Des rugbywomen exceptionnelles à l'ASP Rugby

Trois ans seulement après la création d'une équipe féminine à l'ASP, les Louves de Thau sont engagées cette saison dans un championnat loisir.

aspasp20171201_201941(0)

Ces rencontres amicales permettent à la trentaine de rugbywomen de mettre en pratique la technique travaillée à l'entraînement. Solidaires et motivées, elles forment aujourd'hui une véritable équipe autour de leurs entraîneurs Franck et Gauthier.

Et comme toute équipe, il leur fallait des maillots. Pour financer l'achat d'un jeu de maillots, elles pouvaient compter sur leurs sponsors EIFFAGE, BAURES, LES MUTUELLES DU SOLEIL et ESCRIG CONSTRUCTION.

Ce vendredi 1er décembre, les Louves de Thau recevaient leurs sponsors à l'entraînement pour la traditionnelle photo d'équipe et les remercier de leur soutien. Courageuses sur le terrain, elles s'appliquent à suivre les consignes pour progresser à chacun de leur match.

Mais une fois les crampons au vestiaire, elles se révèlent de véritables championnes de la 3ème mi-temps. Outre les entraînements et les matches, les filles portent des projets extra-sportifs comme la création d'un calendrier 2018 qui sera bientôt en vente au club-house du club.

Ce samedi 9 décembre, elles porteront leur nouveau maillot pour la seconde fois à l'occasion du match contre les Muscat’elles de Frontignan au stade Freddy Bigotière à 20 h.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations