Occitanie

Carole Delga inaugure le salon TAF (Travail - Avenir - Formation) de Montpellier

Carole Delga inaugure le salon TAF (Travail - Avenir - Formation) de Montpellier
Mercredi 7 mars 2018, 14h00, Parc des expositions (entrée Sud)OCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, inaugurera le Salon TAF de Montpellier, au Parc des Expositions de Montpellier, le mercredi 7 mars prochain, aux côtés de Serge Lemaître, directeur régional de Pôle Emploi, et de Jean-Paul Dupré, Président de l'Association Régionale des Missions Locales (ARML) Occitanie.

 Organisés par la Région, les Salons Travail - Avenir - Formation (TAF) se dérouleront cette année du 7 au 28 mars, en partenariat avec Pôle Emploi et les Missions Locales.

 Pour cette 11ème édition, la Région étend encore les Salons TAF avec 5 nouveaux rendez-vous. Ouverts à tous (lycéen-nes, apprenti-es, étudiant-es, demandeurs d'emploi, salariés...), ces salons permettent d'accéder à des informations sur les aides à l'emploi, de découvrir les offres de formation et de rencontrer directement les entreprises qui recrutent. Lieux privilégiés d'échanges et d'information, ils rassemblent en un même salon  l'ensemble des acteurs de l'emploi, de l'orientation, de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

 Les visiteurs y trouveront notamment :

- Des milliers offres d'emploi directement proposées par plus de 450 entreprises présentes,
- Des conseillers pour les accompagner dans leurs projets professionnels,
- Des informations et des propositions individualisées pour leur formation professionnelle,
- Des interlocuteurs pour les aider dans la création d'entreprise.

 « Après avoir étendu les Salons TAF au Gers, au Tarn et à la Haute-Garonne en 2017, nous poursuivons cette année leur déploiement dans l'Aveyron, les Hautes-Pyrénées et le Lot.  Le combat pour l'emploi passe par la valorisation des diplômes, des filières et des métiers d'avenir, par la promotion de l'apprentissage, mais aussi par la mise en relation directe entre les jeunes, les demandeurs d'emploi et les entreprises locales. Les Salons TAF répondent concrètement à ces besoins et facilitent l'accès à une information de qualité et à l'orientation professionnelle pour tous, au plus près des territoires », indique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

TAF : Le Salon Travail-Avenir-Formation

La Région organise les salons du Travail Avenir Formation (TAF) dont le but est de permettre à chaque visiteur quel que soit son statut, de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formations et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent.

 

Le but de ces événements est de permettre à chaque visiteur de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formation et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent. Les visiteurs pourront découvrir un métier, définir un projet professionnel ou se réorienter vers des filières porteuses d’emploi grâce à la Région et ses partenaires.Affiche Salon TAF de Montpellier

Montpellier
Hérault (34)
Parc des expositions
7 et 8 Mars
9h-17h / 9h-17h
En savoir plus

Carole Delga au Salon International de l'Agriculture 2018

 « Le soutien à nos agriculteurs et nos producteurs passe par un geste simple : consommer local, acheter des produits de notre région »

 C'est par ces mots que la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga a ouvert  la visite de la délégation régionale, ce mardi 27 février, au 55ème Salon International de l'Agriculture. Aux côtés des vice-présidents, Vincent Labarthe et Jean-Louis Cazaubon, et du président de la chambre régionale d'agriculture Denis Carretier, Carole Delga est allée à la rencontre des producteurs et éleveurs régionaux présents en force au SIA 2018. VACCapture

«Cette année encore au Salon International de l'Agriculture, nos terroirs s'illustrent, puisque la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée reste la première en Europe pour les produits de qualité. La vache Aubrac « Haute », née et élevée dans notre Région, est l'égérie de cette 55ème édition du salon. Voilà une magnifique illustration et reconnaissance du savoir-faire de nos agriculteurs ! Pour autant, je ne veux pas que cette grande fête du monde agricole masque les réalités auxquelles notre région n'échappe pas. Alors, je veux le dire simplement : l'agriculture j'y crois et la Région en fait la démonstration tous les jours, concrètement. Depuis 2016, nous avons ainsi augmenté notre budget consacré à l'agriculture de 30%.» a déclaré la présidente lors de l'inauguration du stand de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Carole Delga a également confirmé sa volonté de faire de l'alimentation un des axes majeurs de la politique régionale en 2018, avec le lancement dans les prochaines semaines d'une grande concertation qui invitera citoyens, professionnels et acteurs des filières agricoles à bâtir collectivement la démarche « Alimentation Occitanie », de la production à la consommation en passant par la transformation, la question de l'identité et de la qualité des produits ou encore les modes de consommation, la santé et les fractures alimentaires.

 « Le soutien à nos agriculteurs, à nos producteurs, passe par un geste simple : consommer local, acheter des produits de notre région. Il y a une part de nos emplois d'aujourd'hui et les défis de demain auxquels il faut répondre. Cela porte également sur le rapport à la terre, la santé, la transmission de valeurs, la justice sociale, le pouvoir d'achat, le gaspillage alimentaire... Parce que l'alimentation est le fondement de l'agriculture et qu'elle nous concerne tous, j'ai décidé d'en faire la grande cause régionale 2018, avec le lancement, dans les prochaines semaines d'une concertation citoyenne sans précédent en France, parce que les habitants de notre région sont les premiers concernés, et doivent être les premiers consommateurs des produits en Occitanie » a souligné Carole Delga à cette occasion.

 

Le coup d'envoi de cette grande concertation citoyenne sera donné lors de l'Assemblée plénière du 23 mars prochain. Jusqu'à fin juin, les habitants d'Occitanie pourront s'exprimer et donner leur avis sur les problématiques liées à l'alimentation via un questionnaire en ligne. Cette concertation sera accompagnée d'une série de rencontres territoriales, organisées dans les 13 départements d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Ces actions et les contributions recueillies permettront d'élaborer un plan régional de l'alimentation destiné à accompagner tous les acteurs de la chaine alimentaire, pour :

· permettre au plus grand nombre d'avoir accès à une alimentation de qualité, saine et équilibrée, à des prix acceptables,

· structurer et développer les filières économiques locales, adapter la production locale à la demande régionale et permettre des prix rémunérateurs pour les producteurs,

· préserver l'environnement et l'énergie. A l'automne 2018, une votation citoyenne permettra de compléter le plan régional de l'alimentation qui sera adopté d'ici début 2019.

Déplacement du Commissaire européen en Occitanie

La Région et l'Europe s'engagent pour les territoires d'Occitanie

 Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, est en déplacement aujourd'hui à Toulouse, à l'invitation de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Ils ont signé ce midi les accords « FOSTER TPE-MPE », en présence de Pier Luigi Gilibert, directeur général du Fonds européen d'investissement, de Laurent Carrié, secrétaire général pour les affaires régionales et des partenaires financiers : Caisse d'Epargne Midi-Pyrénées, Banque Populaire Occitane et Idri-Soridec.

MOSCO2Capture

 Le dispositif « FOSTER TPE-PME », crée par la Région, permet de mobiliser à la fois des fonds régionaux et européens, afin de répondre aux besoins des entreprises et des exploitations agricoles et forestières de l'Occitanie. L'association avec le FEI permet de répondre à un double objectif : s'adresser à un nombre très important d'entreprises - en particulier les TPE - et proposer des solutions de financement avec des conditions d'accès facilitées. Le fonds FOSTER est actuellement en pleine amplification avec une capacité d'intervention triplée depuis novembre 2015 et permettra à terme l'accompagnement à minima de 6000 entreprises et exploitations, pour en effet levier de 1 Mds €.

 « Avec FOSTER, la Région se positionne parmi les leaders européens sur les outils d'appui au financement des TPE-PME et des exploitations agricoles et forestières. Ce dispositif innovant, doté de moyens financiers conséquents, est le fruit d'une ouverture et d'une coopération réussie entre la Région et l'Europe, le FEI et des partenaires financiers d'Occitanie. Après seulement 9 mois d'activité effective, ce sont 527 entreprises qui ont bénéficié de cet accompagnement. Ainsi, nous contribuons de manière essentielle au développement de l'attractivité et à l'accompagnement des acteurs économiques de notre territoire.

Le fonds FOSTER illustre également une conviction que j'ai et que je tiens à réaffirmer : les ressources européennes et régionales doivent servir à renforcer l'économie et la cohésion territoriale. Ma volonté est que la Région et l'Europe soient des partenaires intelligents et que nous agissions au plus proche des citoyens » a déclaré Carole Delga lors de la signature.

MOSCOCapture

 

« A travers le FOSTER, qui réunit la Région, l'Europe, le FEI et des Intermédiaires Financiers, l'Occitanie a créé un écosystème du financement de la TPE-PME unique en France. Elle tire ainsi le meilleur parti du grand plan européen d'investissement - dit  "Plan Juncker" - lancé par la Commission européenne et qui a permis de déclencher 35 milliards d'euros d'investissements partout en France depuis 2015. Je suis fier d'avoir signé aujourd'hui ce nouvel accord avec les intermédiaires financiers. C'est une promesse de développement pour des centaines de PME sur le territoire occitan » a ajouté le commissaire européen Pierre Moscovici.

 « Je suis ravi de signer ces opérations avec des acteurs financiers qui sont au plus près des TPE-PME. Dans le cadre de FOSTER TPE-PME, le FEI est très satisfait de participer avec la Région et l'Europe à développer un véritable écosystème de financement public/privé des entreprises et des exploitations agricoles » a commenté Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI.

 Le déplacement du Commissaire européen en Occitanie est également l'occasion de témoigner concrètement des réalisations de l'Europe et de la Région dans les territoires. Au cours de cette première étape du déplacement, Carole Delga et Pierre Moscovici ont notamment pu souligner la plus-value que représente la coopération Europe-Région pour le développement, la vitalité et l'attractivité des territoires.

 « Notre région est au cœur des enjeux européens, que ce soit en matière d'innovation, de développement économique, de cohésion territoriale, de formation, d'agriculture... Nos  priorités convergent avec celles de l'Union européenne, sur la mobilité de demain, la transition numérique et énergétique, l'emploi. Les Régions font avancer l'Europe, et doivent peser davantage dans le débat européen. Proches à la fois de l'Europe et des citoyens, au plus près du terrain, les Régions doivent participer pleinement aux futurs décisions prises par l'Union européenne. Nous devons adopter un partenariat serré et intelligent, un « contrat de confiance » Europe/Région autour de projets concrets.

La négociation sur l'avenir des politiques européennes après 2020 est une étape déterminante, tant pour l'avenir de nos territoires que pour la construction européenne. Certains états dont la France, imaginent possible de faire des économies en supprimant les fonds européens dans des régions comme l'Occitanie. Ce n'est pas envisageable, ni pour notre Région qui perdrait un levier d'action essentiel, ni pour l'Europe qui se priverait de son ancrage dans ses territoires, au plus près des citoyens !

Ce n'est pas moins d'Europe qu'il faut viser, c'est plus et mieux d'Europe ! Une région forte et innovante, dans une république forte et protectrice, au sein d'une Europe solide, proche et solidaire ! » a notamment déclaré Carole Delga.

 « L'Occitanie regorge d'atouts. Et l'Europe est là pour les protéger et les développer. Comment ? A travers ses fonds structurels - en Occitanie, ils représentent 3 milliards d'euros entre 2014 et 2020, soit 500 euros par habitant - et à travers sa politique d'investissement. La Commission à laquelle j'appartiens s'est en effet fixé un cap clair : relancer l'investissement en Europe. Mis en place en 2015, le Plan Juncker est la traduction concrète de cette priorité. Avec 35 milliards d'euros d'investissement déclenchés, la France est le second bénéficiaire en Europe. Derrière ce chiffre, il y a des réalisations concrètes partout sur notre territoire: des TPE-PME qui se créent, investissent, innovent, embauchent, de grands projets d'infrastructure qui voient le jour, renforcent la cohésion entre les territoires et améliorent la vie quotidienne des citoyens européens. Bref, l'Europe est l'amie des régions » a souligné Pierre Moscovici.

 Le déplacement du Commissaire, accompagné d'élus régionaux, se poursuivra demain à Montpellier, à la rencontre d'acteurs du secteur social, de la formation et de citoyens en formation, dans le cadre des dispositifs de soutien de l'Union européenne.

Carole Delga au Salon de l'Agriculture

A partir de mardi, Carole Delga conduira une délégation régionale au 55ème Salon International de l'AgricultureOCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, conduira une délégation régionale au 55ème Salon International de l'Agriculture les mardi 27 et mercredi 28 février aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture.

 Avec plus de 120 exposants et éleveurs, des centaines de produits et la vache égérie Haute, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sera présente avec le meilleur du « Produit en Occitanie » au SIA 2018 qui se tiendra du 24 février au 4 mars, à Paris.

 A quelques jours de son déplacement, la présidente Carole Delga a tenu à rappeler son engagement en faveur de l'agriculture régionale : « Nos agriculteurs, nos éleveurs, nos terroirs, sont notre richesse, nos atouts. Le maintien de leur diversité, le développement de leur activité et de leur compétitivité sont essentiels pour l'avenir de nos territoires, pour notre économie. La Région est à leurs côtés pour conforter l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur le podium des régions agricoles françaises et européennes. C'est le message que nous porterons au Salon International de l'Agriculture dans un contexte difficile pour l'ensemble des professionnels du secteur agricole. »

Téléchargez le nouveau numéro du magazine « Notre agglopôle »

HERMCapture

Au programme de cette édition printanière, de nombreux sujets abordés, dont :

  • un dossier sur le projet d’aménagement de l’Entrée Est de Sète
  • un zoom sur l’acquisition de 2 bus électriques par l’agglopôle
  • les portraits de 3 « amazones » et d’un fleuriste exceptionnels
  • un coup de projecteur sur notre service d’archéologie préventive
  • un retour sur le Forum « Les révolutions du sport » qui se tenait le 1er février dernier à Balaruc
  • un article explicatif sur le futur projet de territoire
  • les grandes lignes du programme d’Escale à Sète (27 mars au 2 avril 2018)…
Version PDF du magazine  Version feuilletable du magazine 

Bonne lecture !

La Région et l'Europe aux côtés des territoires d'Occitanie

Carole Delga reçoit le Commissaire européen Pierre Moscovici Toulouse, lundi 26 février 2018OCCICapture

 A l'invitation de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, sera en déplacement à Toulouse lundi 26 février et à Montpellier mardi 27 février, dans le cadre de son tour de France des nouvelles régions.

L'enjeu de ce déplacement est de montrer comment, l'Europe est engagée, aux côtés de la Région, en faveur de la transition énergétique, du développement économique, de l'innovation et de la solidarité en Occitanie, à travers des projets concrets.

 Lundi 26 février, Pierre Moscovici et Carole Delga visiteront le chantier de rénovation énergétique de 116 logements sociaux à Colomiers, avant de procéder à la signature des accords FOSTER à l'Hôtel de Région, dispositif déployé sur l'ensemble du territoire régional à destination des TPE-PME et des exploitations agricoles, en lien avec le Fonds Européen d'Investissement.

Le Commissaire et la Présidente participeront ensuite à un déjeuner de travail avec des entrepreneurs de la région sur le thème « l'Occitanie et l'Europe : quel destin économique commun ? ». Ils évoqueront à cette occasion les politiques publiques européennes et régionales qui contribuent à l'investissement, l'innovation, la formation, l'emploi et l'inclusion sociale.

 En début d'après-midi, ils se rendront sur le site de l'INSA à Labège afin de rencontrer les collaborateurs de la plate-forme régionale de transfert technologique CEA Tech qui mène des travaux de R&D avec 35 sociétés régionales. Toujours dans le domaine de l'innovation, le Commissaire et la Présidente se rendront à l'ioT Valley, lieu de référence européenne dédié à l'internet des objets.

 Alors que l'Europe revient au cœur du débat public, Pierre Moscovici et Carole Delga répondront ensuite aux questions des citoyens sur l'avenir du projet européen et de la Région, dans le cadre d'un débat organisé en public et diffusé en direct sur les réseaux sociaux.

 

 

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 16 février à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

delgaCapture

 ECONOMIE

 Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. 19 dossiers ont été soutenus pour un montant total de près d'1,7 M€ dont :

-          Esii

-          Expernova

-          Kit Aero SAS

-          Kloe SA

-          Luxel SAS

-          Scaleo Medical SARL

-          Vaonis

 

Dans le cadre de l'appel à projets « Démarches collectives internationales 2018 », la Région attribue près de 61 000€ à Aqua Valley pour l'organisation des actions collectives du Pôle et 11 000€ à l'AREA Occitanie pour la détection et l'accompagnement de groupes de mutualisation des forces commerciales export.

 Afin d'accompagner le développement individuel des entreprises, la Région propose également un dispositif d'avance remboursable avec prime de performance liée à la création d'emploi. Elle a ainsi attribué 30 000€ à Earsonics (Castries) et à Alliance Telecom SAS (Montpellier).

 Par ailleurs, dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », la Région a attribué une aide de :

-          253 000€ à MGH (Montpellier),

-          près de 220 000€ à Alcediag (Grabels),

-          100 000€ à Revinax (Montpellier),

-          près de 90 000€ à Tohero (Montpellier),

-          près de 70 000€ à la SAS Odesyo (Montpellier),

-          68 000€ à Wysilab (Montpellier),

-          plus de 45 000€ à Choosit (Castelnau-le-lez).

 Dans le cadre de l'appel à projets Readynov 2017, la Région attribue une subvention globale d'1,6 M€ pour le financement de 4 projets, dont 495 000€ à 3 entreprises de l'Hérault pour la réalisation du projet Park management et 480 000€ à 2 entreprises de l'Hérault pour le projet SOLARVI.

 La Région poursuit enfin son programme d'aménagement de zones d'activités et d'immobiliers collectifs présentant un réel intérêt pour le territoire en attribuant 120 000€ à la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée pour la création d'une pépinière d'entreprises GIGAMED à Saint-Thibéry.

 FORMATION

 Afin de poursuivre le programme de travaux dans les lycées du territoire, la Région attribue par exemple :

-          4 M€ au lycée Champollion à Lattes pour les travaux de restructuration de la restauration scolaire,

-          2,9 M€ au lycée Charles de Gaulle à Sète pour les travaux de restructuration de la restauration scolaire et du pôle APR (Agent Polyvalent de Restauration),

-          40 000€ au lycée Mermoz à Montpellier pour l'amélioration du système de sonorisation de sécurité,

-          30 000€ au lycée Joliot Curie à Sète pour la remise en état des cages d'escalier,

-          20 000€ au lycée de la mer à Sète pour la mise en place d'un système d'alerte.

 Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du Plan de Soutien au BTP, engagé en 2016 par la Région.

 La Région soutient la mobilité internationale des étudiants, afin de consolider leur expérience et favoriser ainsi leur insertion professionnelle. Elle octroie notamment un « chèque mobilité Eurocampus » de 600€ pour une mobilité sur le territoire de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée (Catalogne et Iles Baléares). 15 600€ viennent d'être attribués à 26 étudiants de l'Académie de Montpellier pour les aider à financer leur mobilité.

 La mobilité des apprentis bénéficie également d'une attention particulière de la Région qui attribue par exemple près de 28 000€ au CFA municipal Nicolas Albano de Sète pour accompagner la mobilité de 10 apprentis à Valence (Espagne), ou près de 18 000€ à l'Association Viramonde de Pouzols pour la mobilité de 16 jeunes entre 18 et 25 ans à Gênes (Italie).

 La Région Occitanie s'est engagée à promouvoir l'apprentissage comme voie d'excellence et d'insertion professionnelle efficace sur le territoire. Grâce au dispositif « Objectif apprentissage », qui propose un parcours de formation en CFA à des demandeurs d'emploi, la Région permet à 1 173 bénéficiaires un accompagnement vers la signature d'un contrat d'apprentissage, financé à hauteur d'1,8 M€. La Région assure également la présence d'une soixantaine de « développeurs de l'apprentissage » sur le territoire, en mobilisant une enveloppe de plus d'1,1 M€.

 TRANSPORTS

 Avec 58 TER quotidiens et plus d'un million de voyageurs par an, Lunel est l'une des gares majeures du territoire. Afin de rendre sa configuration et son organisation multimodale satisfaisante, la Région mobilise 1,4 M€ pour le Pôle d'Echanges Multimodal (PEM) de Lunel. Elle prévoit également de financer à hauteur de 48 000€ les études relatives à la réalisation du PEM de Béziers.

 LOGEMENT

 La Région attribue plus de 54 000€ pour l'amélioration et la rénovation de 12 logements à vocation sociale. La commune de Sorbs obtient ainsi plus de 9 000€ pour la rénovation énergétique de 2 logements sur la place principale.

 La Région a également voté son soutien à la création de 802 logements sociaux sur l'ensemble du territoire, pour un montant global de 958 000€. Exemple d'opérations soutenues :

-          création de 5 logements sociaux à Mauguio,

-          création de 49 logements sociaux, avenue de Palavas à Montpellier,

-          création de 48 logements sociaux, rue Marius Petipa à Montpellier.

 ENERGIE

 La Région souhaite agir pour faire émerger des filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires. Collectivités et citoyens se mobilisent pour que leurs initiatives territoriales permettent d'atteindre l'objectif « Région à Energie positive ». Ainsi, 16 projets ont été soutenus dont :

-          une chaufferie à granulés bois pour le foyer des campagnes sur la commune de Pézénas, portée par Hérault Energies (subvention de près de 13 000€),

-          une chaufferie automatique à granulés bois pour une salle polyvalente communale, portée par la commune de Murles (subvention de 11 000€).

 AMENAGEMENT

 Dans la cadre du Plan Littoral 21, la Région attribue :

-          plus de 33 000€ au Syndicat Mixte de la Baie d'Aigues-Mortes pour la réalisation d'une étude de protection et de mise en valeur du littoral sur le secteur du Petit Travers (Mauguio),

-          près de 911 000€ à la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée pour la protection et la mise en valeur du littoral de la côte ouest de Vias.

 Afin de soutenir les projets qui concourent à renforcer la vitalité des territoires, la Région a notamment attribué :

-          100 000€ à la commune de Fouzilhon pour la mise en valeur du centre ancien,

-          100 000€ à la commune de St-Jean de Fos pour l'aménagement de la traversée du village,

-          plus de 61 000€ à la commune de Mourèze pour l'aménagement de cheminements doux,

-          près de 44 000€ à la commune de Cruzy pour la création d'un espace public,

-          plus de 38 000 à la commune du Poujol-sur-Orb pour l'aménagement d'une placette au centre du village.

 CULTURE  Lors de l'Assemblée plénière de décembre 2017, la Région a adopté sa nouvelle politique culture et patrimoine, après concertation de plus de 2700 acteurs. L'un des objectifs est d'assurer un maillage culturel équilibré du territoire, notamment grâce à des lieux et équipements structurants. La Région a notamment voté l'attribution de 200 000€ pour la construction d'un équipement culturel de proximité « Pech Meja » à Balaruc-les-Bains.

 Par ailleurs, plus de 290 000€ vont être attribués à « Réseau en scène » pour son programme d'actions 2018 visant notamment à réduire les inégalités d'accès à la culture sur le territoire d'ex Languedoc-Roussillon.

 En matière d'art contemporain, la Région impulse, facilite et accompagne les initiatives, elle soutient le travail des artistes plasticiens et photographes et la diffusion de leurs œuvres sur l'ensemble du territoire. Dans ce cadre, elle attribue 280 000€ au Fonds régional d'art contemporain (FRAC) pour son programme d'actions 2018.

 Dans le domaine du spectacle vivant, la Région attribue 593 000€ au Centre chorégraphique national de Montpellier pour son programme d'actions 2018.

 Dans le cadre du dispositif de soutien à la création cinématographique et audiovisuelle, la Région a notamment attribué 210 000 € à la société AGAT FILMS pour la production du long métrage de fiction « T'exagères » de José Alcala. Elle a également voté une subvention de 6 000€ à Jean-Baptiste Durand pour l'aide à l'écriture du long métrage de fiction « Chien de la casse » et 6 000€ à Simon Rieth pour l'aide à l'écriture de la web série « Cemetery ».

 La Région maintient son dispositif de soutien aux manifestations audiovisuelles en attribuant notamment :

-          14 000€ à Oudeis (Ganges) pour son laboratoire des arts numériques, électroniques et médiatiques 2018,

-          12 800€ à Pêcheurs d'image (Lunel) pour son 34e festival Traversées,

-          8 600€ à FCCM (Pézenas) pour sa 56ème Rencontre cinématographique.

 SPORT

 La Région soutient l'organisation de manifestations sportives qui participent au développement du sport par l'incitation à la pratique, en particulier chez les jeunes. 61 manifestations obtiennent une subvention pour un total de plus de 430 000€. Quelques exemples : Festa trail Pic St-Loup du 18 au 20 mai à St-Mathieu-de-Tréviers, l'international de pétanque du 2 au 4 mars à Sète, la Coupe de France de sport adapté de football du 13 au 15 avril à Mèze, le triathlon du Salagou les 2 et 3 juin à Clermont l'Hérault, le Marathon de Montpellier le 25 mars.

 Par ailleurs, 3 M€ sont mobilisés par la Région pour la création d'un équipement multisports et la réalisation de travaux au CREPS de Montpellier.

 13 équipements sportifs ont obtenu une aide de la Région pour la rénovation des locaux pour un montant total d'1,1 M€. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du plan BTP :

-          100 000€ pour l'extension de la salle d'haltérophilie de Clermont l'Hérault,

-          75 000€ pour la création d'un espace dédié à l'entraînement sportif et à la formation à Béziers,

-          50 000€ pour la toiture du gymnase de Pézenas.

 EN +

 La Région soutient, à hauteur de 7 500€, le projet « Elearning non-discrimination en entreprise » de l'association Face Hérault, qui a développé une plateforme de formation en ligne à destination des entreprises, consacrée à la lutte contre les discriminations et au management de la diversité.

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée crée le « Prix Occitanie - Médicis »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni aujourd'hui à Montpellier les élus de la Commission permanente. A cette occasion, ils ont voté la création d'un prix prestigieux, en partenariat avec l'Académie de France à Rome-Villa Médicis, destiné à renforcer la visibilité et le rayonnement de la jeune garde de la création artistique régionale.OCCICapture

Le « Prix Occitanie-Médicis », consacré à la jeune création, a pour objectif de promouvoir et soutenir les  jeunes talents d'Occitanie sur la scène internationale, grâce à un partenariat prestigieux avec l'Académie de France à Rome - Villa Médicis, institution à la renommée mondiale et tremplin exceptionnel pour les artistes.

 « C'est parce que la Région a de grandes ambitions pour ses artistes que j'ai souhaité, avec Dominique Salomon ma vice-présidente à la Culture, proposer ce prix qui mettra en valeur leur travail et leur offrira d'importantes opportunités sur la scène internationale. Ce partenariat d'excellence, qui répond au besoin de mobilité internationale exprimé par les professionnels et que nous nouons avec la Villa Médicis, est unique : l'Occitanie est aujourd'hui la première et la seule Région à engager une telle coopération », a déclaré Carole Delga.

 Le (la) lauréat(e) du prix bénéficiera pendant 3 mois d'un accueil gracieux en résidence à la Villa Médicis au sein d'un logement-atelier et pourra participer à la vie de la Villa durant son séjour et notamment aux « Jeudi de la Villa » (possibilité d'une sélection de ses travaux pour le festival international « Viva Villa »). Une bourse de résidence lui sera en outre octroyée par la Région pour un montant de 6000 €. Son travail de résidence sera également présenté via une exposition et/ou la publication d'un catalogue en 2019 au Musée Régional d'Art Contemporain - MRAC ou au Centre Régional d'Art Contemporain - CRAC.

 Le prix est ouvert aux artistes plasticien(ne)s et visuels professionnel(le)s âgé(e)s de moins de 45 ans, domicilié(e)s en Occitanie, ou ayant un lien avec la région (naissance ou formation), et dont le projet s'inscrit dans une dynamique internationale. Après appel à candidature, le (la) premier(e) lauréat(e) sera désigné(e) cet été, pour un accueil en résidence à la rentrée. Les dossiers de candidature sont à retourner avant le 9 avril 2018.

 L'Académie de France à Rome - Villa Médicis

Créée en 1666 par Louis XIV, l'Académie de France à Rome - Villa Médicis est un établissement public national. Il a pour mission l'accueil d'artistes et de chercheurs pour leur permettre de poursuivre leurs travaux, études et recherches et acquérir un complément de formation. Elle est aujourd'hui impliquée dans tous les champs de la création artistique, de l'histoire et de la théorie des arts, ainsi que dans la restauration des œuvres d'art et des monuments.

La Réforme de l'apprentissage vue par Carole Delga

Carole Delga : « Le projet gouvernemental va affaiblir l'apprentissage et la formation de nos jeunes »OCCICapture

 Le Premier Ministre a présenté, ce vendredi 9 février, son projet de réforme de l'apprentissage. La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, a tenu à exprimer ses vives inquiétudes sur les conséquences des mesures annoncées :

 « Le projet présenté aujourd'hui par le Premier Ministre ne va pas dans le bon sens. S'il est mis en œuvre, ce projet va affaiblir l'apprentissage, alors même que nous favorisons une accélération de son développement depuis plusieurs mois avec succès. Nous enregistrons, en Occitanie, la plus forte progression du nombre d'apprentis depuis ces 5 dernières années, avec 1 500 apprentis supplémentaires au 1er janvier 2018. Cette augmentation de 4% des effectifs intervient un an à peine après le lancement de notre plan régional de développement de l'apprentissage. C'est bien la preuve que la Région peut donner le tempo et mener une politique efficace en matière d'apprentissage grâce à un travail continu avec l'ensemble de ses partenaires. Nous avons besoin de proximité et d'efficacité pour former nos jeunes et répondre aux besoins des entreprises sur tous les territoires. Au contraire, ce projet recentralise la gestion et privatise le financement de l'apprentissage, sans répondre aux réels enjeux de son développement : attirer davantage de jeunes vers cette filière d'excellence ; inciter les entreprises à faire appel à l'apprentissage », a déclaré Carole Delga.

 

« On nous annonce aussi des mesures nouvelles pour transformer l'apprentissage... Je m'en félicite d'autant plus que pour nombre d'entre elles, elles sont mises en œuvre depuis plusieurs années déjà par les Régions ! Je pense par exemple au versement d'une aide de 500€ à tous les jeunes d'au moins de 18 ans pour passer le permis de conduire. En Occitanie, cette aide a été étendue sur l'ensemble du territoire à la rentrée dernière, en même temps que le déploiement de la gratuité du 1er équipement professionnel pour les apprentis. L'apprentissage devrait aussi être ouvert aux jeunes jusqu'à 30 ans, au lieu de 26 ans aujourd'hui. C'est déjà le cas en Occitanie depuis janvier 2017 !  Par ailleurs, l'annonce de la mise en place d'un « schéma régional des formations par alternance » est un leurre, puisqu'il n'aura aucune portée contraignante. Rien n'est dit non plus sur l'impact de cette réforme qui, en supprimant le rôle de coordination régional en matière de carte des formations, fragilisera les lycées professionnels.Retirer la compétence de l'apprentissage aux Régions qui ont par ailleurs des compétences majeures en matière d'aides aux entreprises et de formation professionnelle des demandeurs d'emploi, c'est tout simplement briser une chaîne logique orientation-formation professionnelle-développement économique, au détriment de l'intérêt de nos jeunes, de leurs employeurs et de nos territoires », a conclu la présidente de Région.

La Région ouvre près de 140 nouvelles formations par apprentissage pour la rentrée 2018

Réunis ce vendredi 16 février en commission permanente, les élus régionaux ont adopté, sur proposition de la présidente de Région Carole Delga, la carte des formations professionnelles pour la rentrée 2018.

 Près de 140 nouvelles formations par apprentissage seront ouvertes pour septembre prochain, représentant 2760 places créées dans 47 CFA d'Occitanie. La Région a privilégié l'ouverture de formations dans des secteurs d'activité qui recrutent comme le BTP, l'aéronautique, l'appui à la production industrielle, les métiers de bouche et le tourisme-hôtellerie-restauration.

 « Ces nouvelles formations répondent aux spécificités économiques de nos 18 bassins d'emplois et aux besoins en compétences des entreprises régionales. Nous avons aussi veillé à respecter l'équilibre entre les territoires, la moitié des sections ouvertes concernant des CFA situés hors des métropoles. La Région poursuit ainsi le travail engagé depuis un an pour développer l'apprentissage en Occitanie. Un travail qui porte ses fruits puisque nous avons enregistré début janvier une hausse de près de 8% des effectifs d'apprentis par rapport à l'année dernière », a rappelé Carole Delga à cette occasion.

 Aux côtés des formations en CFA, 26 nouvelles sections professionnelles en lycées seront également ouvertes et complèteront la carte des formations 2018-2019. La Région a élaboré et adopté cette carte en concertation avec l'ensemble de ses partenaires (autorités académiques, branches professionnelles, chambres consulaires...) et en veillant au respect de 3 priorités :

-       L'articulation de l'offre de formation avec les besoins économiques des territoires ;

-       La répartition équilibrée et raisonnée de l'offre de formation, avec la recherche de complémentarités entre la voie scolaire (les lycées professionnels) et l'apprentissage ;

-       La sécurisation des parcours professionnels des jeunes, en favorisant l'élévation des niveaux de qualification et l'accès à un 1er niveau de qualification pour les publics fragiles.

 « Avec le projet de réforme de l'apprentissage tel qu'il a été présenté la semaine dernière par le Gouvernement, ce travail partenarial mené par la Région avec les branches professionnelles et les autorités académiques pour proposer une offre de formation cohérente et équilibrée sur nos territoires ne sera plus possible. En retirant aux Régions leur rôle de pilote de l'apprentissage pour le confier uniquement aux branches, ce projet annonce la fin des mutualisations et complémentarités entre les lycées professionnels et les CFA. Il y a un risque avéré de créer des concurrences entre les établissements et de rompre l'égalité d'accès aux formations par alternance. Nous devons continuer à nous mobiliser pour faire évoluer cette réforme qui doit être une réforme utile pour nos jeunes et pour l'emploi », a déclaré la présidente de Région.

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations