Occitanie

Sports en Occitanie : plus vite, plus haut, plus fort !

C’est au Creps de Montpellier que le champion du monde de décathlon a officialisé ce jeudi 7 février son arrivée au club d’athlétisme de Montpellier et au sein de la Team Sud de France. La Région, auteur de la démarche « Occitanie Ambition 2024 », a rassemblé le mouvement sportif aux 2e Rencontres Régionales du Sport à la Sud de France Arena.

JPEG - 1.5 Mo

Champion du monde de décathlon, recordman du monde, vainqueur du Trophée des Champions de Midi Libre-La Dépêche du Midi, « Champion des champions » français pour le quotidien L’Equipe… Kevin Meyer cumule victoires, performances et trophées sur ses solides épaules. Ce jeudi 7 février au Creps de Montpellier, il officialise son arrivée au club d’athlétisme de Montpellier et son intégration au sein de la « Team Sud de France ». Une signature en présence de Carole Delga et de la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Ambitieuse, la Région poursuit son engagement pour le sport de haut niveau : elle investit notamment dans les Creps (centres de ressources, expertise et performance sportives) de Toulouse, Montpellier et du centre national d’entraînement en altitude de Font-Romeu. À Montpellier, des travaux de 3 M€ vont créer une salle multisports et améliorer l’hébergement des athlètes.

Après le Creps, direction l’Arena, où la présidente de la Région a participé aux 2e Rencontres Régionales du Sport, qui ont affiché complet avec plus de 500 participants parmi lesquels le président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 Tony Estanguet, Bernard Lapasset, le délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et aux grands événements sportifs, les présidents du Comité national olympique français et de la Fédération française de Volley, (organisatrice de l’Euro Volley 2019 en France à Montpellier, Nantes et Paris).

Une journée dense clôturée par la cérémonie des « Trophées des Champions » au Village Sud de France de l’Open de Tennis.

Mon souhait est de fédérer tous les acteurs du monde sportif dans la communauté ‘Occitanie Ambition 2014’, afin de placer l’Occitanie dans les premières régions européennes d’accueil de compétitions internationales et d’entraînement des sportifs de haut niveau, affirme Carole Delga.

Grand terrain de sport, l’Occitanie enregistre 1 350 000 licenciés dans 17 000 clubs, 1 400 sportifs inscrits sur les listes ministérielles, 90 ligues et comités régionaux, 67 pôles d’excellence, 29 clubs élite… En 2019, la Région accentue son effort pour le sport avec un budget de 30,4 M€ (7 M€ de plus qu’en 2018) pour soutenir les sportifs, les clubs, la construction ou la rénovation d’équipements et les manifestations sportives sur tout le territoire. Pour cerner tout le potentiel, elle vient de mener une étude sur les pratiques sportives, les événements, le bénévolat et l’économie du sport. Forte de 41 000 entreprises, l’industrie du sport emploie 17 000 salariés en Occitanie. La Région a annoncé fin 2018 la création d’un réseau d’incubateurs de start-up du sport en Occitanie.

Carole Delga, aux côtés de Kévin Mayer

« En Occitanie, nous défendons une politique sportive forte et ambitieuse »

 La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a participé, cette après-midi, à une visite des installations du CREPS de Montpellier, en compagnie du décathlonien recordman du monde, Kévin Mayer, qui a récemment rejoint le club Montpellier Athletic Méditerranée Métropole et de Kamel Chibli, vice-président en charge de l'éducation, de la jeunesse et des sports.

 meyerCapture

Depuis 2016, la Région Occitanie a mobilisé plus de 24 M€ en faveur des deux Centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (CREPS) dont elle est propriétaire, Toulouse et Montpellier auquel est rattaché l'antenne de Font-Romeu. Cette année, la Région va poursuivre ses efforts et mobiliser une enveloppe de 7,5 M€ sur les 3 sites, afin de renforcer la qualité d'accueil des usagers et construire des équipements sportifs attractifs en vue des échéances futures.

 « La réussite du sport français n'est pas le fruit du hasard. Elle est la résultante d'une nation qui a toujours considéré le sport comme une culture. Pourtant, le monde du sport est aujourd'hui en souffrance dans notre pays. Les annonces récentes de l'Etat inquiètent : baisse de 30 millions d'euros sur le budget du Ministère des Sports, suppression de 1 600 postes, nouvelle gouvernance... En Occitanie, nous faisons un autre choix ! La Région consacre un budget volontariste de 30,4 M€ au sport en 2019.

Si l'apport économique du sport est incontestable, il est aussi structurant, à plus d'un titre, pour les territoires que ce soit en termes d'aménagement, de lien social et de citoyenneté. Je pense tout particulièrement aux bénévoles qui s'impliquent quotidiennement dans leur passion, sans compter. Ainsi, le sport nous permet de faire République », a déclaré Carole Delga, présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 

Ce rendez-vous a également été l'occasion de faire un point d'étape sur la démarche « Occitanie Ambition 2024 », lancée en février dernier, qui vise à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L'objectif est de mettre la politique sportive régionale sous la bannière olympique en construisant cette dynamique au plus près des territoires, des habitants d'Occitanie et avec l'ensemble des clubs sportifs et des ligues.

Par ailleurs, la présidente de Région a annoncé le lancement d'une concertation avec le monde sportif, qui sera ensuite élargie l'ensemble des citoyens d'Occitanie.

 

La journée se poursuit actuellement avec les 2èmes Rencontres Régionales du Sport, réunissant 600 acteurs du monde sportif et la cérémonie de remise des Trophées des Sports, dans le cadre de l'Open Sud de France à l'Arena de Montpellier. Organisée en partenariat avec les rédactions des Sports de Midi Libre et de la Dépêche du Midi, cette manifestation récompense les sportifs régionaux ayant marqué l'année 2018.

 

Carole Delga au CREPS de Montpellier dans le cadre des 2èmes Rencontres Régionales du Sport

Jeudi 7 février 2019 à partir de 14h, Montpellier

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participera à une après-midi placée sous le signe du sport ce jeudi à Montpellier.

Au programme : visite des installations du CREPS de Montpellier suivie d'une conférence de presse, intervention en clôture des 2èmes Rencontres Régionales du Sport et remise des Trophées des Sports.

 14h - 15h30 : Visite du Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives (CREPS) de Montpellier suivie d'une conférence de presse - CREPS, 2 avenue Charles Flahault, Montpellier

Depuis 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mobilisé plus de 24M€ en faveur des deux CREPS dont elle est propriétaire, Toulouse et Montpellier auquel est rattaché l'antenne de Font-Romeu. Sur le site de Montpellier, 6.5M€ ont permis de réaliser notamment la 1ère tranche d'un nouveau gymnase multisport ainsi que des améliorations de bâtiments.  En 2019, la Région prévoit de mobiliser une enveloppe de 7.5M€ sur les 3 sites afin de renforcer la qualité d'accueil des usagers, et construire des équipements sportifs attractifs en vue des échéances futures.

16h30 - 18h00 : 2èmes Rencontres Régionales du Sport - Sud de France Arena, Route de la Foire, Pérols

Dans le cadre de l'Open Sud de France qui se déroule actuellement à la Sud de France Arena du 3 au 10 février, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise les 2èmes Rencontres Régionales du Sport, réunissant 600 acteurs du monde sportif.

La présidente de la Région Carole Delga interviendra en conclusion de ces rencontres afin de faire un point d'étape sur la démarche « Occitanie Ambition 2024 », lancée en février dernier lors des 1ères Rencontres Régionales du Sport, qui vise à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Dans cette perspective, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a voté pour 2019 un budget volontariste en faveur du sport de 30,4M€, soit une augmentation de 31% par rapport à 2018, avec pour objectif de mettre la politique sportive régionale sous la bannière olympique en construisant cette dynamique au plus près des territoires, des habitants d'Occitanie, et avec les clubs sportifs de tous niveaux.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a par ailleurs fait mener en 2018 par le cabinet Pluricité-Emoha des entretiens avec un panel de 50 acteurs du monde sportif, afin de faire un état des lieux du sport en Occitanie et surtout anticiper les tendances d'évolution de la pratique sportive. Les premiers résultats de cette étude seront présentés de façon dynamique et interactive lors des Rencontres. Ils seront un support pour le lancement en 2019 d'une grande concertation régionale sur le sport.

Déroulé prévisionnel des 2èmes Rencontres Régionales du Sport :

Discours d'introduction par Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en charge de l'Education, de la Jeunesse et du Sport 

16h35 - 17h25 : Table Ronde 
Kevin Mayer, actuel champion du monde et détenteur du record du monde du décathlon
Claude Onesta, chargé de la haute performance du sport français
Axelle Girard, membre du Conseil Régional des Jeunes (CRJ)
Jean-Marc Oluski, président de Ad'occ Sport
Eric Tanguy, président de la FFVB (Fédération Française de Volley-Ball) 
Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF)
Jean Castex, délégué interministériel aux Jeux Olympiques de Paris 2024 et aux grands événements sportifs
Camille Naude, organisatrice d'un Tournoi International de foot féminin

17h25 - 17h55 : Présentation de l'étude sur le sport en Occitanie par le cabinet Pluricité-Emoha et clôture par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 

Commémorations de la "Retirada"

Il y a 80 ans, l’exode des réfugiés espagnols

    • Exposition Paul Senn, Mémorial du Camp de Rivesaltes. Photo : Paul Senn, PFF, MBA Berne. Dép. GKS. © GKS, Berne
    • Exposition Paul Senn, Mémorial du Camp de Rivesaltes. Photo : Paul Senn, PFF, MBA Berne. Dép. GKS. © GKS, Berne

  • Février 1939 : près de 500 000 réfugiés espagnols se massent à la frontière française, après des heures de marche dans la neige d’un hiver particulièrement rigoureux. Le Général Franco vient d’accéder au pouvoir en Espagne, la République est déchue. Cet exode porte le nom de Retirada, la « retraite ». Arrivés en France dans le dénuement le plus complet, les Espagnols en exil sont parqués dans des camps d’internement, que les autorités françaises nommeront elles-mêmes, en 1939, « camps de concentration ».

  Février 2019 : la région rend hommage à ces combattants de la liberté qui ont façonné l’identité de tout un territoire. On dénombre en effet 13 camps d’internement sur le territoire de l’actuelle Occitanie, implantés dans 9 des 13 départements actuels : Rivesaltes, le Barcares, Saint Cyprien, Argelès sur Mer, Agde, Rieucros, Bram, Le Vernet d’Ariège, Brens, Le Récébédou, Noé, Septfond et Lannemezan.
La plupart de ces camps seront ensuite repris par le gouvernement de Vichy et fonctionneront jusqu’en 1944.

Un témoignage de 1 200 photographies

Les commémorations du 80e anniversaire de la Retirada vont jalonner l’année 2019 à travers de nombreux événements organisés dans les Pyrénées-Orientales et dans la région.
À commencer par l’exposition du photojournaliste suisse Paul Senn au Mémorial du Camp de Rivesaltes, dont le vernissage a lieu ce dimanche 3 février. À travers 1 200 photographies (144 exposées, les autres accessibles sur des tablettes fournies par le Mémorial), Paul Senn témoigne à la fois de l’accueil déplorable fait par les autorités françaises aux 500 000 réfugiés espagnols en 1939, et de l’élan de solidarité de la population française.

L’exposition de Paul Senn sera également itinérante. Sous le nom « Des espagnols dans les camps », elle fera escale dans les 13 anciens lieux d’internement de la région et sera composée de 14 portraits accompagnés de témoignages de réfugiés.

Enfin, le Centre international de photojournalisme de Perpignan présentera l’ensemble de l’œuvre de Paul Senn.

À travers son soutien aux commémorations de la Retirada, la Région Occitanie exprime avec force et conviction les valeurs républicaines qu’elle porte et défend. Elle apporte ainsi son aide au Mémorial du camp de Rivesaltes et à sa programmation 2019 autour de la Retirada (plus de 700 000 euros). La Région accompagne aussi les commémorations portées par ses partenaires, comme le FRAC, le Festival MAP, le BBB Centre d’art, le Centre d’Art Le Lait, le Festival Fotolimo, etc…

L’Occitanie a également mis en place plusieurs dispositifs participant à la transmission de la mémoire et de l’histoire aux générations futures, et notamment deux dédiés à la Retirada : un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) ainsi qu’une aide aux projets mémoriels.

En solidarité avec les populations contraintes à l’exil de nos jours, la Région a créé un dispositif de soutien à l’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés en Occitanie.

TER : une gamme tarifaire ajustée à tous les usagers

Harmonisée à l’échelle de l’Occitanie, la nouvelle gamme tarifaire TER lancée début juillet 2018 vise tous les usagers : travailleurs quotidiens, voyageurs occasionnels, familles ou groupes d’amis, etc…. Pour faciliter la transition avec les anciens abonnements, la Région va ajuster certains tarifs au 1er octobre. Profitez de la Semaine de la Mobilité, jusqu’au 22 septembre, pour découvrir toute la gamme FréquenciO’, LibertiO’ ou EvasiO’.

Une nouvelle gamme tarifaire simplifiée et harmonisée à l'ensemble de la Région, pour les 80 000 usagers quotidiens du TER
Une nouvelle gamme tarifaire simplifiée et harmonisée à l’ensemble de la Région, pour les 80 000 usagers quotidiens du TER

Tous les jours, jusqu’à 80 000 personnes empruntent les TER sillonnant l’Occitanie. En juillet, la Région a lancé une nouvelle gamme de tarifs simplifiée et harmonisée à l’échelle de tout le territoire, avec des abonnements adaptés aux diverses utilisations du train. Point d’orgue de cette gamme : des prix à la baisse pour les jeunes et les voyageurs occasionnels, des petits prix nombreux et la gratuité pour les voyageurs en précarité (plus de 40 000 personnes concernées).
Plus globalement, les abonnements sont en hausse moyenne de 7 %. Leurs prix étaient gelés depuis 2015 et aucune autre hausse de tarif ne sera appliquée d’ici 2021. La Région Occitanie est la seule à garantir cette stabilité des tarifs abonnés sur cette période.

Début septembre, la Région a décidé d’ajuster certains tarifs d’abonnements, notamment sur l’offre FrequenciO’ (abonnement sur un trajet à la semaine, au mois ou à l’année) au prix variable selon la distance. À partir du 1er octobre, son coût sera plafonné au-delà de 118 km. À noter : prendre un abonnement FrequenciO’ annuel offre deux mois gratuits (trois pour les moins de 26 ans). Autre ajustement : EvasiO’ Tribu (30 à 50 % de réduction pour un groupe de 3 à 5 personnes) est désormais vendu toute l’année et non seulement durant les vacances scolaires.

Offres exclusives

Pour faciliter la transition avec les anciens abonnements, des mesures d’accompagnement ont été mises en place, notamment pour les abonnés IllimiTER,. Depuis juillet, chaque situation est étudiée, et une solution recherchée avec chaque abonné, via une plateforme téléphonique gérée par SNCF. Des gestes commerciaux ont été accordés et des offres exclusives proposées en septembre à tous les anciens abonnés sur 13 trajets en Occitanie.
ALERTE bon plan
Pour fêter la Semaine de la Mobilité, tous les billets de train TER Occitanie achetés du 15 au 23 septembre (pour des voyages jusqu’au 30 novembre), sont à moins 50%.

Une mobilité facilitée avec la nouvelle convention TER 2018-2025

Des TER supplémentaires pour faciliter les mobilités du quotidien
Crédits : Patrice Thébaut - Région Occitanie

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée prend en charge 75 % d’un billet de TER en moyenne. Signée pour 2018-2025, la convention avec SNCF Mobilités a augmenté les objectifs de ponctualité, fiabilité et qualité, et signifie un effort de la Région d’environ 300 M€ par an. La convention programme aussi plus de trains du quotidien : 72 TER supplémentaires faciliteront les mobilités sur les trajets Toulouse-Perpignan dès fin 2018, puis fin 2019 sur les axes Lunel-Sète, Toulouse-Montauban-Agen/Brive et Toulouse-Tarbes-Pau. Après 2020, la Région travaille sur la réouverture de six lignes prioritaires

Mobilisation commune en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes

Mobilisation commune en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes impactés par les récentes violences

Face à la situation préoccupante des commerces montpelliérains touchés par les dernières manifestations, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, André Deljarry, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Hérault et Christian Poujol, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault souhaitent rappeler conjointement les dispositifs d'aides proposés dès le 18 janvier dernier par la Région.

 1,5 M€ sont en effet débloqués par la Région sous forme de subvention allant jusqu'à 8000€ pour permettre aux plus petites entreprises (entreprises, commerçants et artisans de moins de 10 salariés) de couvrir leurs travaux de réparation et de remise en état, ainsi que les frais de gardiennage.

 De plus, 4 M€ de prêts exceptionnels de soutien à la trésorerie et d'investissement (matériel et immatériel), abondés par la Région à hauteur d'1M€, sont déployés par Bpifrance. Le prêt de trésorerie, allant de 5 000€ à 50 000€, et le prêt investissement, de 10 000€ à 50 000€, s'adressent aux commerces de proximité de moins de 30 salariés. Déblocables rapidement, ces 2 prêts ne requièrent aucune garantie personnelle grâce à l'intervention de la Région.

 Enfin, la Région et Bpifrance mobilisent leur fonds de garantie commun. Ainsi, 10 M€ de prêts, dont 500 000€ abondés par la Région, sont débloqués afin de soutenir une garantie renforcement trésorerie. Permettant notamment de faciliter l'octroi d'un prêt, cette co-garantie couvre jusqu'à 70% du prêt pour les entreprises de moins de 30 salariés, sans garantie personnelle.

 « Pour répondre au mieux aux besoins exprimés par les commerçants, l'ensemble de ces dispositifs pourra faire l'objet d'ajustements. C'est pourquoi la Région est prête à réunir si nécessaire dans les prochains jours l'ensemble des financeurs afin de continuer le travail engagé et envisager avec les autres collectivités d'abonder un fonds régional permettant d'amplifier l'enveloppe de prêts disponibles pour couvrir les besoins en trésorerie des commerçants », précise la présidente Carole Delga.

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault, appellent les entreprises et les commerçants impactés par les récentes violences, à se saisir de l'ensemble de ces dispositifs d'aides.

 Bpifrance met à disposition des commerçants montpelliérains un service téléphonique afin de les informer et de les aider dans leurs démarches : 04 67 69 76 00

 La CCI Hérault et la CMA 34 ont mis en place un guichet à destination des artisans, commerçants et entreprises impactés :
 

Contact CCI Hérault : Bruno Bouterin : 04 99 51 54 00 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" href="https://webmail1h.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=120692&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact CMA34: Isabelle Tari : 04 67 72 72 31 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" href="https://webmail1h.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=120692&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Région engage 300 000 € pour le lancement de la CleanTech Vallée

Catherine Eysseric, conseillère régionale, représentait ce jeudi matin la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga, lors du lancement de la CleanTech Vallée à Aramon. A cette occasion, la conseillère régionale a rappelé la mobilisation de la Région pour le développement de cette filière innovante.OCCICapture

 

Suite à la fermeture en 2015 de l'ancienne centrale thermique EDF à Aramon, un cluster dédié aux innovations propres - la CleanTech Vallée - s'est créé en se basant sur les compétences d'un écosystème local riche : EDF, ORANO, SANOFI, CEA, BRL, ENEDI, etc, autant de grandes entreprises présentes sur le territoire aux côtés d'un réseau développé de PME/TPE dans le domaine de l'industrie et du nucléaire.

 Soutenue dès son origine par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, la CleanTech Vallée - constituée sous forme d'association - porte des projets concrets de transition écologique, de développement économique, et d'accompagnement de l'essor des métiers d'aujourd'hui et de demain.

 Le Ministère de la Transition Ecologique a identifié cette démarche territoriale et a souhaité mettre en place avec la Communauté de Communes Pont du Gard, la Communauté d'Agglomération du Gard Rhodanien et la Région, un Contrat de Transition Ecologique (CTE) qui doit permettre dans les quatre années de sa mise en œuvre de consolider cette dynamique. Mobilisée dans le cadre de ce CTE, la Région y consacre plus d'1 M€ afin d'accompagner des projets concrets pour accélérer la mutation écologique et économique du territoire.

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée mobilise 300 000 € pour le lancement d'un des projets phares portés par la CleanTech Vallée, le CleanTech Booster, programme d'accélération de croissance unique en France proposé aux startups et PME innovantes dans les domaines de l'énergie décarbonnée, du recyclage, de la chimie verte ou encore de l'eau. Installé sur le site de l'ancienne centrale EDF, l'accélérateur apportera aux sociétés sélectionnées des services et moyens focalisés sur le business model et le financement de haut de bilan pour leur permettre de croître et de se développer plus rapidement.

 « Le lancement de la CleanTech Vallée aujourd'hui, aux côtés de l'ensemble des acteurs politiques et économiques du territoire gardois, est un signal fort envoyé aux industriels de notre région. Car au-delà des enjeux économiques, il s'agit bien ici pour nous d'imaginer ce que sera l'industrie de demain, innovante, et au service des objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en matière environnementale et énergétique. C'est pourquoi je reste pleinement mobilisée, au contact et au soutien de nos TPE et nos PME mais aussi de nos laboratoires de recherche, pour faire du Gard Rhodanien une référence sur ces enjeux. Car nous le savons ce territoire a un fort potentiel industriel et d'innovation. La Région maintiendra son engagement qui, depuis 2016, ne faiblit pas avec 35 M€ investis au profit des entreprises dans le Gard», a déclaré Catherine Eysseric.

 

Open Sud de France de tennis : qui succèdera à Lucas Pouille ?

Tournoi international de tennis ATP250, l’Open Sud de France revient en force, du 3 au 10 février, à la Sud de France Arena à Montpellier. L’événement sportif parrainé par la Région attire 50 000 spectateurs autour des courts

Après Lucas Pouille, Alexander Zverev, Richard Gasquet (triple vainqueur, forfait cette année sur blessure), Gaël Monfils et Tomas Berdych, quel joueur soulèvera le 10 février prochain le trophée de l’Open Sud de France ?

Brillant au récent Open d’Australie, Lucas Pouille défendra son titre à la Sud de France Arena à Montpellier. A la 9e édition du tournoi de l’ATP World Tour, 28 joueurs seront en compétition dès le 3 février. En double, les frères britanniques Skupski défendront leur trophée, notamment face à la paire française Chardy-Martin. « Depuis 9 ans, l’Open Sud de France s’impose comme une référence du tennis indoor mondial et un événement majeur du paysage sportif français », assure Sébastien Grosjean, directeur du tournoi.

En savoir plus : https://www.laregion.fr/Open-Sud-de-France-de-tennis-qui-succedera-a-Lucas-Pouille

Dans l’Aude, un premier bilan des reconstructions

Un peu plus de trois mois après les tragiques inondations qui ont touché le département de l’Aude, l’Occitanie réitère son soutien aux habitants et aux élus. Ce mercredi 30 janvier, le vice-président de la Région Didier Codorniou s’est rendu à Saint-Hilaire et Conques-sur-Orbiel. L’occasion de dresser un premier bilan des reconstructions menées avec le soutien de la Région, qui a mobilisé un plan d’investissement exceptionnel. Près de 8 millions d’euros ont déjà été débloqués

La commune de Lastours, touchée par les inondations audoises
La commune de Lastours, touchée par les inondations audoises

Au petit matin le 15 octobre dernier, l’Aude était sous le choc. Les inondations survenues plus tôt dans la nuit, prenant de nombreux habitants par surprise, venaient d’ôter la vie à plusieurs personnes, et de causer d’importants dégâts matériels. La Région Occitanie avait alors annoncé la mobilisation d’un plan d’investissement exceptionnel de 25 millions d’euros pour faire face aux sinistres, et Carole Delga s’était rendue sur place.

Ce mercredi 30 janvier, Didier Codorniou, vice-président de la Région, est allé dans l’Aude réaffirmer le soutien de l’Occitanie aux habitants et aux élus audois. Aux côtés notamment d’André Viola, président du Département de l’Aude, il a dressé un premier bilan des reconstructions en cours ou en projet.
Déjà 7,5 millions débloqués

L’investissement régional de 25 millions d’euros est réparti en plusieurs enveloppes, dont une partie des montants a déjà été affectée :

  • 5 millions à destination du Département de l’Aude, pour la réparation et la reconstruction de ses routes et ouvrages d’art (son domaine de compétence), dont près de 3 millions ont été débloqués.
  • 10 millions d’aide aux communes sinistrées et syndicats de rivières (204 communes déclarées en état de catastrophe naturelle), dont 4 millions ont été débloqués.
  • 5 millions d’aides aux entreprises et aux agriculteurs, dont près de 300 000 euros déjà payés. Ces aides se matérialisent notamment via le Pass Solidarité Aude-Occitanie dédié aux TPE-PME, commerçants et artisans, et via l’Association Audoise des Agriculteurs sinistrés et la Fédération Départementale des CUMA pour les agriculteurs.
  • 5 millions pour la reconstruction du patrimoine régional : les lycées, dont principalement le lycée Charlemagne de Carcassonne ; les aménagements extérieurs et bords de piste de l’aéroport Sud de France de Carcassonne ; et la ligne ferroviaire Carcassonne Limoux.

À ces montants s’ajoutent 200 000 euros de subventions allouées aux associations d’aide aux sinistrés (Aude Solidarité, Secours Populaire Français, Secours Catholique, Croix Rouge…), dont la moitié a déjà été débloquée.

Les différentes enveloppes affectées ont permis, notamment, d’aider dans l’urgence les personnes sinistrées via les subventions aux associations, et de remettre en état le réseau des routes départementales, dont une cinquantaine avait été endommagée. De nombreuses autres opérations sont en cours ou en projet, comme la reconstruction des équipements publics.

 

Déplacement de Carole Delga reporté

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée devait initialement se rendre jeudi 31 janvier et vendredi 1er février à Aramon, à Tavel, à Bagnols-sur-Cèze et à Marcoule, à la rencontre des acteurs de l'Est gardois.

Pour des raisons de santé, la présidente de Région se voit contrainte d'annuler sa venue.

Kamel Chibli en visite dans plusieurs lycées du Gard et de l’Hérault

Kamel Chibli, Vice-Président délégué à l’éducation, la jeunesse et aux sports, se rendra mardi 29 janvier au lycée Mermoz de Montpellier, ainsi qu’aux lycées Hemingway et Raimu de Nîmes, afin d’inaugurer plusieurs projets d’aménagement réalisés par la Région.OCCICapture

A 10h30, à Montpellier, Kamel Chibli effectuera une visite du chantier de restructuration de la demi-pension du lycée Mermoz, pour lequel la Région a investi 6.5 M€.

 A 12h30, il se rendra à Nîmes pour inaugurer la nouvelle demi-pension du lycée Hemingway, et visitera le chantier du nouveau bâtiment d’Art Appliqués du lycée. 10.5 M€ sont mobilisés par la Région sur ces projets. 

 Kamel Chibli inaugurera enfin à 16h la construction du pôle routier du lycée Raimu, financé à hauteur d’1 M€ par la Région.

 L’ensemble de ces aménagements et restructurations s’inscrivent dans le plan d’1,1 Md€ lancé par la Région qui prévoit d’ici 2021 la rénovation ou la construction de lycées, CFA, CREPS et établissements de formation sanitaires et sociales d’Occitanie.