« Cercles concentriques excentriques » de Felice Varini

Visite de l'œuvre « Cercles concentriques excentriques » de Felice Varini

Vendredi 4 mai 2018 - Cité de Carcassonne, porte d'AudeOCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Dominique Salomon, vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et des langues régionales  se rendront à l'inauguration de l'œuvre de l'artiste suisse Felice Varini, en présence de Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux des et commissaires Marie-Caroline Allaire-Matte et Amancio Requena.

 Invité dans le cadre de la 7ème édition de la manifestation « IN SITU Patrimoine et art contemporain », initiée par la Région, Felice Varini a réalisé une œuvre monumentale à Carcassonne, sur le versant ouest de la cité. En s'inspirant de son architecture, l'artiste a défini une succession de « Cercles concentriques excentriques », qui modifient profondément la perception spatiale du lieu et la vision du monument.

L'œuvre est visible en libre accès depuis la montée d'Aude jusqu'au 30 septembre 2018.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations