Occitanie

La santé en Occitanie

Avec 13 départements la région Occitanie est la plus grande région française en nombre de départements
Corps de texte

La réforme de l'administration territoriale de l'Etat, qui vise à rendre l'Etat plus efficace, a eu pour conséquence la création au 1er janvier 2016 de 7 nouvelles régions métropolitaines et par voie de conséquence de 7 nouvelles Agences Régionales de Santé (ARS).

La région Occitanie est

  • la plus grande région française en nombre de départements (13),
  • la 2ème par sa superficie (72 724 km2),
  • la 5ème région la plus peuplée de la France métropolitaine (près de 5,8 millions d'habitants).

Cette grande région se caractérise notamment par une forte croissance démographique, un vieillissement de la population, un taux de précarité particulièrement élevé en ex Languedoc-Roussillon et dans deux départements de l’ex Midi-Pyrénées et par une offre de soins globalement supérieure aux moyennes nationales mais inégalement répartie sur les territoires.

Dans ce contexte, l’enjeu de la grande ARS Occitanie est d’améliorer l’accessibilité spatiale et d’organiser les parcours de santé pour réduire les inégalités sociales de santé et optimiser les prises en charge.

La politique de prévention et de dépistage s’attache à réduire les inégalités sociales de santé, en privilégiant des mesures en faveur des enfants et des populations en situation de précarité ou de vulnérabilité.

L’allongement de la durée de la vie, avec souvent pour corollaire l’augmentation des maladies chroniques, nécessite de porter une attention particulière aux parcours de santé. Le rôle des soins de premier recours doit être conforté afin d’améliorer la coordination des soins et l’optimisation des parcours.

L’amélioration de l’accessibilité spatiale de la population aux services de santé passe par l’organisation des transports sanitaires, le développement des maisons de santé pluri-professionnelles ou encore le déploiement de la télémédecine.

Le poids de la santé en Occitanie (en 2017)

  • 451 établissements de santé publics et privés
  • 13 069 médecins libéraux
  • 809 établissements pour personnes âgées dépendantes
  • 2 083 pharmacies

LE GROUPEMENT RÉGIONAL E-SANTÉ

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) e-santé Occitanie est chargé du développement de l’e-santé dans la région. Ses travaux visent en priorité à accompagner les professionnels dans le développement des usages numériques et mettre en œuvre un environnement urbanisé, interopérable et sécurisé des systèmes d’information de santé.

Cette nouvelle structure, issue de la fusion des deux GCS e-santé Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, compte 106 membres. Le Conseil d’administration est présidé par M. Jérôme Euvrard. Tous les acteurs, membres ou non du groupement, peuvent utiliser ces services pour intégrer le numérique aux pratiques médicales, coordonner les parcours de santé et développer des projets d’innovation.

La mission d’intérêt général constitue une garantie

pour que tous les Occitans bénéficient du numérique en santé.

En savoir plus : http://esante-occitanie.fr/

Rentrée universitaire 2018-2019 -

Nadia Pellefigue présentera les ambitions et actions de la Région Occitanie pour l'enseignement supérieur et la recherche
 OCCICapture
247 000 étudiant.es viennent de faire leur rentrée en Occitanie. La Région
Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a fait de l'accès à un enseignement supérieur d'excellence et de proximité une priorité. Elle en fait la preuve en consacrant cette année 114 M€ à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante.
 
« En Occitanie, la Région agit pour relever le double défi de l'excellence de l'enseignement supérieur et de la démocratisation de son accès aux jeunes, sur tous les territoires. Nous investissons pour rénover, moderniser, équiper l'ensemble des établissements universitaires mais aussi pour améliorer les conditions de vie des étudiants et renforcer les partenariats avec les entreprises. Nous poursuivrons nos efforts car l'université et la recherche sont des moteurs indispensables à la diffusion de l'innovation et à la création d'emplois sur notre territoire », souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

 Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée déléguée au développement économique, à la recherche, à l'innovation et à l'enseignement supérieur, présentera à la presse les grandes orientations de la rentrée universitaires 2018-2019 et les actions menées par la Région en faveur de tous les étudiant.es et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'Occitanie :

 -A Montpellier, le vendredi 12 octobre à 8h45 (Hôtel de Région de Montpellier) ;

-A Toulouse, le mardi 16 octobre à 10h (Hôtel de Région de Toulouse).

 

Occitanie

 

1ère région française en matière d'effort pour la recherche et développement (R&D) : 3,7% du PIB régional consacrés à la R&D), soit 5,6 Mds €

3ème Région de France en terme d'effectifs avec 247 000 étudiant.e.s,

30 000 chercheur.se.s dont 12 855 dans la recherche publique

35 universités et grandes écoles 

7 358 Doctorants

420 unités de recherche

La Région lance le réseau des « Grands Sites Occitanie / Sud de France »

Ce mardi 9 octobre à Toulouse, Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région en charge du tourisme et du thermalisme, réunissait plus de 200 acteurs du réseau « Grands Sites Occitanie / Sud de France ».

Après le déploiement du programme à l'échelle de la région, la mise en place des conventions et le lancement d'une campagne de promotion des 40 sites labellisés, ce temps d'échange et de travail collectif engage une nouvelle étape pour le développement du réseau des acteurs de la dynamique touristique en Occitanie.

tiseCapture

 © Romain Saada - Région Occitanie

«  Aujourd'hui, il s'agit avant tout d'échanger sur l'avancement de cette politique phare et de construire ensemble les plans d'actions pour 2019 et 2020. Je tiens à exprimer la force collective que constitue cette collection des Grands Sites Occitanie / Sud de France. Ils ne sont pas une simple addition de sites individuels, ce sont les notions de solidarité et de rayonnement qui font la pertinence et la cohérence de ce dispositif de promotion touristique et territoriale. Le rôle des acteurs de terrain est primordial pour la réussite de ce programme, et c'est ensemble que nous parviendrons à faire entrer l'Occitanie dans le Top 10 des destinations européennes » a notamment déclaré Jean-Louis Guilhaumon en ouverture de la rencontre.

 Les travaux se sont poursuivis durant la matinée au cours d'ateliers thématiques portant notamment sur la promotion, la médiation culturelle du patrimoine ou encore le concept de « smart destination ».

 Les Grands Sites Occitanie / Sud de France

 Afin de promouvoir ses sites patrimoniaux, culturels, historiques et favoriser le développement économique des territoires, la Région a créé la collection Grands Sites Occitanie / Sud de France. Cette démarche de structuration touristique de destinations d'excellence est accompagnée d'une stratégie de promotion et de communication d'envergure.

 Chaque Grand Site est une destination touristique à part entière, basée sur un ou plusieurs cœurs emblématiques, et une aire d'influence, qui dynamise l'ensemble du territoire. Il s'agit d'une politique d'aménagement du territoire et d'économie touristique qui considère que le premier touriste est d'abord l'habitant, qui fait la part belle à l'innovation et à la qualité.

 Avec 8 Grands Sites aux abords de la Méditerranée, 9 dans les Pyrénées et 23 en cœur d'Occitanie, cette démarche patrimoniale intègre une véritable dimension territoriale en irriguant l'ensemble de la région.

 + d'infos sur les Grands Sites Occitanie / Sud de France : www.grands-sites-occitanie.fr

L’alimentation : grande cause régionale 2018 en Occitanie

L’Occitanie veut être la région du bien vivre et du bien-être, dans son esprit collectif et de responsabilité environnementale.

L’alimentation est un sujet de la vie quotidienne pour nos concitoyens. Ils attendent de la puissance publique des actions en matière de santé publique, de qualité des produits, mais ils se questionnent également en termes d’impacts sociétaux, économiques, agricoles, environnementaux, de lien social, d’éthique, et de sauvegarde de notre territoire.

En Occitanie, le domaine de l’alimentation représente un secteur économique essentiel, avec près de 2000 entreprises agro-alimentaires et exploitations agricoles qui emploient 164 000 personnes, soit le premier employeur régional.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a donc décidé de faire de l’alimentation la grande cause régionale de l’année 2018.

Cette mobilisation exceptionnelle se concrétise par le futur Pacte Régional pour une Alimentation Durable en Occitanie qui sera adopté à l’Assemblée plénière de décembre.

Ce plan proposera des actions à finalités économiques, environnementales, sociales, sanitaires et culturelles.

A partir du 15 octobre, nous vous proposons de choisir les priorités du futur plan en participant à une consultation citoyenne inédite à l’échelle d’une région française.

Votre contribution s’inscrit dans la poursuite de la dynamique initiée par le questionnaire rempli au printemps par près de 55 000 citoyens de notre région (consulter les résultats de la consultation par questionnaires).

Une politique régionale concertée avec les habitants de l’Occitanie

La construction d’une politique régionale de l’alimentation s’appuie d’abord sur une grande concertation : celle-ci a commencé dès la fin de l’année 2017, avec des débats et des rencontres avec les professionnels des filières agricole et agro-alimentaire, des organismes représentant les consommateurs et des experts.

Cette démarche entend faire émerger les enjeux du futur plan alimentation et a pour objectifs de :

  • favoriser la mise en place progressive d’un cercle vertueux de reconquête de la relation entre consommateurs et producteurs locaux ;
  • permettre au plus grand nombre, notamment les personnes vivant avec un revenu faible et étant en situation d’insécurité alimentaire, de disposer d’une alimentation de qualité, saine et équilibrée, à des prix socialement acceptables ;
  • structurer et développer les filières économiques de proximité, en adaptant la production locale à la demande régionale et en favorisant des prix plus rémunérateurs pour les producteurs ;
  • renforcer les achats effectués par les lycées en matière de restauration collective en faveur de l’achat local et bio ;
  • préserver l’environnement et favoriser la transition énergétique.

Parallèlement, il s’agit aussi de sensibiliser les consommateurs, les jeunes notamment, pour manger mieux et d’accompagner leur prise de conscience quant à leur rôle de citoyens-acteurs économiques susceptibles d’orienter l’évolution des modes de production et de distribution.

Les étapes de cette démarche

JPEG - 9.5 ko
  • De décembre 2017 à février 2018, les thèmes et objectifs de cette concertation régionale ont été abordés et décidés par les élus régionaux en lien avec les acteurs du domaine alimentaire et des experts (associations de consommateurs, etc…).
  • d’avril à fin août 2018, la Région a consulté largement les habitants d’Occitanie, via un questionnaire.

Télécharger le Rapport global de la Consultation sur l’alimentation en Occitanie (PDF - 6.3 Mo)

À partir des questionnaires remplis par les citoyens d’Occitanie lors de la première phase de la concertation, quatre champs d’actions pour l’alimentation durable [1] ont émergé.
  • Du 15 octobre au 15 novembre 2018, vous pouvez prioriser les actions que vous souhaiteriez voir engagées par la Région dans le Plan que les élus adopteront en décembre prochain.

En décembre 2018, le conseil régional adoptera le Plan Alimentation.

Acteurs de l’alimentation, à vos propositions !

Professionnels agissant dans le champ de l’alimentation (Collectivité, entreprise agroalimentaire, interprofession, institut de recherche, organisme professionnel agricole, association, etc.) nous avons besoin de vous et de vos idées.

La Région ne pourra agir seule pour relever le défi que représente la transition vers une alimentation durable. Aussi nous souhaitons vous entendre et enrichir les axes du futur Plan régional pour l’alimentation avec vos contributions.

Ces contributions peuvent être des propositions d’actions concrètes que vous souhaiteriez voir mises en œuvre par la Région ou mettre en œuvre en partenariat avec elle.

Accéder au formulaire de contribution

L'Occitanie veut être la région du bien vivre et du bien-être

Carole Delga : « L'Occitanie veut être la région du bien vivre et du bien-être, dans un esprit collectif de responsabilité environnementale »

 mangerCapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée présentait aujourd'hui les résultats issus des premières phases de la grande concertation alimentation lancée en début d'année et les champs d'action qui en ont émergé, aux côtés de Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région délégué à l'agroalimentaire et à la viticulture et de personnalités du territoire. La présidente y a également présenté les modalités et objectifs de la consultation citoyenne à venir du 15 octobre au 15 novembre.

 

Parmi les personnalités aux côtés de la présidente : Vitorino Hilton, capitaine du Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) ; Michaël Guigou, joueur du Montpellier Handball (MHB) ; Yacouba Camara, joueur du Montpellier Hérault Rugby (MHR) ; David Nocca, président de la ligue nationale contre l'obésité ; Nicolas Bricas, directeur de la chaire UNESCO alimentation ; Denis Carretier, Président de la Chambre Régionale d'Agriculture ...

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a fait de l'alimentation sa « Grande cause régionale 2018 ». D'avril à septembre, près de 55 000 personnes ont répondu au questionnaire proposé par la Région pour recueillir les habitudes de consommation et avis des citoyens d'Occitanie. En parallèle, 1200 participants ont pris part aux 14 rencontres territoriales organisées dans tous les départements d'Occitanie, de mai à juillet 2018.

 Les résultats de la 1ère phase de concertation sont disponibles sur le site de la Région : https://www.laregion.fr/questionnaire-alimentation/

 Prochaine étape : une grande consultation citoyenne, du 15 octobre au 15 novembre

Pour définir les actions prioritaires qui seront mises en œuvre par la Région, les citoyens sont maintenant invités à participer à une grande consultation citoyenne qui se déroulera du 15 octobre au 15 novembre prochains.

 A travers un bulletin accessible en ligne et en version papier, les participants auront la possibilité de prioriser (en les numérotant de 1 à 4) les propositions d'actions qu'ils souhaitent voir mises en œuvre par la Région à travers le futur « Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie. »

 Ce Pacte, construit à partir des contributions citoyennes, sera proposé au vote des élus régionaux en décembre 2018.

 « L'Occitanie veut être la région du bien vivre et du bien-être, dans un esprit collectif de responsabilité environnementale. Au printemps et dans l'été, nos concitoyens se sont fortement mobilisés pour faire entendre leur voix sur l'alimentation, preuve que le sujet est une préoccupation sociale, sociétale et économique majeure dans notre région. Je souhaite poursuivre cette dynamique et donner à nouveau la parole à tous les habitants d'Occitanie pour construire ensemble notre futur Pacte régional pour une alimentation durable. J'invite dès aujourd'hui le plus grand nombre à participer à cette consultation citoyenne essentielle pour notre avenir »  a déclaré Carole Delga à cette occasion.

 

Campus européen de l'innovation touristique dédié aux professionnels du tourisme

Les inscriptions sont ouvertes, rendez-vous le 22 novembre à Montpellier

 OCCICapture

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise jeudi 22 novembre 2018 au Parc des expositions de Montpellier, la nouvelle édition du Campus de l'innovation touristique, qui devient un événement européen, destiné aux professionnels du tourisme. Grâce à plusieurs formats de rencontres entre acteurs de l'écosystème - rendez-vous d'affaires, espace de rencontres, barcamps (ateliers-événements participatifs), showroom et conférences - et quelques nouveautés, le Campus européen de l'innovation touristique devient un rendez-vous annuel incontournable pour échanger des idées, des solutions innovantes et réfléchir à l'avenir du secteur.

Le Campus européen de l'innovation touristique réunit durant une journée au parc des expositions de Montpellier, acteurs et professionnels du tourisme, entreprises régionales porteuses de solutions ou d'initiatives innovantes. Ce lieu inspire, ouvre aux échanges et innove en proposant différents formats.

Le Campus s'ouvre à l'Europe avec des acteurs et entreprises espagnoles, un atelier-événement participatif en anglais autour du tourisme expérientiel, une vitrine d'innovation touristique régionale de 1000 m², et des rendez-vous d'affaires pour favoriser les partenariats autour de projets collaboratifs. Le tourisme durable avec l'exemple des Iles Baléares, la gouvernance touristique sous forme de partenariat public-privé sur le modèle québécois et l'innovation dans l'hébergement touristique, vue par le groupe hôtelier ACCOR et la Fédération internationale des Logis, sont autant de thèmes qui rythmeront et nourriront les réflexions et les échanges du Campus 2018.

« Ce rendez-vous de grande qualité est le fruit d'un travail ambitieux, porté par la Région, qui répond aux attentes et aux besoins des professionnels du tourisme et de l'innovation. Je veux que sur la carte de l'innovation touristique, l'Occitanie et Montpellier, deviennent un lieu incontournable pour accompagner les professionnels. Pour pouvoir maintenir nos avantages et renforcer nos atouts, nous devons innover. Pour cela, la Région crée les conditions favorables de rencontres entre acteurs. Cette dynamique a du sens et doit infuser partout sur le territoire », souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Planifiés en amont, plus de 300 rendez-vous d'affaires permettront à plus de 1 000 participants du secteur touristique d'obtenir des avis, conseils ou solutions de la part d'acteurs privés et publics.

L'espace Barcamps (ateliers-événements participatifs) favorise la discussion, le partage d'idées et d'éclairages sur les nouveautés dans le secteur.

L'espace rencontres (lounge), dédié au travail en réseau (networking), permet de faire des rencontres professionnelles informelles.

Le showroom valorise les entreprises régionales qui proposent des produits et solutions innovantes : « lou tiny house » (65) propose des hébergements optimisés et mobiles tout en bois ; « concept évasion » (11) propose aux personnes à mobilité réduite, de visiter un site en live, grâce à un drone ; « leaf for life » (32) a développé un parasol connecté ; « Marianka » (81) propose des surfaces bavardes (surfaces fonctionnelles, sensorielles, interactives, ludiques, éducatives, connectées et intelligentes) pour équiper les hébergements touristiques ; etc.

Des conférences seront organisées autour de grands témoins pour échanger sur l'évolution du secteur et les nouvelles pratiques.

Nouveauté 2018 : les « speed-meeting » de l'innovation vont permettre aux entreprises ayant des projets collaboratifs de rencontrer des partenaires potentiels.

Les inscriptions sont ouvertes pour les professionnels désireux d'assister au Campus européen de l'innovation touristique sur : https://campuseuropinovtouristique.vimeet.events/fr/ 

Quelques personnalités présentes : Serge Trigano, président de Mama Shelter ; Paul Arseneault, directeur du réseau de veille en tourisme et membre du MT Lab du Canada ; Dominique Hummel, président du Directoire et du Futuroscope de 2002 à 2018 et directeur de l'innovation à la Compagnie des Alpes ; Frédéric Fontaine, directeur de l'innovation au Lab d'AccorHotels ; Karim Soleilhavoup, directeur général Hôtels Logis ; Vanguelis Panayotis, dirigeant de MKG Group ; Jaume Alzamora Riera, directeur général de l'Agence du tourisme des Iles Baléares ; Vivian Vidal, fondateur de 4V et d'ID-REZO ; etc.

Programme prévisionnel - Jeudi 22 novembre 2018 - Parc des Expositions de Montpellier

 

9h30 : Ouverture du Campus européen de l'innovation touristique par Carole Delga, présidente de Région Occitanie, et intervention de Serge Trigano, président de Mama Shelter.
 
Dès 10h30 : lancement des rendez-vous d'affaires professionnels, du speed meeting de l'innovation, du showroom et de l'espace rencontres (lounge).
 

Barcamps :

10h30-11h30 : Management Entreprise OU Challenge 5 idées
11h30-12h30 : Management Entreprise OU Challenge 5 idées
13h45-14h45 : Atelier européen (en anglais) « XP Tourism : share your innovating experiences »
15h-16h : Partenariats public/privé OU Hébergements : tout est possible ! 
16h-17h : Partenariats public/privé OU Hébergements : tout est possible !

 

Conférences-débats :

10h30-11h30 : Quelles innovations pour les Offices de Tourisme des Grands Sites Occitanie / Sud de France ? Axes, nouveaux enjeux, nouvelles missions
11h30-12h30 : Amérique du Nord, expériences innovantes privées-publiques
14h-15h : Quel avenir et quelles innovations pour l'hébergement touristique ?
15h-16h : Destination, les innovations à ne pas rater (en partenariat avec l'Open Tourism Lab Nîmes Métropole / Région Occitanie)

16h-17h : Comment mettre l'expérience client au cœur des stratégies touristiques de demain?

 

17h : Clôture du Campus européen de l'innovation touristique par Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région en charge du tourisme et du thermalisme.

 

 

Concertation sur l'alimentation

Carole Delga présentera les résultats et lancera la grande consultation citoyenne à venir

Lundi 8 octobre 2018, 11h45 - Montpellier (Restaurant « Le Bivouac »)

 

Vote de la loi alimentation, récents sondages sur la consommation et le gaspillage alimentaire, rémunération des agriculteurs...L'alimentation est au cœur de tous les débats, partout en France, et l'Occitanie ne fait pas exception. Dès le début de l'année la Région a souhaité permettre à tous les habitants de se saisir de ce sujet majeur à travers une concertation citoyenne inédite. La preuve encore aujourd'hui avec une nouvelle phase de consultation pour fixer le futur Pacte alimentation de la Région !

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a fait de l'alimentation sa « Grande cause régionale 2018 ». D'avril à septembre, près de 55 000 personnes ont répondu au questionnaire proposé par la Région pour recueillir les habitudes de consommation et avis des citoyens d'Occitanie. En parallèle, 1200 participants ont pris part aux 14 rencontres territoriales organisées dans tous les départements d'Occitanie, de mai à juillet 2018. Ce lundi 8 octobre, entourée de personnalités du territoire, la présidente de Région Carole Delga présentera les résultats issus de ces premières phases de concertation et les champs d'action qui en ont émergé, aux côtés de Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région délégué à l'agroalimentaire et à la viticulture. 

 

Prochaine étape : une grande consultation citoyenne, du 15 octobre au 15 novembre

Comme s'y était engagée Carole Delga, les citoyens d'Occitanie auront à nouveau, dans les prochaines semaines, l'opportunité de s'impliquer dans la construction de la future politique régionale sur l'alimentation. Du 15 octobre au 15 novembre 2018, la Région Occitanie organisera une grande consultation citoyenne permettant aux habitants de choisir les actions prioritaires à mettre en œuvre dans le  « Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie ».

Ce Pacte, construit à partir des contributions citoyennes, sera proposé au vote des élus régionaux en décembre 2018. Les modalités et objectifs de la consultation citoyenne seront détaillés par Carole Delga, le 8 octobre prochain.

 

« Au printemps et dans l'été, nos concitoyens se sont fortement mobilisés pour faire entendre leur voix sur l'alimentation, preuve que ce sujet est une préoccupation sociale, sociétale et économique majeure dans notre région. Je souhaite poursuivre cette dynamique et donner à nouveau la parole à tous les habitants d'Occitanie pour construire ensemble notre futur Pacte régional pour une alimentation durable. J'invite dès aujourd'hui le plus grand nombre à participer à cette consultation citoyenne essentielle pour notre avenir »,  a déclaré Carole Delga à quelques jours du lancement de la consultation.

Clôture de la 1ère Quinzaine franco-allemande en Occitanie

Mercredi 3 octobre 2018, à partir de 12hOCCICapture

A l'occasion du jour de l'Unité allemande, Carole Delga assistera à la clôture de la Quinzaine franco-allemande, aux côtés de Nicolas Meyer-Landrut, Ambassadeur d'Allemagne en France, de Marie-France Marchand-Baylet, présidente de la Fondation La Dépêche et de Richard Jarry, président de l'association Allemagne-Occitanie l'Europe au cœur.

La journée débutera par les rencontres de la jeunesse au lycée Georges-Frêche et se poursuivra par une grande fête populaire et festive à l'Hôtel de Région de Montpellier.

 

Du 14 septembre au 3 octobre 2018, ce sont près de 200 événements dans les domaines culturels, économiques, éducatifs et sportifs, qui ont eu lieu dans toute la région, afin de promouvoir les liens unissant l'Occitanie et l'Allemagne. Le pari de cette Quinzaine est de faire vivre et d'incarner l'amitié franco-allemande, au plus près des citoyens, tout en délivrant un message positif d'ouverture.

 « Les échanges privilégiés entre notre Région et l'Allemagne passent par des réalités très concrètes. En effet, le pays est le 1er partenaire économique de l'Occitanie et 108 entreprises allemandes sont implantées chez nous. Il n'y a pas de liens sans réalité et sans histoire. C'est pour cette raison qu'il est essentiel de promouvoir ce qui unit nos deux pays, nos valeurs communes, face à la montée des populismes en Europe », a déclaré la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à l'occasion de l'ouverture de la Quinzaine franco-allemande.

 La Quinzaine franco-allemande est organisée conjointement par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l'Ambassade d'Allemagne en France, avec le soutien de la Fondation La Dépêche et de nombreux partenaires. Elle a vocation à se reproduire chaque année, en alternance sur les deux territoires.

 Déroulé de la journée :

 Lycée Georges-Frêche, Montpellier

10h : Rencontres Jeunesse franco-allemande - Jeunesse européenne

Le lycée Georges-Frêche offre des formations de haut niveau dans le domaine de la restauration, le tourisme et l'hôtellerie, et encourage la mobilité internationale dans toutes les sections qu'il propose.

12h : Dévoilement de la plaque « Section professionnelle internationale du lycée Georges-Frêche », par Carole Delga et Béatrice Gille, rectrice de la région académique Occitanie et de l'Académie de Montpellier, suivi d'un déjeuner, élaboré par Christian Stefan et Matthias Hahn avec les élèves du lycée.

 Hôtel de Région, Montpellier

18h30 : Grande fête populaire et festive, en présence du groupe folklorique allemand, Willinger Musi, et du groupe de hip-hop occitan, Mauresca fracàs dub.

 

Gouvernance de l'aéroport Béziers Cap d'Agde

Présentation de la nouvelle gouvernance de l'aéroport Béziers Cap d'Agde

Jeudi 4 octobre 2018 à l'aéroport.

L’aéroport est détenu et géré depuis avril 2009 par le Syndicat mixte ''Pôle aéroportuaire Béziers Cap d’Agde en Languedoc'' qui rassemble plusieurs Collectivités locales (, partenaires historiques de la plate-forme) : les Communautés d’agglomération Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée, Thau Agglo, la CCI Hérault, le Département de l’Hérault, la Communauté de communes La Domitienne. L’Aéroport Béziers Cap d’Agde est également soutenu depuis 2013 par la Région Occitanie.
 Sunny Airport
Le Président du Syndicat mixte est Frédéric LACAS, Président de la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, Maire de Sérignan.
 
Le 1er Vice-président délégué est Gilles d’ETTORE, Président de la Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, Maire d’Agde.
 
Le 2ème Vice-président délégué est André DELJARRY, Président de la CCI Hérault.
 
Les autres Vice-présidents sont : Alain CARALP (Président de la Communauté de communes La Domitienne), Claude PATIN (Béziers Méditerranée), Gérard MILLAT (Hérault Méditerranée), Matthieu OURLIAC (CCI Hérault).

 
Le Directeur général du Syndicat mixte et de l’Aéroport est Pascal PINTRE.
 
Avec la création du Syndicat mixte, l’aéroport Béziers Cap d’Agde en Languedoc a mis en œuvre un important plan de développement aboutissant à une croissance forte et continue du trafic, passant de 31 824 passagers transportés en 2007 à 243 589 passagers en 2016.
 
Acteur majeur du tourisme local et régional, l’aéroport Béziers Cap d’Agde génère chaque année des retombées économiques évaluées à plus de 65 millions d'euros sur sa zone de chalandise et compte une centaine d'emplois.

AEROCapture


Le trafic

 

  2007

  2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015  2016

  31 824

 75 180  86 781  130 588 194 196 223 890  228 293  244 471  245 202  243 589

 

 

Les mouvements aériens

 

   2007  2008  2009  2010

 2011

 2012  2013  2014
Aviation          générale  22 210  22 540  23 584  28 647

 28 507

 25 463   21 625  26 178
Aviation commerciale 1 357  1 731  953  1 109

 1 631

 1 832   1 858  1 859
Total  23 567  24 271  24 537  29 756

 30 138 

 27 295   23 483  28 037

 

 

 

 

Carole Delga présente la future cité de l'économie et des métiers de demain

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale missionnée par la présidente pour conduire le projet, présenteront mercredi à la presse la future cité de l'économie et des métiers de demain, aux côtés d'une vingtaine d'entreprises membres du comité stratégique.OCCICapture

 A vocation internationale, la cité de l'économie et des métiers de demain sera un lieu d'expérimentation qui rassemblera à Montpellier un écosystème composé de TPE & PME régionales, de laboratoires, d'universités et de grands groupes autour d'une ambition partagée, « pour une économie de demain performante, responsable et inclusive. »

 « Avec deux clusters du numérique, l'IoT Valley, deux métropoles labellisées French Tech, 13 réseaux thématiques French Tech, l'I-SITE MUSE, des laboratoires de recherche et des acteurs internationaux de premier plan, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est résolument la région de l'innovation, portée par un écosystème riche et innovant. Pour entretenir et renforcer cette dynamique, faciliter la création de synergies et soutenir l'emploi, j'ai souhaité la création d'un lieu consacré à la nouvelle économie, à Montpellier. La cité de l'économie et des métiers de demain sera un espace de prospective, d'innovation et d'expérimentation visant à accompagner les mutations économiques pour aider les entreprises à gagner en compétitivité, en imaginant et créant ici les emplois de demain », souligne la présidente Carole Delga.