Occitanie

Convention TER 2018-2025

Carole Delga : « Les attentes formulées par les habitants d'Occitanie lors des Etats généraux du rail et de l'intermodalité ont été entendues : avec 2,5 Mds€ mobilisés et 11% de trains en plus d'ici 2020, la Région concrétise son ambition pour le rail » 

 Sous la présidence de Carole Delga, l'Assemblée plénière de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a adopté ce vendredi 23 mars à Montpellier, la nouvelle convention TER 2018-2025, financée à hauteur de 2,5 Mds€ par la Région (hors investissements).OCCICapture

 « Cette nouvelle convention TER 2018-2025 est le fruit d'un long travail réalisé par les services de la Région et SNCF Mobilités. Les échanges et les négociations ont parfois été difficiles, c'est une certitude, mais je suis fière du rendu et de ce que nous avons obtenu pour les habitants de la Région. Je n'ai jamais perdu de vue mes objectifs, assurer un aménagement équilibré du territoire, proposer plus de trains sur nos lignes et améliorer la qualité de service due aux usagers. Pour les atteindre, j'ai voulu mobiliser des moyens supplémentaires nécessaires, 35M€ de plus par an par rapport à l'ancienne convention. Ainsi, 37 000 places supplémentaires par jour seront disponibles d'ici fin 2020, c'est 40% de plus pour l'ensemble du réseau ferroviaire régional », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 « A l'heure où de nombreuses régions revoient à la baisse leurs ambitions pour le transport ferroviaire, alors que le gouvernement rend incertain l'avenir du rail dans notre pays, je porte a contrario de fortes ambitions pour les trains du quotidien et la grande vitesse, qui, j'en suis convaincue, sont non seulement complémentaires mais représentent également des investissements d'avenir essentiels pour l'Occitanie », a-t-elle poursuivi.

 Les axes principaux et nouveautés de la convention TER 2018-2025

  1. Elle intègre les attentes exprimées lors des EGRIM
  2. Elle assure un service public régional des transports pour tous et pour tous les territoires
  3. Elle intègre différentes exigences environnementales
  4. Elle répond à de nouvelles exigences de qualité avec des objectifs chiffrés : fiabilité, ponctualité, respect des compositions, qualité perçu et produite
  5. Elle développe les dessertes ferroviaires pour mieux répondre à la croissance des besoins de déplacements
  6. Elle assure le déploiement de matériels neufs sur un parc unifié
  7. Elle harmonise et propose une nouvelle gamme tarifaire attractive, avec un effort important réalisé pour la jeunesse
  8. Elle renforce les mesures pour bien voyager ensemble et lutter contre la fraude
  9. Elle est attentive à mieux équiper les gares TER
  10. Elle prévoit un suivi journalier, mensuel et annuel plus efficient, adapté et réactif

 Carole Delga réunira en mai 2018 une Assemblée plénière extraordinaire afin de discuter du projet de loi sur les mobilités présenté par le gouvernement en Conseil des Ministres.

 

Chiffres clés

-         1 milliard de km parcourus en train chaque année par les voyageurs TER Occitanie

-         2 453 km de voies ferrées

-         274 points d'arrêt

-         + 60% de voyageurs en 15 ans

-         + 5,1% en 2017

-         Un trafic en progression en 2017 : 66 000 voyageurs un jour de semaine, > 80 000 le vendredi (comptages BVA octobre 2017)

-         20 lignes ferroviaires et 43 lignes d'autocar

-         4,7 Mds€ investis depuis 15 ans

Journal de la Région n° 11 - Janvier 2018 - Editions départementalisées

Téléchargez l'édition de l'Hérault

Un numéro spécial pour chacun des 13 départements d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, comprenant 4 pages qui reviennent en détails sur des réalisations de la Région concernant l’emploi, l’éducation, les transports, l’économie, l’agriculture, la santé…

A découvrir également, les nouvelles mesures mises en place en 2018 ainsi que le nouveau budget, faisant la part belle à l’effort d’investissement, le plus important de toutes les Régions françaises.

Et la Région précise : "Sans oublier la mobilisation pour les lignes à grande vitesse qui ne faiblit pas, au contraire, un dossier consacré au développement des territoires de montagne, mais aussi un gros plan sur les nouveaux Grands Sites Occitanie, un zoom sur les tournages en pays catalan, un quizz pour devenir incollable sur les spécialités culinaires de la région ou encore une recette sacrément culottée de haricot tarbais pour becs sucrés. Et puis c’est le moment de biner, planter, fertiliser… Nous vous proposons une sélection jardinage de graines, plantes ou encore potagers urbains « Produits en Occitanie »."

Enfin, en dernière page du magazine, Olivia Ruiz se livre sur ses racines méditerranéennes et son attachement à sa région natale.

https://www.laregion.fr/IMG/pdf/cr11-he_rault-bat_web.pdf

Avec le CDI intérimaire, la Région et Adecco innovent

Avec le CDI intérimaire, la Région et Adecco innovent pour booster l'emploi et répondre aux besoins des entreprises

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Pierre Lombard, Directeur Général des Opérations Adecco France, ont signé ce mardi 20 mars, une convention en faveur de l'emploi et de la formation professionnelle en Occitanie.OCCICapture

 L'emploi intérimaire, en progression de 10,2% en Occitanie en 2017, participe à la dynamique de reprise de l'emploi dans la région et constitue un levier de développement économique sur lequel la Région Occitanie souhaite aujourd'hui s'appuyer, en partenariat avec Adecco. Signée pour la période 2018-2019, la convention entre la Région et Adecco s'articule autour de 3 axes prioritaires :

-       Anticiper les métiers de demain, les besoins prospectifs des entreprises et les compétences à former,
-       Faciliter les démarches partenariales entre acteurs du territoire afin de mieux répondre aux besoins des filières, des secteurs et des entreprises,
-       Innover, en créant des pratiques au service des publics en difficulté et des entreprises.

 « En réponse à la constante progression démographique de notre région, nous devons chaque année créer 22 000 nouveaux emplois. Il est aussi nécessaire de répondre aux besoins en compétences des entreprises qui peinent à recruter avec 15 000 offres d'emplois qui restent non pourvues sur notre territoire, faute de qualification. Ce nouveau partenariat avec Adecco va permettre de renforcer l'action de la Région pour relever ces défis notamment via le développement du CDI intérimaire et les pôles de compétences partagés pour renforcer la sécurisation des parcours professionnels et favoriser l'accès à l'emploi. Nous agissons concrètement et collectivement pour apporter aux entreprises les compétences nécessaires à leur développement, pour les aider à faire face aux évolutions technologiques, et pour faire du combat pour l'emploi une réussite pour tous », a déclaré Carole Delga.

 « Nous sommes très heureux d'unir nos forces avec la Région sur le terrain de l'emploi. Nous sommes en effet convaincus que les politiques d'emploi doivent être menées au niveau local. Pour favoriser l'accès à l'emploi de chacun, sécuriser les parcours professionnels, répondre aux pénuries de compétences et préparer les métiers de demain, nous misons sur la formation professionnelle et sur des innovations telles que le CDI intérimaire et les Pôles de Compétences Partagées », a déclaré Pierre Lombard, Directeur Général Opérationnel d'Adecco.

 2 atouts pour booster l'emploi et répondre aux besoins des entreprises régionales

Le CDI Intérimaire est un des principaux leviers sur lequel la Région et Adecco souhaitent s'appuyer dans le cadre de cette convention. Ce type de contrat alterne des périodes de missions dans les entreprises et des « intermissions ». Il  permet aux salariés d'envisager plus sereinement leur avenir professionnel et personnel, avec une garantie mensuelle de rémunération, tout en sécurisant leur parcours professionnel. Le CDI intérimaire continue son importante progression (+82,4 % sur un an) pour concerner près de 26 400 contrats fin 2017 en France, dont 48% signés par Adecco. En Occitanie, Adecco a signé près de 600 CDII sur un total d'environ 1000.

 Autre dispositif que la Région Occitanie et Adecco souhaitent développer pour favoriser la montée en compétences des salariés et offrir une solution ressources humaines souple et efficace aux entreprises : les pôles de compétences partagées (PCP).  Les pôles de compétences partagées réunissent les entreprises d'un même secteur d'activité pour lesquelles le groupe Adecco s'engage à mettre à disposition un groupe de 50 à 100 collaborateurs en CDI intérimaires, recrutés et formés avec le concours des entreprises.  4 PCP existent d'ores-et-déjà en Occitanie : à Montpellier et Toulouse sur le secteur du BTP, à Montauban autour de la logistique et à Toulouse dans le tertiaire. Des projets de création sont en cours à Moissac, à Nîmes, à Castres ou encore à Montpellier et Toulouse.

 Au-delà de ces outils, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Adecco s'engagent également à collaborer pour mutualiser leurs ressources sur l'évolution des besoins en compétences et des métiers en tension, renforcer les liens entre Adecco et les organismes de formations partenaires de la Région pour créer des passerelles directes de recrutement ou encore pour favoriser le recours au CDI Intérimaire pour les publics possédant un faible niveau de qualification, notamment dans les formations de l'Ecole régionale du numérique créée par la Région.

 L'emploi intérimaire en Occitanie

 "En décembre 2017, la région Occitanie comptait 56 400 intérimaires, soit une progression de 10,2% sur un an (contre 6,6% en moyenne dans l'hexagone)*. Le secteur tertiaire concentre le plus grand nombre d'intérimaires avec 39% de la part totale, notamment dans la construction. La plupart des intérimaires en Occitanie sont des ouvriers qualifiés. Une proportion en forte augmentation, le nombre d'ouvriers qualifiés employés pour des missions courtes ayant augmenté de près de 16% en un an.

 

*Statistiques Pôle Emploi (février 2018)

Assemblée plénière de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Les 158 conseillers régionaux de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se réuniront en assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga, vendredi 23 mars à partir de 9h30 au Parc des expositions de Montpellier, à Pérols.

 Cette nouvelle session plénière portera notamment sur des axes majeurs du projet régional en matière de mobilités, de citoyenneté et d'égalité.OCCICapture

 Sur le volet citoyenneté, la Présidente de Région proposera d'engager une concertation sur l'alimentation, grande cause régionale en 2018, d'adopter la charte régionale pour une citoyenneté active et de déployer la nouvelle politique à destination de la jeunesse, basée notamment sur la création du Conseil régional des jeunes.

 Par ailleurs, l'adoption de la nouvelle convention TER marquera un temps fort de la stratégie régionale en matière de transports et de mobilités, pour un maillage territorial cohérent et équilibré.

 Dans le cadre de sa mobilisation pour renforcer l'égalité et la solidarité sur l'ensemble de son territoire, l'assemblée régionale lancera également le 1er Plan d'actions pour la prise en compte des handicaps.

 Parmi les autres dossiers à l'ordre du jour de cette assemblée plénière :

  • Aéronautique : protocole d'accord Etat / Région dans le cadre du Plan Ader 4 et adoption du Plan régional aérospatial ;
  • Ports - Mer : conventionnement avec la Caisse des dépôts au titre du projet Littoral+ sélectionné lors de l'appel à manifestation d'intérêt « Territoire d'Innovation de Grande Ambition » ;
  • Environnement : mise en place de la stratégie régionale pour l'essor de l'éducation à l'environnement et au développement durable ;

Opération Village des Sciences à Montpellier

Le 12 mars 2018, la première pierre du futur Village des Sciences a été scellée en présence de Béatrice Gille,  nouvelle rectrice de la Région Académique Occitanie, Rectrice de l’Académie de Montpellier, Chancelière des Universités.

De gauche à droite, Philippe Augé, Philippe Saurel, B. Monthubert, A.Assus, Béatrice Gille, Gilles Halbout

Une cérémonie qui concrétise un projet entamé depuis plus de 10 ans qui lance officiellement les travaux de l'Opération Campus de Montpellier sur le site Triolet.

A ses côtés étaient présents, Gilles Halbout, Président de la ComUE LR-Universités, Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier, Antoine ASSUS, Architecte mandataire, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Bertrand Monthubert, Conseiller Régional, représentant Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerrannée.

La Faculté des Sciences, tête de pôle sur l'ensemble des campus montpelliérains

Quelques mois après l'inauguration de la nouvelle faculté de médecine sur Montpellier, le plan Campus - 1 habitant sur 4 étant un étudiant - mettra en valeur les grandes forces de Montpellier avec la chime et la médecine et vise à donner plus de visibilité de l'université sur la ville de Montpellier à l'échelle nationale et internationale. Le Village des Sciences au sein de la capitale héraultaise accueillera la faculté des sciences, mais également l'école Polytech et l'école universitaire de management.

A l'horizon 2022, pilotée par le Comue - communauté d'universités et d'établissements - l'Opération Campus prévoit des chantiers de grande envergure avec la construction de 9 nouveaux bâtiments destinés à l'enseignement universitaire de la recherche et de la formation. Un partenariat de la Métropole de Montpellier, de la ville, de la Région Occitanie et de l'Etat.

Dossier Village des Sciences

Carole Delga et les Salons TAF

Carole Delga : « Avec les Salons TAF, la Région agit concrètement pour la formation, l'orientation et l'emploi »

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a inauguré ce mercredi 7 mars le salon TAF de Montpellier, aux côtés de Serge Lemaître, directeur régional de Pôle Emploi, et de Jean-Paul Dupré, Président de l'Association Régionale des  Missions Locales (ARML) Occitanie.

tafCapture

« Cette année encore la Région répond présent pour proposer des réponses concrètes aux jeunes et aux demandeurs d'emploi dans leur démarche vers l'emploi. Grâce aux efforts conjoints de la Région et de nos partenaires Pôle Emploi et l'ARML Occitanie, le réseau des Salons TAF s'élargit encore cette année avec 5 nouveaux rendez-vous. Je souhaite que l'année prochaine l'ensemble de notre territoire soit couvert pour que chaque habitant de notre Région puisse avoir accès à une information de qualité sur les formations, les métiers, les entreprises qui recrutent, près de chez eux. Car face aux barrières dressées sur la route de l'emploi, la proximité doit être la priorité. Elle est au cœur des actions que nous menons », a notamment déclaré Carole Delga. 

 Organisés par la Région, les Salons Travail - Avenir - Formation (TAF) se dérouleront cette année du 7 au 28 mars, en partenariat avec Pôle Emploi et les Missions Locales. Au total, environ 14 000 offres d'emplois sont proposées par plus de 1400 entreprises réparties sur l'ensemble des salons.

 « De toutes les régions, l'Occitanie est celle où l'emploi progresse le plus, avec 4 fois plus d'emplois en 5 ans que le reste de la France. Pourtant je constate, comme beaucoup de chefs d'entreprises, que 15 000 emplois restent non pourvus chaque année. Devant ce constat je ne suis pas fataliste. En matière d'emploi, je crois à la nécessité de faire du sur-mesure, comme nous l'avons fait pour le plan apprentissage lancé en 2017, et comme nous le faisons ici avec les Salons TAF. La dynamique que nous créons grâce à ces salons nous permet d'agir efficacement pour l'emploi, nous le voyons bien aujourd'hui. 80% des offres d'emplois proposées sont en effet pourvues dans les 6 mois », a ajouté la présidente de Région.

 

Co-organisé par la Région, Pôle Emploi, la Mission Locale des Jeunes de la Métropole de Montpellier, le Conseil Départemental de l'Hérault et Montpellier Méditerranée Métropole, le Salon TAF de Montpellier se déroulera du 7 au 8 mars. Près de 450 entreprises y participeront et proposeront en direct près de 4000 offres d'emplois dans des secteurs qui recrutent.

Gestion des centrales hydro-électriques en Occitanie

Carole Delga s'oppose à l'ouverture à la concurrence de la gestion des centrales hydro-électriques en Occitanie.

 Actuellement les barrages hydro-électriques sont gérés pour l'essentiel par Engie et EDF, sur mise en concession de l'Etat. La Commission européenne exige désormais que la France ouvre systématiquement ces concessions à la concurrence à l'échéance des contrats en cours. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, s'exprime face à cette décision de la Commission européenne, et revient sur les enjeux nationaux et territoriaux qui s'attachent sur l'avenir de ces concessions hydro-électriques.OCCICapture

 « L'Occitanie est actuellement la 2ème région française en production d'énergie d'origine hydro-électrique. Notre parc est essentiel pour le système électrique français et joue un rôle majeur pour le développement durable de notre territoire, que j'ai souhaité amplifier dès le début de mon mandat à travers la démarche « Région à énergie positive ».

 Les barrages jouent un rôle décisif dans cette stratégie en assurant non seulement l'alimentation de notre région en énergie mais également en eau. De nombreux secteurs-clés de notre activité économique en dépendent, dont l'agriculture, le tourisme, le développement des territoires. À ce jour, les conventions établies avec EDF et Engie dans ce domaine permettent de garantir par l'irrigation, la possibilité de l'activité agricole, mais également la bonne gestion des milieux aquatiques et un bon niveau de qualité de l'eau, ou encore la multiplication des zones de baignade et le développement de l'activité de pêche.

 Ma conviction est que la mise en concurrence n'est pas en mesure d'assurer la pérennité de ces partenariats, fondés sur la confiance entre nos territoires et les opérateurs des barrages. Elle nuirait en outre à l'engagement rapide de grands investissements nécessaires à l'accompagnement de la transition énergétique de notre pays. Pour toutes ces raisons, il me semble essentiel que les prolongations des concessions hydro-électriques soient maintenues, au bénéfice de nos territoires ruraux et de la transition énergétique de la France », a déclaré Carole Delga.

 

Faisant suite aux cinq Présidents des Conseils départementaux du bassin versant du Lot, Carole Delga a adressé le 8 mars dernier un courrier au Président de la République, au sujet de la situation de la chaîne hydro-électrique Lot-Truyère, alors qu'une mise en demeure a été prononcée par la Commission européenne, en faveur de la mise en concurrence.

Ce parc (15 centrales) représente 10% de la puissance hydro-électrique installée en France et 37% de celle en Occitanie. La Région reste par ailleurs sensible et attentive quant à la situation des autres concessions hydro-électriques sur l'ensemble de son territoire.

La Région répond à la forte attente pour l'aménagement de PEM ferroviaires sur le territoire

Carole Delga : « La Région répond à la forte attente pour l'aménagement de PEM ferroviaires sur le territoire, via le plan régional PEM doté de 25 M€ jusqu'en 2030 »OCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a signé ce matin le protocole d'intention partenarial pour la réalisation du Pôle d'Echange Multimodal (PEM) de Béziers et a fait le point sur le déploiement du plan régional PEM dans l'Hérault.

La signature de cette convention de financements entérine la participation des différentes parties prenantes pour la réalisation des 3 études préliminaires pour le futur PEM de Béziers pour un montant de 232 000€.

La présidente a également fait le point sur les 8 projets de PEM en cours dans l'Hérault, en présence des maires des communes concernées : Gilles D'Ettore, maire d'Agde et président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée, Jean-Luc Messonnier, maire de Baillargues et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, Robert Ménard, maire de Béziers, Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, Claude Arnaud, maire de Lunel et président de la Communauté de communes du Pays de Lunel, François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée, Noël Segura, maire de Villeneuve-lès-Maguelone et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole. Retrouvez tous les éléments dans le dossier de presse.

« Aujourd'hui, nous avons 99% des élus locaux qui parlent d'une même voix sur les besoins de mobilité en Occitanie. La Région prend toute sa part, aux côtés des porteurs de projets, pour mettre en musique le plan régional PEM lancé en octobre dernier, doté de 25 M€ jusqu'en 2030. Sur la sécurité, la qualité de service, l'intermodalité ou encore l'amélioration des dessertes, nous sommes dans l'action pour que chaque citoyen du territoire puisse bénéficier d'un service public régional de transports de proximité, durable et innovant. C'est le cœur de la future convention TER que je signerai avec la SNCF le 23 mars prochain et qui offrira plus de services et de meilleure qualité », a souligné Carole Delga.

 

La Région organise les Rencontres Cutur'elles en Occitanie

Journée internationale des droits des femmes : la Région organise les Rencontres Cutur'elles en Occitanie

Jeudi 8 Mars à 9h30 au JAM à Montpellier et à 15h30 aux Abattoirs à Toulouse

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, accompagnée de Dominique Salomon, vice-présidente déléguée à la culture, aux patrimoine et aux langues régionales, et de Nadia Bakiri, conseillère régionale, présidente de la Commission Egalité Femme-Homme, participeront aux Rencontres Cultur'elles en Occitanie, organisées à Toulouse et à Montpellier ce jeudi. Ces temps d'échanges et de débats seront l'occasion d'aborder la question de la place des femmes dans les domaines artistique et culturel.

 "Parce que la culture et les arts véhiculent des symboles forts et sont le lieu de nos représentations, la Région a décidé cette année de mettre à l'honneur la création culturelle au féminin afin de défendre plus largement l'égalité femme-homme. Alors que les femmes sont majoritaires dans les pratiques amateurs et dans les études culturelles et artistiques, elles sont toujours fortement marginalisées parmi les artistes et dans les directions de lieux culturels."

 Un récent rapport de l'Unesco sur l'égalité des genres rappelle par ailleurs qu'il est nécessaire « d'approfondir le débat, la recherche et la sensibilisation pour l'égalité des droits, les responsabilités et opportunités pour les femmes et les hommes, filles et garçons dans le domaine du patrimoine et de la créativité ».

 « L'actualité nous rappelle chaque jour combien le chemin vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes est encore long. Après la prise de conscience, il s'agit désormais de passer aux actes et aux mesures concrètes afin de lutter contre les violences sexistes et les inégalités dans le monde professionnel. Depuis mon arrivée à la tête de la Région, j'ai souhaité renforcer cet engagement : intégrer les enjeux de l'égalité femme-homme dans les politiques régionales et être exemplaire dans notre fonctionnement interne. Nous avons tous, élu.e.s et citoyen.ne.s, la responsabilité de mener ce combat, pour une société plus égalitaire et plus juste », a notamment déclaré Carole Delga à quelques jours de la Journée internationale des droits des femmes.

 Les Rencontres Cultur'elles en Occitanie se dérouleront en deux temps : le matin à partir de 9h30 au JAM à Montpellier et l'après-midi, en présence de Carole Delga, à 15h30 aux Abattoirs à Toulouse.

 Déroulé de la journée  :

 Au JAM à Montpellier

 9h30 : Accueil
10h00 : Ouverture par Nadia Bakiri, conseillère régionale, présidente de la Commission Egalité Femme-Homme
10h10 : Les chiffres clés de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur culturel en Occitanie
10h20 : Les politiques régionales en faveur de l'égalité Femme-Homme dans la culture
10h30 : Table ronde sur la thématique de « La place des femmes dans la création artistique en Occitanie »
11h30 : Performance artistique proposée par le collectif HF Languedoc-Roussillon

 Aux Abattoirs à Toulouse

 15h30 : Accueil
16h00 : Ouverture par Nadia Bakiri, conseillère régionale, présidente de la Commission Egalité Femme-Homme
16h10 : Les chiffres clés de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur culturel en Occitanie
16h20 : Les politiques régionales en faveur de l'égalité Femme-Homme dans la culture
16h40 : Table ronde sur la thématique de « La place des femmes dans la création artistique en Occitanie »
17h40 : Conclusion par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
18h00 : Performance artistique proposée par le collectif HF Midi-Pyrénées

nouveaux studios de France Télévisions à Vendargues

Carole Delga inaugure les nouveaux studios de France Télévisions à Vendargues
Mercredi 7 mars 2018, 11h00, 1090 avenue des Bigos à VendarguesOCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, participera à l'inauguration des nouveaux studios de France Télévision installés à Vendargues.

 Sous l'impulsion de sa présidente Carole Delga, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a officialisé en juin dernier un partenariat fort et inédit avec France Télévision. Ce partenariat se concrétise aujourd'hui par l'implantation de studios de tournage aux portes de Montpellier, à Vendargues, qui serviront au tournage du prochain feuilleton quotidien de France 2.

 D'une surface totale de 16 000m², ces locaux abriteront plusieurs studios de tournage ainsi qu'un outil de production innovant et moderne unique en région.

 « La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est une terre de création audiovisuelle et le démontre encore aujourd'hui avec l'accueil de ces nouveaux studios ! Depuis 3 ans je m'engage à soutenir cette filière porteuse à travers un investissement croissant et un soutien constant aux projets développés sur notre territoire. En 2017 79 projets audiovisuels ont été accompagnés par la Région. Je me réjouis de l'implantation de ces nouveaux studios qui seront source d'emploi pour nos techniciens et comédiens locaux. Ils génèreront également des retombées importantes pour l'économie et l'image de notre région. A travers ce feuilleton c'est toute la richesse et le savoir-faire de l'Occitanie qui s'exprimera quotidiennement ! »

 En 2018 la Région a décidé de renforcer l'aide à la création audiovisuelle sur son territoire en y consacrant plus de 4M€.

Le protocole d'intention partenarial pour la réalisation du Pôle d'Echanges Multimodal

 Carole Delga signe le protocole d'intention partenarial pour la réalisation du Pôle d'Echanges Multimodal (PEM) de Béziers

Mercredi 7 mars à 9h30 - Hôtel de Région de MontpellierOCCICapture

  Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée signera mercredi le protocole d'intention partenarial pour la réalisation du PEM de Béziers, aux côtés de Frédéric Lacas, président de Béziers Méditerranée, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l'Hérault, Robert Ménard, maire de la Ville de Béziers et Thierry Jacquinod, Directeur SNCF Gares et Connexions Grand Sud.  

La signature de la convention de financements entérinera la participation des différentes parties prenantes pour la réalisation des études de préfiguration du futur PEM de Béziers pour un montant de 232 000€.

A l'occasion de cette signature, la présidente de Région fera également un point sur les différents projets de PEM en cours dans l'Hérault (Agde, Baillargues, Béziers, Castelnau-le-Lez, Lunel, Frontignan, Sète, Villeneuve-lès-Maguelone, etc), aux côtés des présidents des Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et des maires des communes portant ces différents projets.

« Via l'exemple du PEM de Béziers aujourd'hui, je souhaite mettre en œuvre rapidement et de manière opérationnelle la politique régionale en faveur de l'intermodalité. La Région prend toute sa part, aux côtés des porteurs de projet, pour mettre en musique ce plan régional PEM, doté de 25 M€, qui vise un objectif clair : réduire l'utilisation du véhicule individuel en encourageant l'éco-mobilité. Cela implique d'inciter les usagers à utiliser les transports collectifs, grâce au développement de PEM sur tout le territoire, y compris en milieu rural », a souligné Carole Delga à quelques jours de la signature.

 3La modernisation et la transformation des gares en PEM participent à la mise en œuvre de la politique régionale des transports visant à articuler l'ensemble des modes de déplacements. Le développement des modes de transport collectif, intégrant les énergies renouvelables (bornes électriques rechargeables, bioGNV, etc.), répond par ailleurs à l'ambition « Région à Energie Positive 3.

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations