Occitanie

La Région : égalité Femmes-Hommes

Carole Delga annonce la création d'un partenariat entre la Région Occitanie et le Fonds pour les Femmes en Méditerranée

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée,  accompagnée de Nadia Bakiri, conseillère régionale et présidente de la Commission Egalité Femmes-Hommes, a participé ce vendredi 8 mars à la rencontre «Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée !», organisée à l'Hôtel de Région de Montpellier à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes.FEMMECapture

 

« Avec la préservation de notre planète, l'égalité réelle entre les femmes et les hommes est la 1ère cause du XXIe siècle. Cette question, c'est l'affaire de tous. Car les exemples qui démontrent les inégalités criantes qui subsistent entre hommes et femmes ne manquent pas et soulignent combien il reste de chemin à parcourir. C'est pourquoi, devant l'urgence d'agir je souhaite proposer des solutions concrètes pour répondre à cette exigence légitime d'égalité. C'est déjà ce que nous avons fait à travers, notamment, le lancement dès 2017 du 1er plan régional transversal pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes, et le dispositif « Génération Égalité », grâce auquel 45 000 élèves ont pu être sensibilisés aux questions d'égalité Femmes-Hommes. Et c'est ce que nous faisons encore aujourd'hui avec la création de ce partenariat avec le Fonds pour les femmes en Méditerranée, qui prévoit la réalisation de plusieurs objectifs concrets sur la période 2019-2021. Il permettra notamment la création d'un réseau de journalistes féministes dans les 21 pays de la Méditerranée, ainsi que le soutien à des actions de formation de jeunes féministes des pays méditerranéens, au Maroc ou en Tunisie par exemple, en lien avec notre partenariat avec ces deux pays. Si j'avais un message à faire passer aujourd'hui à toutes les femmes c'est : ne vous interdisez rien, choisissez tout ! » a déclaré Carole Delga à l'occasion de cette rencontre.

 

Journée des droits des femmes : l’Occitanie agit au quotidien pour l’égalité femmes-hommes

Ce 8 mars à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la Région réaffirme les valeurs d’égalité qui sont les siennes. Pour agir en faveur de l’égalité femmes-hommes au quotidien, l’Occitanie a adopté un plan d’actions concrètes, déployées sur tout le territoire. Ce vendredi, une rencontre est organisée pour aborder la place des femmes dans l’espace méditerranéen.

 

JPEG - 142.7 koUn Plan, 15 actions prioritaires et une journée de rencontres : la journée internationale des droits des femmes est l’occasion pour la Région de réaffirmer son combat en faveur de l’égalité femmes-hommes. Ce vendredi 8 mars à Montpellier, elle organise une rencontre intitulée « Et si les femmes étaient l’avenir de la Méditerranée ! », qui abordera la place des femmes dans l’espace méditerranéen. La présidente de Région Carole Delga prendra part aux tables rondes, aux côtés de Nadia Bakiri, conseillère régionale et présidente de la commission Egalité femmes-hommes. Plusieurs thématiques centrales seront au coeur des discussions, comme la lutte contre les violences faites aux femmes et le respect de leurs droits fondamentaux.

La Région déploie son Plan pour une égalité réelle…
La journée du 8 mars est considérée, à juste titre, comme un moment privilégié qui permet à la condition féminine d’être, le temps d’une journée, sous le feu des projecteurs. Mais c’est évidemment insuffisant. Le temps du constat est aujourd’hui dépassé, il doit laisser place à celui des actes, a déclaré Carole Delga.

JPEG - 170.8 koC’est en ce sens que la Région Occitanie a adopté, en 2017, un plan d’actions transversal pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Structuré autour de deux axes majeurs - engagement et exemplarité de la Région – et élaboré selon une méthode participative, ce plan prévoit la mise en œuvre de 15 actions prioritaires sur la période 2017-2021, pour la plupart déjà engagées.

L’Occitanie est ainsi la première Région française a avoir créé en son sein une commission Égalité femmes-hommes, présidée par la conseillère Nadia Bakiri.

… Et engage 15 actions prioritaires

En 2019, la Région consacre 285 000 € à l’égalité Femmes-Hommes. Parmi les actions phares qui composent le Plan régional pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes, on peut citer :

  • Le dispositif Génération Egalité, unique en France. Il permet la sensibilisation des jeunes à travers des séances d’information sur l’égalité des sexes, la déconstruction des stéréotypes de genre, la prévention des violences sexistes et la sensibilisation au respect mutuel. Environ 56 000 jeunes ont été sensibilisés depuis le lancement du dispositif en 2017.
  • L’appel à projets pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, qui permet aux structures associatives et aux entreprises de mener des actions en faveur de l’égalité professionnelle et de la prévention des violences sexistes. En 2018, 43 projets innovants ont ainsi été soutenus par la Région.
  • L’incitation à l’entrepreneuriat féminin. Pour augmenter le taux de féminisation dans la création d’entreprises, la Région intègre les objectifs d’égalité dans ses dispositifs de financement et d’accompagnement à la création d’activité et d’entreprise (dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, avec le soutien à France Active Occitanie pour le fond de Garantie à l’Initiative des Femmes, et via l’Appel à Projets « Entrepreneuriat »).
  • La prévention du sexisme dans les transports ferroviaires. En 2018, la Région a décidé, en partenariat avec la SNCF, d’une Charte des bons comportements. Elle sera distribuée et mise à disposition dans les gares régionales en avril 2019.

Le 8 mars, des actions de sensibilisation seront également menées dans les Maisons de Région, dans la cadre du Plan régional pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes.

  • Maison de Région de Montauban : le 8 mars de 13h30 à17h30 : conférence mené par BeWone, un club d’entrepreneures exclusivement féminin sur le thème "Santé, numérique, écologie : les nouveaux défis des femmes entrepreneures"
  • Maison de Région de Nîmes : en avril /mai 2019 Prix littéraire Zonta "jeunes femmes dans la vie Publique".
  • Maison de Région de Perpignan : le 15 mars 2019 à 18h "Des femmes oubliées au Matrimoine Catalan ", exposition et conférence.
  • Maison de Région de Rodez : le 8 mars 2019 à18h Projection d’un film documentaire "Femmes de la Terre" (des éleveuses de moutons, de vaches, de chèvres ou de canards, parlent de leurs combats, leurs espoirs, de leur vie).

Salons TAF : 16 rendez-vous organisés par la Région

 OCCICapture

Des milliers d'offres d'emploi sur les 16 rendez-vous organisés par la Région

En 2019, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise la 12e édition des salons TAF (Travail-Avenir-Formation), en partenariat avec Pôle Emploi et l'Association Régionale des Missions Locales. Après le salon de Lourdes qui s'est tenu en janvier dernier, 15 TAF ouvriront leurs portes au public jusqu'à la fin de l'année. Prochains rendez-vous les 13 et 14 mars à Toulouse, Montpellier et Albi.

Créés en 2016 par la Région Occitanie et ouverts à tous (lycéen.nes, apprenti.es, étudiant.es, demandeurs d'emploi, salariés), les salons TAF permettent de s'informer sur les formations, les métiers, la création d'entreprise, mais aussi de pouvoir rencontrer en un lieu unique l'ensemble des professionnels de l'orientation et de la formation professionnelle. Les TAF ce sont aussi des lieux privilégiés pour échanger en direct avec des entreprises locales qui recrutent. Pour faire découvrir de manière ludique les métiers présentés, des démonstrations auront lieu comme notamment, une démonstration avec un casque virtuel d'architecture et participation à des ateliers d'éco construction sur Montpellier ou la présentation d'un cube immersif du BTP à Toulouse.  

La Région Occitanie continue de déployer les salons TAF sur l'ensemble du territoire, avec notamment cette année 3 nouveaux salons à Cahors, Pamiers et Montauban afin de continuer à favoriser l'accès à l'emploi partout.

« Depuis leur lancement, les salons TAF sont devenus un rendez-vous incontournable pour l'emploi local et la formation en Occitanie. En regroupant au sein d'un même événement l'ensemble des acteurs de l'emploi, nous favorisons les rencontres entre entreprises et les personnes en recherche d'emploi ainsi qu'un accès à une information claire et de proximité, élément clé pour l'accès à l'emploi et à la formation professionnelle. Ces salons incarnent notre ambition de créer des liens directs entre les chefs d'entreprises, les demandeurs d'emploi et les jeunes comme nous le faisons aussi avec notre application ANIE, qui met en contact apprentis et entreprises. C'est ainsi que nous gagnerons la bataille de l'emploi » a notamment déclaré Carole Delga à quelques jours des salons TAF de Montpellier et Toulouse.

 

Des offres d'emploi et de formation adaptées aux besoins locaux

Pour chaque salon, la Région et ses partenaires sont particulièrement attentifs à proposer des offres d'emploi et de formation adaptées aux besoins en compétences des entreprises locales. Ainsi des focus sont proposés sur le secteur numérique à Montpellier, sur l'aéronautique, le transport logistique et les travaux publics à Toulouse, sur l'industrie à Figeac ou encore sur le secteur maritime à Perpignan. Au-delà de ces spécificités, l'accent est mis sur les secteurs en tension et à fort potentiel d'emploi : services à la personne, hôtellerie-restauration, agriculture et agroalimentaire, tourisme,...  

 

La Région réaffirme son soutien à l'emploi et à la formation en y consacrant un budget de 502,2M€ pour l'année 2019.

Retrouvez l'ensemble des dates de la 12e édition des salons TAF :

13 mars : Albi, Parc des expositions

13 et 14 mars :
-Toulouse, Parc des expositions
-Montpellier, Parc des expositions
 

20 mars :
-Carcassonne, Centre de Congrès Le Dôme
-Cahors, Parc des Expositions du Grand Cahors

21 mars : Perpignan, Palais des Congrès et des Expositions

26 et 27 mars : Nîmes, Parc des expositions

28 mars :
-Mende, Espace Évènements Georges Frêche

3 avril :
-Pamiers, Complexe Omnisports La Rijole
-Rodez, Amphithéâtre et salle des fêtes de Rodez
-Tarbes, Tarbes Expo Pyrénées Congrès  

10 avril : Auch, Salle du Mouzon  

21 mai : Figeac, Espace François Mitterrand

17 octobre : Saint-Gaudens, Parc des expositions du Comminges

Littoral et Méditerranée en Occitanie

Avec ses 220 kilomètres de côtes et ses 20 stations balnéaires sur le littoral, la Région est devenue une réelle puissance maritime. Elle est la 1ère flottille française de pêche de la Méditerranée avec ses 3 ports maritimes en propriété que sont Sète, Port-la-Nouvelle, Grau du Roi, ses 70 ports de plaisance maritimes, lacustres et fluviaux et son port fluvial en propriété : Laudun L’ardoise.

PNG - 37.1 ko
PNG - 36.8 ko

En savoir plus

Les politiques régionales sur le littoral et la croissance bleue

Lancement de MAK'IT

La Région Occitanie et l'Université de Montpellier signent un accord de partenariat sur l'ISITE MUSE

Jeudi 7 mars à 14h30 - Institut de Botanique
Université de Montpellier - 163 rue Auguste Broussonnet, 34090 Montpellier

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participera demain à Montpellier au lancement officiel du Montpellier Advanced Knowledge Institute on Transitions (MAK'IT) à l'Institut de Botanique de Montpellier. A cette occasion, la présidente et Philippe Augé, président de l'Université de Montpellier, signeront un accord de partenariat sur l'ISITE MUSE.OCCICapture

 L'Université de Montpellier et 18 établissements regroupés au sein d'un consortium (11 organismes de recherche, 4 écoles et 3 établissements de santé) portent le projet MUSE « Montpellier Université d'Excellence » labélisé début 2017 ISITE - Initiatives Science / Innovation / Territoires / Economie, par le jury international dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir. Son objectif : construire une université de recherche, ancrée dans son territoire, et internationalement reconnue.

 La Région Occitanie et le consortium MUSE partagent le même objectif de soutenir et renforcer les capacités de recherche, de  formation, de transfert et d'innovation pour relever trois grands défis sociétaux majeurs : promouvoir une agriculture innovante pour contribuer à la sécurité alimentaire et à la qualité de l'environnement ; améliorer la santé humaine; encourager la transition vers une société gérant durablement ses ressources et son milieu.

 Depuis 2017, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a ainsi mobilisé près de 34 M€ en faveur des projets portés par les établissements de MUSE. La signature de cet accord de partenariat avec l'Université de Montpellier sera l'occasion de réaffirmer les ambitions du projet MUSE afin de déployer au mieux des actions conjointes permettant d'atteindre ces objectifs partagés et renforcer le rayonnement international et les opportunités d'innovation pour nos entreprises.

 Nouveau venu parmi les Instituts d'Etudes Avancées (IEA), le Montpellier Advanced Knowledge Institute on Transitions (MAK'IT) est l'un des projets phares de l'Initiative MUSE. MAK'IT a pour ambition de renforcer la participation des communautés scientifiques aux débats sur l'accélération des transitions vers les objectifs de développement durable et de faire émerger de nouvelles collaborations scientifiques internationales sur les 3 grands défis sociétaux de MUSE : nourrir, protéger, soigner.

 Dans la dynamique de MUSE, l'Université de Montpellier accueillera par ailleurs la Chaire Unesco de la Complexité, placée sous l'autorité scientifique d'Edgar Morin. La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutiendra à parité avec l'Université de Montpellier le programme d'actions de la chaire. Une aide régionale de 45 000€ sera ainsi proposée au vote des élus régionaux lors de la prochaine commission permanente en avril.

 « Les thèmes portés par l'Initiative MUSE - nourrir, protéger, soigner - sont au cœur des préoccupations de la société. L'accord de partenariat que nous signons avec l'Université de Montpellier sur l'ISITE MUSE vise précisément à consolider ces secteurs plus que jamais stratégiques tant à l'échelle de notre région que pour la planète. Il permettra également de donner une visibilité et une attractivité nationales et internationales à nos sites d'enseignement supérieur, de favoriser la réussite et l'accès à l'emploi. La Région va continuer à s'investir en faveur de ce projet de recherche et de formation exemplaire, car notre soutien s'inscrit dans une perspective d'innovation et de création de valeur, véritable effet de levier sur l'économie locale, venant favoriser l'emploi non délocalisable.» a déclaré la présidente Carole Delga à la veille de l'évènement.

Journal de ma Région n°17 - Mars / Avril 2019

Participation citoyenne : la Région en pointe

Dans ce numéro du journal, la parole vous est donnée, sans langue de bois. Etudiant, assistante maternelle, agriculteur, retraité, demandeuse d’emploi, médecin ou encore chefs d’entreprise… La Région est à l’écoute de chacun et défend une conception élargie de la concertation.

PNG - 1.3 Mo

Pour toujours mieux défendre le pouvoir d’achat, c’est à la mobilité que s’attache cette fois la Région. Aides à l’acquisition d’un véhicule ou d’un vélo électrique, primes aux abonnés TER ou encore promotion du covoiturage : il est possible de mettre en place des solutions concrètes pour se déplacer moins cher et plus écolo.

Chef de file du développement économique, la Région a créé deux nouveaux dispositifs d’aide aux entreprises : le Pass et le Contrat. Zoom sur ces aides dans le dossier central du journal. Mais aussi, à découvrir au fil des pages : les grands projets régionaux, un coup de projecteur sur les investissements de la Région dans votre département, un retour sur la Retirada dont on célèbre cette année les 80 ans, le Plan Montagne qui vient d’être voté ou encore la réduction des biodéchets, sans oublier une recette pour cuisiner le veau comme un chef ou encore le quiz consacré cette fois au 7ème art.

Bonne lecture à tous !

Télécharger l’édition départementalisée du Journal de ma Région

https://www.laregion.fr/IMG/pdf/cr_2017_34_batweb-.pdf

La Région et l'égalité Femmes-Hommes

 femmCapture

 

La Région vous invite à la rencontre «Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée !»

Vendredi 8 mars, 9H30, Hôtel de Région, Montpellier

 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée,  accompagnée de Nadia Bakiri, conseillère régionale et présidente de la Commission Egalité Femmes-Hommes, participera vendredi 8 mars à la rencontre «Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée !», organisée à l'Hôtel de Région de Montpellier à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

 Organisée par la Région Occitanie, la rencontre «Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée !» propose d'aborder la place des femmes dans l'espace méditerranéen à travers plusieurs thématiques centrales telles que la lutte contre les violences faites aux femmes, le respect des droits fondamentaux des femmes ou l'égalité Femmes-Hommes. Caroline Brac, directrice du Fonds pour les femmes en Méditerranée ainsi que Lorenza Bonaccorsi, élue de la Région de Latium en Italie prendront notamment la parole lors de différentes interventions et tables rondes tout au long de la journée.

 Engagée dans la reconnaissance et la promotion des droits des femmes et de l'égalité réelle Femmes-Hommes, la Région a adopté dès 2017 le premier plan d'actions régional transversal pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Structuré autour de deux axes majeurs - engagement et exemplarité de la Région - et élaboré selon une méthode participative, ce plan prévoit la mise en œuvre de 15 actions prioritaires sur la période 2017-2021.

 En 2019, la Région reconduit également son appel à projets pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Lancé en 2017, il s'adresse aux structures associatives et aux entreprises dont le cœur d'activité s'inscrit dans l'égalité professionnelle et/ ou l'accompagnement à la création d'entreprises menant des projets en Occitanie.

 

En 2019, la Région consacre 285 000 € à l'égalité Femmes-Hommes.

 

« Cette année encore, j'ai souhaité qu'à travers l'organisation de cette rencontre, la Région porte haut les valeurs d'égalité qui sont les siennes. La journée du 8 mars est considérée, à juste titre, comme un moment privilégié qui permet à la condition féminine d'être, le temps d'une journée, sous le feu des projecteurs. Mais c'est évidemment insuffisant. L'année qui vient de s'écouler a été riche d'enseignement. La libération de la parole, qui s'est notamment manifestée à travers l'émergence de mouvements tels que MeToo, a rappelé combien le chemin qui menait à l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, et au respect des femmes, était encore long. Le temps du constat est aujourd'hui dépassé, il doit laisser place à celui des actes. Depuis que je suis à la tête de cette Région je m'y suis engagée, à travers le renforcement des enjeux d'égalité femmes-hommes dans les politiques régionales mais également en veillant à rester exemplaire dans le fonctionnement interne de notre institution. J'ai également souhaité aller plus loin en adoptant un plan d'actions régional qui se poursuivra jusqu'en 2021. Mais je souhaite avant tout rappeler que ce combat ne doit pas être uniquement celui des femmes mais bien de tous, élu.e.s, citoyen.nes, dirigeant.e.s d'entreprises, employé.e.s, collègues... car une société ou prospère les inégalités est une société malade. En tant qu'élue, en tant que femme et en tant que citoyenne, je ne le tolèrerai jamais », a notamment déclaré Carole Delga à quelques jours de la rencontre.

 A l'occasion de la journée du 8 mars, plusieurs maisons de ma Région organiseront des évènements publics dédiés :

 -Carcassonne : (de 14h à 16h) exposition «Toutes et tous égaux», et table ronde autour du rôle des femmes dans les métiers dits « masculins » et en particulier ceux du bâtiment où la féminisation progresse ;

-Rodez : (18h) projection du documentaire "Femmes de la Terre" réalisé par Jean-Pierre Vedel et produit par France 3 Occitanie TGA Productions ;

-Montauban : (13h30-17h30) conférence "Santé, numérique, écologie : les nouveaux défis des femmes entrepreneures", organisée par BeWone, club d'entrepreuneuses créé par trois cheffes d'entreprise et qui a pour objet de favoriser la réussite et le développement personnel des femmes entrepreneures et des por

 

La Région poursuit le dispositif « Génération Égalité »

 

Parce que l'éducation est une des clés de la lutte contre le sexisme, ce dispositif, unique en France, consiste à organiser dans les lycées, les CFA, les Ecoles régionales de la deuxième chance, des actions d'information et de sensibilisation sur l'égalité. Il promeut la déconstruction des stéréotypes - notamment au moment de l'orientation scolaire et professionnelle - la mixité des filières et des métiers, le respect mutuel, les conditions d'une vie affective et sexuelle égalitaires et l'accès à la contraception.

 

Depuis le lancement du dispositif « Généraltion Egalité » le 8 mars 2017 à l'occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, on estime à environ 45 000 le nombre d'élèves sensibilisé.e.s à l'égalité Femmes-Hommes.

 

L'évaluation réalisée à l'aide de questionnaires d'enquête témoigne des résultats positifs de la démarche. Ainsi, à l'issue d'une séance, 83% des élèves savent expliquer ce qu'est un stéréotype de genre et 79% pensent qu'ils ont une influence sur les parcours scolaires.

OCCITANIE : 1 re Région de France à tester le train à hydrogène

 Dans le cadre de sa stratégie pour devenir la 1ère région d’Europe à énergie positive, la Région accompagne l’émergence de modes de déplacement plus économes.

hydroCapture

Elle vient ainsi de rejoindre la SNCF et Alstom pour expérimenter l’hybridation d’une rame de TER. Il s’agit de remplacer la moitié des moteurs diesel de la rame par des batteries alimentées grâce à la récupération de l’énergie de freinage. Cette technologie permettra de réaliser des économies d’énergie estimées à 20 % tout en réduisant les émissions de CO… . En parallèle, alors qu’elle visitait fin novembre le site d’Alstom à Séméac (65), Carole Delga, présidente de la Région Occitanie a annoncé l’achat de trois rames à hydrogène qui pourraient être testées dans un premier temps sur la ligne Montréjeau-Luchon. Ces rames sont propulsées grâce à de l’hydrogène et ne rejettent pas de gaz polluant mais de la vapeur d’eau.

L'hydrogène, un atout pour la performance énergétique durable de l'Occitanie

L'hydrogène, un atout pour la performance énergétique durable de notre région, selon la CCI Occitanie

 Résolument engagée dans la transition écologique, l'Occitanie mise sur l'hydrogène pour compléter son mix énergétique. Une manière aussi de relancer une filière où notre région a longtemps été en pointe. Et une opportunité pour les entreprises de notre territoire, qu’elles soient utilisatrices ou actrices, ou les deux.

 Depuis plusieurs années, l'hydrogène est au centre de plusieurs initiatives régionales, notamment dans le Tarn et l'Aveyron, où plusieurs projets se sont développés. Au milieu des années 2000, l'association pHyrénées a enclenché une dynamique intéressante, relancée en 2015 par la Région. Dans sa volonté de devenir un territoire à énergie positive en 2050, l'Occitanie a en effet réalisé une étude stratégique sur la filière afin de déployer un véritable projet structurant.

 L'objectif est de développer une économie de l'hydrogène à l'échelle régionale qui s'inscrive dans les stratégies nationales et européenne, en fédérant les projets isolés. Parmi eux, Vabhyogaz, première station française de distribution d'hydrogène vert issu du biogaz des déchets dans le Tarn, ou la première station nationale de production et de distribution d'hydrogène par électrolyse installée par la société Braley, dans l'Aveyron. Quatre axes ont été privilégiés par la Région, en cohérence avec ses spécificités : l'écosystème hydrogène aéroportuaire autour de la mobilité, le bio hydrogène, l'écotourisme, le stockage des énergies renouvelables. Le projet HyPort, labellisé en novembre dernier dans le cadre de l'appel à projets "Territoires hydrogène", s'inscrit dans cette ambition, autour des aéroports de Blagnac et de Tarbes et le développement d'une activité de recherche.

 

Transition numérique et cybersécurité

La Région et ses partenaires déploient un plan d'actions à destination des entreprises régionales.OCCICapture
 
 Si elle représente un immense vivier d'opportunités pour les entreprises, la digitalisation de l'économie comporte également des risques qu'il s'agit de maîtriser par l'intégration d'outils adaptés mais surtout par la mise en place de process et l'acquisition de bonnes pratiques. Afin de soutenir les entreprises dans cette mutation, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a sélectionné 5 opérateurs mandatés pour mener des actions d'information, de conseil et d'accompagnement sur l'ensemble du territoire régional.
 
Parce qu'elle impacte l'organisation du travail, les modes de production, la relation aux tiers ou encore les besoins en compétences, la transition numérique des entreprises est un véritable enjeu de développement et de compétitivité. Pourtant, le niveau d'intégration du numérique dans les entreprises régionales reste faible. Face à ces constats, la Région a fait de la transition numérique des entreprises l'une des priorités de son schéma régional dédié au développement économique et à l'innovation. 
 
A ce titre, elle a engagé un appel à projets visant à sélectionner des opérateurs de terrain pour accompagner les entreprises face aux enjeux de la transition numérique. A l'issue du processus de sélection, 5 opérateurs ont été retenus pour sensibiliser et accompagner les entreprises régionales dans la transition numérique et dans une meilleure prise en compte de la cybersécurité : la CCI Occitanie, la Chambre Régionale des Métiers et de l'Artisanat, l'association La Mêlée, le BIC Crescendo et la Fédération Française du Bâtiment.
 
« Les mutations numériques impactent nos entreprises à de nombreux niveaux stratégiques pour leur développement. En matière de production, de commercialisation mais aussi de compétences et d'emploi, la question du numérique est désormais cruciale pour la montée en puissance de nos entreprises régionales. Il est donc primordial d'intégrer ces enjeux au cœur du projet d'entreprise. Pour cela, nous avons bâti avec 5 opérateurs de terrain, un plan d'actions adapté aux besoins et attentes des entreprises et acteurs économiques, notamment nos TPE-PME, et ce dans tous les territoires » a déclaré Carole Delga.
 
Dans ce cadre, la Région mobilisera un budget de plus de 900 000 € sur trois ans qui permettra le financement à hauteur de 50% des programmes d'actions déployés par les 5 opérateurs retenus. Les entreprises de la région pourront ainsi participer à des actions d'information et de sensibilisation, bénéficier de conseils et de diagnostics numériques ou encore identifier les prestataires les mieux adaptés à leurs besoins.
 
 Un agenda en ligne pour tout savoir sur les programmes d'actions proposés
 
Découvrir les applications dédiées à l'artisanat par la CMA 34, apprendre à réagir en cas de cyber-incident avec la CCI d'Albi, mieux connaître les enjeux de l'agriculture connectée avec La Mêlée à Auch... Les différents programmes ainsi que toutes les informations pratiques à destination des entreprises souhaitant participer sont accessibles directement depuis le site internet de la Région.
 
www.laregion.fr/transition-numerique-et-cybersecurite

Carole Delga a lancé l'acte II de la « grande cause régionale alimentation »

Salon International de l'Agriculture 2019
Carole Delga : « 1er Printemps de l'alimentation, 1ères Assises régionales de la distribution, « Zéro plastique en resto'co »... Notre Pacte pour une alimentation durable est en marche »

 En visite ce lundi 25 février au Salon International de l'Agriculture, la présidente de Région Carole Delga a lancé l'acte II de la « grande cause régionale alimentation ». Plusieurs chantiers majeurs, directement issus de la grande concertation citoyenne, seront lancés et réalisés cette année. Au-delà de l'alimentation, la présidente de Région a démontré l'engagement de la Région pour soutenir ses agriculteurs en annonçant de nouvelles mesures en faveur de l'agriculture bio, de la viticulture et du développement des exploitations agricoles.causeCapture

 

« Notre Pacte pour une alimentation durable adopté en fin d'année dernière entre aujourd'hui dans une nouvelle phase : nous passons à l'action ! », a déclaré Carole Delga rappelant la grande concertation citoyenne menée en 2018 en Occitanie qui avait recueilli près de 100 000 contributions.

 La présidente de Région a dévoilé les grandes actions prévues en 2019. Aux côtés du restaurateur Xavier Denamur, elle a notamment présenté le 1er Printemps pour une alimentation durable en Occitanie :

 

« La 1ère édition se tiendra le 8 juin prochain au lycée agricole de Saint-Affrique. Ce sera le grand rendez-vous des initiatives citoyennes et territoriales autour de l'alimentation avec comme parrain le restaurateur Xavier Denamur. » D'ici l'automne, d'autres grands chantiers seront lancés dont la tenue des 1ères Assises régionales de la distribution alimentaire.

 

« A travers ces assises, la Région ouvrira un dialogue avec tous les acteurs de la distribution d'Occitanie : grandes enseignes, commerces de gros, de proximité, spécialisés... Avec un objectif clair : les inciter à augmenter leurs volumes d'approvisionnement en produits locaux tout en garantissant une juste rémunération pour nos producteurs », a précisé la présidente de Région.

 

Sur le volet de l'éducation, l'opération « Zéro plastique en resto'co » sera mise en place dans les cuisines et restaurants scolaires de la Région à la rentrée prochaine. Cette opération s'accompagne de la montée en puissance du dispositif « L'Occitanie dans mon assiette » puisque d'ici fin 2019, 100 lycées, représentant 9 millions de repas, seront dans l'action pour porter à 40 % la part des produits locaux et de qualité dans leurs cantines. 

 

Tout au long de la journée Carole Delga est allée à la rencontre des producteurs et éleveurs venus des 13 départements de la région. Avec près de 160 agriculteurs et exposants, représentant toute la diversité de l'agriculture et des terroirs régionaux, l'Occitanie est parmi les régions de France les mieux représentées au Salon International de l'Agriculture.

 

« A leurs côtés, la Région porte les couleurs du « Produit en Occitanie » avec sa marque Sud de France. Sud de France est notre étendard. C'est le signe de notre volonté de promouvoir les productions locales, de soutenir et développer nos entreprises, de faire partager à nos concitoyens des produits régionaux de qualité. Après avoir passé le cap des 10 000 produits référencés sous la marque il y a quelques jours, nous fixons l'objectif d'atteindre le chiffre de 15 000 d'ici la fin de l'année. »

 

A l'occasion de sa visite, Carole Delga a également annoncé plusieurs mesures concrètes que la Région mettra en œuvre pour soutenir le développement de l'activité et de la compétitivité des exploitations agricoles d'Occitanie. Une nouvelle aide directe sera créée pour accompagner les petits projets de transformation à la ferme : le Pass Agri-valorisation.

 

Sur l'agriculture bio, la présidente de Région a pris un engagement fort : « Nous allons assumer la poursuite de l'aide au maintien en agriculture bio, pour un effort régional de plusieurs dizaines de millions d'euros. Mais l'Etat devra lui aussi s'engager pour accompagner la dynamique de conversion. »

 

Enfin, Carole Delga a annoncé d'ici la fin de l'année, l'adoption d'un contrat de filière régional pour la viticulture : « Tout au long de l'année, nous allons rassembler les professionnels, travailler avec eux pour recueillir leurs besoins et être en mesure de proposer en face des réponses adaptées pour développer la filière. »