Occitanie

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le 21 février à Toulouse les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.210 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce jeudi 21 février

 

ECONOMIE

Cheffe de file en matière de développement économique, la Région a déployé un nouveau panel d'interventions adaptées aux différentes étapes de développement des entreprises. Dans le cadre du dispositif « START'OC PROcess » qui a pour objectif de soutenir les startups dans leur lancement commercial, 50 000€ ont été accordés à la SAS BROWSE AND GO (Baillargues), la SAS ELIUM TECH (Montpellier), Magic Pallet (Béziers), la SAS ODESYO (Montpellier), la SAS PEPSIA (Pérols), la SAS AGILITATION (Montpellier), la SAS AQUATECH INNOVATION (Montpellier) et TEOOLA PRO (Béziers).

 

Dans le cadre du « Contrat Expertise », LUNDI MATIN reçoit une aide régionale de 24 000€ pour son programme de développement. D'autre part, le « Contrat Export », qui accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire, permet à CLOUD IS MINE, ELA INNOVATION et PIKCIO SERVICES de bénéficier de 100 000€ d'aide et à QUALTERA SAS de bénéficier de 41 700€.

 

Concernant le « Contrat Innovation », la Région attribue une aide de :

-          98 000€ à DEVINNOVA pour le développement du patch MyAngel NeuroSigns pour la détection des troubles neuro-vasculaires et respiratoires,

-          94 500€ à FOCUSSIA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          90 700€ à NOVAGRAY pour le développement d'un logiciel d'automatisation,

-          88 000€ à la SAS VOXAYA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          50 000€ à CHRYSALIS pour la réalisation du projet 365 METRICS,

-          49 000€ à la SAS NAUTICSPOT pour la réalisation de capteurs dédiés aux ports de plaisance,

-          39 000€ à NAMAE CONCEPT pour la réalisation du projet Namemybusiness.

 

D'autre part, la Région soutient la compétitivité des filières et notamment la filière fruits et légumes. Ainsi, la SA COFRUID'OC MEDITERRANEE reçoit 156 300€ d'aide régionale pour trois recrutements et du conseil stratégique.

 

Le « Pass Commerce de proximité » permet quant à lui, l'aménagement d'un commerce sur la commune de Puissalicon (aide régionale de 15 500€) et le « Contrat croissance de proximité » permet à TRENQUIER TERRASSEMENT de bénéficier d'une aide de 27 600€ pour l'acquisition d'une pelle mécanique nouvelle génération et à ETS MECABEL de bénéficier d'une aide de 62 700€ pour l'acquisition de matériel. Le « Contrat Transmission-Reprise » soutient à hauteur de 40 000€ la reprise de l'entreprise La boucherie du Lez à Montpellier ; à hauteur de 25 000€ la reprise du garage Couturier à Clermont-l'Hérault ; et à hauteur de 100 000€ (avance remboursable) la reprise de l'entreprise Serrano à Villeuneuve-lès-Maguelone.

 

En matière de recherche appliquée aux entreprises, la Région incite les chercheurs à participer au « renforcement de projets européens de recherche avec les entreprises » (REPERE). Dans ce cadre, la Région attribue une subvention de 80 000€ à l'Université de Montpellier et plus particulièrement au laboratoire IATE pour le projet européen GLOPACK, coordonné par le laboratoire Ingénierie des Agropolymères et Technologies Emergentes (IATE) de l'Université de Montpellier, associant 3 établissements de recherche publique et 13 entreprises européennes, dont 2 PME régionales, FURST-PLAST (Gard) et TAGEAO (Hérault). Pour mener à bien ce projet, la Commission européenne a attribué à l'Université de Montpellier une subvention de plus de 790 000€. Ce projet a pour objectif de proposer à l'échelle pré-industrielle des matériaux d'emballages alimentaires biodégradables issus de sous-produits agricoles ou agroalimentaires, des emballages actifs pour améliorer la conservation des aliments sans ajout d'additifs et des bio-capteurs couplés à des étiquettes RFID permettant de suivre l'état de fraîcheur et de maturité du produit tout au long de la chaine logistique. Le financement REPERE permettra la mise en œuvre d'emballages actifs dans des conditions réelles pour les produits tels que les fruits et légumes frais ou fromages fermentés, ainsi qu'un suivi du comportement de ces emballages.

 

Par ailleurs, le projet européen CALVADYM, porté par le laboratoire Biocommunication en Cardio-Métabolique de l'Université de Montpellier associe l'entreprise RD Néphrologie basée à Montpellier. Pour mener à bien ce projet, la Commission européenne a attribué une subvention de près de 263 000€ à l'Université de Montpellier. Ce projet a pour objectif de développer des outils bio-informatiques dans le but de diagnostiquer et de traiter le syndrome cardio-rénal qui atteint le cœur, les vaisseaux et les reins. La Région attribue une subvention de 45 000€ à l'Université de Montpellier.

 

Enfin, dans le cadre de son dispositif de soutien à l'économie circulaire, la Région attribue 69 300€ à Fibrosud Sofi Groupe pour le développement d'une filière de valorisation des téléphones portables ; 16 800€ à la communauté de communes du Minervois au Caroux pour une étude d'optimisation du service public de gestion des déchets ; et 11 300€ à la Société d'Exploitation de l'Entreprise Bessière pour l'achat d'un concasseur pour le traitement de déchets recyclables.

 

LOGEMENT & LYCEE / PLAN DE SOUTIEN AU BTP

 

La Région continue d'accompagner la création de logements sociaux dans l'Hérault. Une enveloppe globale de 398 000€ pour l'Hérault vient d'être votée. Exemples d'opérations soutenues :  

-          155 000€ pour la création de 72 logements sociaux, rue Dominique Larrey à Montpellier,

-          86 000€ pour la création de 40 logements sociaux, rue Favre Castor à Montpellier,

-          62 000€ pour la création de 28 logements sociaux, rue de la Madeleine à Montpellier,

-          26 000€ pour la création de 12 logements sociaux, rue des cheminots à Frontignan,

-          21 000€ pour la création de 10 logements sociaux, rue de la Carriérasse à Montady.

 

La Région poursuit par ailleurs son programme de travaux dans les lycées publics : 5 M€ ont été attribués au lycée Henri IV à Béziers pour continuer les travaux de restructuration et 500 000€ pour les travaux de rénovation de la chaufferie du lycée Paul Valéry à Sète.

 

Dans le cadre de la démarche « 1ère Région à énergie positive d'Europe », la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient le développement d'énergies renouvelables sur le territoire. Exemples de projets soutenus :

-          la réalisation d'une boucle d'eau tempérée et de pompes à chaleur pour la production de chaleur et de froid pour l'opération Ode 2 à la mer à Pérols, portée par Energie du Sud : aide de 158 400€,

-          l'équipement d'une toiture photovoltaïque sur des bâtiments de la Ligue de Protection des Oiseaux à Villeveyrac, portée par la SAS THAU ENERGIES CITOYENNES : aide de près de 6 000€ (appel à projets Energies coopératives et citoyennes 2016),

-          la réalisation d'une étude de faisabilité, portée par l'association LES COWATTES, pour créer 9 installations photovoltaïques en ombrière et sur toiture sur des bâtiments publics des communes de Vérargues, Saint Christol, Lunel-Viel, Saturargues et Saint Séries (appel à projets Energies renouvelables coopératives et citoyennes 2017) : aide de 17 500€,

-          la rénovation énergétique d'un bâtiment public à Valros pour la création d'un centre culturel et créatif : aide de 50 000€.

 

La Région attribue par ailleurs une aide de 100 000€ à la communauté de communes du Pays de Lunel pour la création et l'aménagement d'une voie verte entre Lunel et Marsillargues.

 

VITALITE ET ATTRACTIVITE DES TERRITOIRES & PLAN DE SOUTIEN AU BTP

 

La Région soutient la mise en accessibilité des bâtiments publics et attribue ainsi par exemple, 50 000€ pour la mise en accessibilité de l'ancienne usine textile de Premian ou 37 500€ pour la mise en accessibilité de la maison de loisirs créatifs de Frontignan.

La Région soutient également la création d'espaces associatifs et/ou mutualisés, attribuant par exemple 100 000€ pour la création d'une maison des associations à Balaruc-le-Vieux et 100 000€ pour la construction d'un espace multi-activités à Valros.

En faveur de l'aménagement et la requalification des espaces publics, la Région attribue par exemple :

-          240 000€ pour l'aménagement du square Schuman et du parvis de la mairie et l'aménagement de la place aux fruits et de la traversée de la rue de la République à Bédarieux,

-          144 500€ pour la requalification des places du Planol (tranche 1) et des entrées de ville du bourg-centre de Clermont-l'Hérault,

-          120 000€ pour la requalification des espaces publics du centre du village (2e tranche) de Lespignan,

-          100 000€ pour la requalification du cœur de ville à Boujan-sur-Libron.

Par ailleurs, dans l'objectif d'un aménagement équilibré du territoire, la Région soutient des projets de création de maisons et de centres de santé pluri-professionnels afin de maintenir et développer un égal accès aux soins de proximité dans les territoires déficitaires ou menacés de désertification médicale. Dans ce cadre, la Région attribue 130 000€ à la commune de Puisserguier, pour la création d'une maison de santé pluri-professionnelle.

 

SPORT

 

Dans le cadre du plan de soutien au BTP et à l'emploi, la Région mobilise des aides pour la construction et la rénovation d'équipements sportifs. Exemples :

-          210 000€ pour les travaux de mise en conformité du stade de la Méditerranée à Béziers,

-          83 000€ pour la construction d'un espace mutualisé à Balaruc-le-Vieux,

-          32 600€ pour la réhabilitation des vestiaires du stade synthétique et de l'enceinte clôturée à Gignac,

-          30 000€ pour la rénovation et la mise aux normes des vestiaires du complexe sportif d'Aniane.

 

La Région soutient également l'organisation de manifestations sportives sur le territoire. Elle attribue notamment 300 000€ pour l'organisation du championnat d'Europe masculin de volley du 12 au 18 septembre 2019 à Montpellier et 40 000€ pour diverses manifestations sportives à Roquebrun, Agde, Sète, Bouzigues, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Clermont-L'Hérault, Balaruc-les-Bains...

 

« Le + » : Un pôle service vélo bientôt disponible à Montpellier

Montpellier Méditerranée Métropole a sollicité le soutien financier de la Région pour la réalisation d'un « pôle service vélo », incitant à l'usage combiné train + vélo, autour du Pôle d'Echange Multimodal de la gare Saint Roch (participation de la Région au PEM : 17,6 M€).

La Région a voté une aide de 140 000€ pour ce projet de pôle service vélo qui consiste à construire un bâtiment de 400 m2 à proximité immédiate de la gare (sous le pont de Sète), comprenant :

- un lieu d'accueil des usagers, avec des services complémentaires tels que gonflage des pneus, zone technique pour l'entretien, casiers individuels...

- une offre de consigne à vélo, dimensionnée pour 450 places, en priorité destinée aux usagers intermodaux pendulaires du PEM.

70% de ces places seront banalisées, 30% seront numérotées pour les abonnés.

La livraison de ce pôle service vélo est prévue pour l'été 2020.

La Région lance un MOOC dédié à la cuisine d'Occitanie

La Région Occitanie /  Pyrénées-Méditerranée, en collaboration avec l'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), lance un MOOC (Massive Open Online Course) : une formation de cuisine en ligne inédite et composée de recettes mettant à l'honneur le patrimoine culinaire régional et les produits d'Occitanie.

 OCCICapture

Ouverte à tous, professionnels ou amateurs, cette formation se déroulera du 11 mars au 5 avril. Une recette par jour sera proposée et les participants seront guidés par Blaise Bretonnet, formateur à l'AFPA de Rivesaltes. Compagnon d'Escoffier, Blaise Bretonnet a exercé son métier de chef cuisinier à la tête de restaurants de la région et à travers le monde. 16 recettes emblématiques des 13 départements d'Occitanie seront réalisées : Confit de canard ; Cassoulet ; Brandade de Nîmes ; Terrine de foie-gras ; Croustade aux pommes ; Garbure ; Crème Catalane ; Coque quercynoise ...

5 chefs de la région proposeront également 5 recettes de leurs spécialités conçues avec des produits régionaux qui seront filmées au sein de leur établissement.

 

Ce MOOC de cuisine est le 4ème réalisé par l'AFPA. Depuis l'ouverture de ces formations en ligne, plus de 82 000 participants ont été enregistrés et les cours ont été suivis à travers 154 pays. La Région Occitanie, qui a fait de l'alimentation sa grande cause régionale depuis 2018, a lancé cette initiative dans le cadre de sa politique en faveur de la formation professionnelle. Cette formation permettra également aux participants de découvrir la richesse et l'authenticité de la gastronomie d'Occitanie à travers les produits de la marque régionale « Sud de France ».  Lancée en 2006, « Sud de France » regroupe aujourd'hui sous une même bannière plus de 1400 entreprises et 9000 vins et produits agroalimentaires, issus de la région.

 

« L'alimentation est un sujet qui nous rassemble tous. Dans notre région, elle est le symbole de notre identité et de notre mode de vie : authentique, simple et généreuse. C'est pourquoi j'ai souhaité que la démarche alimentation lancée l'année dernière soit poursuivie en 2019. Cette année sera consacrée à la mise en œuvre des 10 actions-phares de notre nouveau Pacte pour une alimentation durable. 1ère région européenne avec 262 produits labellisés sous signe officiel de qualité et d'origine, 1ère région bio de France, un chiffre d'affaire de 22 milliards d'€ pour le secteur agricole et alimentaire, l'alimentation est une force et une opportunité de développement pour notre territoire. La Région est pleinement engagée pour mobiliser toutes les forces de son territoire et pour répondre aux besoins des entreprises, notamment en termes de formation. Les métiers de bouche, un secteur en tension et à fort potentiel d'emploi, doivent être mieux connus et valorisés. C'est tout le sens de la formation en ligne que nous lançons avec l'AFPA », a déclaré Carole Delga.

 

Les inscriptions sont ouvertes à tous et gratuites jusqu'à la fin de la formation sur la plateforme : https://mooc.afpa.fr

 

Concours : création d'une recette régionale originale

Dans le cadre du MOOC « Cuisine d'Occitanie », les participants sont invités à imaginer une recette à base de produits du territoire.

La recette retenue constituera la 22ème recette du MOOC. Le gagnant aura également l'opportunité de réaliser sa recette avec Blaise Bretonnet.

 

 

CCI et Région, mobilisation commune en faveur des commerçants

La CCI Hérault, la Région Occitanie et la CMA Hérault rappellent leur mobilisation commune en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes impactés par les récentes violences

André Deljarry, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sont allés aujourd'hui à la rencontre de commerçants montpelliérains impactés par les manifestations de ces dernières semaines. Ils ont ensuite tenu une conférence de presse commune afin de rappeler la mobilisation de la CCI Hérault, la Région Occitanie, et la CMA 34.

ccccccccccCapture

 

Face à la situation préoccupante des commerces touchés par les manifestations de ces dernières semaines, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mis en place dès le 18 janvier dernier des aides exceptionnelles aux commerçants, artisans et entreprises impactés. La CCI Hérault, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault ont rappelé lors de cette conférence de presse les 5 dispositifs d'aides proposés aux entreprises et aux commerçants ainsi que les modalités pour en bénéficier :

 

La Région met en place une aide exceptionnelle pour les travaux dédiée aux entreprises de moins de 30 salariés ayant subi des dégâts lors des manifestations intervenues depuis novembre 2018. 1,5 M€ sont ainsi débloqués par la Région sous forme de subvention allant jusqu'à 8000€ pour permettre de couvrir des travaux de réparation et de remise en état, ainsi que des frais de gardiennage.

La Région prend également en charge les intérêts des prêts exceptionnels de soutien à la trésorerie et d'investissement grâce à un dispositif spécifique : le dispositif « Intérêts Prêts Exceptionnels ». Avec ce dispositif, la Région prend à sa charge la totalité des intérêts des prêts octroyés et décaissés par BpiFrance, sous la forme d'une subvention d'investissement.

Pour ces deux dispositifs, l'interlocuteur est le Service Economie Locale de la Région :
04 67 22 93 65

Les démarches simplifiées peuvent être effectuées sur : https://del.laregion.fr/

 3M€ sont également mobilisés par la Région pour élargir le spectre d'intervention de 3 outils gérés par BpiFrance :

 Le prêt de trésorerie, allant de 5 000€ à 50 000€, et le prêt investissement (matériel et immatériel), de 10 000€ à 50 000€, s'adressent aux commerces de proximités de moins de 30 salariés. Déblocables rapidement, ces 2 prêts ne requièrent aucune garantie personnelle grâce à l'intervention de la Région.

 Enfin, la Région et Bpifrance mobilisent leur fonds de garantie commun, permettant de débloquer 10 M€ de prêts au total. La garantie renforcement trésorerie s'adresse aux entreprises de moins de 30 salariés, sans garantie personnelle. Permettant notamment de faciliter l'octroi d'un prêt, cette co-garantie couvre jusqu'à 80% du prêt.

 Pour ces 3 dispositifs, l'interlocuteur est BpiFrance :

04 67 69 76 00

Les démarches peuvent être effectuées sur la plateforme de la Banque Publique d'Investissement BpiFrance : http://prets-tpe-pme-occitanie.laregion.fr/

« Je remercie une fois encore Carole Delga pour son aide et son engagement en faveur des entreprises impactées. La CCI Hérault sera aux côtés de la Region pour déployer ces dispositifs. Nous devons maintenant aller encore plus loin pour redynamiser les centres-villes. CCI, Region et Département travaillent sur une action forte de redémarrage de l'activité au travers de grosses opérations commerciales sur Montpellier, Sète et Béziers » a déclaré André Deljarry, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault.

« Je me félicite du travail constructif que nous avons réalisé depuis plusieurs semaines avec les partenaires locaux des 4 villes les plus impactées : Montpellier, Toulouse, Nîmes et Perpignan, qui a permis d'ajuster nos dispositifs pour répondre au mieux aux besoins exprimés par les commerçants. Grace à cette mobilisation commune, nous présentons aujourd'hui un plan volontaire et solidaire de 4,5M€ au service de nos entreprises et du territoire. Je salue tout particulièrement la réactivité d'André Deljarry et de la CCI Hérault et lui assure le soutien de la Région dans l'initiative qu'il proposera dans les prochaines semaines pour ramener du passage dans les centres-villes » a déclaré la présidente Carole Delga à cette occasion.

 

Carole Delga au Salon International de l'Agriculture 2019

Salon International de l'Agriculture 2019
Carole Delga : « Aux côtés de nos agriculteurs, nous défendrons les couleurs du « Produit en Occitanie » »

Lundi 25 février - Paris (Parc des expositions, Porte de Versailles)

 OCCICapture

L'alimentation et la promotion des produits régionaux seront au cœur du programme de la visite de Carole Delga au Salon International de l'Agriculture. Les talents d'Occitanie y seront particulièrement bien représentés avec près de 160 producteurs, éleveurs et exposants régionaux présents à Paris, du 23 février au 3 mars prochains.

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, se rendra au Salon international de l'Agriculture le lundi 25 février, aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture, et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture. Ensemble, ils iront à la rencontre des exposants, producteurs et éleveurs des 13 départements de la région qui représenteront l'Occitanie pendant toute la durée du salon. La Région les accueillera sur un espace de près de 1800m² où ils pourront faire découvrir aux visiteurs la diversité et l'excellence des productions régionales, et réaffirmer la 1ère place de l'Occitanie sur le podium des régions agricoles européennes avec plus de 260 produits de qualité. La richesse et l'authenticité de l'Occitanie seront également à l'honneur à travers les produits
de la marque régionale « Sud de France ».

 En amont de l'inauguration de l'espace Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga tiendra un point presse pour dévoiler les avancées et grandes échéances de la mise en œuvre du « Pacte pour une alimentation durable en Occitanie », adopté par la Région fin 2018. Aux côtés du restaurateur Xavier Denamur, la présidente de Région présentera notamment le 1er Printemps de l'alimentation durable en Occitanie qui sera organisé dans les prochains mois. Cette mesure compte parmi les 10 actions-phares du Pacte Alimentation régional, fruit d'une large concertation qui a recueilli près de 100 000 contributions citoyennes.  

Autre temps fort de la visite de Carole Delga : la présentation du nouveau MOOC « Cuisine d'Occitanie », une formation en ligne inédite créée par la Région.  Lancée avec le concours de l'AFPA, cette formation accessible à tous permettra aux participants de découvrir la richesse du patrimoine culinaire régional et les produits d'Occitanie.

 

« Nous portons en Occitanie des initiatives innovantes et des actions concrètes pour mieux produire, mieux consommer et réaliser une révolution alimentaire durable et juste pour tous. Nous en avons fait la preuve en étant la 1ère Région de France à adopter un Pacte Alimentation ambitieux. Parce que la transition alimentaire que nous souhaitons ne se fera pas en un claquement de doigts, nous poursuivons en 2019 la « grande cause régionale alimentation » afin de réaliser l'ensemble des 10 grands chantiers prioritaires qui composent notre Pacte. Il ne s'agit pas simplement de choisir le contenu de nos assiettes. Il s'agit aussi de soutenir notre agriculture, nos producteurs et nos productions locales. C'est le sens de la présence de la Région au Salon International de l'Agriculture où nous porterons haut et fort les couleurs du « Produit en Occitanie », comme nous le faisons au quotidien dans nos territoires », a déclaré la présidente de Région Carole Delga.

Commission permanente du 21 février

Le plein d’actions pour la formation des jeunes et le bien-vivre en Occitanie

Les élus régionaux ont examiné près de 210 dossiers en commission permanente ce jeudi 21 février, dont d’importants investissements sur les lycées et l’ouverture de dizaines de nouvelles formations à la rentrée. La transition écologique et énergétique figure aussi en bonne place, avec des actions sur l’économie circulaire et la gestion de l’eau, le lancement de l’éco-chèque mobilité et la poursuite du Plan Littoral 21.

210 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce jeudi 21 février210 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce jeudi 21 février

 

Des investissements pour les lycées et IUT

 

25 M€, c’est la somme votée pour des rénovations dans 12 lycées dans le cadre du Plan Pluriannuel d’Investissement 2016-2021. Les deux plus grosses opérations concernent le lycée agricole Beauregard de Villefranche-de-Rouergue (6,4 M€) et la restructuration du lycée Henri IV de Béziers (5 M€). Par ailleurs, 15 M€ supplémentaires sont affectés à la maintenance et 11,55 M€ à l’équipement des lycées.
En outre, la Région affecte aussi 7,425 M€ sur des travaux de rénovation énergétique et accessibilité des bâtiments pour les IUT de Toulouse-Rangueil et de l’université Toulouse 3 Paul Sabatier à Castres.

 

De nouvelles formations professionnelles et en apprentissage

 

Responsable de l’évolution de l’offre de formation professionnelle initiale, la Région propose 17 ouvertures à la rentrée 2019, comme les CAP Opérateur logistique à St-Christol-les-Alès et Primeur à Castelsarrasin, les Bac Pro Artisanat et Métiers d’art à Lodève et Perpignan ou Vente à Toulouse. Elle est aussi favorable à la création de 10 formations post-bac, tels les BTS Systèmes Numériques à Saint-Affrique et Mirepoix, Professions Immobilières à Montpellier…
Plébiscité par les jeunes, l’apprentissage se développe : sur les 98 CFA d’Occitanie, 47 ont présenté des projets d’ouverture à la rentrée 2019. La Région en soutient 171, comme le CAP crémier-fromager du CFA Ecole supérieure des Métiers de Haute-Garonne à Muret. Beaucoup ouvriront dans l’enseignement supérieur, tel un BTS Aéronautique au lycée Emmanuel d’Alzon de Nîmes. Au 1er janvier 2019, l’Occitanie compte 38 367 apprentis. L’objectif de 40 000 apprentis du Plan régional se rapproche…

 

Innov’Emploi, un outil pour booster l’emploi

 

Décidé ce 21 févier, le dispositif régional Innov’Emploi couvre l’aide au recrutement, l’expérimentation et la modernisation des formations. Via « Innov’Emploi Recrutement », la Région financera 100% des actions de formation d’un groupe de 4 à 15 demandeurs d’emploi, en échange de garanties d’embauches de plus de six mois. De son côté, « Innov’Emploi Expérimentation » soutiendra l’innovation dans l’orientation, l’emploi et la formation, via des études, des actions d’ingénierie ou de formation. Exemple immédiat : la Région accompagne de 110 000 € la création de la nouvelle école « Cuisine Mode d’Emploi(s) » - soutenue par le célèbre chef Thierry Marx -, qui s’installera au MIN de Toulouse au printemps.

 

Sur la route de la Région à énergie positive

 

La Région favorise les initiatives en matière d’économie circulaire : 5 projets sont accompagnés pour près de 132 000 €. Il s’agit notamment de la création d’une filière de valorisation des téléphones portables par l’Héraultais Fibrosud Sofi Group et d’une étude pour l’aménagement d’une résidence étudiante toulousaine avec du mobilier recyclé. En accord avec l’ambition de Région à énergie positive (REPOS), la commission permanente adopte également « l’éco-chèque mobilité », doté de 4 M€. Ces primes à l’achat de voitures électriques et hybrides, ou de vélos à assistance électrique, vont faire du bien au pouvoir d’achat comme à l’environnement.

 

Plan Littoral 21 et gestion de l’eau : deux indispensables de la « croissance bleue »

itanie

Dans le cadre du Plan Littoral 21, plus de 2,2 M€ accompagnent trois opérations, dont 2 M€ pour la requalification du port de plaisance de Banyuls-sur-Mer et 12 255 € pour protéger par des ganivelles la célèbre plage des Chalets de Gruissan. La Région participe aussi à la réduction des risques d’inondations : elle décide près de 988 000 € pour aider le syndicat mixte Symadrem à renforcer les digues du Petit Rhône, afin de protéger les habitants et activités de la petite Camargue.
D’autre part, dans le cadre du Plan d’intervention régional pour l’eau adopté en juin 2018, la commission permanente adopte la « Charte pour une gestion durable de l’eau sur le Réseau Hydraulique Régional », confié par la Région à BRL. Au sommaire : une gestion de l’eau économe et responsable, la sécurisation de l’alimentation en eau, la transition écologique et énergétique, l’innovation, la solidarité territoriale…

 

Occitanie : cadre de vie agréable mais des fragilités économiques et d’infrastructures

Baromètre des Territoires 2019 / Occitanie

Un cadre de vie agréable mais des fragilités économiques et d’infrastructures

 

Parmi les 10.010 personnes qui ont répondu à l’enquête du Baromètre des Territoires, 800 sont des habitants de la région Occitanie. Ces 800 personnes constituent un échantillon représentatif de la population d’Occitanie constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d’agglomération. 

Note de lecture : le chiffre entre parenthèse indique le décalage de la région par rapport à la moyenne nationale.

Bonheur privé et pessimisme social  

  • 71% (-2 points par rapport à la moyenne nationale) se disent heureux, et 60% ont le sentiment d’avoir choisi la vie qu’ils mènent (-1).
     
  • Comme l’ensemble des Français, les habitants d’Occitanie sont divisés sur l’avenir de leur région : 45% sont optimistes (=), 46% pessimistes (+2) et 9% ne se prononcent pas (-2). 
     
  • Ils sont en revanche très majoritairement pessimistes pour l’avenir de la société française, et légèrement plus que la moyenne des Français (72%, +2).

 

 

Tout savoir sur : https://www.institutmontaigne.org/blog/barometre-des-territoires-2019-occitanie

Trophées pour la biodiversité en Occitanie

les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 avril

 À l'occasion des Assises de la biodiversité en octobre dernier, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a lancé la 1ère édition des Trophées pour la biodiversité en Occitanie. Ils encouragent et promeuvent les réalisations d'acteurs locaux intégrant et valorisant la biodiversité dans leurs pratiques.

 

Les Trophées visent ainsi à mettre en valeur des pratiques respectueuses de la biodiversité, tant d'un point de vue économique qu'environnemental. Il s'agit également de démontrer, au travers d'exemples concrets, la possibilité de travailler avec et pour la biodiversité, afin d'encourager d'autres acteurs à s'engager et de sensibiliser les citoyens.

 Les « Grands prix » seront décernés dans 9 catégories thématiques : agriculture - alimentation, sylviculture, tourisme, sports de plein air, énergies renouvelables, bâtiment, aménagement urbain, innovation, TPE/PME.

Un prix « Coup de cœur des citoyens d'Occitanie » sera également attribué, suite à l'organisation d'une consultation numérique citoyenne.

Les lauréats se verront remettre un Trophée et un prix doté de 3 000€. Ils feront également l'objet d'une valorisation menée par la Région.

 « La biodiversité constitue une véritable richesse en Occitanie. Sa préservation est indispensable au développement harmonieux et équilibré du territoire régional. Elle appelle de notre part une mobilisation de chaque instant, au regard de l'urgence et des enjeux liés au changement climatique. La Région œuvre pour une prise en compte globale de ces enjeux, afin de soutenir des stratégies en faveur de la biodiversité », a notamment déclaré Carole Delga.

 Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 avril 2019, plus d'infos sur : https://www.laregion.fr/trophees-biodiversite

L'Occitanie, un réservoir de biodiversité unique en France

 

L'Occitanie dispose d'un patrimoine naturel unique, qui en fait la 1ère région de France métropolitaine en matière de biodiversité :

 

- 144 espèces de la Directive Oiseaux, 71 espèces de la Directive Habitats-Faune-Flore, une centaine d'habitats d'intérêts communautaires dont 8 habitats marins ;

- Plus de 18 % du territoire classés en Natura 2000 ;

- 13 Réserves Naturelles Régionales ;

- 7 parcs naturels régionaux classés et 1 en cours de création couvrant plus de 20 % du territoire régional.

 

Enfin, 45 % de l'espace régional sont reconnus Zones naturelles d'intérêt écologique floristique et faunistique (ZNIEFF), dont 20 % en ZNIEFF de type 1, ce qui qualifie les zones d'une richesse particulièrement remarquable.

 

 

Carole Delga : "il faut combattre ensemble l'antisémitisme"

"L'antisémitisme continue de se banaliser dans certaines franges de la société : il faut le combattre ensemble".
Et la Présidente de la Région rajoute : "J’ai écrit aujourd'hui aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Perla Danan et Franck Touboul, pour leur faire part de la détermination sans faille de La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à combattre l'antisémitisme.
Avec une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018, force est de constater ce que nous savions déjà : notre pays ne va pas bien. Oui, il faut le dire afin de prendre conscience des dangers qui nous menacent : l'antisémitisme continue de se banaliser dans certaines franges de la société dans des proportions qui doivent inquiéter tout.e républicain.e.
Parce que cette situation insupportable nécessite une vigilance et une mobilisation de chaque instant, je propose à Perla Danan et Franck Touboul de travailler ensemble pour définir un plan d'actions en Occitanie pour mettre fin à ce fléau."

Aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France

Carole Delga écrit aux délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)

OCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a écrit aujourd'hui aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Perla Danan et Franck Touboul, pour leur faire part de la détermination sans faille de la Région à combattre l'antisémitisme.

 

« Avec une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018, force est de constater ce que nous savions déjà : notre pays ne va pas bien. Oui, il faut le dire afin de prendre conscience des dangers qui nous menacent : l'antisémitisme continue à se banaliser dans certaines franges de la société dans des proportions qui doivent inquiéter tout(e) républicain(e) » alerte ainsi la présidente de Région.

 

« Parce que cette situation insupportable nécessite une vigilance et une mobilisation de chaque instant », Carole Delga propose à Perla Danan et Franck Touboul de travailler ensemble pour définir un plan d'actions en Occitanie pour mettre fin à ce fléau.

Conseil Régional des Jeunes - Réunion plénière le 16 février à Narbonne

Samedi 16 février 2019, les membres du Conseil Régional des Jeunes se réuniront au Parc des expositions de Narbonne dans le cadre de la troisième réunion plénière, organisée en présence de Kamel Chibli, Vice-Président délégué à la Jeunesse.

 Pleinement engagés dans l’exercice de leur mandat, les 158 membres du CRJ consacreront cette journée à la poursuite du travail initié lors des deux précédentes plénières et engageront de nouvelles réflexions. Au programme : retour sur les manifestations régionales récentes (EnerGaïa, Rencontres du Sport, Assemblée plénière, Forum Français de la Jeunesse), échanges avec le Conseil départemental des Jeunes de l’Aude, et poursuite des travaux en commissions thématiques. En présence des services de la Région, les jeunes conseillers procéderont notamment à la finalisation de 12 fiches-actions définies en novembre dernier sur plusieurs thématiques centrales telles que l’orientation, l’alimentation, le développement durable ou la citoyenneté.

 Présent lors de chacune des réunions plénières du CRJ, Kamel Chibli interviendra en clôture de la journée pour faire le point sur l’avancement des travaux du Conseil et échanger avec ses membres.

L'avenir des lignes ferroviaires en Occitanie

 Rencontre Carole Delga/François Philizot 

 «  L'Etat doit réinvestir dans les chemins de fer ; la Région est prête à prendre la gestion directe d'une partie du réseau »

 Ce vendredi à Montpellier, la présidente de Région, Carole Delga, a reçu pour une réunion de travail le préfet François Philizot, chargé par la ministre des transports d'une mission sur l'avenir des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires.OCCICapture

 « Alors que la Région se mobilise et investit pour le maintien des lignes ferroviaires en Occitanie, je plaide pour que la mission nationale confiée au préfet François Philizot, avec qui nous avons travaillé en 2016 à sauvegarder les liaisons entre Nîmes et Clermont-Ferrand (le Cévenol), entre Béziers et Neussargues (l'Aubrac) ou encore à rouvrir le train de nuit entre Paris et Cerbère, relance le ferroviaire dans les zones périurbaines et rurales. La mise en place d'une nouvelle stratégie de modernisation de nos 1500 km de lignes dites improprement secondaires est indispensable à un aménagement équilibré des territoires pour réduire les inégalités », a déclaré Carole Delga à l'issue de son échange avec le préfet.

 « En Occitanie, certainement plus qu'ailleurs, ces lignes méritent une attention particulière et des investissements renforcés du fait de leur état et des menaces qui pèsent sur leur pérennité. Elles représentent ici près de 60% du réseau ; 80 M€ de travaux d'urgence doivent être engagés cette année et la Région y prendra toute sa part. J'ai invité le préfet François Philizot, accompagné du vice-président de la Région Jean-Luc Gibelin et de mes équipes, à se rendre dans le Gard cet après-midi, à Alès, à Salindres ou encore à Laudun-l'Ardoise pour constater les potentiels qu'offre le réseau et les besoins et les attentes sur place des populations. 

 Enfin, j'ai fait une proposition : au regard des coûts et des délais exponentiels présentés aujourd'hui par SNCF, la Région Occitanie s'est organisée et est prête à prendre en maitrise d'ouvrage directe une partie du réseau. Cette mission et les débats à venir sur la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM) doivent offrir cette possibilité aux Régions. Comme je l'ai dit au président de la République le mois dernier, je refuse que ces lignes d'aménagement du territoire ferment, je me bats contre cela depuis le 1er jour de ma prise de fonction à la tête de la Région ».

 François Philizot a la responsabilité d'identifier les différentes solutions techniques, organisationnelles, financières et contractuelles permettant d'assurer la rénovation et l'exploitation des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires, ainsi que les besoins de financement associés. Les conclusions de cette mission devront être remises à la ministre des transports, Elisabeth Borne, d'ici fin avril 2019, intégrant intégralement ou partiellement le projet de loi sur les mobilités qui sera présenté au Parlement dans les prochaines semaines.