Occitanie

EVENEMENT INEDIT - OCCITANIE ESPORTS

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient la 1ère édition de l'Occitanie Esports les 2 et 3 juin 2018 à la Sud de France Arena de Montpellier

 Conférence de presse de présentation

Vendredi 18 mai à 10h à l'Hôtel de Région de Montpellier

OCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, présentera vendredi 18 mai à 10h à l'Hôtel de Région de Montpellier, la 1ere édition de l'Occitanie Esports, aux côtés de Samy Ouerfelli, directeur général d'ESL, de Fabien Bonnet, président de l'association Futurolan et de Sylvie Chouvet, directrice régionale de RANDSTAD, partenaire de l'événement.

 « Avec ESL, le premier promoteur Esports au monde et l'association FuturoLAN, nous lançons, en Occitanie, le plus grand rassemblement de la communauté des gamers organisé dans le sud de la France ! C'est un challenge de taille, à la hauteur de l'ambition que je porte pour la filière videoludique en Occitanie, déjà très active. De nombreuses entreprises du secteur ont choisi l'Occitanie pour se développer, c'est une fierté, mais aussi un formidable signe de confiance que nous devons honorer. Je souhaite que l'Occitanie Esports devienne une référence pour les gamers et pour les professionnels du secteur », a indiqué Carole Delga à quelques jours de la conférence de presse.

 Avec plus de 7,5 millions d'adeptes de la discipline en France en 2017, la pratique de l'esport continue de se professionnaliser. Le marché du jeu vidéo est en pleine expansion avec un CA 2017 estimé à 4.3Mds € en France (+ 18 %) et 60Mds € dans le monde.

 A l'occasion de cette conférence de presse, Carole Delga, les organisateurs de l'Occitanie Esports et les partenaires de l'événement, présenteront le programme destiné aux gamers. Par exemple, le Championnat ESL League of Legends, étape officielle qualificative LoL Open Tour, offrira un show extraordinaire sur la grande scène de la Sud de France Arena durant les deux jours de l'événement, les 2 et 3 juin. Plus de 10 000 visiteurs et 25 exposants sont attendus dans l'espace ESL Expo.

 Pour plus de détails sur Occitanie Esports : www.occitanie-esports.com.

 La filière videoludique en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 - 88 entreprises du jeu vidéo implantées en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soit la 4ème place nationale en nombres d'entreprises du secteur, derrière Ile-de-France (avec 307 entreprises au total), Nouvelle-Aquitaine (112 entreprises) et Auvergne-Rhône-Alpes (100 entreprises)

 - plus de 600 emplois salariés ou free-lance

 - un écosystème dynamique sur l'ensemble du territoire :

Sur le territoire de la métropole de Montpellier : les studios Ubisoft mais aussi Feerik games, Digixart (créateurs de Lost in Harmony, jeu téléchargé plus deux millions de fois) Swing Swing Submarine (Seasons After Fall, jeu de plateforme poétique sur PC, PS4 et Xbox One) ou encore Altshift, The Game Bakers, 1492 Studio ou Scimob.. ainsi que des entreprises liées au cinéma que ce soit dans le domaine de l'animation ou des effets spéciaux avec Isotropix ou Dwarf labs

A Toulouse et Labège : TAT Productions (dans l'animation), AudioGaming, Tataragne Interactive, PCB, installé dans l'IOT Valley (jeux X Field Paintball téléchargé 6 millions de fois), Mediatools (spécialisée dans le serious game et le ludo éducatif), Tagmae (jeu Jonah Lomu Rugby Challenge), SoulGame Studio ou encore le studio Headbang Club (éditeur Double Kick Heroes, élu meilleur jeu vidéo européen)

Et aussi : Midgar studio à Nîmes, Booster à Carcassonne...

 - des formations de pointe : ArtFX (Montpellier), Esma (Toulouse et Montpellier), Objectif 3D (Montferrier-sur-Lez), Epitech (Montpellier et Toulouse), Creajeux (Nîmes), ETPA (Toulouse), Dwarf Academy (Montpellier), IEFM 3D (Pérols), ainsi que les Universités de Montpellier 2 (Master Image, Games and Intelligent Agents )et 3 (Licence professionnelle Métiers du jeu video).

 - les deux métropoles French Tech régionales se sont vues attribuées le réseau thématique Edtech & Entertainment du fait de leur industrie des jeux vidéo et de l'animation.

Le festival des initiatives de la jeunesse d'Occitanie


La Région donne rendez-vous aux jeunes d'Occitanie lors du « Jour J », le festival des initiatives de la jeunesse d'Occitanie

Jeudi 17 mai, à partir de 10h - Arena de Montpellier

OCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Kamel Chibli, vice-président en charge de l'Education, de la Jeunesse et du Sport, participeront au « Jour J » qui se déroulera pour la 1ère fois cette année à la Sud de France Arena de Montpellier. Avec cet évènement 100% dédié à la jeunesse, la Région Occitanie souhaite encourager la créativité des jeunes de toute la région et leur permettre d'exprimer leurs idées et leurs talents.

Organisé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Jour J est le plus grand rassemblement de la jeunesse d'Occitanie. Il réunira le temps d'une journée 5 000 participants pour plusieurs temps de rencontres, de débats et d'échanges autour d'un kaléidoscope d'activités : arts de la rue, théâtre, danse, musique, photographie, cinéma, multimédias, littérature, sport...

Ce festival unique sera l'occasion de présenter plus de 120 projets réalisés tout au long de l'année scolaire par des jeunes issus de toute la région. Parmi eux des lycéens ayant participé aux projets « Occit'avenir », créés et soutenus par la Région, des apprentis et des jeunes en service civique accompagnés par la Région.

« Parce que la jeunesse est pour moi une priorité, j'ai souhaité lui offrir à travers ce festival un espace d'expression et de liberté. Les projets présentés lors de cette journée témoigneront une fois encore de sa formidable capacité à inventer et penser l'avenir. C'est pour soutenir et encourager cette vitalité que nous avons engagé dès 2016 une nouvelle politique volontariste en direction de notre jeunesse. Car je suis convaincue que la réussite de notre région dépend de sa capacité à écouter, impliquer et faire confiance à ces jeunes qui démontrent chaque jour qu'ils sont des citoyens à part entière », a déclaré Carole Delga à quelques jours de l'évènement.  

Cette nouvelle manifestation proposera plusieurs espaces inédits avec notamment, une bibliothèque éphémère, un espace dédié à des siestes sonores, un centre de conférence et plusieurs villages thématiques mettant en avant des initiatives lycéennes dans tous les domaines. Des ateliers, activités, projections et représentations seront également proposées tout au long de la journée. 

 

A partir 17h30, la soirée de clôture se déroulera sur la grande scène de l'Arena en présence de Carole Delga. Un premier concert réunira plus de 400 lycéens autour d'une création originale intitulée « La Faute aux poètes » et constituée notamment  d'un chœur mixte, d'un orchestre symphonique et d'instruments traditionnels. VSO, un jeune groupe de rap nîmois, et la compagnie de danseurs toulousains Break in' House, partageront ensuite la scène pour le grand concert final du Jour J. 

Programme :

10h-17h : Activités en continu dans les différents espaces

17h30-20h30 : Soirée de clôture

17h30-18h30 : Concert de 400 lycéens avec l'interprétation d'une œuvre originale intitulée « La Faute aux poètes »

19h-20h30 : Concert du groupe nîmois VSO accompagné de la compagnie de danse toulousaine Break in' House.

12ème édition du Prix d'écriture Claude-Nougaro

Richard Seff, parrain de la 12ème édition du Prix d'écriture Claude-Nougaro 

 Le Prix d'écriture Claude-Nougaro, organisé chaque année par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, est de retour pour sa 12ème édition ! Cette année, l'auteur-compositeur et producteur, Richard Seff, récompensera les lauréats, aux côtés de Carole Delga, présidente de la Région.OCCICapture

Pour la première fois, la cérémonie de remise des Prix aura lieu au Parc des Expositions à Montpellier, le 25 mai prochain à 19h30.

 « Nous ne le dirons jamais assez : nos jeunes ont du talent ! Il est essentiel de les soutenir et de leur donner la possibilité d'oser, de créer et de s'exprimer. En tant que Présidente de Région, c'est un de mes engagements-phares. Je suis fière que le Prix d'écriture Claude-Nougaro puisse ainsi encourager les talents de demain. Je tiens par ailleurs à remercier tout spécialement les membres du jury et Richard Seff, notre parrain cette année, pour leur implication et leur accompagnement auprès des jeunes » a déclaré Carole Delga, à quelques jours de la cérémonie.

 Le toulousain Richard Seff a été repéré par Claude Nougaro, alors qu'il n'avait que 17 ans. Il continue à écrire aujourd'hui pour de nombreux artistes, dont Chimène Badi ou Elodie Frégé. Engagé dans la défense des auteurs, il est président du Fond pour la Création Musicale, vice-président de l'UNAC (Union Nationale des Auteurs et Compositeurs) et du Centre d'écriture de la chanson « Voix du Sud », fondé par Francis Cabrel.

 Depuis 2006, plus de 4 500 participants, âgés de 15 à 25 ans, ont tenté leur chance dans une des 4 catégories d'écriture représentées : « Chanson », « Bande dessinée », « Scénario » et « Nouvelle ». Cette nouvelle édition est déjà un succès et a vu son nombre de candidatures augmenter de manière significative par rapport aux années précédentes - 520 en 2018, toutes catégories confondues.

Le Prix d'écriture Claude-Nougaro représente un véritable tremplin professionnel et a notamment permis de repérer des artistes qui ont depuis fait carrière, à l'instar de BigFlo & Oli, Scarecrow, CAMU ou la réalisatrice Laurine E69

Joli Mois de l'Europe 2018

Des manifestations sur tout le territoire régional

 

Du 1er au 31 mai 2018, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée et l'Etat en région organisent le Joli Mois de l'Europe en Occitanie.

 

Cet événement fédère et valorise, chaque année, les initiatives des dizaines d'associations, collectivités territoriales et entreprises qui participent à cette fête et proposent aux visiteurs de nombreuses manifestations près de chez eux.

OCCICapture

 « Avec mon vice-président, Guillaume Cros en charge des affaires européennes, je suis fière de la coopération efficace et réussie que la Région Occitanie entretient avec l'Europe, dans un seul et même but: le développement des territoires. En Occitanie, le Joli Mois de l'Europe incarne la diversité et la richesse des projets soutenus par l'Europe. Les ressources européennes et régionales se complètent pour renforcer l'attractivité et la cohésion territoriale.  Je veux que la Région et l'Europe agissent pour le quotidien des habitants, au plus proche des citoyens. »

 Balades européennes, spectacles, café-débats, concerts, expositions, villages européens, dégustations..., autant de manifestations différentes pour évoquer et faire découvrir l'Europe à tous les habitants de la région et qui permettront d'aborder des thèmes divers tels que :

 -          Quelle place occupe l'Europe dans notre quotidien ?

-          Comment intervient-elle sur notre territoire ?
-          Comment fonctionne-t-elle ?
-          Envie d'étudier ou de travailler en Europe ?

 

La journée de l'Europe est célébrée le 9 mai en hommage au discours prononcé en 1950 par Robert Schuman, alors ministre des affaires étrangères en France, au cours duquel il développait sa vision de l'unité européenne, et célébrait la paix et l'unité. Sa déclaration marque symboliquement l'origine de la construction européenne. Construction que le Joli Mois de l'Europe met à l'honneur tous les ans au mois de mai.

 Dans l'Hérault parmi les activités proposées :

 
-          Festival des initiatives de la jeunesse d'Occitanie « Jour J », le 17 mai à Pérols
-          Conférence-débat « L'Union Européenne veut-elle en finir avec les services publics ? », le 23 mai à Montpellier
-          Ciné-débat « Le miracle de Berne », le 24 mai à Clermont-L'Hérault
-          Festival « Terres d'ailleurs », les 29 et 30 mai à Frontignan
-          Conférence « Droit de vote et enjeux du scrutin européen de 2019 », le 29 mai à Montpellier

 

Le détail des animations dans le département, dans le dossier de presse ci-joint.

 Le programme complet est consultable sur :

http://www.europe-en-occitanie.eu/le-joli-mois

 La diversité des fonds européens dans les projets régionaux

 En Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, l'Europe investit près de 3 Mds € pour  la période 2014-2020 à travers des politiques européennes de cohésion et de développement rural via les fonds européens (FEDER, FSE, IEJ, FEADER, FEAMP) gérés par l'institution régionale.

 Depuis 2014, les fonds européens concentrent notamment leur soutien sur la recherche et l'innovation, la compétitivité des entreprises, l'emploi, la formation professionnelle, l'insertion, le développement durable, les TIC, le développement urbain, rural et l'agriculture.

 Pour la période 2014 - 2020, l'investissement en Occitanie est ventilé comme suit :

 FEADER - fonds européen agricole pour le développement rural : 1,9 Mds €

FEDER - fonds européen de développement économique régional : près de
668 M€

FSE  - fonds social européen : Plus de 148 M€

IEJ - initiative pour l'emploi des jeunes : 47 M€.

Sète, « Grand Site Occitanie »

 Attractivité touristique et dynamisme économique : la Région dévoile 22 nouveaux « Grands Sites Occitanie »

Sète devient Grand Site Occitanie.

seteCapture

 La Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie sous la présidence de Carole Delga ce vendredi 13 avril à Montpellier, a validé la deuxième sélection des « Grands Sites Occitanie », complétant les 17 sites sélectionnés en décembre 2017.

 Afin de promouvoir ses sites patrimoniaux, culturels, historiques et favoriser le développement économique des territoires, la Région a engagé la création de la collection « Grands Sites Occitanie ». Cette démarche de promotion touristique et territoriale s'appuie notamment sur l'expérience et la réussite des « Grands Sites Midi-Pyrénées » : entre 2008 et 2015, la notoriété des sites labellisés a ainsi nettement progressé, passant de 43% à 86%, en s'appuyant sur une stratégie forte alliant plan qualité, animation du réseau et promotion.

 « La collection Grands Sites Occitanie est riche et diversifiée, elle est à l'image de notre région. Habitants et touristes pourront ainsi découvrir l'Occitanie par le prisme de ces lieux exceptionnels qui reflètent les richesses de notre territoire régional, des Pyrénées à la Méditerranée. Ils sont autant de portes d'entrée sur notre patrimoine culturel et naturel. A travers l'initiative « Grands Sites Occitanie », nous complétons notre stratégie régionale pour le développement du tourisme et des loisirs, avec pour ambition d'intégrer le top 10 des destinations européennes » a notamment souligné la présidente de Région Carole Delga.

 Ce nouveau dispositif étendu à l'ensemble de l'Occitanie, des Pyrénées à la Méditerranée, est aujourd'hui renforcé et fait la part belle à l'innovation. Il fait de chaque « Grand Site Occitanie » une destination touristique à part entière, basée sur un ou plusieurs cœurs emblématiques, et un territoire d'influence, arrimant tout un bassin autour des pépites régionales afin de dynamiser l'ensemble du territoire. Il s'agit d'une politique d'aménagement du territoire et d'économie touristique qui considère que le premier touriste est d'abord l'habitant.

Pour être retenus, les sites candidats étaient invités à présenter une stratégie de développement du territoire en formalisant un projet transversal sur 5 ans. Dès juin prochain, les « Grands Sites Occitanie » bénéficieront d'un plan de communication et de promotion visant à développer leur notoriété auprès des habitants d'Occtianie ainsi que des marchés touristiques nationaux et internationaux.

 Une collection « Grands Sites Occitanie » qui irrigue l'ensemble du territoire régional

 Avec 7 Grands Sites sur le littoral, 15 en montagne, 9 en zone rurale et 8 en secteur ville et métropole, cette démarche patrimoniale intègre une véritable dimension territoriale en irriguant l'ensemble des territoires de la région. Le Canal du Midi compte quant à lui 7 Grands Sites tout au long de son itinéraire.

 Sélection adoptée lors de la Commission permanente du 13 avril 2018

 -          Toulouse

-          Albi

-          Cordes et cités médiévales

-          Narbonne

-          Carcassonne et les Citadelles du vertige

-          Perpignan

-          Moissac

-          Mende coeur de Lozère

-          Saint-Bertrand de Comminges, Valcabrère

-          Massif du Néouvielle-Vallée d'Aure et du Louron

-          Bastides et Gorges de l'Aveyron (Villefranche de Rouergue, Najac, St Antonin, Caylus, Villeneuve d'Aveyron)

-          Aigues-Mortes, Camargue Gardoise, Saint Gilles

-          Lourdes

-          Pic du Midi

-          Sète

-          Canal du Midi - Béziers

-          Agde-Pézenas

-          Luchon

-          La Grande-Motte

-          Millau-Roquefort (regroupement de deux candidatures)

-          Aux sources du Canal du Midi (Sorèze, Revel, Saint Ferréol)

-          Cirque de Navacelles, Lodève

 

Sélection adoptée lors de la Commission permanente du 15 décembre 2017

 -          Auch

-          Conques

-          Gorges du Tarn, Gorges de la Jontes, Causse & Vallées Cévenoles

-          Marciac

-          Massif du Canigò

-          Le Grand Montauban

-          Rocamadour Vallée de la Dordogne

-          Rodez

-          Vallée du Lot, Cahors, Saint Cirq-Lapopie, Puy-l'Evêque

-          Ariège médiévale : Foix, Mirepoix, Montsegur

-          Ariège préhistorique : Niaux, Tarascon, Mas d'Azil

-          Armagnac, Abbaye et Cités

-          Grand Figeac, vallée du Lot et du Célé

-          Gorges de l'Hérault

-          Collioure en Côte Vermeille

-          Nîmes - Pont du Gard *

-          Cirque de Gavarnie - Cauterêts - Pont d'Espagne

 Le projet de Grand Site Cévennes (Gard - Lozère) est en cours de finalisation et fera l'objet d'une labellisation prochainement.

 *Le périmètre de la candidature du Pont du Gard - Gorges du Gardon - Uzès retenue en décembre 2017 s'élargit au territoire de Nîmes et devient le Grand Site Nîmes - Pont du Gard.

7ème édition d'IN SITU Patrimoine et art contemporain

Carole Delga : « Nous voulons favoriser la rencontre entre le patrimoine et la création »

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, accompagnée de Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux et de Dominique Salomon, vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et des langues régionales, ont inauguré ce jour l'œuvre de Felice Varini « Cercles concentriques excentriques », dans le cadre de la manifestation IN SITU, portée par l'association Le Passe-Muraille, qui se déroule jusqu'au 30 septembre 2018.

insiCapture

 « Pour marquer le vingtième anniversaire de l'inscription de la Cité de Carcassonne au patrimoine mondial de l'Humanité, nous avons voulu inviter le public à avoir une vision différente de ce paysage remarquable ; très connu mais peut-être pas assez regardé à force d'être vu. L'œuvre de Felice Varini, révèle ici autant le monument que le paysage et son relief en dialoguant avec l'architecture. Je salue ce magnifique travail ainsi que l'engagement du Centre des monuments nationaux et de l'association Le Passe-Muraille », a déclaré Carole Delga.

 En s'inspirant de l'architecture de la cité, l'artiste suisse Felice Varini a défini une succession de « Cercles concentriques excentriques » qui modifient profondément la perception spatiale du lieu et la vision du monument. L'œuvre se déploie sur les murs et tours d'enceinte révélant une lecture inédite de l'architecture, à la fois contemplative et dynamique.

 « Depuis sa création, nous soutenons IN SITU Patrimoine et art contemporain. L'esprit de cette manifestation est bien celui de la politique que je mène, en matière culturelle et patrimoniale. Il s'agit de favoriser la rencontre entre le patrimoine régional et la création, et ainsi de permettre la diffusion de l'art contemporain auprès du plus grand nombre », a également rappelé la présidente de la Région.

 Cette année, la Région soutient « IN SITU » à hauteur de 80 000 €, ainsi que l'œuvre de Felice Varini à Carcassonne, à hauteur de 50 000 €. Avec près de 20 % des sites labélisés au patrimoine mondial de l'Unesco en France et une politique Grands Sites Occitanie ambitieuse, elle est très attachée à faire de ces richesses le moteur d'un tourisme culturel d'excellence. La Région a ainsi décidé la création d'un réseau des sites UNESCO qui visera tant à préserver et conserver ces sites exceptionnels qu'à qualifier la médiation envers le public et les accompagner vers une mise en tourisme durable.

L'Occitanie est également très impliquée dans la construction de deux musées mettant en lumière son patrimoine antique. Elle pilote actuellement le plus important chantier culturel en cours en France, avec la construction du musée NARBO VIA à Narbonne, confiée à  Norman Foster, architecte de renommée internationale et soutient l'investissement du Musée de la Romanité à Nîmes qui ouvrira en juin 2018.

 Crédit photo : Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée - Antoine Darnaud

« Cercles concentriques excentriques » de Felice Varini

Visite de l'œuvre « Cercles concentriques excentriques » de Felice Varini

Vendredi 4 mai 2018 - Cité de Carcassonne, porte d'AudeOCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Dominique Salomon, vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et des langues régionales  se rendront à l'inauguration de l'œuvre de l'artiste suisse Felice Varini, en présence de Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux des et commissaires Marie-Caroline Allaire-Matte et Amancio Requena.

 Invité dans le cadre de la 7ème édition de la manifestation « IN SITU Patrimoine et art contemporain », initiée par la Région, Felice Varini a réalisé une œuvre monumentale à Carcassonne, sur le versant ouest de la cité. En s'inspirant de son architecture, l'artiste a défini une succession de « Cercles concentriques excentriques », qui modifient profondément la perception spatiale du lieu et la vision du monument.

L'œuvre est visible en libre accès depuis la montée d'Aude jusqu'au 30 septembre 2018.

L’alimentation : grande cause régionale 2018 en Occitanie

L’alimentation est un sujet de la vie quotidienne pour nos concitoyens. Ils attendent de la puissance publique des actions en matière de santé publique, de qualité des produits, mais ils se questionnent également en termes d’impacts sociétaux, économiques, agricoles, environnementaux, de lien social, d’éthique, et de sauvegarde de notre territoire.

Participez à la phase de consultation en répondant au questionnaire en ligne (cliquer ici)

 

En Occitanie, le domaine de l’alimentation représente un secteur économique essentiel, avec près de 2000 entreprises agro-alimentaires et exploitations agricoles qui emploient 164 000 personnes, soit le premier employeur régional.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a donc décidé de faire de l’alimentation la grande cause régionale de l’année 2018 et proposera prochainement un grand plan régional destiné à accompagner tous les acteurs du secteur alimentaire, lequel sera concerté avec les citoyens.
Ce plan proposera des actions à finalités économiques, environnementales, sociales, sanitaires et culturelles.

Une politique régionale concertée avec les habitants de l’Occitanie

La construction d’une politique régionale de l’alimentation s’appuie d’abord sur une grande concertation : celle-ci a commencé dès la fin de l’année 2017, avec des débats et des rencontres avec les professionnels des filières agricole et agro-alimentaire, des organismes représentant les consommateurs et des experts.

Cette démarche entend faire émerger les enjeux du futur plan alimentation et a pour objectifs de :

  • favoriser la mise en place progressive d’un cercle vertueux de reconquête de la relation entre consommateurs et producteurs locaux ;
  • permettre au plus grand nombre, notamment les personnes vivant avec un revenu faible et étant en situation d’insécurité alimentaire, de disposer d’une alimentation de qualité, saine et équilibrée, à des prix socialement acceptables ;
  • structurer et développer les filières économiques de proximité, en adaptant la production locale à la demande régionale et en favorisant des prix plus rémunérateurs pour les producteurs ;
  • renforcer les achats effectués par les lycées en matière de restauration collective en faveur de l’achat local et bio ;
  • préserver l’environnement et favoriser la transition énergétique.

Parallèlement, il s’agit aussi de sensibiliser les consommateurs, les jeunes notamment, pour manger mieux et d’accompagner leur prise de conscience quant à leur rôle de citoyens-acteurs économiques susceptibles d’orienter l’évolution des modes de production et de distribution.

Le Plan Alimentation sera finalisé fin 2018-début 2019. La Région y proposera des actions concrètes, touchant à l’économie et à l’environnement, au social, à la santé et la culture.

Déjà, elle a contribué aux États Généraux de l’Alimentation lancés par le gouvernement en juillet 2017. En novembre, elle a voté le « Plan Bi’o 2018-2020 », pour introduire 40% de produits locaux et bio dans les cantines des lycées d’ici 2021.

Elle a adopté des outils d’aides à l’installation, la transmission et la compétitivité des entreprises agricoles.

Dossier « Le meilleur de l’agriculture régionale »

Les étapes de cette démarche

JPEG - 9.5 ko

  • De décembre 2017 à février 2018, les thèmes et objectifs de cette concertation régionale ont été abordés et décidés par les élus régionaux en lien avec les acteurs du domaine alimentaire et des experts (associations de consommateurs, etc…).
  • De mai à octobre, une vingtaine de réunions territoriales seront organisées dans plusieurs communes de tous les départements d’Occitanie.
  • A l’automne, seront présentés différents axes de politiques régionales en matière d’alimentation qui seront soumis à la votation des habitants d’Occitanie.

Par la suite, la Région Occitanie fixera le Plan régional de l’alimentation et déterminera ainsi les actions concrètes de la Région en la matière.

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

delgaCapture

 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 13 avril à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.

 Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

 ECONOMIE

 Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. 16 dossiers ont reçu lors de cette Commission permanente un soutien de la Région, dont par exemple, 100 000€ attribués à :

-          EXUSKIN (Mauguio),

-          SA NETIA (Montpellier),

-          SARL CINIER RADIATEURS (Sète),

-          SAS VIVALIGNE (St-Georges d'Orques),

-          VIDEOMENTHE SAS (Montpellier).

 

Dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », la Région a attribué une aide de :

-          98 000€ à Azelead (Montpellier),

-          plus de 97 000€ à Price Observatory (Montpellier),

-          80 000€ à Agilitation (Montpellier),

-          près de 66 000€ à SA Deinove (Grabels).

 

Le dispositif « START'OC PROcess » a pour objectif de soutenir les startups dans la phase d'amorçage, ainsi 31 000€ d'aide Région sont attribués à Crossshopper (Lunel) pour leur lancement commercial.

 Par ailleurs, l'entreprise adaptée APF Entreprises 34 située à Montpellier qui travaille sur l'insertion professionnelle de personnes en situation de handicap et qui compte 64 salariés dont 49 travailleurs en situation de handicap, recevra plus de 307 000€ pour son développement.

 LYCEE

 Afin de poursuivre le programme de travaux dans les lycées du territoire, la Région attribue par exemple :

-          3,5 M€ pour les travaux de la salle des professeurs, de la salle de sciences et de la salle de musique du lycée Clémenceau à Montpellier,

-          500 000€ pour la reconstruction des ateliers du lycée Jacques Brel à Saint-Pons de Thomières, en complément des 3 M€ votés en juillet 2016,

-          42 000€ pour des travaux liés au contrôle d'accès et à l'éclairage économie d'énergie au lycée Champollion de Lattes,

-          25 000€ pour les travaux sur la toiture de l'internat au lycée Jean Moulin de Pezenas,

-          15 000€ pour des travaux d'éclairage économie d'énergie au lycée Georges Frêche à Montpellier,

-          10 000€ pour des travaux dans 8 salles de classe au lycée Feuillade de Lunel.

 Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du Plan de Soutien au BTP, engagé en 2016 par la Région.

 La Région attribue par ailleurs des subventions à de nombreux lycées du territoire au titre de l'aide à l'approvisionnement en produits de proximité et de qualité.

 LOGEMENT

 La Région a voté son soutien à la création de 1 340 logements sociaux sur l'ensemble du territoire, pour un montant global de subventions de près de 2,1 M€. Depuis janvier 2018, 2 142 logements sociaux ont ainsi pu bénéficier du soutien de la Région.

Exemples d'opérations soutenues dans l'Hérault :

-          création de 98 logements sociaux à Béziers,

-          création de 103 logements sociaux à Montpellier,

-          création de 29 logements sociaux à Agde,

-          création de 23 logements sociaux à Mauguio.

 ENERGIE

 La Région agit pour faire émerger des filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires. Collectivités et citoyens se mobilisent pour que leurs initiatives territoriales permettent d'atteindre l'objectif « Région à Energie positive ». Ainsi, 13 projets ont été soutenus sur le territoire dont une chaufferie automatique à granulés bois pour une médiathèque et une salle des fêtes pour la commune de Poujol sur Orb, qui bénéficie d'un soutien de plus de 15 000€ de la Région.

 AMENAGEMENT

 Afin de soutenir les projets qui concourent à renforcer la vitalité des territoires, développer les services de proximité, assurer l'accessibilité et la rénovation énergétique des bâtiments publics, la Région a notamment attribué :

-          100 000€ à la commune de Bassan pour la requalification du centre historique,

-          100 000€ pour la commune de Cambon-et-Salvergues pour la création d'une structure d'accueil multiculturelle,

-          100 000€ pour la commune de Pierrerue pour la création d'une salle pluriactivités associative,

-          Plus de 88 000€ à la commune de Colombiers pour l'aménagement d'une liaison douce entre le cœur de village et les zones d'activités économiques,

-          80 000€ à la commune d'Assignan pour l'aménagement du cœur de village,

-          Plus de 60 000€ pour la commune Les Rives pour la requalification de la traversée du village et du parvis de la mairie,

-          Près de 30 000€ pour la commune de Montblanc pour l'aménagement des espaces publics de l'église et de la place du Château Vieux (tranche 2),

-          Près de 14 700€ à la commune de Cruzy pour la mise en accessibilité des bâtiments communaux,

-          13 650€ à la commune de Creissan pour la mise en accessibilité de la poste et de la mairie,

-          Plus de 7 000€ à la commune de Fozières pour la mise en accessibilité de la salle des fêtes.

 PREVENTION / SANTE

 La Région contribue à la réduction des inégalités sociales de santé via son Programme de prévention et de promotion de la santé des jeunes de 15 à 25 ans, avec une attention particulière sur les jeunes sortis de la scolarité sans qualification ou faiblement qualifiés. Quelques exemples de projets soutenus :

-          46 000€ ont été attribués à Holisme Communication (Carnon) pour le déploiement de Modules santé dans l'Hérault et 13 000€ pour la mise en place du programme de développement affectif et social dans les lycées agricoles du territoire.

-          plus de 31 000€ pour le point Ecoute Parents Adolescents du Groupe SOS Solidarités de Montpellier et 20 000€ pour leur programme de développement des compétences psycho-sociales auprès des jeunes en risque de décrochage,

-          plus de 27 000€ ont été attribués à la Mission locale de Lodève pour l'animation de l'espace Ecoute et Parole Jeunes,

-          plus de 20 000€ pour l'Ecole Parents et Educateurs de l'Hérault (Lattes) pour l'organisation d'ateliers bien-être et estime de soi dans 9 lycées professionnels du territoire.

 CULTURE

 Le patrimoine essentiel pour l'attractivité du territoire, constitue un levier économique important notamment en faveur de l'emploi non délocalisable. Dans le cadre du dispositif de restauration du patrimoine culturel, la Région soutient notamment :

-          la réfection du château de Castries à hauteur de 290 000€,

-          la restauration du château des Comptes-Evêques (Mauguio) à hauteur de 100 000€,

-          la restauration du château des Evêques (Laverune) à hauteur de 96 000€,

-          les travaux de réfection des couvertures de l'ancienne cathédrale (St Pons de Thomières) à hauteur de 75 500€.

 La Région aide les lieux structurants et festivals, en soutenant par exemple :

-          Théâtre des Treize vents (Montpellier) à hauteur de 275 000€,

-          Scène nationale de Sète à hauteur de 210 000€,

-          LAtelline (Montpellier) à hauteur de 104 000€,

-          AS Jazzameze (Sète) à hauteur de 64 000€,

-          Office culturel de la Vallée de l'Hérault (Gignac) à hauteur de 62 500€,

-          Stand Art (Montpellier) à hauteur de 53 000€,

-          Eurek Art (Ganges) à hauteur de 44 000€.

 En matière d'art contemporain, la Région impulse, facilite et accompagne les initiatives, soutient le travail des artistes plasticiens et photographes pour une plus grande diffusion de leurs œuvres sur l'ensemble du territoire. Ainsi, par exemple, 13 000€ ont été attribués à Aldebaran création contemporaine pour son programme d'expositions et résidence d'artistes (Castries) et 9 500€ à Champ Libre (Montpellier) pour le Festival Architectures vives.

 SPORT

 La Région assure son soutien à la construction et la rénovation d'équipements sportifs, dans le cadre du Plan de soutien au BTP. Ainsi, 750 000€ sont attribués à la communauté de communes du Grand Pic St Loup pour la construction d'un gymnase au lycée Jean Jaurès à Saint-Clément-de-Rivière.

 

EN +

 Pour l'édition 2018-2019, l'ensemble des CAF et des MSA d'Occitanie soutiennent l'opération « 1er départ en vacances », organisée par l'UNAT Occitanie et la Région Occitanie. 2 400 enfants issus de tout le territoire pourront ainsi profiter de séjours en centres de vacances pour l'été 2018 et hiver-printemps 2019. La Région soutient cette opération à hauteur de 651 000€.

 La Région a dévoilé la deuxième sélection des « Grands Sites Occitanie ». Dans l'Hérault, le cirque de Navacelles à Lodève, les Gorges de l'Hérault, le Canal du midi à Béziers et les communes de la Grande Motte, Sète et Agde-Pézenas sont labellisées.

Aerospace Valley s'étend à l'Est de l'Occitanie

 Carole Delga : « L'extension de ce pôle d'excellence va contribuer avec le soutien de la Région à mettre le dynamisme de la filière au profit des entreprises de l'ensemble du territoire régional »OCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participait aujourd'hui à l'inauguration officielle de l'antenne montpelliéraine du pôle de compétitivité Aerospace Valley en présence de Yann Barbaux, président du Pôle et de Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de la ville de Montpellier. L'ouverture de cette nouvelle antenne marque l'extension du pôle à l'Est de l'Occitanie.

 Le pôle de compétitivité Aerospace Valley rassemble dans les Régions Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Nouvelle Aquitaine plus de 800 adhérents issus des grandes entreprises, des PME, laboratoires de recherche, universités et Grandes Ecoles, collectivités et structures de développement économique dans les filières aéronautique, espace, et systèmes embarqués.

 Classé en tête des pôles mondiaux pour la performance de ses projets coopératifs de R&D, le territoire du pôle était historiquement composé des régions Midi-Pyrénées et Aquitaine. Suite à la fusion des régions, l'Etat a validé à l'automne 2017 l'extension du pôle aux 2 nouvelles régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. L'ouverture de cette antenne montpelliéraine marque l'extension du pôle à la partie Est d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a accompagné Aerospace Valley pour soutenir l'installation de cette antenne basée à Montpellier.

 « Avec plus de 86 000 emplois dédié et un tissu industriel de 1100 entreprises représentant près de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le secteur de l'aéronautique et du spatial est pour notre territoire un formidable moteur en termes d'innovation, d'attractivité et d'emploi. Notre potentiel est immense. Depuis 2005, Aerospace Valley a contribué à structurer et renforcer cette dynamique, et est devenu sans conteste un pôle de compétitivité majeur dans le paysage industriel national comme international. L'extension de ce pôle d'excellence à l'Est du territoire, avec le soutien de la Région, va contribuer à mettre le dynamisme de la filière au profit des entreprises de l'ensemble du territoire régional, que ce soit dans la mécanique autour de Béziers et la mécatronique à Alès, dans la sécurité civile et la maintenance à Nîmes, dans le spatial et les systèmes embarqués à Montpellier ou encore dans la maintenance à  Perpignan » a déclaré la présidente Carole Delga à cette occasion.

 

Commission permanente - Stratégie aéroportuaire

Carole Delga : « Nous engageons un plan d'actions volontariste pour développer la compétitivité des aéroports régionaux »

 Réunie sous la présidence de Carole Delga, ce vendredi 13 avril à Montpellier, la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a validé la mise en place de la nouvelle stratégie régionale aéroportuaire. Fruit d'une concertation engagée en 2017 avec l'ensemble des acteurs, elle vise notamment à accompagner la croissance du trafic et à développer les retombées économiques en région.delgaCapture

 Avec 10 aéroports, 1,32 Md€ de chiffre d'affaires généré, 1,3 Md€ de dépense des visiteurs aériens dans l'économie locale et près de 20 000 emplois, le secteur aéroportuaire est un levier majeur pour le dynamisme économique et l'attractivité du territoire régional. Les prévisions de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale, qui tablent sur un doublement du trafic mondial à l'horizon 2030 et une saturation des grands aéroports européens à partir de 2035, témoignent de la croissance exponentielle que connaît le secteur. Ainsi depuis 2008, l'Occitanie a vu son trafic commercial augmenter de plus de 30%.

 Pour tenir compte de ce contexte international de progression du trafic et développer le maillage aéroportuaire régional, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a conduit, de septembre à décembre 2017, une concertation visant à définir collectivement la stratégie régionale aéroportuaire. Animée par Didier Codorniou, vice-président de la Région en charge des aéroports, cette concertation a permis de mettre en lumière 3 objectifs pour le devenir du secteur en Occitanie : le désenclavement des territoires ; le développement économique et touristique ; l'ouverture de la région sur le monde.

 Dans le cadre de cette stratégie, la Région mobilisera ses leviers d'intervention pour favoriser le développement et le renforcement de la compétitivité des 10 plateformes régionales. A ce titre, elle poursuivra notamment l'accompagnement des 2 aéroports nationaux. A Toulouse, la Région interviendra auprès des instances nationales pour permettre la création de liaisons internationales vers la Chine et le Moyen-Orient. A Montpellier, elle soutiendra le programme « destination 2020 » et augmentera sa participation au sein de la SAMM. Par ailleurs, la Région engagera également la création du troisième aéroport régional par l'élaboration d'une gouvernance intégrée des structures de Perpignan, de Carcassonne et de Tarbes-Lourdes. Elle prévoit enfin de renforcer son implication dans les plateformes d'équilibre du territoire (moins de 250 000 passagers par an).

 « Nos infrastructures aéroportuaires et le maillage territorial sont un véritable atout en termes de rayonnement et d'attractivité. Pour l'optimiser, nous nous dotons désormais d'une véritable stratégie régionale aéroportuaire, adoptée aujourd'hui à l'issue d'une concertation avec les acteurs. Pour accompagner le développement du secteur, notre stratégie régionale s'appuiera notamment sur un Conseil de développement réunissant l'ensemble des partenaires des aéroports en Occitanie. Il s'agira ainsi de travailler collectivement sur la complémentarité des plateformes, la mutualisation des moyens techniques et la promotion de la destination Occitanie pour accompagner ce changement de modèle et favoriser les retombées économiques dans nos territoires » a notamment déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Une stratégie basée sur une instance de concertation permanente

Afin d'accompagner la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie, la Région a souhaité poursuivre la dynamique de concertation en créant un Conseil de Développement Aéroportuaire Régional (CDAR), réunissant l'ensemble des partenaires des aéroports. Il visera notamment à accroitre la complémentarité des plateformes grâce à l'échange d'informations et l'organisation de démarches collectives, à optimiser la mutualisation de moyens techniques et à promouvoir la destination Occitanie, au travers notamment de la création d'un portail web, intégrant l'ensemble des destinations au départ des aéroports régionaux, ainsi que des actions de communications ciblées et coordonnées.

 Les chiffres et infos clés du transport aérien en Occitanie

- 10 aéroports : Toulouse-Blagnac, Montpellier-Méditerranée, Perpignan Rivesaltes Méditerranée, Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Rodez-Aveyron, Brive-Vallée de la Dordogne, Carcassonne Sud de France, Béziers-Cap d'Agde, Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes, Castres-Mazamet

- 12,99 millions de passagers en 2017

- Croissance de 13% du trafic commercial en 2017, + 34% depuis 2008

- 2,7 Mds€ de chiffre d'affaires, dont 1,3 Md€ de dépenses (touristes)

- 19 000 emplois

- 1,5 Md€ de contribution au PIB régional

- 10 réunions de concertation ayant réuni plus de 500 participants de septembre à décembre 2017

Avec l'APAVH, Nénette la douce est à l'adoption

benaIMG_1310Après avoir eu quatre ans d'une vie de misère, à l'attache, prés d'une décharge, Nénette a passé trois années dans un refuge où elle a pu apprécier la liberté, les câlins, les balades et l'amour des bénévoles. "Pendant toutes ces années Nénette n'a jamais intéressé personne, trop discrète, trop ronde, trop poilue... Pourtant notre adorable griffonne a tous les qualités que l'on peut attendre d'un chien. Elle est douce, affectueuse, câline, bon trés gourmande aussi alors un petit régime sera le bienvenu! Nénette aime se promener, elle n'est pas la dernière quand elle voit la longe... Nénette est aussi sociable avec les autres chiens, surtout si on la laisse tranquille et faire les choses à son rythme."Elle un coeur rempli d'amour d'ailleurs vous savez ce que l'on dit des griffons...ce sont des "coeurs avec des poils autour". Et c'est vrai que sous son air un chouia hirsute, c'est la douceur et la gentillesse même. Elle s'entend aussi très bien avec ses congénères, même si quelquefois c'est un peu "à la tête du client"! Nénette est une chienne tranquille, un vrai chien de famille..."

» associations