Montbazin

Montbazin : le Marché des Potiers fait l'unanimité

Cette année 2018 était encore une année particulière  pour le marché des potiers de Montbazin.

Pour sa 23ème édition, Nathalie Berthaud et l’association Régionale"Terres en Méditerranée", avec le soutien de la Mairie de Montbazin, ont pour la quatrième fois organisé ce marché mettant à l’honneur le savoir faire des céramistes et la transformation de la Matière.

potiP1040833

 

 Les différentes techniques, matières, formes et couleurs vous attendaient dans le beau jardin Méditerranéen de Montbazin illuminé par le soleil qui valorisait toutes ces créations malgré un vent du nord persistant, mais l'on s'en accommodait.


Par des bonnes conditions météorologiques , le public est venu nombreux, à la rencontre des céramistes, fidèles au poste, lors du marché des potiers de ce jeudi 10  mai. Des nouveaux et des habitués pour une journée de partage et de passion. Un atelier ludique était même proposé sous des parasols aux petits et grands, qui pouvaient également assister à des démonstrations et apprendre différentes techniques, avec les plaques ou les colombins, par exemple. Un grand succès durant toute la journée pour cette activité qui va peut-être susciter des vocations.

 Laure Tondon, Maire de Montbazin, remerciait un à un les organisateurs et intervenants, soutenue par ses confrères. Car cette année elle était entourée par de nombreux Maires des villages voisins, mais aussi accompagné par Jean-François Eliaou, Député de la 4ème circonscription de l'Hérault , par François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée, par André Lubrano, Conseiller Régional, et par des représentants de certaines municipalités tandis que les visiteurs s’empressaient d'admirer toutes ces créations, et de s'offrir la plus belle, à leurs yeux. Les Conseillers Départementaux, retenus par un autre événement, s'étaient excusés.

potiP1040806

En effet, faïence blanche, rouge ou noire, grès de porcelaine, argiles hautes températures offrent une vaste palette de possibilités qui combinées aux multiples techniques (terres vernissées, raku, grès émaillés, sigillées...) permettent aux céramistes d'exprimer leur imagination et leur créativité à l'infini : bijoux, luminaires, objets utiles ou de décoration…

Et ce jeudi, les visiteurs pouvaient participer à l’élection du plus beau stand et gagner des poteries tandis que chaque potier participait au Bol de la solidarité en faisant don d’un bol qui était vendu au public. Cette vente sert à alimenter un fond de solidarité de l’association Terres en Méditerranée, permettant d’aider les potiers à faire face aux « accidents de la vie » afin de maintenir leur activité.

potiP1040835

Après la disparition de Pierre Bock, l'année passée, ce marché était toujours  empreint d'émotion car , initié et porté par Pierre et Monique Bock durant 19 ans, il a une belle renommée qui perdure. D'ailleurs, eux-deux, avaient réussi à fédérer autour de cet art, bon nombre de passionnés.

En parallèle, l'exposition à la Chapelle, juste au-dessus du Jardin, montrait les plus belles pièces des céramistes de l’association et vous les présenteront jusqu'au 13 mai de 15 h 30 à 18 h 30 à la chapelle Saint Pierre. C'était une belle façon de lui rendre hommage et une bonne occasion pour prolonger la visite.
Un évènement qui perdurera dans le temps vu son succès et qui attirera de nouveau chaque année, de nombreux visiteurs passionnés qui peuvent .

La buvette les attendait aussi à l'ombre des oliviers du Jardin Méditerranéen, et la journée se poursuivit dans une ambiance chaleureuse, mêlant artisanat et convivialité.

 

Laure Tondon, maire de Montbazin : "une manifestation phare qui  est devenue une référence."

"La Commune de Montbazin est heureuse de vous accueillir à l'occasion du 23e Marché des Potiers.

Montbazin était et est destiné à avoir son marché des potiers, car il ne faut pas oublier que Montbazin est un ancien village potiers du temps Gallo-Romain. Au lieu-dit les TUILIERES, on trouve la présence de deux gros fours, d’un dépotoir d’amphores et de construction liées à l’officine. Quand on trouve des ruines ou des vestiges, c’est toujours la poterie qui reste.

Les sites ont livré grâce à de précieuses fouilles, (Jean-Marie Thomas, Daniel Rouquette, Marc Lugand...) un grand nombre d'informations.

Mais pour les potiers... il n’y a pas de temps... car la main de l’homme préhistorique et celle du céramiste contemporain pétrissent la même matière: l’argile dont l’homme, à travers son expression personnelle, fait un Art au quotidien. Voilà peut-être un point commun de tous les exposants, une forme de sérénité, un rapport à la terre et aux éléments.

Ce marché des potiers met de nouveau en valeur le talent, la passion et le savoir-faire de nombreux professionnels venus de multiples régions de France et même d'Espagne, de Campos Ricardo, avec en prime la participation de jeunes céramistes installés. On peut y admirer de magnifiques œuvres. Ces pièces sont remarquables par la finesse du travail. Les artistes ici présents nous font découvrir chaque année la qualité de leurs œuvres et la diversité de leurs techniques (de ce fait, par exemple, le RAKU n'a plus de secret pour les Montbazinois).

Pour terminer, je tenais à remercier les élus qui ont participé à l'organisation de ce marché, plus particulièrement Mustapha EL IDRISSI, élu chargé de cette manifestation qui a pris à cœur ce challenge mais également Nathalie BERTHAUD et l’association Terres en Méditerranée, très heureux tous les deux de perpétuer ce marché devenu une référence autour du Bassin de Thau. Et je tenais à rendre hommage à Jean-Pierre Lesigne, qui nous a quitté la semaine dernière, un musicien bien connu qui s'occupait régulièrement de l'animation musicale du marché
Je souhaite donc à l'édition 2018 du Marché des Potiers un grand succès avec un soleil assez fidèle.
MERCI à tous et aux potiers pour leur savoir-faire.

Laure Tondon,
Maire de Montbazin

 

13 premiers communiants à Montbazin

 Ce dimanche 13 jeunes croyants de la Paroisse du Bon Pasteur faisaient leur première communion en l’église de Montbazin qui pour l’occasion était très bien remplie.

Pour les catholiques, la première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nourrissant de sa Parole et de sa vie.

En général, les enfants communient pour la première fois entre 8 et 10 ans mais l’on peut réaliser cette première communion à tout âge.

commP1040696

Arthur Cros, Lorys Debard-Canavate, Tom Ganuchaud, Emmélia Giraud, Lucie Marques, Stéphanie Morata, Steacy Morillas, Manon Pasqualini, Clothilde Proriol, Emilie Ruis, Ethan Santucci, Titouan Tabary et  Allan Willieme ont donc reçu l’hostie pour la première fois durant une belle messe concélébrée par le Père Bogdan Lesko et un prêtre, lié à un des premiers communiants. La ferveur et la joie animaient les enfants et leurs parents souvent entourés par leur famille « élargie ».

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/05/commP10407942.jpg

Don du sang à Montbazin le 16 mai

L’Établissement français du sang (EFS) demande aux donneurs et non donneurs de se mobiliser massivement et de venir donner leur sang avant l’été. Il faut impérativement augmenter les réserves en produits sanguins pour couvrir efficacement les besoins des mois à venir.

#