Belle AG pour « Pierres et Chemins de la Moure » (PCM)

C’est sous un soleil accueillant que l’Assemblée générale ordinaire de l’association « Pierres et Chemins de la Moure » (PCM) s’est déroulée, comme c’est désormais la coutume depuis quelques années, à l’ombre des oliviers.

Une vingtaine de personnes a répondu à l’appel du président Philippe Stein.

pcmDSC08547

Le rassemblement a commencé par la découverte des dernières capitelles restaurées par l’association dans le secteur de la Montagnette et de la combe del Moutou (zone du Ball-trap de Poussan).

capoDSC08554

Est venu ensuite le moment de se retrouver sur la propriété de Monsieur et Madame Bernard André à proximité de la « capitelle des abeilles » pour prendre connaissance du rapport moral et du rapport d’activité de l’année 2017, complété par le bilan financier présenté par Gérard Frézou, le trésorier.

Dans la foulée, le bureau était reconduit dans son intégralité pour la nouvelle saison. Philippe Stein a précisé qu’un travail de balisage et de repérage était en cours. Ainsi Poussan pourra figurer dans le guide des Garrigues de l’Hérault dont la sortie vous sera annoncée en temps utiles.

Avis aux amateurs de randonnées ! Un apéritif convivial a clôturé cette réunion.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations