Occitanie

La Région Occitanie va recruter des professionnel.les de santé

Pour lutter contre les déserts médicaux - une priorité de Carole Delga, la Région Occitanie crée un groupement d’intérêt public dédié. Objectif : en partenariat avec les collectivités, tisser un maillage de centres de santé dans les territoires concernés.

Recruter médecins, infirmières et infirmiers, ou encore sages-femmes dans les déserts médicaux ou des zones risquant de le devenir, là où le secteur libéral est insuffisamment implanté. C’est l’objectif du futur service public régional de santé de proximité. Un engagement de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et une première, à une aussi grande échelle, au niveau national. « Il s’agit d’apporter une offre de soins complémentaire quand elle est nécessaire, ou, dans les cas critiques, de la rétablir pour garantir un accès à une santé de qualité, en tous points du territoire  », précise Carole Delga.

Concrètement, les futurs centres de santé seront ouverts du lundi au vendredi, ainsi que le samedi autant que possible. Chaque centre comptera a minima deux médecins. Des visites à domicile seront aussi organisées, ainsi que la coordination externe avec les autres professionnels de santé (paramédicaux, services d’urgences ou/et hospitaliers). Un vrai changement en perspective pour les populations des territoires concernés.

Pour les médecins, une qualité de travail au rendez-vous


Libérés de la gestion administrative, les professionnels de santé se concentreront uniquement sur la pratique médicale

Pour les futurs professionnels de santé recrutés, les avantages seront nombreux. Tout d’abord, le plaisir de travailler en équipe - une forte attente chez les jeunes , au sein de centres de santé implantés dans des zones déficitaires. Par ailleurs, le temps de travail sera au maximum centré sur l’exercice de l’activité médicale, les praticiens n’ayant pas à se soucier des aspects immobiliers, de matériel ou de liens avec l’Assurance-Maladie pour le remboursement des actes. Enfin, les salariés de ces structures publiques auront un contrat de travail de 35 h par semaine, compatible avec une vie privée.
Point important et positif : l’Agence régionale de santé soutient la démarche impulsée par la Région Occitanie.

Un appel à manifestation d’intérêt pour les communes et intercommunalités

Place à l’opérationnel. La Région Occitanie lance un appel à manifestation d’intérêt « S’engager avec la Région dans la lutte contre la désertification médicale » auprès des communes et de leurs groupements, en vue de la préfiguration d’un Groupement d’Intérêt Public (GIP) dédié. Le GIP mettra en commun des moyens, chacun intervenant dans son champ de compétence : les communes et intercommunalités mettront à disposition des locaux à titre gracieux et s’occuperont de l’entretien courant, des charges et des réparations, alors que la Région Occitanie assurera la recherche active de médecins et gèrera les aspects administratifs et réglementaires liés à la santé, en faisant l’interface avec les autorités sanitaires et les financeurs.

Infirmière, Médicament, Docteur, Hôpital

« Une attention particulière sera apportée aux projets qui proposeront dès le démarrage des solutions d’hébergement pour des stagiaires ou des remplaçants dans le même bâtiment, ou à proximité », insiste la Région Occitanie. Le futur GIP recherchera les modèles les plus efficaces, facilitera le recrutement, la rémunération et la coordination des professionnels et professionnelles de santé, et gèrera les centres. S’agissant des Départements, la Région Occitanie organisera une concertation spécifique, avec chacun d’entre eux.

Championnats du monde de patinage artistique 2022

Championnats du monde de patinage artistique 2022

du 21 au 27 mars 2022 à Montpellier

 

MERCREDI 5 janvier À 15H00,

En présentiel (A la Sud de France Arena – Montpellier) et en visio-conférence

 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole et Nathalie Pechalat, présidente de la Fédération Française de Sports de Glace, détailleront la préparation des Championnats du Monde de patinage artistique 2022 qui se dérouleront du 21 au 27 mars prochain à Montpellier. Cette rencontre sera également l’occasion de la signature de la convention entre les trois partenaires.

Après Stockholm en 2021, Montpellier et la Sud de France Arena* accueilleront les mondiaux de patinage artistique du 21 au 27 mars 2022. Ces championnats post Jeux Olympiques de Pékin rassembleront quatre catégories : Dames, Messieurs, Couple et Danse. Montpellier, ville hôte du Championnat du monde de patinage artistique, donnera aux passionnés du monde entier, aux français et aux Montpelliérains, l'occasion de vivre une nouvelle compétition sportive internationale, et de découvrir les meilleurs athlètes du moment.
A l'occasion de cette conférence de presse, de premières annonces seront faites autour de la philosophie des championnats et du fonctionnement de la billetterie. La mascotte de la compétition sera également dévoilée en présence de sa créatrice, étudiante à l'ESMA, et la marraine s'exprimera pour la première fois sur son engagement dans le cadre de ce rendez-vous sportif à la renommée internationale.

*Partenariat de la Métropole : 700 000 €
*Partenariat de la Ville de Montpellier : 200 000 €
*Partenariat de la Région : 900 000 €

La Région Occitanie célèbre la présidence française de l’Union européenne

 

abcp491_cesregion.htmlcv2

A partir du 1er janvier 2022, pour la première fois depuis 14 ans, la France présidera le Conseil de l’Union européenne durant 6 mois. Pour célébrer cette présidence, du 1er au 7 janvier, la Région Occitanie éclairera ses deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, aux couleurs de l’Europe.

« L’Union européenne est une chance et la France se doit de le réaffirmer à travers sa présidence. Aujourd’hui, 68% des Français se sentent européens. Le sentiment d’appartenance ne s’hérite pas mais se bâtit jour après jour. Pour que nos concitoyens se sentent concernés par les décisions prises à Bruxelles, ils doivent y être associés régulièrement.

La Région Occitanie, déjà chargée de gérer les fonds européens, veut aller plus loin dans sa coopération internationale. C’est pourquoi, le 17 décembre dernier, nous avons lancé une grande consultation qui s’échelonnera jusqu’en avril prochain, afin que tous ceux qui le souhaitent participent à la construction de notre nouvelle stratégie européenne et internationale.

Je suis pour une Europe forte et solidaire, capable de protéger ses citoyens. Une Europe qui investit pour l’avenir et répond concrètement à l’urgence climatique. Une Europe qui construit pour la paix et enraye la montée des nationalismes.La présidence française que nous célébrons aujourd’hui est celle de tous les Européens. » a déclaré Carole Delga en amont de la projection.

 

Une nouvelle stratégie européenne et internationale concertée

 

Le 17 décembre dernier, la Région Occitanie a lancé une concertation afin de construire, avec tous ceux qui le souhaitent, sa nouvelle stratégie européenne et internationale.

Elle se déroulera en deux étapes :

- une consultation en ligne du 3 janvier au 31mars 2022 

(+ d’infos :https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/consultation/concertation-europe-international-occitanie/presentation/presentation)  ;

-des ateliers territoriaux organisés dans chaque département jusqu’en avril 2022.

 

A l’issue de cette phase de consultation, la stratégie sera finalisée jusqu’en mai 2022 puis présentée en Assemblée plénière en juin prochain avant d’être dévoilée aux acteurs, partenaires et habitants à la rentrée 2022.

La Région change de braquet avec son Plan Vélo

Pour favoriser les déplacements « verts », la Région amplifie ses aides à l’achat d’un vélo, son soutien à la réalisation de pistes cyclables et accentue les liens avec le réseau régional des transports liO. Elle  a engagé13 M€ dès 2021 et engagera 65 M€ dans les 5 ans.

Avec le « Plan régional vélo, intermodalités et nouvelles mobilités », la Région veut favoriser la pratique du vélo pour tous

Le vélo, c’est bon pour la forme, bon pour l’environnement, et parfait pour respecter la distanciation par temps de Covid-19. Organisatrice des « mobilités actives » depuis la loi d’orientation des mobilités (LOM) fin 2019, la Région Occitanie veut changer de braquet et favoriser la pratique du vélo pour tous. Ainsi un « Plan régional vélo, intermodalités et nouvelles mobilités » fait partie du nouveau projet de société « Green New Deal », adopté en novembre. Première déclinaison, le dispositif régional d’intervention en faveur des mobilités cyclables a été voté par les élus régionaux le 17 décembre. La Région engagera 13 M€ dès 2021 et programme 65 M€ sur les 5 prochaines années.

L'Homme, Smartphone, Séance, En Attente

Pixabay

Des aides à l’achat

La Région intervient sur toute la chaîne « vélo » : aide à l’achat, soutien à la réalisation de pistes cyclables, services autour des gares…
Au rayon des aides à l’achat, elle veut dépasser 40 000 éco-chèques d’ici cinq ans. L’Eco-chèque mobilité se décline déjà en prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) et un Bonus Forfait mobilité durable [1]. Nouveautés : les abonnés annuels des trains liO pourront obtenir 100 € pour acquérir un vélo pliant et la Région financera 50 % (jusqu’à 1000 €) d’un vélo adapté aux personnes à mobilité réduite. Une enveloppe de 500 000 € financera ces mesures.

4 500 km de pistes

Côté infrastructures, la priorité va à la création de pistes cyclables sécurisées, avec une participation de la Région portée jusqu’à 50%. Nouveauté : le soutien aux pistes cyclables touristiques, avec une prise en charge jusqu’à 33% du coût. La Région veut financer un réseau de 4 500 km de pistes cyclables, véloroutes et de voies vertes.
Le saviez-vous ? Toutes les rames financées par la Région sont équipées d’espaces vélo. Pour booster la complémentarité train-vélo, la Région vise 100 % des points d’arrêts équipés de stationnements vélo d’ici 5 ans. Une enveloppe de 490 000 € financera 200 box et arceaux dans 125 gares dans les 18 mois. En outre, des lignes d’autocars liO vont expérimenter le transport de vélos toute l’année, des stationnements vélos sécurisés…

Soutenir la filière

La Région appuie aussi l’essor de l’économie du vélo. Elle participé à la naissance en 2018 du cluster Vélo Vallée, premier de la filière en France. Ses appels à projets actuels font de la place à la « petite reine » : comme « Territoires Hydrogène » et l’appel à la relocalisation industrielle de l’Agence régionale ARAC. En outre, pour lutter contre le vol, la Région soutiendra à hauteur de 50 % les associations prenant en charge la gravure antivol. Le vélo bénéficiera aussi de l’éco-chèque « réparation » mis en place en 2021.

En savoir plus

Projet de schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité de territoires

Ouvert le 23/12/2021 à 09 heures par la commission d'enquête, ce registre sera clos le 07/02/2022 à 18 heures

 Lautrec, Mesieval, Village, Tarn

Le projet soumis à l'enquête :

Arrêté en Assemblée plénière du 19 décembre 2019, le SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires) incarne le projet d’aménagement du territoire porté par la Région à l’horizon 2040. Il dessine un cadre de vie pour les générations futures, pour un avenir plus durable et solidaire. Ainsi, le SRADDET fixe les priorités régionales en termes :  

  • d'équilibre et d'égalité des territoires,
  • de désenclavement des territoires ruraux,
  • d'habitat,
  • de gestion économe de l’espace,
  • d'implantation des infrastructures d’intérêt régional,
  • d'intermodalité et développement des transports,
  • de maitrise et valorisation de l’énergie,
  • de lutte contre le changement climatique,
  • de pollution de l’air,
  • de prévention et restauration de la biodiversité,
  • et de prévention et gestion des déchets.

Convaincue de la nécessité de bâtir ce projet pour et avec les territoires, la Région a fait le choix d’une large concertation impliquant aussi bien les territoires que les citoyens et les acteurs économiques ou associatifs.

Après une consultation des Personnes publiques associées conduite en 2020, la Région va maintenant organiser l’enquête publique du SRADDET, qui constitue l’ultime étape de la procédure d'élaboration avant l’adoption du Schéma par l’assemblée régionale prévue mi-2022.

Organisée conformément au Code de l'Environnement, l'objectif de l'enquête publique est d'informer la population et de recueillir les avis des citoyens sur le projet. Il s’agit d’une étape majeure de la démocratie participative. Les remarques recensées pourront guider les derniers ajustements du Schéma avant son adoption.

 

Pour en savoir plus sur le SRADDET Occitanie 2040, consultez le site de la Région Occitanie : SRADDET Occitanie 2040.

Maître d'ouvrage

La Région Occitanie célèbre la présidence française de l’Union européenne

abcp491_cesregion.htmlcv2

A partir du 1er janvier 2022, pour la première fois depuis 14 ans, la France présidera le Conseil de l’Union européenne durant 6 mois. Pour célébrer cette présidence, du 1er au 7 janvier, la Région Occitanie éclairera ses deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, aux couleurs de l’Europe.

« L’Union européenne est une chance et la France se doit de le réaffirmer à travers sa présidence. Aujourd’hui, 68% des Français se sentent européens. Le sentiment d’appartenance ne s’hérite pas mais se bâtit jour après jour. Pour que nos concitoyens se sentent concernés par les décisions prises à Bruxelles, ils doivent y être associés régulièrement.

La Région Occitanie, déjà chargée de gérer les fonds européens, veut aller plus loin dans sa coopération internationale. C’est pourquoi, le 17 décembre dernier, nous avons lancé une grande consultation qui s’échelonnera jusqu’en avril prochain, afin que tous ceux qui le souhaitent participent à la construction de notre nouvelle stratégie européenne et internationale.

Je suis pour une Europe forte et solidaire, capable de protéger ses citoyens. Une Europe qui investit pour l’avenir et répond concrètement à l’urgence climatique. Une Europe qui construit pour la paix et enraye la montée des nationalismes.La présidence française que nous célébrons aujourd’hui est celle de tous les Européens. » a déclaré Carole Delga en amont de la projection.

 

Une nouvelle stratégie européenne et internationale concertée

 

Le 17 décembre dernier, la Région Occitanie a lancé une concertation afin de construire, avec tous ceux qui le souhaitent, sa nouvelle stratégie européenne et internationale.

Elle se déroulera en deux étapes :

- une consultation en ligne du 3 janvier au 31mars 2022 

(+ d’infos :https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/consultation/concertation-europe-international-occitanie/presentation/presentation)  ;

-des ateliers territoriaux organisés dans chaque département jusqu’en avril 2022.

 

A l’issue de cette phase de consultation, la stratégie sera finalisée jusqu’en mai 2022 puis présentée en Assemblée plénière en juin prochain avant d’être dévoilée aux acteurs, partenaires et habitants à la rentrée 2022.

Entrez dans les légendes de l’Occitanie

Elles ont forgé l’histoire de l’Occitanie à travers les siècles et inspiré l’imaginaire populaire. Découvrez en images les récits les plus emblématiques du territoire !

Le lac de Bethmale en Ariège fait partie des lieux d’Occitanie qui ont inspiré les légendes populaires

Créatures étranges, lieux insolites… l’Occitanie est une terre de légendes. Basées sur des rumeurs ou sur des récits mythologiques, ces histoires ont forgé l’imaginaire populaire. Aujourd’hui, elles continuent de nous distraire et éveillent notre curiosité. Dans chaque département de notre région se trouve un lieu avec sa propre légende . Profitez des fêtes pour les découvrir et les partager avec votre entourage !

Les contes et légendes d’Occitanie

Princesses languedociennes, fées du Quercy, animaux légendaires… font partie des histoires fabuleuses que les conteurs Occitans prenaient plaisir à transmettre de génération en génération. L’écrivain Michel Cosem, originaire de Toulouse, a bien connu ces légendes au fil de ses voyages en Occitanie et a sélectionné les plus beaux contes de la région pour continuer de faire vivre ces histoires populaires. Son livre, Contes et légendes d’Occitanie, est publié aux éditions Privat.

En savoir plus : https://www.laregion.fr/Entrez-dans-les-legendes-de-l-Occitanie

La Région Occitanie adopte son nouveau règlement intérieur

La Région Occitanie adopte son nouveau règlement intérieur : renforcement des droits de l’opposition, transparence, simplification et fluidité des débats

 

Lors de l’Assemblée plénière du jeudi 16 décembre, les élus ont adopté leur nouveau règlement intérieur. Rédigé par un groupe de travail présidé par Marc Sztulman, conseiller régional, et réunissant les représentants de l’ensemble des groupes politiques, de la majorité comme de l’opposition, il remplit les objectifs fixés par la présidente Carole Delga de simplification, de fluidité des débats, de renforcement des droits de l’opposition dans le respect des personnes et des principes démocratiques. Une place importante a également été faite à la transparence de la vie publique.

 

« La qualité des débats lors de nos Assemblées plénières, comme la parole tenue, cohérente avec nos engagements politiques, sont essentielles pour garantir la démocratie locale. Pour cela, nous avons collectivement décidé de renforcer le temps de parole des groupes politiques de l’opposition et d’apporter plus de fluidité à nos discussions.

Par ailleurs, une mission de déontologue sera créée et mise en place auprès des élus régionaux en 2022. Par nos comportements, nous nous engageons, au jour le jour, à rendre la confiance que les Français accordent toujours à leurs élus locaux. C’est une exigence autant qu’une nécessité.

Je veux que notre Assemblée régionale soit toujours exemplaire et respectée par nos concitoyens. » a déclaré Carole Delga.

 abcp491_cesregion.htmlcv2

 

Quatre principales mesures à retenir de ce nouveau règlement intérieur :

 

-          Temps de parole des groupes politiques d’opposition : il a été décidé de renforcer les droits de l’opposition, notamment en augmentant leur temps de parole en moyenne de plus de 25% au cours des assemblées plénières ;

-          Le nombre de questions orales des groupes politiques passe de 3 à 4 et celui des vœux est maintenu à 3 par groupe. Ces questions et vœux permettent à chacun, opposition et majorité, d’interroger ou de proposer des mesures qui sont ensuite soumises au vote ;

-          Prévention de l’absentéisme :maintien de la modulation des indemnités des élus en fonction de leur présence lors des séances de l’Assemblée plénière et des commissions dont ils sont membres ;

-          Création d’un poste de déontologue :la Région renforce la bonne information des élus et le contrôle interne du respect des règles et obligations.