie et l’alliance entre les peuples qui sera choisie par la ville de Castelnau-le-Lez comme cadeau lors du 25ième anniversaire du Jumelage avec Plankstadt (Allemagne).

Après l’obtention d’une licence en Arts Plastiques en 2007, Florence donne des cours de sculpture en structure associative, et depuis 2010, anime des stages proposés par le Service Orientation Jeunesse de la Ville de Castelnau-le-Lez pour des groupes d’enfants et adolescents. Aujourd’hui installée sur la commune du Crès, elle dirige divers ateliers de dessin, peinture et sculpture au sein de l’association « Aletheia Atelier d’Art ». En 2012, elle intègre une école d’animation 3D et d’effets spéciaux numériques, ARTFX, où elle enseigne le volume. « L’Etre » est au centre de mon projet sculptural. « Etre » signifie apparaître en s’épanouissant, sortir de l’occultation. La terre est un matériau de prédilection pour faire surgir au paraître, pour arracher à l’ombre, au bloc une idée, un mouvement, une attitude, une expression, une présence. » Florence fait naître de la terre, des visages, des formes et des corps nus où s’harmonisent courbes, tendresse et volupté.

Ce jeu de contrastes, entre abstrait et figuratif, vides et pleins, rugueux et lisse, ombre et lumière, reflète une recherche d’harmonie entre la matière et le corps en mouvement.

Michel Ballet expose à la Chapelle Saint Pierre

"Dans la peinture il y a la manière de peindre et autre chose, cet autre chose doit générer la passion, le rêve et le talent."

Pour Michel Ballet, c'est devenu une devise, loin de la figuration. Michel Ballet expose ses œuvres jusqu'au 30 juillet à a chapelle Saint Pierre de Montbazin.mtbDSC_0262

Michel Ballet, Artiste de Frontignan, peint la transparence et le passage d'un état à un autre.

mtbDSC_0269

"Il s'agit aussi bien d'état mental que d'état physique, puisque sa peinture est abstraite. Il n'y a que trois états physiques (solide, liquide, gazeux). Pour les états mentaux, c'est moins clair: les catégories sont plus difficiles à définir, c'est comme les couleurs ; mais il n'y a aussi que trois couleurs (bleu, jaune et rouge) et toutes les autres ne sont qu'un mélange de ces trois là. Peut-être aussi n'y a-t-il que trois états mentaux (mélancolie, volonté, passion) et que tous les autres n'en sont que des combinaisons."

"Ce la expliquerait la capacité de la peinture abstraite à évoquer les sentiments et à susciter les émotions." et il rajoute : " Je fais quelque chose qui ne s'épeluche pas, qui ne se démonte pas, qui vaut par ses accidents, que l'on accepte ou pas".

Ce vendredi 21 juillet, la Mairie de la ville était heureuse de l'accueillir pour le féliciter sur son travail et sur une exposition qui invite le visiteur à laisser son esprit s'imbiber par une peinture faite de combinaisons quelquefois accidentelles.mtbDSC_0270

D'ailleurs Jean-Yves Bresson précise à son sujet : "Connaissez-vous les bouillottes magiques ?C'est une poche remplie d'un liquide transparent (un mélange d'eau et d'acétate de sodium), avec un petit morceau de métal à l'intérieur. Vous tordez le morceau, tout à coup le liquide devient opaque et se solidifie, en dégageant beaucoup de chaleur (55°)."

"Quand elle a rendu toute sa chaleur, quand « le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige » dirait Baudelaire, pour régénérer la bouillotte, on la met dans l'eau bouillante, et le solide blanc se liquéfie et redevient transparent. Eh bien le curieux phénomène de la bouillotte magique est sans doute très proche de ce qui arrive au cerveau de Michel Ballet quand il crée et qu'il se produit, comme il le dit « cet autre chose qui fait la passion, le rêve ».

 

Son talent, c'est la capacité d'activer ce phénomène, c'est le petit bout de métal que l'on pince et par lequel tout arrive." Des œuvres qui tendent peu à peu vers la transparence et la recherche d'une lumière intérieure que certains pourront capter dans sa peinture Exposition des œuvres de Michel Ballet du 12 au 30 juillet à la chapelle Saint Pierre de Montbazin. Entrée libre. Chapelle ouverte du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h.

Grosse soirée à Montbazin pour le Festival de Thau

La soirée avait commencé au Jardin méditerranéen de Montbazin, à la chapelle Saint Pierre avec un Eco-Dialogue sur le thème des océans sans poissons sachant que le poisson est à la base de l’alimentation d’une large part de l’humanité.http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2017/07/montb-18-07-17DSC_0275-38.jpg

 Mais à 20 h, BETTY ARGO, une découverte régionale, allait mettre du rythme dans un Duo franco-suédois d’électro pop : Betty nous transportait dans un univers où la mélodie se pose en souveraine.

montb 18 07 17DSC_0271 (42)

Livrée par la voix typée de Lena, soulignée subtilement par les chœurs d’Arnaud l'on prenait beaucoup de plaisir à s'imprégner des chansons acoustiques qui se transformaient et s’électrifiaient au fil du temps, car le duo trouve son équilibre et confirme son originalité à chacun de ses concerts. Leur dernier single est sorti en mai 2017, et ils ont libéré encore une fois, à Montbazin, une énergie toute singulière, en justesse, et des refrains qui collaient à la peau des spectateurs.

Plus tard, LA CAFETERA ROJA avec ses trois nationalités, et ses quatre langues, ne se faisait pas attendre. La Cafetera Roja est un groupe cosmopolite composé de six musiciens originaires de France, d’Autriche et d’Espagne, marquant un trait d’union entre trip-hop, hip-hop et musique latine. Citoyens d’Europe et du monde.

montb 18 07 17DSC_0290 (22)

  Naviguant entre spleen et exaltation, la voix féminine apporte sa sensualité et sa fragilité, complétant l’énergie apportée par le flow hip-hop du MC. Guitares électriques, basse, batterie, clavier et violoncelle qui y trouvent leur place pour enrichir les mélodies. Dans leur dernier album «One Shot» sorti le 31 mars 2017, ils continuent d’osciller tout aussi librement entre les univers, les langues, et les instruments, et offrent de riches mélodies, fluides et imprévisibles.

Une très belle soirée appréciée par un public bien nombreux qui se déplacera certainement ce mercredi car à partir de 20 h 30, à l'Abbaye de Valmagne ce sera ORIENT EXPRESS par Walid Ben Selim (création régionale du +SILO+) et ses Vibrations poétiques de l’Orient.

montCapture"Un long voyage est un premier pas d’abord. Et il est toujours une aventure au cours de laquelle les lois et les habitudes qui gouvernent nos vies normales relâchent leur emprise."

"Dans Orient Express, Walid Ben Selim, Nan Jiang et Florian Baron se trouvent réunis, chacun ignorant le passé des autres, le parcours et le futur qui les lie, tous entraînés vers leurs sorts personnels."

L’Express passe, sorte de champs de bataille musical d’où surgit chaque note au gré d’un récit poétique. Ici, échappant au quotidien, prenant une sonorité irréelle.

Exposition à la chapelle Saint Pierre de Montbazin.

"Dans la peinture il y a la manière de peindre et autre chose, cet autre chose doit générer la passion, le rêve et le talent."

Exposition des oeuvres de Michel Ballet du 12 au 30 juillet à la chapelle Saint Pierre de Montbazin.
Entrée libre. Chapelle ouverte du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h.
Vernissage de l'exposition le 21 juillet à 18 h 30.

Michel Ballet peint la transparence et le passage d'un état à un autre. Il s'agit aussi bien d'état mental que d'état physique, puisque sa peinture est abstraite. Il n'y a que trois états physiques (solide, liquide, gazeux). Pour les états mentaux, c'est moins clair: les catégories sont plus difficiles à définir, c'est comme les couleurs ; mais il n'y a aussi que trois couleurs (bleu, jaune et rouge) et toutes les autres ne sont qu'un mélange de ces trois là. Peut-être aussi n'y a-t-il que trois états mentaux (mélancolie, volonté, passion) et que tous les autres n'en sont que des combinaisons. Ce la expliquerait la capacité de la peinture abstraite à évoquer les sentiments et à susciter les émotions.

» en savoir plus

Les Assiettes gourmandes, c'était à Montbazin

Comme chaque année en juin, le CPIE Bassin de Thau, au travers les citoyens bénévoles et producteurs de Paniers de Thau, organise ses Assiettes Gourmandes.

Le principe est simple : les producteurs locaux engagés dans le circuit-court proposeront leurs produits cuisinés à des prix abordables : vous composez votre assiette selon vos envies. Ces moments conviviaux sont accompagnés de stands pédagogiques et de musiciens, pour une ambiance festive garantie !

Une façon de découvrir les produits du terroir, de rencontrer les producteurs de nos régions et de soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement.​ Et après Frontignan, c'était le tour de Montbazin.

En effet, en 2008, des citoyens Montbazinois ont initié, avec des producteurs, la mise en place de vente directe sur le village de façon informelle (pain, poisson, viande). Suite à la projection du film « nos enfants nous accuseront » dans le cadre de l’Agenda 21, une synergie a commencé à se mettre en place entre ces petits réseaux informels pour donner naissance aux Montbazinovores.

C’est donc dans le cadre de son agenda 21 que la commune de Montbazin a souhaité mettre en place une action pour « favoriser les circuits courts » sur son territoire et ainsi soutenir cet élan citoyen.

Un groupe de citoyens bénévoles et d'élus coordonne actuellement ce projet, et développe le réseau existant de producteurs avec une aide du CPIE Bassin de Thau (organisation, outils de gestions, etc.). Annie, Marie-Lyse, Brigitte, Philippe, Emilie et Emmanuelle sont les consommateurs relais des Montbazinovores.

Ils veillent au bon fonctionnement des livraisons qui ont lieu tous les jeudis soirs à la salle polyvalente de Montbazin. Et ce jeudi 22 juin, dès 18h à la salle polyvalente de Montbazin différents producteurs locaux vous proposaient des portions cuisinées et accessibles en prix avec en prime une belle animation.

Exposition Nina Loupiac à Montbazin

 

Nina Loupiac expose ses oeuvres à la Chapelle de Montbazin du 21 juin au 9 juillet.

Chapelle ouverte du mercredi au dimanche.

Vernissage le vendredi 30 juin 18 h 30 à la chapelle.

Entrée libre

Montbazin fête la Musique

Comme les années précédentes la MJC de Montbazin en partenariat avec l'Aquarium Café organise la "Fête de la Musique" à la place des Colonnades à Montbazin. le 21 juin.

"Nous serons présents dès 18h30. Pour vous restaurer sur place l'Aquarium Café ainsi que César Pizza seront à votre disposition."

Au programme dès 19 h :

1ère partie : "l'Atelier de Jazz de la MJC de Montbazin",
2ème partie : "Les Joyeux Dépressifs" de Montbazin,
3ème partie : Le groupe montpelliérain "Plan B".


La scène est ouverte, alors venez avec vos instruments !

Montbazin : le Marché des Potiers sous un soleil de plomb

Cette année 2017 était une année particulière  pour le marché des potiers de Montbazin.

Pour sa 22ème édition, Nathalie Berthaud et l’association Régionale"Terres en Méditerranée", avec le soutien de la Mairie de Montbazin, ont pour la troisième fois organisé ce marché mettant à l’honneur le savoir faire des céramistes et la transformation de la Matière.

 Les différentes techniques, matières, formes et couleurs vous attendaient dans le beau jardin Méditerranéen de Montbazin illuminé par le soleil qui valorisait toutes ces créations.
Par des conditions météorologiques estivales, le public est venu nombreux, à la rencontre des céramistes, fidèles au poste, lors du marché des potiers de ce jeudi 25 mai. Des nouveaux et des habitués bien courageux sous un soleil de plomb. Un atelier ludique était proposé sous des parasols aux petits et grands, qui pouvaient également assister à des démonstrations et apprendre différentes techniques, avec les plaques ou les colombins, par exemple.

Tandis que Laure Tondon, Maire de Montbazin, remerciait un à un les fondateurs, organisateurs et intervenants, soutenue par ses confrères, Maires des villages voisins, ainsi que deux Conseillères Départementales, les visiteurs s’empressaient d'admirer toutes ces créations, et de s'offrir la plus belle, à leurs yeux.

Mais cette année, avec la disparition de Pierre Bock, ce marché était empreint d'émotion car , initié et porté par Pierre et Monique Bock durant 19 ans, il a une belle renommée. D'ailleurs, eux-deux, avaient réussi à fédérer autour de cet art, bon nombre de passionnés. L'an passé encore, il avait tenu à être présent.

En parallèle, l'exposition à la Chapelle, juste au-dessus du Jardin, lui est consacrée cette fois, avec des poteries et des photos, une belle façon de lui rendre hommage et une bonne occasion pour prolonger la visite.
Un évènement qui perdurera dans le temps et qui attirera de nouveau chaque année, de nombreux visiteurs passionnés.

La buvette les attendait aussi à l'ombre des oliviers du Jardin Méditerranéen, et la journée se poursuivit dans une ambiance chaleureuse, mêlant artisanat et convivialité.

 

Laure Tondon, maire de Montbazin : "une manifestation incontourable" empreinte d'émotion en 2017

"La Commune de Montbazin est heureuse de vous accueillir à l'occasion du 22e Marché des Potiers.
Ce marché, pendant 19 ans, a été porté par Pierre & Monique BOCK que je remercie ici très particulièrement. Ils en avaient fait un des marché des plus apprécié et... de renommée jusqu’en 2009 date à laquelle ils ont pris une autre route.

Après une pause de 5 ans, la volonté du conseil municipal a été de reprendre cet événement, avec un grand succès ce qui fait que nous sommes réunis pour la 22e année.

Montbazin était et est destiné à avoir son marché des potiers, car il ne faut pas oublier que Montbazin est un ancien village potiers du temps Gallo-Romain. Au lieu-dit les TUILIERES, on trouve la présence de deux gros fours, d’un dépotoir d’amphores et de construction liées à l’officine. Quand on trouve des ruines ou des vestiges, c’est toujours la poterie qui reste.

Mais pour les potiers... il n’y a pas de temps... car la main de l’homme préhistorique et celle du céramiste contemporain pétrissent la même matière: l’argile dont l’homme, à travers son expression personnelle, fait un Art au quotidien. Voilà peut-être un point commun de tous les exposants, une forme de sérénité, un rapport à la terre et aux éléments.

Ce marché des potiers met de nouveau en valeur le talent, la passion et le savoir-faire de nombreux professionnels venus de multiples régions de France On peut y admirer de magnifiques œuvres. Ces pièces sont remarquables par la finesse du travail. Les artistes ici présents nous font découvrir chaque année la qualité de leurs œuvres et la diversité de leurs techniques (de ce fait, par exemple, le RAKU n'a plus de secret pour les Montbazinois).

Merci particulièrement à la famille Bock qui avec amour a participé à la préparation de cette manifestation alors que de très bons souvenirs restent dans les mémoires, particulièrement le marché de 1997. Pour terminer, je tenais à remercier les élus qui ont participé à l'organisation de ce marché, plus particulièrement Mustapha EL IDRISSI, élu chargé de cette manifestation qui a pris à cœur ce challenge mais également Nathalie BERTAUD et l’association Terres en Méditerranée, très heureux tous les deux de perpétuer ce marché devenu une référence autour du Bassin de Thau. Et félicitaions à l'association "Lagon" qui en relation avec le Sénégal a tenu à participer cette année.
Je souhaite donc à l'édition 2017 du Marché des Potiers un grand succès avec un soleil radieux.
MERCI. A l'An qué ven".

Laure Tondon,
Maire de Montbazin

 

 

Réhabilitation du Moulin de Juffet

Ce Moulin situé à Montbazin dans l'Hérault produisait de la farine de blé, avant la deuxième guerre mondiale. Avant de se retirer, les Allemands ont détruit son mécanisme, les ailes et la toiture, ne laissant que la structure principale du bâtiment.

Certains ont créé une association loi de 1901 ( Forum de Montbazin) dont l'objet est de réhabiliter ce moulin afin qu'il redevienne un moulin à vent produisant comme à l'origine, de la farine de blé. Il devrait devenir un lieu touristique s'ajoutant au patrimoine historique du village de Montbazin.

Ce projet bénéficie du partenariat de la commune, du Conseil Général,et du Ministère de la Culture. Le financement pourra être complété par des dons d'entreprises. La première étape des travaux consiste en la construction d'un escalier en bois permettant d'atteindre le 1er étage.

Des partenaires ont choisi de les aider afin de maintenir le très riche patrimoine historique du village de Montbazin. Pour en savoir plus : https://fr.ulule.com/moulin-juffet/