La vigne en sommeil

En ce début du mois de janvier la vigne est en sommeil végétatif. Une période durant laquelle elle peut récupérer après avoir souffert en 2017 par le gel puis par la sécheresse qui perdure.

tailDSC_0020 (9)

La période de taille suivant les parcelles va se poursuivre jusqu’au mois de mars et elle sera plus longue cette année car il faut soigner ses maux et porter beaucoup plus d’attentions à la taille.

Pour Guilhem et Lionel c’est une taille Guyot pour 90% de leurs parcelles. Pour les autres une taille Royat alors que celle en gobelet devient de moins en moins utilisée.

tailDSC_0021 (7)

Côté hydrographie, il peut pleuvoir encore et encore pour refaire des réserves, alimenter des nappes phréatiques jusqu’à ce que l’eau circule dans les ruisseaux. « L’été est long dans notre région et souvent synonyme de soleil brûlant. »

Après la taille viendront les labours pour aérer les sols et pour enlever les herbes qui peuvent faire concurrence à la vigne.

Toutefois si « Lionel et Guilhem » utilisent la taille « Guyot », il en existe d’autres et les plus répandues sont les suivantes comme le précise Emmanuel Delmas sur son site :

http://www.sommelier-vins.com/article-16629183.html .

 

La taille de la vigne en gobelet

undefined

Elle se pratique dans les régions le plus souvent méditerranéennes, sur des vignes non palissées.
Il est important de choisir les coursonnes les plus basses du tronc, étant donné que celles-ci sont les plus vigoureuses.
Les bras de la vigne ayant tendance à s’écarter dans les rangs, la mécanisation y est très difficile voire impossible. Elle demeure donc exigeante en terme de main d’œuvre.

La taille en guyot (double)

undefined
Cette taille reste sélective et relativement sévère, elle est utilisée dans les climats tempérés.Taille longue, sur vignes palissées.
Elle permet une bonne répartition foliaire, et une meilleure maturation des raisins

 La taille cordon de Royat dite « horizontale »

undefined

Cette taille est exigeante et s’effectue sur des vignes palissées et réclame beaucoup d’attention. Elle offre une grande amplitude, et permet une excellente photosynthèse.