Le loto des 24 Heures de Poussan

Ce samedi à 14 h 30, le foyer des campagnes accueillait le loto annuel des 24 Heures de Poussan pour le Téléthon.Screen Shot 03-11-17 at 04.31 PM

Les bénévoles étaient prêts pour proposer un après-midi récréatif à de nombreux joueurs de tous les âges, passionnés par ce style de jeu après que certains aient assuré une journée de permanence autour du Handball avec le FTHB Poussan et le FTHB pour récolter plus de 400€.

Tandis que les organisateurs avec le soutien de la ville de Poussan avaient tout préparé, ils officiaient pour accueillir au mieux tous les joueurs, tandis que le buffet et la buvette étaient déjà ouverts pour les gourmands, le cœur y était pour remercier les visiteurs, les commerçants et les donateurs qui avaient offert des lots.

La 1ère partie démarrait rapidement après quelques mots de Martine Vandevelde pour présenter le grand week-end du Téléthon 2017.

S'en suivaient 20 quines et une consolante , tandis que pour le reste vous pouviez gagner des jambons, des paniers garnis, de l'électroménager, de la vaisselle, un robot multifonction et même un baptême de l'air... Un bon après-midi récréatif pour tous les participants.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations